Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement   

  1. Hier
  2. Ma fête c'est le 26 décembre fak personne est disponible jamais, pis je fini la soirée en chialant que j'ai pas d'amis. Chez ma mère, la seule et unique personne qui ne me laisseras jamais tomber haha!
  3. 2016 (27 ans) : J'ai fêté ça dans un bar ou mon chum anime du Karaoké (Petite Grenouille de Lévis). J'ai bu de l'alcool jusqu'à être un déchet. Mon meilleur ami était là, il a fait de la route pour moi, d'autres amis étaient présent, ma meilleure amie, des collègues de travail, ma belle-mère et de la famille à mon chum. Je portais ma chemise en jeans à zip et mes pantalons baggies chic noirs. C'était vraiment une soirée géniale. dans la journée, j'attendais que mon ami arrive, il est arrivé un peu après le souper. 2012 (23 ans) : C'est l'année ou je suis allée au Burkina et à Boston, ainsi que l'année ou j'ai acheté ma voiture neuve et déménagé à Québec et commencé l'université. Grosse année pour moi. Je pense que ma fête je l'ai fait dans un resto à Jonquière, avec des amis, dont un que sa fête tombe 2 jours avant moi donc on avait la tradition de la fêter ensemble. 2008 (19 ans) : Je pense que j'ai fêté ça dans un bar à Saint-Ambroise, le petit bar où j'ai travaillé pendant 3 ans. Je n'ai pas de souvenirs précis. 2004 (15 ans) : Mes souvenirs s'arrêtent pas mal là.
  4. Pis en quoi c'est important l'apparence ? En quoi c'est important d'être féminine ? Avant je m'habillais en me disant, je veux provoquer. Maintenant je m'habille parce que j'peux pas rester en pyjama toute la journée, c'est contre productif, même si je travail à la maison. Avec les années j'ai appris qu'il n'y en a pas de bonne féminité. Et que la définition être femme, varie de femmes en femmes. En fait plus tu es jeune et plus ta féminité est bâtit sur la vision que l'homme se fait de la femme. (Musique, film, art et même littérature) Avec les années ça s'assouplie. Avant aujourd'hui j'ai toujours évoluée dans des cercles, eux des emplois ou justement on misait sur mes atouts féminins, dans le seul bût de plaire aux hommes et ainsi de faire de l'argent. Et pourtant, dans mes opinions, j'étais très féministe. Aujourd'hui c'est un peu l'inverse (j'suis toujours féministe, juste moins vocale about it, c'est pu a propos de moi, mais des autres), je veux que les femmes se plaisent à elles-mêmes avant tout. J'ai d’ailleurs de belles discussions sur la féminité et surtout la sensualité. Dans mon boulot j'ai du me protéger, le monde est tellement changeant, j'ai du spécifier que j'assumais le genre d'une personne... S'tun peu horrible, mais j'ai eu des escortes qui sont venu à moi en me disant, eu tu m'as mis mal à l'aise dans la séance quand tu m'as dit gorgeous, babe, lady, she's gorgeous, isn't she ? , etc, j'ai du me défendre que malheureusement si tu te market comme un femme, j'assume que je shoot la femme. Le féminisme n'a pas d'incidence sur le physique d'une personne. Toute femme est féministe à sa façon, et je crois pas qu'il y ait un mauvais féminisme. Même s'il est abolo, même s'il est condescendant, il a une raison d'exister. Est-ce que le physique des hommes change parce qu'ils ont gobé the red pill vs the blue pill, j'crois pas... Pourquoi ca devient un sujet chez la femme. On s'en bat pas un peu les couilles ?
  5. 2016- Je viens d'avoir 30 ans et je suis satisfaite de ma fête qu'on ne souligne pas vraiment, malgré les intentions, parce que dans le fond, je n'aime pas ça fêter ma fête et être le centre de l'attention ce jour là. Je suis à Montréal, à mon nouveau travail et je vis cet changement de tranche d'âge dans un anonymat presque parfait. Je suis soulagée d'avoir quittée récemment mon ancien emploi qui me pesait, en plus pour un emploi vraiment plus payant. Par contre, je suis loin de mon conjoint qui lui est à Québec pour le travers. Malgré tout je découvre la ville et je découvre l'endroit en sacrant les deux premières semaines parque je ne n'arrête pas de me perdre. 2 mois plus tard je me trouve un emploi à Québec avec le même salaire et les mêmes conditions, de Avril à Juin je vais habiter dans le 1 et demi de mon chum en attendant qu'on puisse partir de là. Le Nelligan et le sacrilège à Québec deviennent nos lieux de prédilection pour se sauver de cette pièce bien trop petite pour deux. Des belles soirées. 2012- J'ai 26 ans suis in love avec un Français et j'ai déménagé en France pour aller le rejoindre. Je suis contente d'être entrée dans une école de 3D assez réputée. Je rencontre plein de nouvelles personnes et je crée des liens rapidement avec des gens qui sont encore aujourd'hui mes amis. Je me sens malgré parfois mal dans ce pays qui n'est pas le mien. Je me souviens que je n'y croyais pas tellement à ça... Le mal du pays, jusqu'à ce que je réalise que ça existe pour vrai. Je rêvais d'aller voir ma famille durant le temps des fêtes mais je réalise que je n'ai pas une maudite cenne pour ça, je comprends d'ailleurs, au début de décembre, que je n'aurai pas une maudite cenne pour continuer cette école bien trop chère pour ce que c'est réellement. L'année se termine dans des repas du temps des fêtes ou même si je suis entourée de plein de gens, je me sens seule. 2008- J'ai 21 ans et je me fais harceler à mon travail. Une vielle conne avec qui je travaille est fâchée que j'ai eu le poste d'illustratrice car l'ancienne a refusée de revenir après son licenciement pour manque de travail. Je me souviens qu'elle passait son fucking temps à chialer contre tout ce que je faisais. Un jour la boss à dut s'en mêler et la vieille conne n'avait plus le droit de m'adresser la parole. Plus d'une fois elle a crié à voix haute que les gars prenait ma défense juste parce que j'étais cute. C'était très angoissant travailler dans ces conditions. Vers la fin de l'année j'ai perdu mon emploi parce que nous n'avions plus de contrats, une fois de plus. Dans ma grande chance inouï, j'ai retrouvé du travail immédiatement et j'ai commencé à travailler dans une imprimerie comme Graphiste, j'étais pleine d'incertitudes mais j'ai réussi malgré tout à faire ma place dans un domaine qui n'était pas celui auquel je m'attendais en faisant mes études. En dehors de ça, je suis encore sur les jeux en ligne, à fond la caisse même, c'est un échappatoire. 2004- J'ai 17 ans et je sors avec un véritable cave. En dehors de ça, je passe pas mal tout mon temps sur internet et les jeux en ligne, parce que je suppose que je me sens mieux quand j'incarne quelqu'un d'autre. Mon copain de l'époque s'efforce de briser ma confiance en moi sans trop s'en rendre compte. Je ne suis plus bien avec lui et... Il habite chez mes parents qui eux non plus ne sont plus capable de le supporter. C'est vraiment de la marde. 2000- J'ai 13 ans et j'habite chez ma grand-mère depuis que mon grand-père est décédé l'année d'avant. Elle habite à côté de chez mes parents et j'admets que ça devait faire mon affaire d'être toute seule la-bas et de me faire gâter. La vie était OK à la maison mais à l'école c'était souvent de la marde. Je me faisais rire de moi en raison de la grosseur de mon nez pis plein d'autres affaires pas trop de rapport. Je me souviens qu'un p'tit gars vraiment con arrêtait pas de m’écœurer et il me disait qu'il faisait ça parce qu'il était gros avant et que tout le monde riait de lui. Bra-vo champion, suis-je sensé avoir pitié de toi? Je dessine pas mal et je passe mes soirées sur des chatroom parce que les gens me semblent plus sympatiques sur internet qu'à mon école. 1996- 9 ans, Je ne me souviens plus de grand chose à partir de là.
  6. Au dessus de 1000$, câlisse. Je vais être obligé de faire une réclamation d'assurance... J'en ai pour 2 semaines minimum à rouler comme ça en plus, grrrrrrr, une chance que je travaille très proche de chez moi.
  7. You (we?) wish?
  8. La période des rûtes, ça explique l'abondance de photos.
  9. Ça m'a fait penser à quelqu'un :x http://www.journaldemontreal.com/2017/02/24/six-mois-de-prison-pour-avoir-dit-a-une-transgenre-de-debarrasser
  10. C'est vraiment frustrant d'être diabétique des fois. J'avais prévu d'aller faire une bonne séance d'entrainement au gym, mais non. Fallait que ma pompe à insuline se mette à fuir et que je sois sur le bord d'un coma diabétique. En plus, les hyperglycémies me font perdre mes gains. Vacherie de vacherie! J'ai aspergé ma pompe à insuline de poivre de cayenne, elle va comprendre. Maintenant, faut que j'attende 2 heures, le temps de retrouver un état normal et d'aller au gym. Tu ne m'auras pas, sale diabète!
  11. Le dépotoir à un petit quelque chose d'attachant... Et ce même si je n'y poste pas vraiment.
  12. Je pensais à ça l'autre jour en potant, et je me disais que le retour épisodique d'anciens membres était ce qui permettait au forum de se maintenir à flots sans sombrer dans une inactivité stagnante qui le mènerait à sa perte. Il en suffirait d'une seule peut-être pour le tuer définitivement. On peut compter sur un flot plus ou moins régulier de ces heureux retours, ce qui permet au forum de ne pas expérimenter les longs creux qui démotiveraient tout le monde, anciens comme éventuels.
  13. Bon on va y donner une chance; Y'a un truc avec les moutons, comme si la lectrice était en dehors du groupe en prenant le temps de s'arrêter et de lire. Ça ferait d'elle une non-conformiste et tout le reste. Premier niveau de lecture. Par contre, comme y'a un des moutons qui la regarde et que de cette manière on ne le voit pas ( enfin on ne l'identifie pas ), il me fait réaliser que je ne vois pas non plus la lectrice. Ce qu'elle contemple m'obstrue à la contempler elle, en tout cas son identité. Ou son identité est le sujet de sa contemplation. Je dirais même doublement parce que la compo est faite de manière à ce que le tout le portrait " biométrique " soit remplacé par le livre. Ce qui me bug le plus c'est pas tout ça mais la fontaine qui fait centre du village, avec la symétrie. Je comprend que c'est là que s'abreuve les animaux et tout le reste, mais si la lecture est aussi un paravent de l'existence, comment est-ce qu'on peut vraiment s'abreuver de ce qui nous entoure.
  14. @Koala Merci de ta participation. Vous n'êtes pas obligés de parler de tous vos anniversaires, juste du premier de la série des 4 ans d'intervalle. J'ai lu ton post ce matin en revenant du travail, et je me suis dit " Bon dieu, il faut que je répondes à cette petite biche". Je suis convaincue que tes oublis te causent beaucoup d'angoisse, surement parce que cela te rends différente des autres, probablement aussi parce que tu penses que c'est bien de se souvenir du passé. Mais honnêtement, je crois que ce n'est pas le cas. Le passé et l'avenir sont les deux faces d'une pièce, mais pour l'une comme pour l'autre, tu sera perdant à chaque fois si tu tables dessus. Je m'explique: les gens regrettent souvent le passé, et ils espèrent souvent de l'avenir. Regret et espoir, deux composantes du malheur. Oui, pour la simple raison qu'on projete le passé sur le présent, et qu'on attends l'avenir sans tirer pleinement de joie du moment présent. Toi, tu es constamment dans le présent. Ta mémoire défectueuse te permets de vivre pleinement les choses sans t'identifier à ton passé, et à ce compte, de ne pas projeter tes expériences sur l'avenir, ce que font la plupart des gens. Tu ne te rends peut-être pas compte que les souvenirs sont des choses qu'on peut vraiment trainer comme des boulets au pied. Ca empêche d'avancer, c'est une grand part d'identification que l'on a au passé qui nous fait tabler que nous sommes comme "ceci" ou comme "cela". Il n'en est rien. De plus, nous passons notre temps à essayer d'être des êtres humains plus importants que les autres, alors que le présent nous rappelle constamment que non, on est pas plus important qu'un autre. Le temps est une illusion psychologique, il n'a pas forcément tant d'intérêt que cela. Quelque part, tu as de la chance dans ta malchance Koala. Tu n'as pas le temps de fixer ton esprit sur des choses sans importance, ce qui est important c'est toujours maintenant (:
  15. So A.E.S.T.H.E.T.I.C.
  16. Spectral Lore est plus alternatif c'est sur. Par ailleurs, je préfère Winterfall qui est un peu plus déjanté que solitude. Je suis pas assez mélancolique pour le moment.
  17. La grande classe. Pis asteure faut que je recommence à arrêter de fumer, ark.
  18. Il n'y a pas grand chose de cosmic ou d'atmospheric dans ton truc... C'est juste du black. Voilà du atmospheric.
  19. Je suis totalement jalouse. Il y a 5 minutes j'étais insomniaque. Là, je suis non seulement insomniaque mais en plus j'ai faim!
  20. J'sais qu'il est un peu tard pour ça.. mais j'viens de faire des biscuits au beurre de peanut. J'avais vraiment envie de ça. J'attends que ça refroidisse avant de me gaver. mmm
  21. Je suis complètement d'accord sur ce point, je trouve que c'est un manque de ne pas avoir cette fonction.
  22. 26 ans (2016) : Je n'ai absolument aucun souvenir de ce que j'ai fait. Pourtant je me souviens très bien celui de l'année précédente, mais faut croire que celui-ci a choisi de ne pas s'imprimer dans ma mémoire. 22 ans (2012) : Aucun souvenir non plus. C'est déprimant. 18 ans (2008) : Ah là je m'en souviens! Je travaillais à la régie dans un théâtre, et juste avant le début de la représentation j'étais derrière la scène et je communiquais avec l'éclairagiste via un intercom relié à son casque d'écoute pour régler les derniers préparatifs avant la levée du rideau. En attendant que les acteurs soient en place, on parle de mes plans pour la soirée après la représentation, majoritairement de boire toute la nuit et faire la fête. Le metteur en scène (qui était assis dans le public) arrive en courant avec un air paniqué et me dit que les branchements ont mal été faits, qu'on m'entend dans tout le théâtre. Malaise. Je ne me souviens pas du party de fête qui a suivi, seulement de ma soirée de travail. 14 ans (2004) : Aucun souvenir non plus. *déprime intensifies* 10 ans (2000) : Aucun souvenir non plus. Ça devient redondant. 6 ans (1998) : Aucun souvenir non plus. Je suis plate hein? 2 ans (1992) : Vous savez quoi? Aucun souvenir non plus. Explications à la fin. En fait, les deux seuls anniversaires dont je me souviens (autre que mes 18 ans), c'est celui de mes 25 ans parce qu'une fille s'est retrouvée à poil dans mon salon pendant le party et qu'on a une étampe de ses seins en peinture sur le mur du salon pour s'en souvenir, puis celui de mes 24 ans parce que mon fiancé m'a invitée dans un resto pour finalement mettre fin à la relation en plein milieu du repas, à 1 semaine de notre rendez-vous pour la signature du contrat de mariage. Pourquoi est-ce que je me souviens d'aussi peu de mes anniversaires? J'ai des problèmes diagnostiqués avec ma mémoire à long terme, plus spécifiquement la mémoire épisodique. Suite à de nombreuses commotions cérébrales ainsi qu'un plus gros trauma crânien. Est-ce que ça peut se récupérer? Pas vraiment. Je fais des exercices de mémoire (du genre jouer à Brain Age, tel que prescrit par mon médecin) régulièrement pour ne pas perdre le peu de mémoire qui me reste. Habituellement au quotidien je me débrouille assez bien, mais en essayant de faire cet exercice ça me déprime à quel point de grands pans de ma vie sont manquants et le resteront à tout jamais, alors qu'il y a seulement quelques années j'avais une mémoire presque parfaite. Ça me fait réaliser que je devrais écrire les événements marquants de ma vie, tenir un journal, quelque chose, pour ne pas tout perdre.
  1. Charger plus d’activité