Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Contenu le plus populaire depuis 2019-01-11 (Partout)

  1. 2 points
    Retro stun gilet jaune à la bite massive qui détruit les coques de noix. Shiiiiiiieeet
  2. 2 points
    Hella yeah. Je m'en étais assurée avant en fait ( je lui ai tout simplement demandé hein) Sexuellement il est parfait. Mais mes standards en terme de sexualité font que je vais plutôt aimer les troudeballes que les gars bien. J'ai besoin d'un obsédé sexuel en fait. Mais avec des valeurs, donc plutot chaud à trouver. Ah mais c'est une question bien légitime que tu poses là. A la base le mec a été bien abruti de s'imaginer que je verrai pas qu'il a une copine, même s'il ne poste rien à son sujet. Faut savoir que je l'ai matché le lendemain du 1er de l'an, et que j'étais allé voir sa story. Dedans on le voyait grimé en je sais pas quoi, et y avait une jolie fille à côté de lui, on voit celle ci s'approcher pour lui faire un bisou mais il semble l'esquiver légèrement. Mhhh. Alors bon, sur le coup quand j'avais vu ça, jm'étais dit "mouais", mais je pars du principe que le mec qui joue à ça ferait mieux de ne pas tomber sur moi. J'suis relativement tranquille face à ce genre d'individu. Quoi qu'il en soit, ça m'a quand même fait penser à ça : Déjà, à ce moment là, il avait été ridicule. Il voulait me voir pour m'expliquer, ce que j'ai fini par balayer du revers de la main avec un "laisse tomber, j'ai pas de temps à perdre avec les mythos". Mon révirement tient du fait que mon instinct m'a intimé le besoin d'y retourner. Pourquoi ? Parce que le gars a un truc qui surplombe le malaise. Quelque chose de spécial, et un sentiment réciproque de familiarité. J'assume ce que je dis, j'aime bien ce mec, même si c'est un fucking lâche. Et lorsque je l'ai rencontré, j'ai adoré être avec lui. C'était rafraichissant d'être avec un garçon aussi enthousiaste et passionné par les choses qu'il aime. Y avait un sentiment d'évidence dans tout, c'était fluide et simple comme rarement. Je ne regrette pas du tout cette soirée, elle commençait comme dans les beaux films (: En revanche, c'est comme pour tout, dans la vie il faut rester lucide et ne pas se draper dans des fantasmes qui vont décevront tôt ou tard. Savoir prendre le moment dans la fugace beauté et laisser couler sans retenir le temps qui s'échappe comme autant de grains de sable entre les doigts. Si tu es fragile, que tu as besoin d'une personne honnête, que tu n'es pas prête à renoncer à un crush même si c'est une merde, ne va jamais dans ce genre de plan. Ce serait masochiste. Pour ma part, je suis dans l'expérimentation : je me suis débarrassée de ma dépendance affective, et je n'ai plus peur de rien. La vie est simple. J'ai compris que je passais avant n'importe qui, que je ne perdais jamais rien à être seule et à avancer pour moi; gros sentiment de liberté, grosse facilité pour attirer ainsi les esprits sensibles, ce qu'on appelle les "lois de l'attraction". Et faire confiance à la vie. Voila pourquoi je n'ai pas peur qu'il me nexte, en fait, c'est moi qui l'ait nexté : Mais plus encore, on parle d'un gars, on pourrait l'appeler "judas l'innocent". Il a juste pas capté la vie, en fait. La suite de l'histoire, donc, c'est que le lendemain après avoir passé notre soirée et nuit ensemble, je rentre chez moi, le mec s'assure que je suis bien rentrée, tout mimi, ect. Le soir il organise une raclette avec ses "amis", et là story instagram, et que vois-je... y a sa blonde qui en est. LOL. Nan mais là, le type est vraiment con ou c'est moi ? bref, j'attends qu'il vienne me parler, ce qu'il ne tarde pas de faire, à 12h le lendemain il m'écrit " Coucou, comment tu vas aujourd'hui ?". Je lui réponds "oui, ca va, bien dormi j'espère ?" Evidemment il ne saisit pas le tacle, il me réponds qu'il a trop bu, ce sur quoi j'enchaine avec un "C'est bizarre ça avait l'air calme pourtant sur ta STORY INSTAGRAM". Le gars pipe toujours pas. Du coup, je lui lache un bon et simple : "Toujours en couple, à ce que je vois d'ailleurs" Et là il m'dit "Jsais pas quoi te répondre". Mais nan mais l'innocent. Ce qui a suivi, c'est moi en train de lui envoyer un audio en mode "Bah alors, qui va lui dire, toi ou moi ? Parce que tu vas pas t'en sortir comme ça en fait". Bref, je me le retrouve en panique au téléphone, comme quoi j'ai changé de visage (lol) et que je suis en train de tout gâcher entre nous, qu'il me kiffe, ect, ect. Je lui dis, mais enfin mon brave, tu croyais que je niaisais quand je te disais qu'il fallait que tu assumes tes conneries ? Pas du tout, tu voulais une fille de tête, bah la voila. Il essaye de me rejeter la faute en me disant " Mais pourquoi t'es venue alors", et encore une fois, je lui rappelle que je n'ai jamais été d'accord pour jouer les maitresses, que son discours c'était qu'il se lassait de sa copine, et qu'il était question de la quitter. On en a parlé plusieurs fois, c'était limpide comme la roche, t'as envie de tromper ta blonde ? bah tu la quittes et c'est tout. C'était clair. Du coup, je lui explique que je ne continuerai pas a fréquenter un mec qui joue sur deux tableaux. Là dessus il me réexplique que c'est difficile pour lui et qu'il est perdu, qu'il a besoin de temps pour gérer sa situation, ect et blablabla. Ca s'est terminé par un " Reviens me parler quand tu auras réglé tes affaires" bien froid. Il l'a échappé belle et il le sait, j'étais à deux doigts de balancer la vérité à cette pauvre fille. Mais évidemment, il a su me dire qu'elle le supporterait pas et que cela allait lui faire trop de mal. C'est ce qui m'a convaincue, mais sous prétexte d'être perdus, trop de gens se permettent d'abuser de la gentillesse des autres et de leur mentir. Je trouve que c'est un motif à fouetter un mec. C'est étrange parce que je sais qu'il a besoin de ça. Et que je sais qu'il va revenir. Comme s'il fallait qu'une sauvage vous prenne a la gorge pour que ça vous débouche le cul. Vous avez pas remarqué que les gens préfèrent souvent les gens qui les fouettent que ceux qui leur lèchent le cul ? Enfin, je veux dire, dans les relations affectives ? J'ai tant de fois joué le role de la fille gentille avec mes crushs, c'est à croire que c'est ce qui me faisait passer en dernier. Il a suffit que je réalise qu'il fallait fonctionner comme une sauvage pour que d'un coup j'obtienne le respect qui m'était dû. Bref, en attendant je fais ma petite vie et s'il revient pas c'est pas une grosse perte. S'il revient par contre il va devoir apprendre à jouer de la flûte, parce que le serpent que je suis ne sera pas aussi docile que sa peluche de copine. Next ;)
  3. 1 point
  4. 1 point
    retro est perturbé there’s levels to this shit
  5. 1 point
    JohnCollins a perturbé RETRO au point qu'il a changé d'avatar. lol
  6. 1 point
    Ah ouais, fa'que comme ça c'est toi qui remplace le mois de février sur le calendrier cette année?
  7. 1 point
    Je dois, obligatoirement, être très sélectif sur les films et séries que je visionne. Quelque chose de trop poignant me fout littéralement la déprime. (au sens propre du terme, je blague pas)
  8. 1 point
    Je vote A, parce que si j'avais 2 heures de plus par jour je suis certaine que je le prendrais pour faire les tâches abrutissantes mais nécessaires de la vie d'adulte anyway.
  9. 1 point
    Je prends cette phrase pour demander en général (et non spécifique à ta situation, 1984) : Pour les gens qui embarque dans ce genre d'histoire, ça sonne pas comme un red flag ça? Vous avez pas peur de vous faire crisser là de la même manière?
  10. 1 point
    Déjà, on voyait bien la nécessité d'un troisième lien. - Je reviens après avoir vécu 3 ans en France, et tout cette période me semble avoir été un long voyage. Pourtant j'y avais un quotidien bien concret... Je regarde les photos déjà comme des souvenirs, alors que ça fait que 2 semaines que je suis revenu. Tant mieux me direz-vous. Mais c'est étrange quand même.
×