Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Contenu le plus populaire depuis 2019-04-18 (Partout)

  1. 5 points
    C'est ça que tu ressens du Dépotoir? Entre les commentaires racistes, les attaques personnelles, les jugements rapides et gratuits, les préjugés crasses, le vidage de vidanges émotionnels, l'abandon total du contrôle de soi? Si tu lis le Dépotoir et que ce que tu vois ce sont des gens qui "se forcent pour avoir l'air meilleur qu'ils le sont" c'est que les gens que tu fréquentent dans ta vie sont de vrai sous-merde, les gens viennent ici pour se déboutonner la bedaine et crisser leur pied sales sur la table, si c'est ça ton image de gens qui se forcent alors je te plains en criss.
  2. 4 points
    Quatre mois post-baccalauréat et cette carrière professionnelle n'est toujours pas commencée. Selon des données quelconques que j'avais lues sur le site de l'HEC, le taux de placement pour les finissants au B.A.A. serait de 96% après six mois. Il me reste donc à peu près 60 jours pour me convaincre que je ne fais pas partie des pires losers du Québec. Génial.
  3. 4 points
    J'ai Netflix et je ne regarde que The Office pratiquement. 4 fois que je regarde la saison, la dernière fois étant en décembre janvier. C'est une merveille.
  4. 3 points
    Le succès, la reconnaissance, le cash et le marxisme. J'suis un vaniteux contradictoire.
  5. 3 points
    Sorry. Non, c'est la première fois dans cette région du Mexique. Le moment préféré de mes journées, c'est quand je vais rendre visite à mes six chatons pour les nourrir. Le dernier rouquin de la portée me donne envie de lui donner le sein tellement il est minuscule. Checkez çaaaaa.
  6. 3 points
    Le dépotoir est un endroit où les codes éthiques n’existent pas mais où ses membres tentent malgré tout de sauver une apparence, oui. C’est une zone de charognards, qui sévissent en groupe. Très peu de solitaires dans la gang de vautours, être seul contre les autres signifie être un bouc émissaire. Malgré cette apparente absence de valeurs il y a pourtant une tendance moralisatrice qui sert d’excuse à chacun des membres du groupe pour justifier son comportement. Par exemple, quand vous vous mettez à 10 sur moi, vous justifiez souvent vos comportements par une absence d'altruisme perçue chez moi, de l’egocentrisme, donc un manque d’humilité, or, c’est rarement vous qui en faites preuve. Car vous continuez à jouer un rôle social au sein même du forum, ici également vous attendez la validation des autres, via le système de points. On écrit des messages qui donneront du plaisir rageur pour récolter points et sentiment de valorisation. Tu sais très bien de quoi je parle. Beaucoup de membres ici mènent une vie solitaire et insipide en dehors, mais ici, ils peuvent avoir un fonctionnement social de brute tout en ayant le support du groupe, tant qu’ils sont perçus de façon positive par le groupe. Regarde Fosse Asceptique lorsqu’elle m’attaque: elle va m’inventer une vie, projeter la vision d’une personne mauvaise et malintentionnée, c’est à dire ses propres frustrations, sur moi. Mais pas seulement, et lorsque elle va trop loin et qu’elle note que les membres seraient susceptible de la critiquer, elle ne dit plus rien. Ce n’est que de l’esbrouffe dans l’espoir d’attirer un peu le regard. Viande à chien était tout feu tout flamme la première fois qu’elle m’a balancé une vacherie gratuitement, vous l’aviez couvert de vert. Elle était sur une lancée de rage quotidienne, lui offrant la lumière que personne ne lui donne, et elle m’insultait en continu, pensant que c’etait ce qu’on attendait d’elle: le jour où les gens ont commencé à critiquer sa gratuité, elle est redescendue d’un étage et s’est limitée à dire CDF comme un Hodor du pauvre. Elles omettent de répondre de leurs actes car elles ne veulent pas être critiquées. J’en connais un autre, qui lorsqu’il fait la guerre à quelqu’un, s’attends à être soutenu de toute part; quand il réalise que certains le critique, il entonne un chant des sirènes digne d’un opéra pour adoucir l’opinion publique. Ça flatte les critiques et ça siffle quelques petits « Aie confianssssssssss » pour te ramener de son bords. Le spectacle implique que tout le monde soit du côté du gentil, non ? C’est probablement ce qu’il doit se dire dans son esprit retords, au lieu d’assumer ses prises de positions aussi discutables que peu éthiques. Vous autres n’aimez pas qu’on vous critique. C’est ce pourquoi vous allez dans le même sens que les autres. Les seuls qui se rebellent et qui assument véritablement les règles du lieu, le politiquement incorrect et l’esprit wtf du dépotoir, se retrouvent sous les feux de la rampe et dans l’oeilleton du groupe. Ici, on adore les attaques en formation car on a besoin du soutien du groupe. C’est lui qui donne les verts, et la plupart d’entre vous ont trop d’ego pour assumer de voir un de leurs adversaires de joute être couverts d’approbations. Quelques uns osent à peine jouter, alors imaginez. Et c’est toute la différence entre ce groupe et moi. J’ai été comme vous autres, aujourd’hui, plus du tout. Alors oui, @Gamin, aussi étrange que cela puisse te paraître, les membres ici agissent mal en croyant être de bonnes personnes, oui. Ils jouent encore un rôle social mais d’après des codes asociaux. Cela ne les empêche pas de continuer à agir en fonction de la mouvance. C’est tristement humain. Alors, je te fais pitié mon chaton ? ;) @Esch Chevalain était un lion, tu es un crabe, je pense que tout est bien illustré ainsi.
  7. 3 points
    J'ai déjà vu "S.V.P. ne chier pas à terre. Merci!".
  8. 2 points
  9. 2 points
    J'vais essayer The Office. J'me cherchais de quoi à écouter justement. Merci. J'me farcis une série de sorcière en espagnol vraiment pénible en ce moment.
  10. 2 points
    Tu dis, mon gars. Je fais runner The Office sur Netflix chez nous constamment depuis pas loin de deux ans. Je dois être dans la dizaine de répétitions des 9 saisons certain. C'est généralement (dans le sens que je ne fais pas subir cette torture à personne d'autre que moi) avec ça que je me réveille et que je m'endors et c'est presque toujours ce que je regarde pour passer le temps (par ailleurs, dans le vidéo que j'ai posté sur le thread de l'amour, c'est ce qui joue sur ma télé en arrière-plan). Cette série-là est une merveille, un chef-d'oeuvre, il n'y a pas d'autres mots pour la décrire vraiment.
  11. 2 points
    Une recette que j'ai un peu improvisé pompette il y a quelques mois parce que j'avais pas bien d'ingrédients. Tu fais revenir oignons et ail, après le gingembre et tu deglaces avec du jus d'orange (pas trop, un fond) puis tu fous la morue dedans a feu doux et tu laisses cuire/réduire un peu. A côté tu prépares un peu de riz basmati et tu mélanges tout ça, dans la proportion qui te convient. Pas trop de riz idéalement. C'est juicy c'est bon.
  12. 2 points
    Morue cuite dans du jus d'orange, oignon ail gingembre mélangée avec du riz.
  13. 2 points
    J'ai refait une fausse couche la semaine passée. Tout se passait super bien, grossesse plaisante, écho sans problème et deux jours après je saignais. Ce coup-ci c'est officiellement la merde, les tests en cascade, etc. J'ai eu les premiers résultats aujourd'hui, tout est normal des deux côtés pour l'instant. J'adore les différentes réactions des docteurs, certains agissent comme si c'était tout à fait normal ("vous tombez facilement enceinte, vous allez réussir à mener une grossesse à terme, c'est juste une question de temps") et ceux qui se comportent comme si j'étais un cas désespéré ("il y a des gens qui sont infertiles et on trouve jamais pourquoi"). Encore une batterie de test programmée le mois prochain, sauf si je tombe enceinte d'ici là, parce que bien évidemment, on me dit de ne pas attendre pour recommencer, puis recommencer, puis recommencer...
  14. 2 points
    J'ai quitté Montréal pour sept jours. Sept jours stratégiques. Ça fait un an bien tappant que mon papa a programmé sa mort. Heureusement, il a survécu à sa tentative. Ça c'est le beau, mais le laid c'est la dureté du reste, du drame d'avoir attendu au pas de la porte de réanimation sans savoir, de celui de maintenant savoir qu'il regrette encore à ce jour de ne pas être mort cette fois-là. Et de tout ce qui déborde entre les deux. J'me suis donc dit que tant qu'à m'prendre une nouvelle vague émotionnelle en pleine gueule et à boire la tasse, parce que j'la sentais venir me tirer vers le fond à nouveau, autant le faire littéralement, avec l'eau du Pacifique. Tsé les métaphores, autant les affronter les yeux rougis par le sel. Pour vrai c'est difficile avec mon papa et mon coeur se noue trop souvent par la peur et la douleur. Ses mots font mal et il refuse de m'entendre dire que j'en suis troublée, et qu'aucun enfant n'est responsable d'un tel geste, que de lui avoir témoigné mes inquiétudes et de lui avoir tendu la main les très nombreux mois qui ont précedé le suicide, que je sentais inévitable, n'aurait pas dû être un étouffement qui propulse vers la mort. Pourtant ces choses, il me les a dites et elles résonnent encore souvent dans ma tête. La mort est un petit papillon qui trouve le temps long Attendant le prochain wagon, le prochain petit papillon
  15. 2 points
    des nouilles shin ramyun, simplement les meilleures nouilles instantanées du monde.
  16. 2 points
    Oui et non. C’est un peu comme être seul dans l’habitacle de sa voiture, sauf qu’ici on voit même pas notre face live. Vous en êtes tous là, à jouer un rôle que vous ne jouez pas dans vos rapports sociaux. A insulter une innocente de charrue parce qu’elle vous a grillé la priorité sur la route ou à porter des jugements de valeur sur des inconnus en mangeant du pop Corn devant la télé. Devant les gens tout le monde joue un rôle, et sur le dépotoir vous êtes encore une majorité à écrire pour être perçu de façon valorisante. Vous continuez d’être dans une forme de bienséance qui vous rends, je le dis, inauthentiques. Comme la 1984 qui venait ici jusqu’en 2012. Depuis une certaine époque, je recherchais les bons rapports avec toute la plèbe, je pleurnichais quand on m’enlevait un point, je subissais la guerre de rouge de Moskva et je ne comprenais pas pourquoi il était messant gratuitement avec moi. Tout le monde sur le forum m’aimait bien et me trouvait bien gentille. J’aimais moi même me donner cet aspect consensuel qui me stimulait l’ego, l’impression d’être Validée par les autres me validait à moi même. Et puis cette gueguerre me minait de base, parce que Moskva m’attaquait sans raison objective. Au final, en parallèle, je vivais les mêmes problématiques dans ma vie professionnelle : j'étais trop sensible à l’avis des autres. Je me sentais fragile et vulnérable, j’avais une très basse opinion de moi même. Je me voyais comme un rien et je déprimais de ne pas recevoir d’amour alors que j’en avais tant a donner L’experience Moskva m’a ramenée à cette réalité: on ne peut pas plaire à tout le monde. A l’epoque j’etais assignée à résidence à cause de mon kyste opéré, et j’ai réalisé que tous les gens pour qui je m’en démenais pour qu’ils m'apprécient n’etaient pas là. Que tous ceux pour qui je donnais mon énergie ne le méritaient pas. Que j’etais la seule a pouvoir me donner de l’amour de qualité ( avec mon chéri de l’époque) et que le reste, rien a foutre. Chevalain a débarqué à peu près au même moment, se faisant chier sur la tronche par tous, fier comme never et jamais à cours de superbes punchlines. L’art du heel turn. Il m’a inspirée et m’inspire encore. Y a encore quelques mois les méchancetés du forum me piquaient encore. Mais aujourd’hui, je pourrais avoir 30 personnes contre moi que j’en aurai autant à branler que si s’en était 0. Les jugements et projections des autres n’ont aucun impact sur l’amour que je me porte. C’est une liberté à laquelle peu de gens ont la chance d'accéder et ça passe par des expériences « d’ancrage » comme celle ci. C’est pas prétentieux : c’est juste La base
  17. 1 point
    Je n'ai pas ouvert l'appli depuis quelques mois. Je likais tout le monde parce que j'ai aucune patience pour l'analyse de profils... je matchais avec des p'tites grosses, j'ai abandonné. Faudrait que j'essaie EliteSingles, mais je doute que les femmes soient prêtes à me partager avec Aaron Judge pendant l'été, Sidney Crosby l'hiver et Tom Brady l'automne.
  18. 1 point
    J'ai regardé les deux matchs des Raptors, j'ai regardé les quatre défaites des Penguins, je regarde 2 à 3 matchs de baseball par soir (je me suis même acheté une seconde télé pour ma man cave) et je me suis délecté de la victoire du tigre. Je joue au soccer deux fois par semaine et je m'entraîne 4x par semaine.
  19. 1 point
    L'excellence... Pis le sport.
  20. 1 point
    Je l'ai pas emprunté à la bibliothèque c'est quelqu'un qui l'a acheté qui voulait que je le lise pour lui rendre service.
  21. 1 point
    Tu essaies de faire du sens de toutes ces années perdues où tu n'as pas été en mesure de t'intégrer complètement au groupe surtout. Enfin, je dis « années perdues »… mais si tu es arrivée à retirer quelque chose de positif de ton expérience sur le Dépotoir malgré le rejet, grand bien te fasse.
  22. 1 point
    Je t'ai mis un pouce suite à ta critique justifiée d'@Esch
  23. 1 point
    Y'a de l'attitude en sale ce claviériste.
  24. 1 point
    Dans les toilettes d'un resto libanais. Et les dames n'ont pas été oubliées...
  25. 1 point
  26. 1 point
    Il était correct sans plus. En conclusion, Commish Laviolette n'est pas le héros que le forum attendait pour se dresser contre l'ennemi. Trop occupé à faire l'amour, on dirait.
  27. 1 point
    Fuuuck, on croirait lire le monologue d'une supervillain qui raconte comment elle est devenue ce qu'elle est devenue; son trauma de jeunesse or some shit. Si c'est l'opération pour ton kyste au cul qui t'a fait vaciller du côté sombre, je me mets de suite à l'ouvrage pour écrire une fanfiction sur Kystic (la mystique) dont le super-pouvoir est de prédire des calamités dans le pu et le sang séchés de ses pansements.
  28. 1 point
    Pourquoi tu veux de l'approbation à ce point là?
  29. 1 point
  30. 1 point
    Au menu ce midi Oeuf au plat au cantal, jambon, oignon et champignons, petite salade de mâche, féta et graines. + des chaussons lapins 🐇
  31. 1 point
  32. 1 point
    Écoute, au moins, il avait une grosse graine.
  33. 1 point
    Aieaieaye! Je déteste entrer dans les histoires personnelles et les choses que vous relatez de votre vécu, mais l'hypocrisie est trop forte ici. Voici ce que tu as écrit il y a une semaine ici: Tu n'as pas menacé le gars simplement pour le pousser à assumer ses actes. C'était sûrement l'une des raisons, mais c'est évident que ton objectif principal était de le forcer à choisir entre toi et l'autre. Si son infidélité te dégoûtait tant que cela, à coup sûr tu n'aurais jamais accepté de coucher avec lui, encore moins pendant qu'il était encore en couple. Donc tu as testé la marchandise et tu lui as donné un ultimatum. Bon, si ça te tente, mais après, c'est hypocrite de dire "ouais, je faisais juste lui donner une leçon.", une fois que tu réalises que ça n'a pas fonctionné. De toute façon, le gars, tu l'as ridiculisé comment? En t'enquérant de la taille de son engin avant de le placer dans ta bouche, tu lui disais que l'adultère c'est mal? "slurp L'infi-slurp-délité c'est slurp mal. Tu ne devrais pas slurp tromper ta slurp copine". Hélala, c'est vrai que c'est gênant! Pendant qu'il te prenait doggystyle, tu lui disais "Ça t'apprendra, vilain!"? Je m'imagine facilement comment il a pu se sentir honteux! Il devait être tout rouge dans le visage avec une drôle d'expression d'embarras. Pauvre gars! Tu aurais dû le ménager un peu! En tout cas, si c'est ça que tu as fait pour le ridiculiser, je me demande ce que t'aurais fait pour lui faire plaisir!
  34. 1 point
    1984 tu ris d'une maladie mentale, encore. Viens pas m'dire que t'es une calisse d'hypersensible, tabarnak. T'es un poison narcissique.
×
×
  • Créer...