Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Contenu le plus populaire depuis 2019-02-26 (Partout)

  1. 5 points
    Rendu là, je préfèrerais qu'on coupe le Québec en deux fuseaux horaires pour qu'à Montréal on ait l'heure normale et qu'à Québec on ait l'heure avancée. Et deux-trois villages obscurs à la limite des deux fuseaux auraient une demi-heure d'avance au lieu d'une heure. Je trouve que ça insufflerait un certain sentiment d'exotisme à nos déplacements.
  2. 4 points
    @Tovarichtch Pour une omelette sans coquilles, je te conseille de faire le thème astrologique de chaque œuf que tu achètes et de te débarasser de ceux qui ont des dominantes en signes d'eau, particulièrement les poissons et les cancers, puisqu'ils ont la coquille plus fragile et ils s'émiettent trop facilement. Évite aussi les carrés pluton-lune, pluton-mercure et Neptune en maison 1 ou 7. Le best, ce sont les béliers, les taureaux et les capricornes, là t'es sur d'avoir toujours une ligne bien nette lorsque tu les casses. Lorsque tu auras choisi des œufs avec la coquille suffisamment dure, frottes les individuellement avec de l'huile essentielle de patchouli dilué 1:4 dans le l'huile d'argan en leur parlant de tes émotions de façon non-violente.
  3. 4 points
    Comme dans un jeu vidéo de nivellement, je suis rendu lvl 23 silver rank. J'arrive à casser des œufs correctement le trois quart du temps ! J'emprunte le truc d'un ami : frapper la coquille contre une surface plate et dur en gardant le pouce au milieu, l'autre côté de la partie frappée. Cela crée une magnifique ligne facile à ouvrir. Mais parfois la coquille tombe dans la poêle... laisse-moi encore quelques mois pour maîtriser ce truc.
  4. 3 points
    Oui, je suis d'accord avec Fred. Le problème réside au moment où tu essaie de casser l'oeuf, consciemment. L'idéal est de transcender ta conscience et de devenir l'oeuf, du bout de tes doigts jusqu'à la surface de résistance interne de la coquille elle même, que l'oeuf devienne une extension de toi, une extension de tes sens. Ferme les yeux, ressent la vie et l'énergie vitale qui réside au fond de l'oeuf, cette énergie qui t'appelle et qui cherche à être consommé, ressent l'entropie qui ne demande qu'à être propager à travers ton existence, ressent ce pouvoir et soumet toi à n'être qu'un instrument pour son sort. C'est pas mal le meilleur moyen de se craquer le coco je crois.
  5. 2 points
    Attention à ne pas marcher sur des oeufs avec ce sujet. Je m'explique. @Goéland a fait subtilement référence au topic des astres de @1984. Qui a dit topic désastre ? @Viande à chien !
  6. 1 point
    J'aimerais ça qu'on soit entre les deux, pis que le Québec soit les seuls weird à avoir des heures-et-demis pendant que les autres ont des heures-rondes.
  7. 1 point
  8. 1 point
    Je retourne au Colorado sous peu et deux mois après je vais en Europe. Gros trip et après ça je vais être paumée pour le reste de ma vie. Mais quand même. Vive les excursions.
  9. 1 point
    You know me, guuuurl. Mais attention, je suis un arabe et tout le monde sait ce que ça fait un arabe.
  10. 1 point
    Ou faire un sujet avec un message. C'est ce que nous prenons la liberté de faire depuis quelques jours. On arrache un message d'un sujet (souvent un sujet fourre-tout) puis on lui donne un max d'exposition. Une vie à part entière. Comme amputer la nageoire d'un poisson-zèbre, capable de se regénérer, et nous retrouver une semaine plus tard avec deux poissons-zèbres. Deux excellents exemples de messages recyclés en sujets sont : Le problème avec Tinder et Club échangiste - demandez-moi n'importe quoi! Ces échanges n'auraient jamais pu aller aussi loin là où on les a pris. Ils se seraient dilués. Gamin a longtemps milité pour ce découpage forcé et je comprends maintenant pourquoi : parce que ça marche. On prendra donc l'habitude de séparer les gros sujets, car les membres eux-mêmes en créent trop peu. Seul hic : certains ne désirent pas tant de visibilité. J'avoue avoir du mal à saisir ce souci de discrétion. On peut expliquer? Nous écrivons tous ici pour être lus, non?
×