Aller au contenu

Classement

Contenu populaire

Contenu le plus populaire depuis 2021-03-01 (dans Derniers déchets)

  1. Communiqué spécial : en ignorant spécifiquement la signature d'un membre que vous pourriez juger trop chargée ou ennuyante, vous masquerez aussi ses accomplissements. Vous devriez voir un petit x à droite de sa signature pour la masquer.
    2 points
  2. La question m'a d'abord fait tomber de mon siège : pourquoi faudrait-il regarder les infos ? Sont fous, ou quoi ? Et les premières réponses, c'est entre ceux qui préfèrent se déconnecter et les autres ? Gné ??? Je ne regarde plus les infos depuis longtemps, au moment où j'ai terminé ma formation en journalisme, en fait. Depuis, j'écoute les infos, les analyses et je les lis. Anxiogène ? Ben bienvenue sur terre, c'est la vie qui est anxiogène, parfois, et ça ne date pas d'aujourd'hui.
    2 points
  3. Ouais, c'est le meilleur compromis possible, j'crois. Plus petits, ils ont l'air de rien. Plus opaques, ils attirent trop l'œil, et en bas de 20% bien on ne les voit juste plus. * Ah, pis allons-y avec 15% !
    2 points
  4. C'était une grosse blague. J'en avais trouvé une autre plus décente. Tout est prêt déjà.
    2 points
  5. Rituel d'initiation - Répondre au questionnaire de présentation Que dites-vous de cette image?
    2 points
  6. Laissons faire les accomplissements un instant -- qui à mon sens sont d'une puérilité assez imposante : comment se fait-il qu'on n'a plus la possibilité de modifier nos plus vieux messages ? Je sais que c'est ainsi depuis longtemps déjà, mais ça n'a pas toujours été le cas et cette nouvelle condition m'irrite assez fort. J'imagine que je ne suis pas le seul. Y aurait-il moyen de ravoir la permission d'éditer notre contenu, même ce qui date de longtemps ? Peut-être existe-t-il un moyen de s'assurer qu'un membre ne puisse procéder à une purge complète de ses 2000 messages en ne permettant q
    1 point
  7. Est-ce une énorme faute de goût si je reprends ce fil 'le lendemain' ? (Ô Ciel, un double post…) Toute à mon excitation de mon premier dépotoirissage hier soir, j'en ai oublié de répondre à l'accueil de @Retromantique. Je corrige donc le tir, j'essaie ;-) zc, c'est zebrascrossing, une curiosité lexico-il-logique avec un S qui s'est glissé au milieu. Pas sûre de recommander l'endroit, mais c'est 'chacun ses goûts', hein. Merci pr l'accueil !
    1 point
  8. À peine arrivée d'une autre planète aux autres us et coutumes, j'essaie de m'informer, de deviner comment me retrouver au sommet sans gravir les échelons ! Rien que ça, j'ai la *rastiNiaque* ce matin ;-) Bon, je suis du genre à ne pas faire de pavés longs et fastidieux, mais tellement confortables pour s'y sentir exister… je préfère de loin la concision, le choix des points à mettre en avant pour faire avancer une réflexion, tisser une métaphore pour tenter de communiquer un état-d'être, transitoire, forcément humainement transitoire, mais incroyablement globalement stable à travers le temp
    1 point
  9. Je me la posais depuis deux mois cette question. Le contrat d'utilisation n'est plus très clair... en fait, il n'y en a juste plus, de contrat. Et c'est un problème. Présentement les éboueurs réguliers ne peuvent pas modifier leurs messages 24 heures après leur publication. Pour les syndiqués, c'est 72 heures. C'est très court oui. Le but en effet est de prévenir les purges impulsives, qui cassent le fil des discussions (alors que les discussions sont en réalité notre seul contenu). La restriction avait été mise en place après qu'un membre eut masqué ou modifié tous ses messages
    1 point
  10. Juste à temps pour la fin du mois de l'histoire des Noir.es
    1 point
  11. Deg. Mais hey sinon, as-tu essayé de voir les icônes à 28 pixels dans la signature? Parce que comme ça ça fait pas mal Toys' R' Us. :x
    1 point
  12. Je continue à de penser que c'est plus esthétique dans la signature.
    1 point
  13. Savoure ce mystère. Il persistera.
    1 point
  14. J'ai de la misère à saisir de quoi ont l'air nos périmètres sociaux maintenant avec internet, mais ce que je ressens, c'est comme si on avait planté des trous du ver dans nos structures sociales défiant leur caractère statique. Chacun, selon son bagage et ses croyances, ne voit pas les mêmes trous du ver et ainsi plusieurs membres d'un même milieu physique se retrouvent dans des espaces très éloignés. C'est un peu comme un labyrinthe de pensée qui mène dans des zones sans issues, la différence étant qu'un labyrinthe converge éventuellement vers une sortie commune à tous, ici, les chemins nous
    1 point
  15. Pour les demandes spéciales du genre, d'hab' il faut demander à @Cathou La Tuque.
    1 point
  16. Comme je rentre du travail à minuit, quand j'ouvre ma radio de char, j'ai le résumé de la journée en 2 minutes. C'est tout ce que ça prend. Plus que ça, je déprime. De toute façon, les fluctuations de l'actualité quotidienne sont beaucoup moins pertinentes qu'une analyse des mouvements de fond de l'époque. Les médias ont beaucoup d'influence et nous rendent un peu bipolaires avec leurs titres catastrophistes. Ils façonnent notre vision, choisissent nos priorités, nous font ignorer 99% des événements pertinents. Il ne faut jamais regarder les nouvelles comme si c'était un canal de vérité,
    1 point
  17. Dans mon expérience, c'est le raisonnement des gens qui se disent "entiers". Etre entier, dans ce langage, veut dire qu'on se place au-dessus du respect qu'on devrait normalement aux autres... On ne respecte que soi-même ou du moins l'image que l'on se fait de soi-même pour complaire à ses bas instincts. S'identifier à son émotivité, comme dit plus haut. Ayant toujours été fidèle à moi-même, j'ai la chance d'être entouré uniquement de gens que je peux qualifier d'authentiques... Ma famille proche et une toute petite poignée d'amis. Les personnes superficielles ou calculatrices ne s'intére
    1 point
  18. @DASRI oui, un minimum, mais très honnêtement, vivre déconnecté de ce qui peut se passer en dehors de ta vie, c'est assez reposant. Je ne regarde plus aucune chaîne d'information depuis des lustres.
    1 point
  19. You know, je ne décide pas m'es ressentis, ils sont apparus d'eux mêmes après certaines expériences, certaines situations désagréables dans lesquelles je me suis retrouvé impliqué sans vraiment avoir conscience d'en faire partie à l'époque, et puis qui te dis que j'ai envie d'en tirer quelque chose, non, maintenant on parle d'artiste pour quelqu'un qui crache son venin dans un micro mais qui ne sait même pas chanter, pour quelqu'un qui fait un graffiti fait avec les pieds et qui ressemble à un dessin de trisomique mais qui est supposé être soi-disant transgressif, pour quelqu'un qui fait des
    0 point
  20. 0 point
×
×
  • Créer...