Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Contenu le plus populaire depuis 2020-03-17 (Partout)

  1. 4 points
    Malheureusement pour nous, ce n’est pas pour bientôt. Selon plusieurs, la situation va enfin être mieux en... décembre! Donc à la toute fin de l’année. C’est parce qu’à la mi-décembre, la planète Capricorne quitte les signes de terre, où elle était depuis 1802, pour aller se pogner dans les signes d’air. Cela pourrait avoir un gros impact sur la planète, on pourrait voir un changement de sources d’énergie qui viennent de la terre (comme le gaz, l’huile, tout cela), pour de nouvelles sources! De plus, en même temps, un croisement important se déroule: Jupiter et Saturne se croisent, ce qui n’arrive qu’aux 20 ans. Cela va nous pousser à prendre de grandes décisions, et nous serons inspirés par la créativité que le Verseau, un signe d’air, apporte.
  2. 4 points
    Une étude parue aujourd'hui dans la revue scientifique de American Association for the Advancement of Science décrit la problématique que j'ai mentionné plusieurs fois dans ce sujet, à savoir les asymptomatiques et ceux qui en présentent peu. En résumé, 80% des cas de la maladie COVID-19 sont causés par des gens ayant peu (une toux ou une fièvre de courte durée) ou pas de symptôme. Ces cas passent inaperçus et échappent aux dépistages. Ceux qui expérimentent un peu de symptôme pensent qu'il s'agit d'une mauvaise journée, avec une gorge sèche. Un peu de miel, un Tylenol et le tour est joué. Ils vaquent à leur journée comme si de rien n'était parce qu'ils ne savent pas. Leur contact continue avec les autres sans se soucier de rien, ni par eux-même, ni par leurs pairs, qui rend la contagion aussi facile. En se basant sur les cas documentés en Chine (~82 000 cas), ils ont développé un modèle pour les cas non-documentés qui estime à environ un million d'infectés actuellement dans le monde. Au Canada, ça donne plus de 3000 cas (441 confirmés à l'heure d'écrire ce message). Sachant que le dépistage, limité et pas très efficace, n'est réservé qu'aux gens ayant des symptômes sévères et présents, on compte un cas confirmé sur sept. Ça veut dire que six personnes sur sept est invisible et transmet le virus sans jamais le savoir. Les gens à risque finissent à l'hôpital et lorsque la contagion se fait rapidement, les hôpitaux deviennent engorgés en quelques jours. C'est pourquoi la Corée du Sud teste systématiquement tout le monde, dans des services-au-volant adaptés pour le dépistage qui prend quelques minutes. Tu donnes des coordonnées, c'est gratuit et le lendemain tu reçois un texto si tu es positif ou non. Tu sors jamais de ta voiture et par conséquent tu mets personne en danger. C'est ainsi qu'ils ont réussi à endiguer l'épidémie malgré que la patiente 31 ait foutu un énorme bordel. Il faudrait donc que le gouvernement québécois s'empresse à rendre le dépistage accessible à tout le monde et prévenir que la maladie se transmet bien au-delà des mains pas lavées. Ce ne sont pas les malades qui propagent le virus mais ceux qui croient ne pas l'être (comment savoir si on se fait pas tester ?). Sinon, ce virus risque de rester très longtemps avec nous et on aura plus d'un pic. Le confinement est insuffisant pour maîtriser durablement l'épidémie ici. Même l'OMS presse les gouvernements à dépister tous les cas suspects (c'est-à-dire : sans lien avec le voyage ou un proche voyageur, et même s'il a des symptômes de grippe). C'est pas juste une affaire de lavage de mains, je ne le répéterai jamais assez.
  3. 3 points
    JoJo Savard et Nostradamus wannabe sur la même page, je suis comblée !
  4. 3 points
    Selon ce que j'avais compris, c'est que le test que le Québec utilise pour l'instant nécessite une charge virale importante pour avoir un positif. Donc aucune utilité pour un asymptotique de le faire, puisqu'il aurait un test négatif. (Et potentiellement nocif si ça donne un haut taux de faux négatifs). Mais est-ce que c'est juste une excuse pour camoufler un manque de tests disponibles(ça semble être le cas en France)? Ou juste qu'ils ne veulent pas voir tout le monde se ruer en même temps pour se faire tester et risquer que des infectés entrent directement en contact avec des personnes saines, préférant plutôt mettre graduellement en place les infrastructures nécessaires? Mon optimisme me dit que c'est plutôt le deuxième cas. Et en y repensant, peu importe les raisons plus haut, ça fait aucun sens de tester les asymptotiques dans un contexte ou tu as une capacité quotidienne de test inférieure au nombre de gens présentant des symptômes. L'important, c'est de maximiser les tests positifs. Et ça se fait en testant en premier les gens qui sont symptomatiques + reviennent de voyage, ensuite ceux symptomatiques et en contact avec des gens revenant de voyage, et ensuite ceux asymptomatique. Se botter le cul pour trouver le mec qui est infecté mais pas encore de symptômes, alors que t'as un immense réservoir de gens qui ont des symptômes, c'est pas productif. Statistique 101. Et en plus, tu t'assures encore plus de perdre la trace des gens qui sont au début de la chaîne de transmission (ce qui pourrait permettre de retrouver le mec asymptomatique mais qui a été contaminé et lui dire de s'isoler et se watcher). Bref, la stratégie de travailler en amont est pas conne. La question, c'est de savoir si c'est déjà trop tard ou non pour retracer les chaines de transmission..
  5. 1 point
    Coronavirus : un dépistage au volant dans la Capitale-Nationale dès mercredi https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1668323/coronavirus-volant-depistage-capitale-nationale-mercredi
  6. 1 point
    Je suis pas loin du bout du rouleau. Mon chat, en pleine santé il y a encore quelques jours, est hospitalisé. Il n'arrive plus à s'alimenter, a un comportement très étrange et le véto trouvé quelques taches dont on se passerait bien pendant les examens. Grosso modo, ça peut être bénin comme ça peut être le début d'une fin très rapide. Comme le pays tourne au ralenti, les résultats n'arriveront que dans quelques jours. Ca me rend ouf l'attente et l'incertitude. Je me suis mise en arrêt parce que chaque seconde qui passe est une torture, je ne peux penser à rien d'autre. Si c'était le pire des scénarios, je préférerais le connaître pour pouvoir me préparer calmement. C'est arrivé plusieurs fois qu'un de mes chats se retrouve soudainement très malade trop jeune (j'ai malheureusement l'habitude de voir les plus vieux mourir), qu'on me dise que ça pourrait très mal tourner et qu'au final ce soit rien ou pas létal. À chaque fois je me mets dans tous mes états et je passe quelques jours en enfer. Ajoutez à ça l'ambiance d'apocalypse : queue pour le cabinet sur le trottoir, derrière des barrières, ils te prennent l'animal, t'as pas le droit d'assister à la consultation et ils viennent ensuite te dire qu'ils te le rendent pas.
  7. 1 point
    Dac. Tu marques un point là. J'vais essayer d'être sérieux pour la suite. Deal?
  8. 1 point
    Tout à fait. Si on prend l'exemple avec la Corée du Sud qui fait plus de 15 000 tests par jour, il y a beaucoup de cas négatifs qui en ressortent, mais les cas positifs, aux endroits spécifiques (Taegu principalement, là où il y avait la patiente 31 qui a infecté 1000 personnes dans un buffet collectif de la secte chrétienne), ça pop au moment que tu découvres une éclosion. Par exemple, 10 cas dans Lasalle de Montréal mais 150 dans le centre-ville, on sait où concentrer les efforts. Plus on testera, plus on saura où se trouve l'éclosion ou les éclosions. Là, avec les critères actuels, on teste des catégories de personnes alors que le virus ne s'en limite plus du tout à elles. Donc ce sera plus élevé lorsque le Québec fera plus de tests at large. Il y aura aussi beaucoup de cas négatifs, c'est normal. En tout cas, c'est ce que l'OMS demande urgemment de faire et le Québec s'enligne vers ça, mais pas avant un petit bout. Ça me rassure parce qu'ailleurs au pays, ils font... pas grand chose.
  9. 1 point
    Nan mais sérieux t’es complètement obsédé. On a jamais parlé de solidarité féminine parce qu’on se voit comme des humains, au delà de nos genres. J’ai jamais dit ça. Je trouve seulement que tu manques d’éthique, que tu transposes tout ce qui pour toi est valable à l’ensemble, et que tu manques d’empathie. Ça n’a rien à voir avec ton obsession de la réussite en fait, je m’en fous pas mal de ce que réussir sa vie signifie pour les autres parce que mon bonheur est forcément singulier. Si tu véhiculais des valeurs essentielles à mon cœur au lieu de faire de toi une caricature de la femme vénale et égoïste on s’entendrait à merveille. J’ai souvent bastîonné avec Ecce que j’estime profondément, alors qu’a une Époque, je pensais qu’elle avait le diable en elle, mais avec le recul, je sais qu’on est bien plus similaires dans nos positions ( trop de gauche à ton goût) et dans nos visions de la réussite humaine. Pour elle, y a une prescription, mais toi, je pense malheureusement que tu as un problème pathologique avec les rapports humains. Je ne dis pas que tu es 100% mauvaise, mais que ton ego est ce qui te rends mauvaise. J’aimerai croire à un changement éthique, mais j’ai la sensation que c’est trop inaccessible à première vue pour toi. J’ai très peur que tu aies du mal à fonctionner en tant que mère à cause de cela, mais j’aimerai espérer que tu le puisses au niveau du cœur. @TheCrow Ok, amish Imam @Siyano Les gens sont un peu durs avec toi, désolée. Mais lache pas et prends ça comme une volonté d’affirmer tes arguments. C’est vrai qu’il est idiot de se faire du mal, mais fumer et boire, donc se droguer, est une façon de se déconnecter du monde. Quelque part ce besoin d’y parvenir, nous fait du bien, et du mal quand ça devient lié à un comportement toxique. Par conséquent en mourrir n’est pas une si grande fatalité, lorsqu’on vit en harmonie avec soi même. Tu ne peux donc pas choisir pour les autres de ce qui leur convient ou non, tu peux seulement décider pour toi.
  10. 1 point
    Je pense vraiment qu'ils évitent d'en parler parce que les infrastructures sont absentes encore. C'est en construction et il faut se dépêcher si on veut combattre ce virus. Lui il attend pas. Il se propage rapidement. Sauf que quand tu as un personnel médical jeune asymptomatique capable d'infecter tout le monde à l'hôpital et les autres médecins / docteurs plus âgés, alors que tu sais même pas, ça peut gravement compliquer l'hospitalisation en général. Et c'est juste un exemple. Plus on attend de tester tout le monde, plus on laisse la porte grande ouverte à la contagion et on perdra réellement le contrôle à long terme. Je dis bien long terme parce que en ce moment, c'est une visée courte. Voyons les choses ainsi : les cas confirmés sont à la baisse et les hôpitaux se vident. On lève le lockdown. On teste toujours pas tout le monde (cas suspect et connexes). Suffit d'un seul infecté pour que le bail recommence. Et vite. Sois on teste, sois on vit comme maintenant pour une longue année.
  11. 1 point
    Ça dépend combien de temps tu veux que l’annus horribilis dure.
  12. 1 point
  13. 1 point
    Nommer Jojo Savard en dit long sur ton age avancé, ma jolie!
  14. 1 point
    Je tousse et me mouche depuis bientôt six semaines. Serais-je le grand coupable?
  15. 1 point
    En Gaspésie s'installent des esprits allumés pour bâtir leurs demains heureux. Voici 6 épisodes d'une trentaine de minutes à rendre zen en cette période bien particulière. https://www.onf.ca/serie/ramaillages/
  16. 1 point
    Le problème c'est pas les produits mais ce que les gens en font (l'abus principalement). C'est les gens qui sont cons. Sinon, la seule fois de l'année où je bois du Pepsi, j'suis bin satisfaite de ce produit. @Siyano ça te va pas de jouer aux pseudos-psycho-socio-pop à 5 cennes. T'as pas assez d'éducation ni de culture. Le résultat est très très laid.
  17. 1 point
    Les voitures, les accidents de ski, les allergies aux peanuts, les bougies qu'on oublie, tout ça aussi ça tue. On arrête tout ?
  18. 1 point
    Pepsi et Coke oui, tylenol/advil non, juste les 80 dénomitations inutile, les voitures pas illégal, mais leur prix oui. Je n'ai pas parler de pot parce que je n'ai pas assez d'informations c'est tous je suis un amish? On accepte qu'une compagnie vende littéralement quelque chose qui te tue (cigarette) ou peux t'ammener a tuer (alcool) ou te tuer (gambling), jveux dire.... Pourquoi on laisse ca?
  19. 1 point
    Pour ceux qui travaille dans un lieu public :
  20. 1 point
    Ok, es ce quon peux etre sur le sujet? si vous voulez vous parler entre vous, utiliser les message...
  21. 1 point
    Coudonc. Vous êtes vraiment appréciable ici.... WTF?
  22. 1 point
    Ca, c'est de la meuf.
  23. 1 point
    C'est quoi ce sophisme de marde là?
  24. 1 point
  25. 1 point
    UltraVomit live at the Corona Virus
  26. 1 point
  27. 1 point
  28. 1 point
  29. 1 point
    the flaying band quebecois que jai découvert cette semaine a une émission de grande écoute LOL . tous les moyens sont bon pour decouvrir de la bonne musique ! Woooooo https://theflaying.bandcamp.com/ Sanguine Glacialis from Montreal baybayyyy ! https://sanguineglacialis.bandcamp.com/
  30. 1 point
    De nos vertes années, en as-tu souvenance ? Viennent-elles parfois, tendrement éclairer, Un coin de tes pensées... Nos vertes années ?
  31. 0 point
    À ma question, réponds dis donc, Duconchtch. Tu sous-entends que la chaleur n'est pas ou peu propice à la prolifération du virus, wesh. EDIT : au vu de ta réaction, j'en conclus que -- ben coudonc -- tu ne sais pas.
  32. 0 point
    Trois nouveaux décès en C.-B., total de quatre au pays Toutes les victimes proviennent de la même résidence de soins de longue durée, où la seule mort attribuable au virus était survenue jusqu’ici au pays, à North Vancouver. D’après les informations de Dre Henry, au moins quatre des nouveaux cas d’infection en Colombie-Britannique seraient liés à un congrès sur les soins dentaires qui a eu lieu les 6 et 7 mars à Vancouver. Elle exhorte toutes les personnes ayant participé à l’événement à s’isoler. Environ 15 000 personnes auraient participé au congrès. https://www.lapresse.ca/covid-19/202003/16/01-5264969-trois-nouveaux-deces-en-c-b-total-de-quatre-au-pays.php
  33. 0 point
    Les Français méritent vraiment des grosses claques. On leur dit : "Surtout, évitez les déplacements inutiles, c'est un état d'urgence". Ils font quoi ? Ils partent dans leur maison de campagne avant le confinement, histoire de propager le virus dans les régions qui ne sont pas encore touchées. Une gare parisienne cet aprem :
×
×
  • Créer...