Aller au contenu

Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Aujourd'hui
  2. Jan Hammer - Crockett's theme Chris Norman - Hunter of the Night
  3. J'ai dis que j'étais à haut risque (ce qui est vrai) mais je n'ai jamais eu peur. J'ai fais ce qu'il fallait à ce moment là et ça c'est c'est très bien passé.
  4. C'est également ça qui me fait chier.
  5. Legault et cie ont une job à faire qui consiste à répéter à la population les consignes sanitaires dans le but de chercher le maximum de celles et ceux qui ont encore du mal à les respecter parce que, oui, il y a encore des gens qui ne réalisent pas l'importance de se laver les mains, de se distancer, etc. et on ne vit pas en Chine où il est acceptable de faire des "raids policiers" (des vrais raids je parle) pour forcer les gens à rester chez eux. Donc la principale carte qu'il peut jouer est celle de la sensibilisation. C'est ce travail constant de sensibilisation qui va faire en sorte qu'on va pouvoir rester déconfinés le plus longtemps possible. Ce n'est pas facile à écouter et ça sonne certes infantilisant, mais ça reste fondamental et nécessaire car les enjeux sur la table sont extrêmement importants et il en est conscient. Dans un autre ordre d'idée , je ne sais pas si tu regardes souvent la tv, mais perso, la mienne est fermée depuis avril et je lis deux fois moins les nouvelles qu'avant et ça m'a beaucoup aidé à me détacher émotionnellement de la situation.
  6. Les données sont globalement rassurantes mais les discours demeurent alarmistes et culpabilisants. C'est ce qui me fatigue le plus. Je me demande quelle hauteur aurait eu la courbe des cas si l'on avait testé autant qu'aujourd'hui ce printemps. Probablement vertigineuse. Ça courrait déjà. Plusieurs personnes de mon entourage ont d'ailleurs été malades juste avant le début de la crise. J'ai moi-même eu quelques symptômes dont une toux persistante (au-delà de six semaines), de petites sensations d'étouffement et un souffle écourté à l'effort. À quand les études sérologiques?
  7. tu parlais de "donner un grand coup de barre à l'économie et à l'éducation", pas d'un "retour à la normale". où est-ce que tu me vois parler d'un retour à la normale ? "donner un grand coup de barre à l'économie et à l'éducation", dans ma tête, ça sonne comme si l'économie et l'éducation se portaient mal alors que, sans dire que c'est parfait, tous les secteurs sont déconfinés depuis juin et le taux de chômage diminue de mois en mois. si tu pensais aux "raids policiers" et aux "amendes salées", alors on tombe dans un autre sujet qui est celui de l'application des mesures sanitaires. d'ailleurs ça m'étonne de te voir te positionner contre ces mesures, toi qui, à maintes reprise, a exprimé ta crainte d'attraper le virus. chiales-tu pour chialer ? ;)
  8. Portrait d’un homme «en révolte» Son « webjournal » du 10 avril, où il accuse les autorités d’« enregistrer les morts [de la COVID-19] comme ça pour gonfler les chiffres », a été vu plus de 500 000 fois dans le monde francophone. Alexis Cossette-Trudel dit passer « 14, 15 heures par jour à surfer sur Internet, à chercher, à vérifier » des informations inédites, puis à les « partager ». « C’est très prenant », insiste-t-il. L’homme « en révolte » s’est donné pour tâche d’« exposer » les mensonges de l’État afin de lui « faire perdre [sa] légitimité » et de le forcer à abandonner tous les « pouvoirs supplémentaires » et toutes les mesures « illégales » et « illégitimes » prises à cause d’une « vilaine grippe » avec la complicité des médias traditionnels. Le taux de létalité de la COVID-19 oscillerait autour de 0,6 %, comparativement à 0,1 % pour la grippe saisonnière et à 2,5 % pour la grippe espagnole, indique le détecteur de rumeurs sur le site Web du Scientifique en chef du Québec. « Je veux faire tomber le gouvernement parce qu’il a menti à la population », poursuit Alexis Cossette-Trudel, jetant le discrédit sur les informations diffusées par l’État québécois. « Si on était en présence d’un virus réellement dangereux […], les mesures seraient justifiées. La raison pour laquelle je me révolte, c’est parce qu’on est en présence d’un mensonge, de ce qu’on pourrait appeler un power grab du gouvernement », ajoute-t-il, tout en rappelant à la mémoire l’incendie criminel du Reichstag en février 1933. Après avoir dénoncé un complot communiste, Hitler a suspendu des droits afin de neutraliser ses opposants politiques. https://www.ledevoir.com/societe/586271/portrait-d-un-homme-en-revolte Jugés « à retardement », Jacques Cossette-Trudel et Louise Lanctôt écopent d’une peine de deux ans moins un jour d’emprisonnement assortie d’une libération conditionnelle de trois ans. Alexis est confié aux soins de sa tante. En plein milieu du secondaire, Alexis Cossette-Trudel abandonne l’école. « Je me posais des questions existentielles. […] J’avais envie de voyager et de partir au Tibet », raconte-t-il. Durant son voyage, il trouve l’amour auprès d’une Tibétaine, avec qui il se marie selon le rituel bouddhiste. Il termine son secondaire dans un centre d’éducation des adultes, puis effectue des études universitaires à l’UQAM. Il fait un stage à la Chaire Raoul-Dandurand durant lequel il s’intéresse à la « guerre de l’information ». Il décroche un doctorat, puis en entreprend un autre. https://www.ledevoir.com/societe/586272/enfant-d-octobre
  9. Raids policiers, arrestations, amendes salées et enfants qui ont peur d'aller à l'école et la liste s'allonge de jours en jours...Si c'est ça que vous appelez "retour à la normale" ben on vit pas sur la même planète.
  10. Concrètement ça se traduit comment ? Parce que aux dernières nouvelles, tous les secteurs sont déconfinés depuis juin. Je ne vois pas trop de quoi vous vous plaignez ?
  11. Nop. 80% de la population n'était pas à risque en février et ne le sont toujours pas. Et des mesures ont été prisent pour les problèmes en CHSLD. On a eu une première vague et elle a fait très mal (bien que, bien en dessous de ce qu'on nous prédisait, mais, bon...) Mais, c'est bel et bien terminé maintenant. Il est grand temps de donner un grand coup de barre dans l'éducation et dans l'économie. Quand aux hôpitaux, aux dernières nouvelles, ils s'en sortent très bien. On va encore avoir des cas de grippe cet hiver comme à TOUS LES HIVERS et la vie reprend son cours. Alors, c'est quoi l'hostie de problème.
  12. Hier
  13. Aussi, "vague" est une métaphore inadéquate qui porte à penser qu'il y aura une augmentation abrupte, importante et quasi simultanée des cas dans tout le Québec. Mais ce n'est pas comme ça que ça fonctionne et ce n'est pas ce qui va se passer dans le futur. 20, 200 ou 2000 nouveaux cas par jour sont des chiffres qui ne veulent absolument rien dire si on ne les transposent pas sur une carte. Par ex: 200 cas répartis également dans tout le Québec, ce n'est pas alarmant. Un agrégat (cluster) de 200 cas dans le Plateau Mont-Royal, ça appelle à une intervention et un resserrement ciblés mais à Montréal seulement. C'est la transmission communautaire que les autorités surveillent, pas le nombre absolu de cas qui n'a aucune signification en tant que tel. https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/systeme-alertes-regionales-et-intervention-graduelle/cartes-paliers-alerte-covid-19-par-region/
  14. Oui je vois ce que tu veux dire. Je fais la corrélation car les taux de positivité continuent d'osciller autour de 1%.
  15. Pas d'hospitalisation ne rime pas avec absence de cas, mais ok. Ne crois-tu pas que si on lousse les mesures actuelles on ne va pas voir cette charte grimpé plus vite que les "stocks" de Testla depuis la dernière année?
  16. Il n'y pas nécessairement une corrélation à faire avec hausse de tests = plus de cas. C'est la proportionnalité qui est prime. Les enquêtes sanitaires sur les milieux d'éclosions et l'efficacité améliorée des centres de tests invitent beaucoup plus de gens asymptomatiques à se faire tester "pour être sûr". Ce n'est pas parce qu'on augmente le nombres de tests, que l'augmentation du nombres de cas ne devraient pas allumer une inquiétude. Parce qu'en toute logique, c'est le nombre de cas proportionnel qui est important (cas/millions ou autre). Pas le rapport nombre de test/nombre de cas.
  17. Il faut superposer à ton dernier graphique celui du nombre de tests quotidiens. La hausse des cas suit la hausse du nombre de tests. On bat des records ces jours-ci. 27 515 tests rien que le 16 septembre... Plus de tests = plus de cas. Bête de même. Fait juste quatre mois qu'on nous dit « attendez deux semaines! vous allez voir! » J'attends toujours. Il n'y a pas plus de gens malades ou mourants aujourd'hui qu'il y en avait lors du déconfinement. Ta vague est un mirage statistique.
  18. La hausse des cas vient à peine de commencer, évidemment que les hospitalisations ne suivent pas encore, ça prend du temps être gravement malade. De plus, les gens qui risquent d'en tomber malade ne sont pas ceux qui vont la contracter en premier, mais seront infectés par leurs proches. La 2e vague est principalement une projection qu'on peut encore changer, mais elle commence à se réaliser pour vrai. Pourquoi ça aura pris autant de temps et que les gens croyaient être safe pendant un bout? Parce qu'à la sorti du confinement, y'avait presque pu personne d'infecté, donc on a eu du lousse pour faire des sorties avec un risque microscopique.
  19. Les négationnistes? OK Elle est où, ta deuxième vague? Montre la moi. Hint: Tu peux pas, parsqu'il n'y en a pas. SOURCE: https://www.inspq.qc.ca/covid-19/donnees
  20. cool, on a le shitty take de l'autiste sur le film controversé retro rick peut maintenant retourner licher la borne fontaine ou manger des insectes
  21. Une belle crotte de cheval dans le sens où cinématographiquement, ça pue du cul. L'histoire d'une knee-girl (fille-genou) s'intégrant dans une team de danseuses. Au delà de son caractère parfois outrancier (chorégraphies vulgaires), le truc schlingue. Franchement, tout ce tapage autour d'un produit aussi médiocre, c'est le serpent qui se mord la queue ...
  22. si les anti masque continue d'etre aggressif , haineux et d'insulté les "masqués" dans les endroits publiques, nous ne laisserons pas cette bande d'illuminer dangereux intimider les gens et transmettrent leur covid volontairement aux autres. Ils sont une menace envers l'humanité sortons le vieux matos des nos boites .... we are back bitches
  23. au quebec les gens font des ventes de garage pour vendre leurs scraps... c'est un peu la meme chose
  24. La dernière semaine
  25. Tommy Wright III - Die Nigga Die Gangsta Pat - Mo Murder Dash - Hard to Count sheeeeeeit
  1. Charger plus d’activité
×
×
  • Créer...