Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Contenu le plus populaire depuis 2009-07-20 (Partout)

  1. 87 points
  2. 54 points
    c'est la bande-dessinée officielle du dépotoir. je vais poster les épisodes quand ça va me tenter. ça s'appelle dépotoir n' stuff pis c'est en bonhomme-allumette parce que mon talent d'artiste se limite à ça. en fait non, je peinds souvent des trucs vraiment cool genre des bateaux, des déserts et autres. mais bref, faites-moi pas chier avec la qualité : j'en ai absolument rien à faire. si vous vous sentez blessé par les propos tenus : j'en ai rien à chier. si vous avez des idées pis que vous vous dites "j'aimerais ça participer, c'est fucking original", pis que vous me transmettez vos idées : c'pas sûr que j'vais vous prendre en considération (sauf dans le cas des éboueurs que je respecte). le premier épisode, c'est juste le beggining, il est pas full bon. c'est plus pour plonger le lecteur dans le bain. fack ÉPISODE 1 PAGE 1 PAGE 2 PAGE 3 PAGE 4 PAGE 5 j'ai essayé de garder ça assez semblable à ce qui se passe sur le forum. femme à barbe est une chienne et elle a tout vu dans sa vie (en matière sexuelle) mattisgod est une fucking tapette et suce sans arrêt la queue de Old Story old story voudrait sucker la graine a marx et dit des mots arabes (genre "imam") moskva a fuck all de personnalité pis il sert à rien (pis je suis persuadé qu'il a des cheveux de LEGO) woot woot lit les nouvelles adressées aux "ostis d'épais" dans les prochains épisodes, d'autres personnages s'ajouteront pis moi j'vais continuer de rire de certains d'entre vous. edit: LIEN VERS ÉPISODE 2
  3. 38 points
  4. 34 points
    Si Josélito Michaud est capable d'embarquer dans un train pour jaser avec du monde random, pour de kessé que je ne pourrais pas m'entretenir avec une légende du Dépotoir afin de mieux la connaitre, hein? J'avais demandé à Drox un fond de 350$ à la location d'un truck de vidanges pour y réaliser l'entrevue mais le maudit cheap n'a pas voulu! Après de longues négociations tournant autour de faveurs sexuelles bizarres, j'ai eu la chance de mettre la main sur MattIsGod pour la toute première entrevue! Bonjour cher Légendaire! Bienvenue à « on prend toujours un truck de vidanges » Bonjour Josélito, euh, Vicks! Merci de faire de moi ton PREMIER invité EVER! C’est un grand honneur pour un narcissique comme moi. Étant donné que j’suis vieux, ma mémoire fait défaut à l’occasion (je t'épargnerai mes problèmes de prostate), raconte-moi donc tes tout premiers soubresauts lors de ton arrivée sur le forum du Dépotoir. T’es un chum de Drox? Ou pire, son frère? Je n’ai aucun lien de parenté avec Drox, ni même aucun lien concret, si ce n’est que notre amour mutuel pour pousser de la fonte. Mon arrivée sur le Dépotoir est à l’image de ma carrière sur le Dépotoir : remplie de prétention et d’orgueil. Ma première action sur le forum, le 24 décembre 2007, fut de publier un sujet ayant pour titre « Une légende est née ». Dans un court texte de présentation, j’ai expliqué en quoi, moi, MattIsGoD, légende du Webzine, allait maintenant tourner mon attention vers le Dépotoir et le dominer. Ça n’a pas pris de temps pour que je me fasse mon premier ennemi, Lux. Disons que VaGaBonD, qui a attaqué sa virginité, mérite une passe sur celui-là. S’en ait suivi des échanges pas très bons où j’ai conseillé à Lux d’adopter l’approche Andy Pettitte et dans lesquels j’ai clashé avec Mr. Jack et Johnny Jazz. Que quelques heures et je faisais déjà parti des chicanes internes du Dépotoir. Une légende était vraiment en train de naître. MattIsGoD! On aimerait connaitre l’origine mystérieuse de ce pseudonyme hors de l’ordinaire! Est-ce qu’on t’appelle MattisGod dans la vraie vie? Je traîne cet affreux pseudonyme depuis plus de 10 ans. Venant d’une p’tite ville minière des Cantons de l’est, mes soirées d’adolescence, lorsqu’elles n’étaient pas passées à boire, étaient consacrées aux internets. Mes amis et moi, puisque nous vivions loin les uns des autres, nous sommes créer un canal sur undernet afin de bitcher contre les épaisses de l’école ou contre les profs trop exigeants. Très imbus de nos personnes, nous avions nommé notre groupe les « Bitch Blasting Brothers » parce que nous passions notre temps à faire pleurer les pauvres petites filles gênées de l’école; nous étions de vrais salauds – après cela, on se demandera pourquoi la quasi-totalité d’entre nous avons finis le secondaire vierges. Ceci dit, pour encore une fois démontrer tout notre orgueil, nous avons tous adopté le suffix «IsGoD». Il y avait PockIsGoD, HugoIsGoD, DaveIsGoD, MattIsGoD, DanIsGoD, etc. Évidemment, j’ai été le seul à conserver l’appellation passé 15 ans. Depuis tes 15 ans? Haha! Je ne suis pas le seul qui aime les vieilles affaires en fin d'compte! Afin que chacun puisse mieux cerner ta personnalité, serais-tu en mesure de nous détailler ta description ultime, sur mesure, que tu pourrais afficher sur un site de rencontre? Au pire, fais un « copy-paste » de ta fiche actuelle! Ok, m’a être fin, je vais te copier/coller ma fiche sur les sites de rencontre... Mes choses favorites : Fumer du M39 (ou un autre pot avec un certain niveau de THC,+20%) Absorber de la propagande (textos, audios, videos, ce qui compte, le débits des mots) Fumer des cigarettes, des king cheap, paradoxal isn't ? Jouer des J-RPGs (particulièrement le tuage de gobelins, mes ennemis jurés) Manger du chocolat (je cours les spéciaux, une piace le 100g = jubilation) Boire du pepsi (ou du Dr Pepper, sucre stimulant) Mon nouveau chat (que j'ai pas encore baptisé) La musique classique, jeux vidéos, psychédélique (instrumentale, programmée, synthétisée) Ses os, spécialement ses fémurs Me coltailler (mot que j'emploie à la place de masturber) Des longues jambes fuselées dans des collants noirs autocollants satinés pas trop brillants (avec talons hauts et minijupe). (Oui comme fétichiste, je suis devenu un spécialiste) Professionnellement, je me suis suicidé ça fait un bail mais j'ai quand même des ambitions. Il me reste qu'à les préciser, en faits, j'attends mes Ordres. Oops, c’est pas ma fiche ça, c’est celle de Lux, sorry! Hahaha! Ostie c'est chien! J'adore! Bon un peu de sérieux… Puisqu’il s’agit d’une question de marde, avec une approche de marde, je vais te donner une réponse de marde et y aller avec le détecteur de personnalité le plus cliché au monde : l’acrostiche : MATTISGOD : Moqueur (Levez la main ceux qui pensaient que j’allais écrire marxiste, hein, hein!) Absolument narcissique (seulement la deuxième et je triche déjà, shame on me) Travaillant Tenace Imaginatif (Oui, oui, pis je suis TELLEMENT imaginatif que je fais un acrostiche et que j’ai triché à la deuxième lettre) Sadique Généreux Orgueilleux (Meh!) Direct Une question de marde? Heille chose, je l'ai copié d'une revue Châtelaine de 1987 posée à Roy Dupuis! C'était une EXCELLENTE question! Bon, ce n’est pas un secret pour personne: toi, le sport, t’en manges! Ça te tente de nous expliquer l’origine de cette passion? Si ça te tente pas, fais-nous l’énumération de tout les jerseys de sports que tu possèdes (mais ça serait mieux que ça te tente). Évidemment, puisque je n’étais pas assez intelligent pour les arts ou les sciences, j’ai du tourner mon attention vers les sports. J’ai compris très jeune que ma seule chance de la vie était d’être un jock de bas étage. Hein? C’est pas une improvisation ayant pour thème « clichés mal chiés sur les sportifs »? C’est el_picador qui va être déçu! En toute honnêteté, je ne pourrais pas répondre avec exactitude à cette question. Je n’ai aucune idée d’où origine cette passion. Tout aussi loin que je puisse me rappeler j’ai toujours été un fan de sports. D’ailleurs, petite anecdote pas très intéressante, lorsque j’étais enfant (3-4 ans), les plus vieux au parc se plaisaient à me questionner sur les numéros des joueurs des Nordiques de Québec. Leur plaisir était de me prendre en défaut, ce qui arrivait rarement. J’étais le kid qui savait tout des numéros des Nordiques de Québec, une belle bête savante de trois ans. Comme quoi, dans la vie, on vieillit sans vraiment trop changer. Sinon, après avoir vu l’exposition Star Wars : Identités, j’ai conclu que ma passion des sports me venaient sans doute de ma génétique, de mon entourage, de expériences et de mes occupations. Merci George Lucas! Tu as encore une fois changé ma vie. Sortir une référence à Star Wars à une question de sport, faut le faire! Mais bon, qui suis-je pour contredire Dieu? MattIsGod, en tant que Légende dépotoirienne, tu dois surement de souvenir d’un évènement qui t’a réellement marqué lors de ton épopée virtuelle. Une réplique vraiment sanglante reçue ou expédiée, une photo compromettante, une anecdote salace et croustillante sur un autre membre du forum? Le moment marquant de mon épopée virtuelle est sans aucun doute mon thread mythique sur les échecs amoureux. C’est à ce moment que j’ai su allié mes talents de conteur à mon humour débridé pour créer ce qui est encore à ce jour connu comme le texte le mieux réputé de l’histoire du forum. Sinon, l’anecdote la plus drôle liée au forum à laquelle j’ai pris part est sans aucun doute cette mésaventure tardive dans un McDonald’s. Je sortais des Foufounes Électriques avec Aristo et Ramz (le gars qui travaille chez RDS pis qui écrit des chroniques sur les jeux olympiques, oui, oui) lorsque nous fumes abordés par un Saskatchewenais de 6’4, 200 livres de muscles complètement sur la brosse. Il voulait de l’argent pour retourner chez lui. J’ai étouffé un petit « fuck off » et j’ai continué mon chemin. Ayant compris mon manque de politesse, le gentil monsieur nous a suivi jusqu’au McDo. Il voulait casser la gueule d’Aristo, le plus frêle du groupe, sous prétexte qu’il l’avait envoyé chier. Étant le seul parfait bilingue du groupe, je me suis mis à m’obstiner pendant une demi-heure avec le gros bœuf de l’Ouest. Nul besoin de dire que nous chiions dans nos culottes. J’ai fini par lui payer un Big Mac et il a promis de nous péter la gueule une fois à l’extérieur. Heureusement pour nous, à notre sortie du McDo (après que le gardien de sécurité ait refusé de s’assurer de notre bien-être, bien sur), le monsieur en question s’obstinait avec quelqu’un d’autre, on a pu se pousser en douce. C’était ma première rencontre montréalaise avec des membres du forum et ma face angélique a failli être détruite par un bœuf de l’Ouest. Comme quoi les GTs, c’est dangereux. Comme on peu le constater par tes expériences amoureuses, on a beau être au sommet de son art, mais il arrive quelquefois qu’on a l’air cave en sale. Tu as mémoire de la fois où t’as eu l’air le plus débile sur le forum? Ou dans la vie en générale, je te laisse le choix! De toute façon, on va rire de toi pareil. Yo, j’ai l’air cave tous les jours. Il se passe rarement une journée sans que je dise une niaiserie ou une énormité dans un sujet quelconque. Je te dirais cependant que mon « lowlight » sur le Dépotoir est mon sujet sur Pesmerga dans lequel j’ai publié, de façon très mesquine, une correspondance qu’il entretenait avec une jeune fille. J’ai ris de lui et je l’ai humilié, c’était sans aucun doute la fois où j’ai eu l’air le plus cave. Certes, les points de réputation ont plu sur moi, mais n’en demeure pas moins que ce sombre épisode en dit beaucoup plus sur où j’étais dans la vie que sur Pesmerga. J’ai humilié un pauvre type insécure pour me donner un spectacle. Vraiment, un épisode sombre de ma glorieuse carrière. J'étais certain que t'allais nous sortir la fois ou tu as fusillé du regard deux pétasses assises dernière toi pendant un cours passionnant en espérant les faire taire! Haha! C'était pathétique! N'empêche que la passe à Pesmerga c'était ... hem... passons! Après autant de temps passé sur le Dépotoir, à avoir alimenté l’âme du forum de manière soutenue, qu’est-ce que le Dépotoir t’a apporté? Des chummies (luv you guys!), du plaisir (tu ne postes pas 10k messages sur un forum si tu t’y emmerdes) pis gonfler mon ego (MEHHHHHHHHHHH!). Sinon, j’ai appris plusieurs choses sur plusieurs sujets et la qualité des débats qu’on retrouve quelques fois sur le forum m’a permis de me dépasser intellectuellement et d’aiguiser ma curiosité et SURTOUT ma rhétorique. Le Dépotoir fut donc en quelque sorte une bonne pratique pour mes succès académiques récents. Fais attention, Drox va finir par te quémander des redevances! MattIsGoD, je te donne le choix : Tu nous expliques en détails une de tes séances de magasinage chez: A- Jean-Coutu, B- Boutique Séduction. B –Sans aucun doute. Ah? J'aurais cru à une savoureuse anecdote de Jean-Coutu sur une crème pour les boutons sur la graine et ... oooh je m'égare, excuse-moi! Tu disais? Cette histoire remonte à mes jeunes 18 ans. Un de mes amis entretenait une relation pas très saine avec une jeune fille d’un pensionnat pour jeune demoiselle. Lorsque les demoiselles étaient bien gentilles pendant quelques semaines, leurs tortionnaires du pensionnat leur louait un bel autobus et les amenait magasiner au Carrefour de l’Estrie à Sherbrooke. Comme les seuls hommes que ses jeunes nymphes côtoyaient occasionnellement étaient les grosses tapettes du pensionnat pour hommes d’à côté, la petite copine de mon pote lui a demandé d’amener des vrais mâles au centre d’achat afin que ses consœurs puissent voir autre chose que des maigrichons en uniforme. Nous nous dirigeâmes tous au Carrefour sans grand enthousiasme parce que nous savions que ce qui nous attendait était majoritairement un amas de petites grosses surexcitées par l’idée de voir des gars normaux pour la première fois depuis la fin de leur primaire. Comme de fait, la blonde de notre pote s’amène vers nous suivi d’un troupeau de demoiselles très peu séduisantes. On se promène donc dans le centre d’achat et les filles gueulent, font des conneries, magasinent dans des endroits dans lesquels j’étais jamais entré auparavant : bref, moi et mes amis, nous nous emmerdons grave. Le pire dans tout ça, c’est sans aucun doute « celle qui veut le plus se faire fourrer ». Une espèce de semi-grosse aux lunettes protubérantes qui ne cesse de parler de « beaux gars » et d’essayer d’attirer notre attention. Elle est vraiment over the top, elle se dandine le cul, elle nous fait des clins d’œil, elle essaie de nous parler alors qu’on fait de notre mieux pour rester à l’écart, bref, ELLE GOSSE EN TABARNAK! Évidemment, une grosse conne du genre DOIT aller se magasiner des strings (qu’elle ne mettra jamais puisque ça la ferait renvoyer du pensionnat et battre par son père). Elle attire donc ses amies vers La Senza. Nous, par automatisme plus que par perversion (je vous rappelle qu’on est avec une gang de p’tites grosses), nous les suivons dans le magasin. Au départ, les p’tites grosses ne portent pas vraiment attention à notre présence, jusqu’à ce que « celle qui veut vraiment se faire fourrer » se retourne et nous aperçoive dans la boutique. « BIN LÀ! Vous pouvez pas nous suivre ici, c’est gênant là! » VOYONS GROSSE ÉPAISSE, ÇA FAIT DEUX HEURES QUE TU FAIS TOUT POUR QU’ON TE CRUISE PIS ASTEUR QUE TU T’EN VAS T’ACHETER DES BOBETTES, Y TE FAUDRAIT DE L’INTIMITÉ? SI TU VEUX QU’ON FINISSE PAR TE LES ENLEVER VA BIEN FALLOIR QU'ON LE VOIT TON GROS CUL SLACK, HEIN? Suite aux plaintes de la pauvre « pas fourrée », on sort de la boutique. Certains de mes chums s’en vont au EB Games tandis que moi et un autre ami, on va s’assoir sur un banc au milieu de mail. Nous sommes tous les deux assez outrés par l’attitude chiante de la « je veux me faire fourrer ». Déjà qu’elle nous gossait avant, qu’elle voulait ABSOLUMENT qu’on la remarque, maintenant qu’on suit et qu’on se la ferme, LÀ, faut partir parce que MADAME veut s’acheter des culottes brésiliennes. On se crinque pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’un éclair de génie nous frappe tous les deux en même temps. On se regarde et on se sourit avant de se dire le célèbre « penses-tu à la même chose que moi? ». On attend donc quelques minutes que les filles aient terminé leurs achats frivoles, on les laisse s’éloigner de la Senza et on s’y glisse ensuite subtilement. On va directement à la caisse et on demande à la vendeuse de nous montrer le déshabillé le plus sexy possible pour la taille pachydermique de notre « je veux me faire fourrer ». On en regarde quelques uns et on décide finalement de lui acheter un beau kit en dentelle qu’on fait évidemment emballer dans le plus beau paquet-cadeau disponible en magasin. Bref, on beurre épais On va donc retrouver le groupe à l’entrée principale du centre d’achat et juste avant que les filles embarquent dans l’autobus pour retourner à Waterville (c’est à côté de Compton ça a l’air, tk, c’est ça qu’une des p’tites grosses m’a dit), nous remettons notre paquet –cadeau à la dame à l’entrejambe qui surchauffe. Elle ouvre le paquet et son gros visage se transforme en une énorme fraise. Elle n’ose pas rien dire, referme le paquet et s’engouffre dans l’autobus. Mission accomplie? ET BIEN NON! La grosse tabarnak a passé le reste de l’année à porter le déshabillé dans les dortoirs et à se vanter qu’elle l’avait reçu en cadeau de deux gentils garçons de qui elle avait attiré l’attention. Ironiquement, mon comparse dans cette histoire est allé au bal des finissants d’une autre de ces dames (une grande échalote, celle-là) et, comme quoi le mythe sur les écolières cochonnes est faux, n’a même pas eu droit à une petite pipe de consolation. CHEAP! Un homme prêt à payer la moitié d’un déshabillé à 100$ mérite sa pipe, right? Bien tabarnak, on a dépensé le quart de notre salaire hebdomadaire (50$ chaque) pour humilier une p’tite grosse qui, après le choc initial, a tourné ça en sujet de vantardise. « Ces gars-là doivent m’aimer pour faire ça. » Non, grosse conne, on voulait juste rire de toé pis te gêner à mort devant tes amies. Faut croire qu’on était trop gelé pis qu’on s’en planté, m’enfin… Ostie de malade! C'est là qu'on voit qu'en région, y a toujours moyen de se faire du fun! Bon, pour terminer cette petite entrevue déjà trop longue mon cher MattIsGoD, ça serait intéressant de connaitre ta propre définition d’une LÉGENDE de forum. Oh, là, c’est le moment où je vais me gâter, sortir mes analogies sur la lutte et perdre l’attention de 90% des lecteurs (si ce n’était pas déjà fait à la question #2, that is). Une légende sur le Dépotoir, à mon avis, c’est quelqu’un qui a su se maintenir dans le main-event mois après mois, année après année. Qui, peu importe l’adversaire ou le sujet, a toujours su donné au moins un 4-star match. Une légende, c’est quelqu’un qui n’a pas peur de mettre les autres over, mais qui en ressort quand même toujours aussi crédible. Une légende, ce n’est certainement pas un lower mid-carder (comme toé, t’sais) avec une longue run. C’est encore moins un gars qui fait trois-quatre main-events, qui se fait squasher à chaque fois, et qui tombe dans l’oublie (Bruno). Une légende, au final, c’est quelqu’un qui gagne des titres, qui gagne des slammies et qui mérite de finir au hall of fame. C’pas le hall of very good là, nanon, le HALL OF FAME! Pis pas celui de la WWE, parce que lui, c’est une grosse joke plate. T’sais, quand tu y admets Rocky Johnson juste pour que The Rock se pointe… Tabarnak! Fallait ben que tu sortes un truc de lutte à la toute fin de l'entrevue, mon grand insignifiant sale, en plus de chier dans ma face de légende! Hahaha! Tant mieux pour ma gueule! MattIsGod, je te fais le plus beau BRO-FIST virtuel de l'histoire en terme de remerciements sincères pour toutes tes joyeuses réponses! C'est bien apprécié! Fin de l'épisode! (aucune responsabilité orthographique ne fut prise lors de l'entrevue)
  5. 32 points
    Peuple, Ce soir est un grand jour pour moi et peut-être même pour vous. Grâce à vous, peuple, j'ai atteint l'inconcevable, l'impossible, l'utopie. Par la puissance et la gloire que vous incarnez, j'ai finalement touché les 1500 points de réputation. Vous m'avez donné le courage d'écrire des messages parfois divertissants, parfois de qualité et parfois complètement hasardeux. Je me souviens quand j'étais encore tout frais à l'époque, et suite à mon absence inattendue en raison de l'arrivée d'une personne que je déteste, j'avais seulement 350 points. Cela ne fait même pas un an, j'avais moins de 400 points. En quelques mois à peine, j'ai dépassé les 1000 points. Et maintenant ? 1500. Ma montée est fulgurante et j'en suis bouche-bée. J'aimerais donc remercier toutes ces personnes dignes et inspirantes qui m'ont aidé tout le long de mon cheminement à toucher les 1500 points. Je pense notamment à MattIsGoD, l'Homme de Vérité; Chevalain, l'Essence du Dépotoir; Lethe, la Raison de Vivre; Milie Vanilli, la Femme de Bonté; Cloud, l'Allié du Bon; MackBlack, le Frère d'Arme; DanBoy, le Paria du Politique; Lunch et World-On, les Nouvelles de l'Espoir; A/S/V, le Camarade du Peuple; Insomniaque, le Noob du Réseau; Jacks Devastated Brain, le Feu du Bonheur; L'Empailleur, le Lieutenant de la Justesse; unforgiven, le Marteau du Pouvoir; Gamin, l'Invisible des Temps; Arntor, le Brave de Glace; Mac-Do, le Disciple du Silence; Сталкер, le Caméléon du Genre; ainsi que tous les autres qui m'ont supporté dans ma quête vers l'illumination. Merci mille fois. Je ne vous oublierez jamais. Sauf peut-être Daniel30ans. Je l'aime pas lui. Et Mâle Alpha. Merci ! P.S.: Merci à Koala pour le 1500e point !
  6. 31 points
    Ce week-end j'ai eu la chance de pouvoir passer une nuit à l'observatoire du Pic du Midi (France, Pyrénées, 2900 mètres d'altitude), que l'on appelle aussi "le vaisseau des étoiles", et c'est peu dire, avec ses 10000m² de surface emménagés et ses 5 km de couloirs, ainsi que sa multitude d'instruments astronomiques. Bravant froid et vents, ainsi qu'un taux d'oxygène amoindri de 30%, j'ai vraiment passé un excellent séjour car en plus la météo était clémente. Le séjour offrait une séance d'observation astronomique en pleine nuit, il est bien évident que je n'ai pas pris de photos à ce moment car cela aurait crée une nuisance lumineuse pour tous les observateurs présents. Voici quelques souvenirs que je tenais néanmoins à vous faire partager. Toutes les photos sont été prises par mes soins (leur qualité a été altérée par le redimensionnement nécessaire en petite taille, mais cela reste acceptable). Le pic (reconnaissable à des dizaines de kilomètres à la ronde grâce à sa grande antenne) vu depuis le téléphérique: Le genre de décors que l'on peut trouver: Bâtiments célèbres du site: Un astronome amateur habitué des lieux avait installé un "coronado", un instrument permettant de voir le Soleil, ses tâches et ses protubérances, un instant magique quand on met l'œil pour la première fois dans l'oculaire: Ceci est un bloc de glace décoré comme un aquarium: La mer de nuages s'approche peu à peu... Le T60 (60 cm de diamètre), télescope qui n'est plus utilisé par les scientifiques mais utilisable par les astronomes amateurs: Une idée sur les conditions qu'il peut régner là-haut: La planète Vénus (aussi appelée "étoile du berger"), apparaissant à l'aube au dessus de la coupole Charvin: Les premières couleurs de l'aube, et le Soleil qui fait son apparition imprégnant les montagnes de son éclat: Le Télescope Bernard Lyot (TBL) de deux mètres de diamètre, difficile à prendre en photo car l'espace était confiné, le télescope très haut et surtout il y avait très peu de lumière (le télescope est la partie sombre qui part du haut jusqu'en bas de l'image, la partie rouge et la partie blanche en forme de fer à cheval forment la monture. L'ensemble pèse 64 tonnes...): La coupole Charvin abrite une lunette et un télescope de 400mm de diamètre pour faire de l'astrophotographie et regarder l'activité solaire. Ces instruments sont utilisables par les visiteurs: Le soleil, défiant la coupole Charvin: En fin de matinée, les vents se font de plus en plus forts, et les nuages semblent submerger les montagnes telle une vague d'eau géante, il est temps de redescendre du pic: J'espère que vous avez apprécié ces images, sachez que l'observatoire du pic du midi présente un paradoxe: son avenir scientifique a toujours été remis en question (1 jour d'observation sur 3 possible dans l'année alors que certains lieux au Chili en présentent 3 sur 3, de plus le plus gros télescope du Pic fait 2 mètres de diamètre ce qui est ridicule par rapport au nouveau télescope de 42 mètres en construction au Chili) mais pourtant c'est au pic, et grâce à un petit télescope de 1 mètre que Michel Mayor et son équipe ont détecté la première exoplanète en 1995. Le pic du midi est aussi le seul site au monde à étudier les champs magnétiques des étoiles, grâce à son télescope de 2 mètres: Cette spécialisation scientifique durera jusqu'en 2015, mais qu'adviendra t-il de la science dans cet observatoire après cet échéance? Depuis le début des années 2000, le pic du midi reste une attraction touristique très appréciée de ceux qui ont cette sensibilité à la contemplation. On peut rendre hommage aux pionniers qui, au 19ème siècle, ont transporté des charges de plus de 40 kg sur plus de 12h afin de ravitailler et d'entamer la construction des édifices sur le pic.
  7. 30 points
    j'aurais vraiment aimé voir l'interrogatoire rendu au poste de police. SQ : Pourquoi vous avez fait ça, M. Leblanc-Paré? HSW : Parce que je me demande si je devrais dire a gabrielle mon amour que j'ai été touché par dieu au bras droite en étant semi réveillé a matin. bon ya eu une image négative genre 2 666 2 étant la deuxieme étape de ma vie mon développement réclusif loin de gabrielle mais ya eu aussi cette belle image. SQ : ... wtf.
  8. 29 points
    Nice! Maintenant je comprends pourquoi la bouche de Meonly ne peut plus fermer de façon naturelle.
  9. 27 points
    LES VRAIES CHOSES OU SEULEMENT 3%... J'en reviens, je te dis juste que c'est pas le best comme budget bouffe quand tu chiales en fin de mois... Je n'avoir jamais rien dit sur tes produit d’hygiène... Peut-être parles tu des fois ou je cris que ca sent la guidoune quand t'abuses de parfum... Tu penses croire que ton style plait, j'essaye de te ramener sur terre, porter du linge de marque sportive et des running shoe c'est pas le best pour pogner... Pis tes bas sont fuckin mort, c'est un fait. Pis Kappa c'est la marque que les fils de paysans portaient dans village... c'est pas cool comme tu te plais a le croire... c'est mon avis... reviens-en. En parlant de depress', qui a des prescriptions ? qui est presentement interné? Petit indice: T'es pas censé habiter dans Hochelaga aka avec nous ? La preuve que Dieu n'existe pas... Désolé si ca te peine que je ne rigoles pas quand tu me racontes tes histoires pour une cinquieme fois... Histoires qui parlent ''d'asti de plotes conne'', ''d'asti de noirs'', ''d'asti de robineux'' ou ''d'ostis de carrés rouge que tu veux tuer dans la rue''... Je suis un vrai pince-sans-rire! Je te l'accorde je suis assez inexpressif a l'exterieur... Mais t'entendre cracher ton venin ou les ''insultes'' que tu te plais a inventer et utiliser. c'est vraiment pas drôle. Toi qui dis/penses ''troller'', prend donc des notes.... Ouais tu m'a prevenu que ta santé mentale te laissait en proie a la violence facilement... j'ai arrêté pour ne pas faire te exploser. Pis aussi parce quand quelqu'un me dit qu'il mal a gérer certaines affaires, je le fait pas chier avec. Pis ouais, quand il fait jour que le gars est reveillé et a sa porte fermé... je me dis qu'il se crosse ou refuse les intrus... C'est une des raisons pour lesquels je te parle principalement sur FB... Je viens frapper a ta porte en dernier recours... Pis ouais je demande si tu te crosses parce que le jour ou tu diras oui, j'insisterais pas et j'ouvrirais pas la porte... you know... (pis wtf, personne se crosse avant midi ?) OMG, ma mere me jase via fb... reviens en. C'est sur que de la part de quelqu'un qui a calissé une chaise sur sa mere pis lui a cracher dessus(parce qu'elle t'as reveillé trop tot a ton gout...) et que tu traites de conne et de salope, elle doit pas chercher a te jaser fort fort... J'en ai deja parlé... tu te barricades dans ta chambre, et quand on parle irl, tu pognes les nerfs, tu cris et dans les meilleurs des cas, tu me coupe la paroles, change de sujet et divague... Pis même a ca, j'aime ca que les discussions officielle soit écrite a quelque part. j'entend par la notement tout ce qui a attrait a l'appartement, les factures etc... Pis quand tu me gosses sur fb, je te repond sur fb... logique. Dans ta face, je fais le beau... Je fais pas le beau, je suis juste pas nevrosé comme toi... j'essaie d'etre aimable et vivable... pis je t'ai deja dis que je rageait pas derriere mon ordi quand je t'ecrivais... tu veux pas comprendre ... devant toi ou devant l'ordi, je pete pas de crise de nerf. Toi par contre... j'ai un peut seché... ouais. Notement quand je me suis niqué la cheville. Pis ouais j'ai des cours qui durent de 9h a 17h. so quand je foxe un cours, je foxe une journée. Pis ? Toi tes cours... OH WAIT ! t'en as pas...(comme une job, mais je te fais pas chier avec ca) Pis ouais, je regarde les nouvelles internationales, champion. Pis dans le monde il y a pleins de guerre... allume allumette... Ouais, j'ai un certains interet pour les mouvement d'independance, la guerilla etc... http://fr.wikipedia....#39;Îlam_tamoul Tu sais pas ce qui se passe au Sri Lanka... mon probleme ? non le tiens... Tu aimes la CAQ, j'aime les tigres tamoul... Mais je sais d'ou tu sors ca... un jour je t'ai fait voir des belles photo de steve mccurry parce que les gamins avait des putains de belles chemises digne de designer de mode, que j'avais passsé des nuit a chercher sans resultat. Les preuves de ''mon fetishisme'': (YO! Royal, check les motifs! pis la belle couleurs grise bleutée...Le beau coton non rêche) Mais l'uniforme ''mainstream'' des tigres est pas pire non plus... Camo Tigré!!! Sinon en general, les chemises déparaillées sont plutot sympa: Il y a un swag qui n'est pas sans rappeller celui des vietcong/vietminh. Metronomy* Ouais je t'envoyais des choses qui pourait te plaire selon moi... pour te faire comprendre qu'il y a pas du 8bit juste dans les musique de jeu... tes musique de jeu que j'ecoutes ... puis trouve des ressemblances avec des choses que tu ne connais pas... C'est pas mes groupes preféré que je t'envoies, c'est des choses suceptible de te plaire... Mais tu m'as comprendre que t'en avais rien a battre, j'ai arreté... sujet clos, la diva... PS: pourquoi tu m'envoie des musiques si t'en a rien a battre que j'aime ? J'ai certainement pas dit ''vibrer''... j'ai surement dit ''fondre''. Ouais et ca a durer une semaine maximum... Si je te l'ai fait voir, c'est surement parce que tu etais dans ma chambre en train de me raconter une des celebres joke/histoire... AKA celle que tu as surement deja conté 4 fois en insultant les 3/4 de la population mondiale. 'sont ou tes centaines d'amis ? dans ta tête ? parce que je les ai jamais vu.... Pis tu te bases encore sur le fait que je discute avec mon monde sur facebook... Honnêtement je sais quoi te dire si tu considères qu'une discussion c'est quelqu'un qui parle avec une autre.... c'est surement ce que t'as appris a force de repeter tes histoires plein de haine 6fois aux même personnes... Je sais pas d'ou tu sors qu'il me meprisent ouvertement... T'as pas vu a mon anniversaire... on m'a forcé a embarqué dans un char pis on est allé chez un ami, on m'a tout payé, alcool, resto, bebelles... J'en ai même parlé sur le dep... tu te souviens pas ? OH WAIT, tu venais de te faire interner.... Ouais tu te dis que sur internet , je suis plein d'agressivité et que irl je suis un fendant... Que veux tu que je fasse pour ton cas ? En parlant de loser, je sais pas sur quels points tu te bases.... J'ai une vision un peu defaitiste des choses , right. Toi tu fabules... tu as prevu d'etre marier avec une femme du grand monde, de vivre dans un manoir et avoir des servant... ( au fait, as tu ta philo 3 ? parce que ton affaire selon quoi le menage , la cuisine (etc...) est primitif et ton besoin/envie d'avoir des domestique qui s'occupe de toi ressemble pas mal au cheminement des debut de la democratie grecque) Moi j'aimerais avoir un depanneur ou un petit commerce et vendre du linge par internet.... Me la couler relax sans paillettes. VU de même je suis surement un loser... Mais t'auras tout simplement pas ton manoir et ses domestiques... ni la femme ( bien que je te souhaite tout ca....) Ou du moins, tu t'y prend relativement mal pour l'instant...( et je m'abstiens de citer pourquoi...) Presentement, je suis au etudes dans une technique vraiment le fun et swagante, j'ai une pas pire relation avec ma famille, un cercle social correct... Des bons piliers dans mes amitiés... J'ai vecu avec des filles chouettes, eux des belles experiences, quelques achievements sympathique, vu des belles choses... ressenti des belles choses et fait ressentir des belles choses... à des belles choses. Et toi... a part ta medication , le pot, le speed et tes psychoses... ? ( consomation de pot et speed dont tu viens me supplier de ne pas devoiler et sur laquelle je ne te juge pas.... et dont je n'ai aucun plaisir ni envie de devoiler... sincerement, tu le sais... depuis le temps et tout ce que je te dis pour te rassurer) _____________________________________________________________________________________ Voilà Francis... tu chialait parce que j'avais troller avec ton account fb en parlant a Catharsis pis tu m'en voulait en me disant que ton image sur le depotoir était super importante.... Je sais pas pourquoi tu voulais tant que ca que j'embarque dans ta game merdique poche.... Mais tu dis avoir 3 coups d'avance, champion d'echec que tu es.... vas y fort... j'ai donner un 3%. J'espere que tu me peteras pas un plomb demain pendant ta permission... Alors que tu me faisais chier pour que j'embarque dans ton feud.... Lux, le gars qui cherche a remuer la merde la oui il y en pas en pensant qu'il peut tirer du fame en faisant chier le peu d'entourage qu'il a... Donnez-y son +25 pour qu'il se calme... Ou donnez le moi pour le faire chier... ( challenge accepted - ___-) ______________________________________________________________________________________________ ______________________________________________________________________________________________ ______________________________________________________________________________________________ Awaye Lux, poste une musique theme issu d'un jeu ! Awaye depotoir... choisi ton camp... et mise de l'argent!
  10. 25 points
    Après un mois de navigation héroique sur le fleuve et 50 heures de traversée en solo, sans pilote automatique et sans assistance, en haute mer vers Étang-du-Nord aux Iles-de-la-Madeleine, affrontant des vents de Beaufort 4-5, de face, il est le premier Mac Gregor 26M à visiter les Iles. Un accomplissement jugé impossible par les concepteurs-mêmes de ce bateau d'eau douce. Vraiment, Doupirate mérite votre admiration éternelle! Prenez cette image comme fond d'écran. Prosternez-vous devant elle en vous masturbant, surtout Et Ceatera, la gouine!
  11. 23 points
    Fiou! Après des semaines de recherches dans les collines Afghanes, j'ai finalement eu la chance d'inviter dans le camion des Légendes ce cher Réda! En route pour cette seconde entrevue! Bonjour à toi, cher Légendaire! En te souhaitant bienvenue à « on prend toujours un truck de vidanges ». Allez, j'me débouche une bonne bière! T'en veux une? Bonjour à toi vieille croute ! T'aurais pas un verre de lait ? Un verre de lait? Heu… j’peux t’en brasser un p’tit verre vite fait bien fait, à la main… mais je ne suis pas certain que tu vas en apprécier la texture. De toute façon, laissons tomber les produits laitier et débutons l’entrevue! Monsieur Story, afin de rafraichir la mémoire aux anciens membres et de déniaiser un peu les nouveaux, tu pourrais nous raconter tes tout premiers faits d’armes au Dépotoir? Tu ne serais pas justement un genre de co-fondateur du forum ou étais-tu simplement le ti-coune de service qui pouvait héberger le forum lors de la panique que j’ai moi-même créé avec mon hoax d’une rumeur de dénonciation chez Invision Board! Ouf. Ce fut il y a si longtemps. Il faut comprendre qu'à l'époque, le Dépotoir était un refuge pour tous les anti-autoritaires du forum JeuXpress. Un certain dictateur du nom de Carl régnait sans équivoque sur ce forum : il décidait de tout et chaque dissident était passible d'un emprisonnement temporaire (retrait des droits d'écriture ou bannissement). D-Bag, administrateur ici, était une plaie sur JeuXpress. Ce Drox, il était aussi une sacrée plaie sur le forum de Ciboire.com avec ses osties de jokes de pédophiles! Suite à son bannissement, il a eu la brillante idée de fonder Le Dépotoir (il a été banni car il cherchait à me faire bannir avec une fausse-preuve... l'ironie du sort !). Mes premiers faits d'armes furent, bien sûr, l'hébergement et le sauvetage du forum sur mon site web de tournage de crayons. Avec la panique que tu as crée dans toute la secte dépotoirienne, j'ai refusé qu'un forum aussi riche et unique dans sa dynamique se fasse inhalé par les autorités d'Invision Power Board. C'est précisément parce que tu agissais comme Carl agissait sur son forum que j'ai décidé de réagir en sauvant le forum. Ce fut une bonne chose puisque celui-ci a pris son premier réel tournant moderne : le 2.0. High-five le grand! Nous sommes les initiateurs de la modernisation du Dépotoir, chacun à notre façon! Évidemment, mes faits d'armes dépassent ce simple sauvetage : j'ai déjà changé le mot de passe du forum pour en avoir un contrôle total ainsi que la bannière officielle du forum plus d'une fois après avoir diffusé la date de l'évènement, encacaté D-Bag, crée deux forums en parallèle au Dépotoir (l'Uzine et la Gélose), maintenu l'existence du Défouloir (maintenant la Fosse Sceptique) que D-Bag voulait toujours retirer, et bien plus encore. Bref, j'ai fait beaucoup de choses pour le Dépotoir qui ont fait de moi un légendaire alors que j'ai toujours préféré le simple statut d'éboueur pour ne pas être considéré comme « supérieur » aux autres. Et sérieusement, FUCK YOU pour avoir crée la panique avec tes minables menaces. On en ri aujourd'hui, mais à ce moment-là, c'était vraiment pas drôle. On était moins de 50 et on tenait beaucoup à ce fragile petit forum. Hahaha! Quelle panique en effet! Faut dire que j’avais tout un team derrière moi qui créait des comptes sur le Dépotoir pour recopier mes fameux posts de menaces! Réda, tu es reconnu pour changer de pseudonyme fréquemment! Mais qu’est-ce qui peut bien te pousser à changer de pseudo comme ça? J'adore changer de pseudonyme. J'ai toujours été comme ça avec le temps. Autrefois, ce fut des « X Réda » où « X » représentait un terme quelconque. Général Réda, Assassin Réda, Codename Réda, et ainsi de suite. C'était tout sauf créatif, j'en conviens. J'avais 12~13 ans à l'époque aussi. Par après, ce fut Firech puis Tovarichtch sur une très longue période. C'est le nouveau forum qui m'a motivé à changer sans cesse mon nickname, principalement parce que je n'aime pas la stabilité éternelle au niveau esthétique. J'opte toujours la dynamique, l'esthétique en mouvement perpétuel. Je ne suis aucunement traditionnaliste ou conservateur sur ce plan. Selon ton historique, tu t’es quand même prénommé Analsex (pendant un gros 19 minutes). Moi après 10 minutes, j’pus capable! Le pseudonyme d'Analsex était une affaire entre Et caetera et moi. Je lui ai dit que je suis capable de maintenir ce pseudonyme sept jours mais qu'en échange je voulais une photo complète d'elle, de la tête au pied. Elle ne semblait pas refuser et par bonne volonté, j'ai changé mon pseudonyme pour lui prouver que je ne mentais pas. Elle a fini par laisser tomber la proposition pour des raisons obscures. C'est pourquoi pendant 19 minutes j'ai eu ce magnifique pseudonyme. Je pourrais le remettre si Et caetera se motive à effectivement m'envoyer une photo complète. Tu crois que si je change aussi mon nick pour AnalSex j’aurais droit à cette fameuse photo moi aussi? D'ici là, discutons du fait que tu sembles un réel amateur de GT du Dépotoir car on retrouve souvent ta tronche sur les photos . Serait-ce que des petits penchants de « stalker » sommeillent en toi? Montrer sa gueule comme ça, ce n’est pas un peu contradictoire avec le fait que tes personnages d’avatar sont généralement cagoulé? C'est particulier parce qu'au début, j'avais jamais envie d'aller aux GTs. J'en voyais ni l'intérêt, ni la pertinence. Ma cagoule était ma marque de commerce et il était hors de question que j'enlève mon anonymat. Or, un jour j'ai informé le peuple que j'allais me pointer, mais j'ai lamentablement échoué (imprévu de vie). J'ai donc promis que la prochaine fois je me pointerais et c'est ce que j'ai fait. J'ai aussitôt émerveillé le peuple tel un Messie venu apporter la Voix du Salut et c'est à ce moment que ma popularité dépotoirienne a monté en flèche. Alors que tout le monde me prenait pour un humanoïde mécanique très froid et asocial aux paroles robotiques, ma personnalité les a tous frappé. Les réactions et l'enthousiasme du peuple m'ont motivé à fréquenter plus régulièrement les GTs. Oui, je me suis déjà présenté avec ma cagoule sur la tête lorsque je rencontrais de nouveaux membres. Connecté au forum et au « canal de clavardage » a toute heure du jour et de la nuit, plomber la gueule d’inconnus sur des FPS… as-tu d’autres loisirs qui ne nécessite pas l’utilisation d’un ordinateur? C'est un préjugé. La grève étudiante m'a libéré un gros temps libre pour faire diverses activités, d'autant plus que je venais tout juste de finir mon baccalauréat. Lorsque je suis connecté sur le clavardage sur une longue période, c'est que j'oublie de fermer mon vieil ordinateur portable de 9 ans avec l'écran cassé. Autrement, quand j'ouvre le Dépotoir, c'est pour voir si j'ai reçu un message privé. Je lis très peu le forum depuis un long moment déjà. La plupart du temps, j'ouvre quelques onglets que je ne lis même pas pour ensuite les fermer et faire autre chose de plus constructif. Et les jeux vidéos... désolé, mais je suis un scientifique gamer ! Un peu de science, mais aussi un peu de gaming quand même ! C'est obligatoire. Le problème est que dans les deux cas, je ne repose jamais ma tête, ce qui fait que je m'endors tard. Mes neurones sont constamment en activité : lectures, écritures et divertissement. Ça tient occupé. Mais contrairement à la croyance populaire, je peux très bien vivre sans les jeux vidéos et l'ordinateur. Il n'est pas rare que je partes en voyage ou en camping pendant plusieurs jours, voire plus d'une semaine et je ne ressens pourtant aucune envie de me brancher. D'ailleurs, je ne possède aucun gadget comme un iPod ou un smartphone. Certes, c'est la technologisation de l'information qui me rend dépendant de l'ordinateur jusqu'à une certaine mesure : toutes mes rédactions et lectures sont électroniques. Pour revenir à la question initiale, j'ai bien évidemment beaucoup de loisirs dans ma vie. Sauf que ma vie privée ne concerne que moi, n'est-ce pas ? Laissons l'imagination collective rouler, elle répondra à cette question avec beaucoup de créativité ! Par exemple, poser des bombes, aller dans les manifestations, cruiser quatre ou cinq filles en même temps et jouer à Risk. Justement mon Réda, en parlant de bombes et de manifestations… on te sait communisme dans l’âme. Comment s’est développé ton attirance vers ce mouvement? Est-ce né suite à des lectures sur le sujet ou plutôt causé par une explosion de ton niveau de rébellion à l’adolescence? Très bonne question, difficile d'y répondre avec clareté. Je n'ai jamais vécu de « crise d'adolescence » ou de « phase rebelle » dans ma vie. Alors c'est clairement pas cette option. Ni la première d'ailleurs : un jour, mon frère m'a montré un texte de Marx avec sa face à la fin du texte et il m'a dit « C'est vraiment intéressant, tu devrais lire ! ». Je lui ai répondu « lol il est don' ben barbu ce vieillard ». J'avais aucune idée de qui c'était et de ce qu'il racontait. Lol, Réda! Alors comment est-ce que j'ai fini par m'intéresser au communisme ? Eh bien tout cela a débuté au secondaire avec un adéquiste qui a fait mon éducation politique. J'étais en désaccord avec lui mais je ne savais pas pourquoi. J'avais aucun argument valable pour appuyer ma prise de position. C'est alors que la grève de 2005 a frappé de plein fouet le Québec et plusieurs militants du Cégep du Vieux-Montréal sont venus faire sortir les gens des classes de mon secondaire pour participer à des manifestations spontanées. J'étais l'un des rares qui traitaient ces militants d'extrémistes de gauche et je refusais catégoriquement de participer voyant-là une menace à la stabilité sociale. C'est par après, lorsque le mouvement de grève a « quitté » les secondaires, que notre secondaire a été approché par un jeune groupe communiste du nom de Front Rouge des Jeunes. Les communistes distribuaient des tracts à l'entrée de mon secondaire et j'en ai pris un par simple curiosité. Je tenais un blogue personnel à l'époque et beaucoup me lisaient. Je me souviens que j'avais rédigé un billet pour expliquer combien les communistes sont dangereux, sanguinaires et veulent le chaos le plus absolu. Mais j'étais déterminé à en savoir plus et je suis allé à l'une de leur rencontre, j'ai détesté ça mais j'ai persisté parce que les militants qui m'ont approché étaient très pédagogiques. C'est cette pédagogique remarquable qui m'a fait accrocher, et non tout le folklore communiste que je rejette sévèrement. Moi et les faces de Lénine, Marx, Mao partout ... non. Juste, non. Mais à 16 ans, on ne peut comprendre le communisme de Marx. Cela m'a pris de nombreuses années pour saisir les grandes lignes du communisme et ce n'est qu'à mes 21 ans que je peux dire en avoir compris les fondements véritables. Ce n'est donc que très récemment que je parle ouvertement et avec aise du communisme parce que j'en comprends à la fois l'épistémologie et l'ontologie. Avant ça, je n'étais qu'un piètre communiste qui n'en savait pas grand chose. Je vais te dire un secret. Mon parcours politique fut le suivant : conservateur, anarchiste, anarcho-communiste, staliniste, maoïste et finalement marxien (et marxiste, bien sûr). Je sais que cela fait beaucoup de termes, alors utilise ton ami Google pour en savoir plus ! Très intéressant! Mais come on, Google n’est pas mon ami tu sauras! Je suis vieux moi, et fidèle en amitié! Alors il ne me reste que Lycos et AltaVista comme amis! Comme prochaine question, tu pourrais me faire un beau top 3 des membres que tu détestes le plus? Et surtout nous expliquer dans quelle circonstance ta haine fait surface? Come on, ça va rester entre toi et moi! J'aimerais beaucoup te le dire mais je ne déteste personne ! La haine, c'est pas mon affaire. Cela m'en prend énormément pour réellement détester quelqu'un. D'accord, il y en a plusieurs que j'aime pas du tout pour de très diverses raisons mais aucun d'eux mérite ma haine. Je n'ai donc malheureusement aucun top 3 des plus détestés pour toi. Par contre, je peux te dire que je déteste l'anti-intellectualisme, le dogmatisme et l'absence de rigueur scientifique dans les propos des membres. Si certains en font une apologie, alors ce sont eux que j'aime le moins. Les opinions ne m'intéressent pas, comprends-tu. Celles-ci n'ont aucune validité. Dommage! J'aurais bien aimé un peu de controverse! Continuons! Tes doigts, tes très très très longs doigts, te servent-ils à autre chose que de spinner des stylos? Sont-ils utiles avec la gente féminine… genre ta blonde? T’as une blonde n’est-ce pas? Ahhh, la fameuse question ! Mais est-ce que Old Story a une blonde ? Est-ce qu'il a des amourettes ? Heu… j’aimerais souligné ici qu’en cuisine, les amourettes désignent généralement les testicules de taureau… j’ai vu ça sur AltaVista! Cette rumeur refait toujours surface. Aussitôt que je m'approche d'une femme parce que j'ai un intérêt ou parce que j'adore lui parler, plusieurs déduisent que je suis en couple. Or, je ne suis pas en couple depuis mes 18 ans. Évidemment, j'ai eu des rapprochements, des intérêts et tout, mais rien à ce qui se rapporte à une « relation amoureuse » - et non, je ne suis pas un libertin ou un consommateur charnel. En ce sens, je suis célibataire depuis bientôt 5 ans même si j'ai passé proche à plusieurs reprises d'avoir une blonde. Passé à « un doigt » d’avoir une blonde en fin d’compte! Mes doigts servent à plus que simplement tourner des crayons. Mais à quoi d'autre exactement ? Seule ma dulcinée le saura, vieux pervers ! Ok, j’arrête de t’agacer avec ça! Écoute, Réda, explique-moi donc les raisons de ta si longue présence sur un forum de fuckés comme le Dépotoir! Que t’apporte le Dépotoir en fin d’compte? Le Dépotoir me donne l'occasion de pratiquer ma rhétorique, mes arguments, mon raisonnement intellectuel, mes délires. Il me donne aussi l'opportunité de créer des liens sociaux et, par chance, de développer de nouvelles amitiés. MattIsGoD est l'une de ces amitiés développées par l'entremise du Dépotoir. Le forum me permet entre autre de mieux connaître les positions et argumentaires des réactionnaires. En d'autres termes, le forum me permet d'en voir de toutes les couleurs avant de les étudier en profondeur une par une ! Sinon, je reste sur le forum par simple et banale habitude. Un peu comme quand tu ouvres La Presse ou Radio-Canada le matin pour consulter les nouvelles. Comme j’ai déjà posé cette question à MattIsGod à la fin de la toute première entrevue, j’aimerais aussi connaitre ta propre définition d’une LÉGENDE de forum. Une légende de forum c'est un membre qui a été décidé par D-Bag de devenir légendaire. Le seul critère que D-Bag utilise pour mettre quelqu'un légendaire ou non c'est sa popularité et réputation au sein de la communauté virtuelle qu'est le Dépotoir. Une mesure très arbitraire et insensée. Écoute mon Réda, en te remerciant chaleureusement pour l'entrevue! C'est très apprécié! Et comme le disent si bien les Grecs en Extrême Orient: ¡Viva la Revolución!
  12. 22 points
    Ma famille à moi aussi est parfaite. Mes flounnettes préfèrent jouer au Xbox et à la Wii plutôt qu'avec des Barbies, elles laissent traîner leurs bas partout parce qu'elles préfèrent être nu pieds, niaisent trop devant la télé au lieu de s'habiller pour aller à l'école, détestent se faire peigner les cheveux, pognent tous les rhumes, gastros et poux qui peuvent courir à la garderie ou à l'école, mangent leur dessert avant leur repas au service de garde, trouent leurs pantalons neufs parce qu'elles tombent sur l'asphalte et insistent quand même pour porter le pantalon troué pour aller à l'école, volent toutes les taies d'oreillers de la maison pour faire des courses de poches à patates le samedi matin, volent les tournevis de papa pour démonter leur jouets, s'embêtent l'une l'autre pour un légo bleu, ne sont pas toujours de bonne humeur, et ne veulent pas toujours manger ce qu'on leur sert. Papa lui, travaille à la maison, toujours trop, parce que travailleur autonome c'est beaucoup de travail et de pression. Pour relaxer, il va gosser dans le garage, joue au Xbox ou boit de la bière. Il veut que ses ustensiles soient parfaitement parallèles à son assiette, posés à une distance d'un pouce du bord de la table. Il change de bas trois fois par jour parce qu'il n'aime pas porter des bas sales, et laisse traîner les bas sales une peu partout, comme les enfants. Il veut dormir le matin et est de mauvaise humeur quand il doit se lever tôt, sauf pour les pompiers. Il boit trop de café et de Pepsi se couche à 3 ou 4h du matin, et voudrait 5 pipes par jour. Maman, elle, couraille l'école, la garderie et les cours de danse à contrecoeur, ne fait pas toujours la vaisselle, certaines semaines le lavage n'est tellement pas fait que les samedis sont des journées pyjama, oublie d'amener les poubelles au chemin 1 fois sur 4, fait manger des grilled cheese et des hot dogs aux enfants et les amène au McDo une fois de temps en temps, n'a pas toujours envie de rentrer à la maison après ses cours à l'université parce qu'elle sait que les enfants ont été exécrables ce jour-là, des fois garroche les enfants chez grand-maman pour avoir la paix, et pense que 5 pipes par jour est exagéré. Mais papa et maman aiment bien jouer au Xbox avec les flos, font les courses de poches à patates avec les fillettes, papa apprend le nom des outils aux fillettes et les fillettes sont bien contentes de pouvoir aider papa dans le garage, papa est le premier à souffler ses papiers de pailles aux fillettes au McDo, amène ses filles à la caserne pour qu'elles puissent faire klaxonner le camion-citerne, aide les fillettes à remonter leurs jouets, sort les robots quand il y a des chicanes pour les légos, et est déjà debout quand les enfants font des cauchemars en plein milieu de la nuit et laisse maman dormir, et cuisine du BBQ tout l'été, et même parfois en hiver. Maman, quant à elle, accompagne les sorties d'école à la plus grande fierté des fillettes, arrive avant la fin des cours de danse juste pour les regarder, prépare le pop-corn pour les films du samedi après-midi lors des journées pyjama, répare les pantalons troués en cachette, utilise une tonne de démêlant à cheveux pour peigner sans crises et rapidement, ramasse tous les bas sales chaque jour sans dire un mot parce que ça en vaut même pas la peine, bois de la bière sans raison avec papa à l'occasion, apprends à ses fillettes à trasher et prévoit les amener dans leur premier show de métal à 9 ans. La famille, c'est jamais parfait aux yeux des autres, mais c'est notre petite perfection à nous, et c'est ça qui rend heureux d'avoir une famille, même si des fois on shipperait les flos dans le premier container en partance pour la Chine. Faut s'imaginer notre propre perfection, et pas celle que la société, la famille, ou les amis veulent nous imposer, sinon on craque en essayant de l'imiter.
  13. 21 points
    C'est pas un peu ton "devoir" d'admin de pas divulger ce genre de truc que te donnent les privilèges administrateurs ? Il me semble que lorsqu'on se plaint d'avoir honte du Dépotoir, il faut éviter ce genre de "non-professionnalisme où on s'acharne sur un membre parce qu'il est "connu" ", parce que ça fait définitivement partie des gros défauts du dépotoir. T'a rien de mieux à faire ? Genre des pilules à prendre ou un truc dans le genre.
  14. 21 points
    Résumé des actions concrètes de cette clique:
  15. 20 points
    Te souviens-tu, Tova, back in 2010, quand ton corps long de 7 pieds était étendu à mes côtés sur mon matelas (sous lequel j'ai retrouvé plus tard des traces de moisissure)... ? Te souviens-tu? Nous ne nous sommes peut-être jamais revus depuis, mais moi je revis ce moment idyllique chaque fois que je me glisse sous mes draps. Les images de ta belle gueule en flashback continuent de perturber mes relations. Tu m'as jeté un sort : le célibat. M'as-tu oublié, bébé?
  16. 20 points
    Bon je vais me lancer... 12 Angry Men de Sidney Lumet Parce que c'est le meilleur huis-clos de l'histoire du cinéma. Les relations entre les personnages sont réelles et poignantes, la réalisation est efficace mais effacée, et c'est peut-être la plus impressionnante brochette d'acteurs réunis sur un même projet. Ne pas se laisser intimider par le fait que tout se passe dans la même pièce, parce qu'il n'y a aucune longueur et le film est très fluide. Les Quatre Cents Coups de François Truffaut À mon sens le meilleur film de la Nouvelle Vague. Le film respire la liberté, tant au niveau du récit que de la réalisation et ne s'appuie pas sur des artifices techniques agaçants. Un film à la fois personnel et universel, ce qui est plutôt difficile à mettre en oeuvre. De plus, une des meilleures performances ever de la part d'un très jeune acteur. Casablanca de Michael Curtiz Je peux difficilement être plus obvious que ça, mais je ne pouvais pas passer à côté. Un film iconique, cité, parodié et ré-écrit plus de fois qu'il n'est possible de compter. Possiblement la chimie de couple la plus parfaite de l'histoire du septième art. Humphrey Bogart est au sommet de sa forme. Et le plus important: c'est surtout une très belle histoire d'amour, et un film captivant du début à la fin. The Conformist de Bernardo Bertolucci Je ne suis pas particulièrement fan du scénario, ni du jeu d'acteur un peu stérile de Trintignant, mais la direction artistique/photo est juste à coupe le souffle. Chaque plan est une photographie digne des plus grandes expositions. Je crois que c'est le plus beau film qu'il m'ait été donné de voir sur un plan purement esthétique. Fanny et Alexandre de Ingmar Bergman Ce qui devait être le dernier film de ce monument du cinéma s'étend sur un titanesque 312 minutes, divisé en quatre épisodes. En partant, ça pourrait en décourager plus d'un, mais la division en épisodes aide grandement à faire passer la pilule. C'est le meilleur film de Bergman, extrêmement profond, réalisé d'une main de maître et s'appuyant sur un scénario original digne des plus grands classiques de la littérature. Halloween de John Carpenter Encore pas mal obvious, mais c'est le père de tous les slashers modernes et l'origine de l'un des tueurs les plus marquants du genre. À le voir aujourd'hui, le film paraît daté et prévisible, mais à sa sortie c'était une toute autre chose. Au-delà du contexte, ça demeure une oeuvre à part entière, qui a carrément créé un sous-genre et terrifié des générations. High and Low de Akira Kurosawa Kurosawa est surtout connu pour ses films de samouraïs, mais ce petit bijou est à mon avis son meilleur. Une histoire de kidnapping très captivante, menée avec un grand réalisme et pleine de rebondissements. Un film très stylisé, contenant plusieurs scènes aussi impressionnantes sur un plan technique que palpitantes au niveau de l'action. Les performances sont mémorables et toutes les questions d'honneur et les dilemmes moraux font réfléchir. M de Fritz Lang Premier film sonore de Lang, premier film à utiliser le son pour faire des raccords entre les scènes, pionnier du film d'enquête policière, père du film noir américain, bref, un monument. Sujet très troublant encore aujourd'hui (le meurtre d'enfants). Peter Lorre est très convaincant et le film soulève des questions intemporelles sur la responsabilité. Tourné il y a 80 ans et toujours d'actualité (il faut le faire). La Règle du jeu de Jean Renoir Longtemps relégué aux oubliettes, ce classique du cinéma français s'impose aujourd'hui comme l'un des meilleurs films de tous les temps. Une comédie franche et désopilante que l'on déguste sans trop se casser la tête. Sur un plan technique, Renoir enchaîne les prises de vue splendides. Un tableau indémodable de la bourgeoisie de l'époque, dépeinte avec un amusement qui ne tombe jamais dans le cynisme et la facilité. C'est surtout un excellent film, et très drôle. Touch of Evil de Orson Welles On se rappelle surtout de Welles pour Citizen Kane, mais à mon sens c'est avec Touch of Evil qu'il frappe le plus fort. Welles y a beaucoup souffert sur le plan artistique suite aux incessantes demandes et modifications du studio, mais des années plus tard sa version définitive est enfin disponible. Un grand film noir, au scénario un peu décousu, ayant même quelque chose de presque parodique (très subtil) mais aussi une leçon de réalisation. Welles a toujours été un génie sur le plan technique et dès la première scène son génie est en action. Les interprétations sont cultes, surtout celle de Welles qui est plus grand (et gros) que nature.
  17. 20 points
  18. 19 points
    Vire-capot un jour, vire-capot toujours. Je vous annonce ce soir ma démission irréversible. Ça m’a pris du temps et plusieurs revirements inattendus pour arriver à ce constat : administrer un forum de discussions comme le Dépotoir est inconciliable avec la personne que je crois être aujourd’hui. C'est devenu tellement plus clair dans ma tête au courant de la semaine. Certains diront que j’ai vieilli, que je me fais plate, ou d’autres, que j’ai évolué ou pris de la maturité. J’ai juste envie de consacrer du temps ailleurs, donner plus à mes proches, me valoriser dans des projets plus concrets, autrement qu’à travers des échanges trop souvent houleux avec des inconnus sur Internet. Ça m’apporte davantage de troubles que d’agréments. Ce n’est plus satisfaisant. Ça se ressentait. Dans les derniers mois, j’ai donné tout mon petit change pour forcer la communauté à suivre un chemin purgatoire. Par le resserrement des règles et la nomination de modérateurs, je combattais inconsciemment mon adolescence. Le petit xdrox en moi voulait s’émanciper ; y’était pas mal tanné de lui-même. J’ai imposé à la communauté une sorte de thérapie qui était en fait la mienne, rêvant secrètement d’un forum « meilleur » où règne un esprit d’entraide et de partage, voire une certaine solidarité. Un climat hostile est bien installé aujourd’hui car, en tant que fondateur et administrateur, j’ai longtemps encouragé et toléré l’irrespect. Je m’en suis même nourri : plus de chicanes amènent plus de visites, plus de views, donc plus de revenus, même si derrière chaque conflit souffraient possiblement en silence des membres qui ne sont plus des nôtres aujourd’hui. J’ai parfois l’impression que le lien qui nous unit est malsain. Mais ce n’est pas à moi de décider ce qui est bon ou non pour vous. La communauté que j’ai créée est libre d’être ce qu’elle veut être ; je n’ai pas à l’empêcher d’exister (et de s’autodétruire) si ça fait encore votre affaire. Ça ne fait plus la mienne et c’est ben correct de même. Je ne m’étalerai pas davantage. Je l’ai déjà fait ici en novembre dernier. Un feeling de déjà-vu m’habite en me relisant. Sauf que cette fois-là, je ne ferme pas le forum. Je laisse Steve s’en occuper comme il le voudra. Merci à vous tous, sans exception, même à toi.
  19. 19 points
    Lave ta douche tabarnak
  20. 19 points
    Éclaire-nous de ta somptueuse lumière, Chicken. Comment fait-on pour atteindre le bonheur absolu? Celui auquel tu prétends et dans lequel tu sembles émerger depuis quelques temps? Hier soir lorsque j'ai quitté le Dépotoir pour aller me coucher et que j'ai vu toute cette belle neige qui tombait du ciel j'ai eu comme un regain d'énergie et une envie de retour à l'enfance. J'ai décidé de me rhabiller et d'aller jouer dehors quelques minutes sous les flocons avec mon chien qui piétinait d'impatience alors que je chaussais mes bottes. Mais bon, je présume que cette petite tranche de ma vie insignifiante ne ressemble ni de près ni de loin à une partie de plaisir. Faire le party, apprécier la vie et déconner c'est quoi? C'est se masturber frénétiquement devant une bande de chiens pervers qui te submergent de compliments en espérant que tes vulgaires prouesses leur soient individuellement dédiées? Mais quelles sont leurs aspirations profondes à ces dépravés si ce n'est que de se vider les couilles sur ce qu'ils ont trouvé de mieux pour s'exciter, c'est-à-dire cette fille qui s'adonne aux pires bassesses en mendiant désespérément sa pitance? Tu n'es maître de rien contrairement à ce que tu penses, Chicken. Tu es prisonnière et esclave de ton extravagance, de tes propres lubies et de ton audience pourrie jusqu'à l'os. Et ça,c'est d'une tristesse sans nom! Tu es ni plus ni moins qu'en décrépitude et que l'ombre de toi-même. Ton corps et ton visage émaciés en témoignent grandement. Alors je peux comprendre que tu ne puisses pas faire autrement que de tourner le dos au miroir pour ne pas faire face à cette réalité qui te conduit directement vers une déchéance certaine. Pour rien au monde je ne voudrais de ta vie soit-disant trépidante. Parce qu'en bout de ligne tu n'es que grossièreté et vulgarité, et si c'est ça ton fun, que grand bien t'en fasse. Mais de grâce, tes leçons de vie tu peux te les fourrer au même endroit que tu te fourres tout ce qui te tombe sous la main.
  21. 19 points
    La police fait des pieds et des mains pour retrouver le coupable
  22. 19 points
    Ça tombe bien que tu crées ce sujet là, parce que justement je me suis inscrit pour des tests il y a une couple de semaine et ils m'ont rappelé y'a 2-3 jours. J'y vais la fin de semaine prochaine. Ce qui est bien c'est que c'est pas des tests de produits que tu ingères, c'est plus des tests sur de la nouvelle technologie. Super bien payé, ils disent que c'est safe à 100%, vu que c'est justement pas des médicaments avec des produits chimiques que je vais tester. La seule chose, c'est que c'était la première fois que j'entendais parler de ce labo là. Quelqu'un connait ça, Aperture Science ?
  23. 18 points
    Si L'empailleur lèche tant le cul de Réda, c'est parce que ça goûte le sirop d'arabe.
  24. 17 points
    Salut Boubba. Tu as la preuve par le nom du navire! LOL! Et tu reconnaîtras ma Doupette qui a beaucoup voyagé et qui a bien grandi depuis le temps!
  25. 17 points
    Vous vous souvenez dlépoque durant laquelle l'internet était le fun ? Y'avait pas de vlogueurs dans ce temps-là.
  26. 17 points
    OK All right Frank, c'est un intervention mon nègre (le crowd pop à ce moment là right). Il y a une différence très claire entre poster sur un forum (n'importe qui qui connait mon personnage pourrait même dire TROLLER sur un forum) et faire des vlogs. Moi: En fin de journée, par ennui, je poste quelque message sur un forum, je discute avec les quelques membres intelligents, j'insulte des gens et je vais faire des choses plus pertinentes quand j'en ai terminé. Toi: Tu fais des vlogs, tu te cherches des ''fans'', tu te masturbes (imagerie ici, avant que tu répondes dans un autre de tes vlogs atroces OUIN JME CROSSE PAS DEVANT ÇA) à l'idée d'être ''connu'' par youtube. Tu peux devenir une star internet, mais tu vas rester ça, une star internet. Tu t'individualises en faisant tes vidéos blogs, c'est ben cute, mais viens pas me voir en ronronnant motherfucker. en effet, je crois que les gens ne méritent pas d'opinion. Je ne dis pas mon opinion, je propose des idées. Énorme nuance à faire ici. toi tu dis HEY MES TABARNAKS LESTI DE PROBLÈME HAODHASDOHASODHASODHAOHDA Moi je dis, par x processus, j'en suis venu à cette réflexion là, discutons en. La nuance ici est immense. Tu as 16 ans c'est mon argument ici Tu as 16 ans 16 ans tu vas dire ouin jai une blonde une job jvo au cégep lannée prochaine who cares t'es comme les autres mongols de ta race t'es pas un prodige parce que tu fourres une petite conne de 16 ans (moi aussi je le fais) ni parce que tu vas au cégep (tout le monde va au cégep après le secondaire) N'Importe qui peut envoyer des cvs Tu vois, moi je peux écrire des cercles autour de toi. Je suis un être vraiment plus talentueux que toi, dans un concours de QUI EST LE MEILLEUR HUMAIN je gagne. Tu sais pourquoi je doute de ta qualité en tant qu'être humain ? Je fais un sujet dans lequel j'utilise tes vidéos et tu en viens à la conclusion suivante: JE TE DÉTESTE ET JE SUIS UN HATER Je déteste ce que tu représentes Je déteste la culture que tu fais mousser Est-ce que j'ai de la haine pour Frank Perreault ? Non wait En fait je déteste Frank Perreault, oui. Je pense que c'est un jeune ignorant Il s'exprime comme un calisse de cochon Il a des opinions de mardre Il est un mauvais orateur LES GENS QUI APPRÉCIENT SES VIDÉOS SONT DES PETITES PUTES DE 13 ANS ET DES MONGOLS de 15 ANS QUI AIMENT ÇA ENTENDRE LE MONDE SACRER Get the fuck out, je vais pas feuder avec toi et tes fans Va devenir une ''Star de l'internet'' Moi je vais continuer d'être un ''être humain respectable'' Hey vous savez ce que Poumon dit à ce moment là EASY PHANTALAIN 4 AS SABLIER COSMIQUE GET HIM THE FUCK OUT OF HERE
  27. 17 points
  28. 17 points
    Aujourd'hui, je n'avais pas grand chose à faire, donc, je me suis amusé à collecter le maximum de vidéos des membres du Dépotoir et j'en ai fais un montage. Pas n'importe quel montage, un montage à la sauce Inception. Ça n'a pas été bien long, surtout que je l'ai fais dans Windows Movie Maker. Et qui dit WMM, dit problème de tous genres. J'ai malheureusement dû couper le vidéo au quart vu que les fichiers dépassant 10 Mo ne peuvent pas être publiés. J'essaie de comprendre pourquoi et comment arranger cette petite coquille depuis tantôt. J'ai vraiment fais quelque chose de pas pire, mais je ne peux pas vous le montrer maintenant, pas complètement en tout cas. Donc, j'ai décidé de vous offrir, en première, le teaser de Incepotoir (Inception+Depotoir, hehe). There you go... Vous remarquerez que Lion prend ben de la place. Initialement ce n'était pas voulu, c'est juste qu'il était si expressif dans ses vidéos, je trouvais intéressant de mettre un peu plus l'emphase sur lui. Enjoy!
  29. 16 points
    Pourquoi ce ton bête, tout le temps? Vicks: Premier message de la séparation d'un sujet qui se transformait en marde!
  30. 16 points
  31. 16 points
    C'est exactement ce que j'essaye de dire, dans mon post page 2. Moi aussi cela m'a aidé, ce système de lacher prise. La chose la plus incroyable, c'est que depuis que j'ai arrêté de sur-analyser mes défauts et mes problèmes, les gens viennent vers moi et j'apprends à m'estimer vis à vis d'eux: en gros, avant je focalisais sur mon manque d'amis (et oui Pixel, si tu savais à quel point ton problème nous touche pour beaucoup d'entres nous) et j'essayais dur de m'en faire. Plus j'essayais, plus les gens me décevaient. J'ai pleuré tellement de fois parce qu'il n'y avait personne à mon anniversaire, combien de fois j'ai haï ces gens hyper entourés qui eux recevaient des AIR JORDAN par leurs potes trop fan d'eux et qui balançaient les photos sur FB, combien de fois j'ai regardé des gens rire ensemble en me demandant pourquoi avec moi c'était pas aussi simple... Des exemples, j'en ai tellement. Tellement de temps perdu, l'impression comme toi qu'à 25 ans je perds du temps, beaucoup de temps... Et puis tu sais quoi ? Quand j'ai eu mon fucking kyste pilonidal ( le trou de 5 cm qu'on m'a creusé dans la crack des fesses, tu sais LOL) j'ai eu tellement peur pour moi, j'ai tellement eu mal, et surtout, j'ai compris que j'étais responsable de MOI et de mon corps, et que les autres, bah, je pouvais bien crever que leur vie continuerait et vice versa. Man, t'es juste responsable de toi, y a que ça qui compte après tout. Ca sert tellement à rien de se présenter comme une sous merde, ça motive seulement les gens à te regarder d'en haut et à te ramasser avec une pelle et un balai à chiotte, tu vois ? Je faisais comme toi, je disais que j'étais chiante et inintéressante, et les gens voyaient bien que c'était vrai: à part parler de mes problèmes, je savais rien faire. Evidemment que j'étais chiante, puisque je faisais que me placer comme une personne faible, prête à être achevée. Il faut savoir une chose: les gens ne seront jamais capable de t'aimer et d'être ton ami si tu ne leur accorde pas toi même un REEL intérêt et une réelle affinité. Si ton seul but est d'avoir un groupe, alors tu n'y arriveras jamais. Pour avoir un groupe, attirer les gens, il faut être fier de ce que l'on est. Donc, il m'a suffit d'arrêter de pleurer sur mon sort, d'arrêter d'en parler et d'y penser ( très important, tu comprendras peut-être plus tard qu'il ne s'agit que d'angoisses qu'il suffit de bloquer pour s'en libérer), et de juste être moi sans m'en demander plus. Ca à fonctionné: je me suis focalisée sur l'humour. En mode Carpe diem. Tu sais quoi ? J'arrive pas à croire qu'en 5 ans de bad trip de même, j'ai pas pensé à cette simplicité là: carpe diem, avec le rire en but suprême, et l'oubli TOTAL de ce que je peux représenter pour moi ou les autres. Alors évidemment, j'ai pas vraiment un "groupe", j'ai des copains et copines que je vois de temps en temps, certains plus régulièrement que d'autres, d'autres que je ne vois pas mais qui seront toujours là en cas de problème, et surtout j'ai ma grande copine la solitude que j'ai réussi à apprivoiser et qui équilibre le tout. Cette année je n'ai pas fêté mon anniversaire, ma famille a "oublié" de m'offrir des cadeaux, j'ai juste deux potes qui ont fait de quoi, mais ça me suffit complètement et si les gens ont oublié et ben j'en ai rien à carrer, je m'achète bien ce que je veux à la place de leur cadeaux qui auraient surement été pourris. Freedom, mon frère. Sache que cela ne coûte rien d'aller vers les autres, ni de se voir incompris. Le tout est d'être soi même et surtout de ne pas avoir peur des autres, de leurs réactions: être soi, avec eux, sans y penser simplement.
  32. 16 points
    La dernière semaine a été particulièrement décourageante et frustrante pour à peu près tout le monde en raison de problèmes récurrents au niveau du serveur. Mon partenaire Steve a échangé des dizaines des courriels avec les techniciens entêtés de notre hébergeur. Plusieurs hypothèses ont été explorées une à une ; les solutions jusqu'ici sans succès. Lorsque le forum n'est pas carrément planté pendant de longues heures en pleine nuit, il est pratiquement inaccessible par son chargement inefficace des pages. Par de rares moments, on s'excite parce que tout va très vite, et on se dit que c'est enfin réglé jusqu'au moment où paf, une erreur SQL ou de chargement nous poppe dans la face. Le serveur est imprévisible. Pas moyen de rien faire sans s'attendre à une panne. C'est irritant. C'est surtout pas l'expérience qu'on veut vous offrir. On fait notre gros possible pour remédier rapidement à cette situation qui est autant enrageante pour vous que pour nous.
  33. 16 points
    La gauche croit que la richesse c'est comme une pizza de dimension finie qu'il faut découper en part égal sinon ça va faire de la jalousie. La droite croit que la richesse c'est comme une pizza qui grossie à vu d'œil qu'il faut découper au bon vouloir du chef cuisinier (avec sa main invisible). L'important c'est que personne ne vole la pointe de l'autre. La vérité est entre les deux. L'important c'est que la pizza soit préparée avec amour.
  34. 16 points
    Allo : ) J'ai retravaillé les liens sur le wiki pour les rendres plus esthétiques. PS: Les usagers autres que les Admin, Modos, Légendaires ne pourront pas se connecter.
  35. 16 points
  36. 15 points
    Les smartphones sont tout aussi populaires dans les zones contrôlées par Daesh (État Islamique). Cette organisation a même dû publier un communiqué pour bannir tous les iPhone et iPad, ainsi que les caractéristiques GPS parce que ça leur causait trop de problème (les aviations de l'armée syrienne ainsi que de la coalition en mission contre les positions Daesh détectaient leurs positions et les bombardaient très facilement). Ils sont riches et ont l'équipement militaire américain. Je crois que certaines informations sont nécessaires de présenter pour réorienter la discussion : Les assaillants ont dit à un témoin de raconter aux médias qu'ils s'identifient à Al-Qaïda au Yémen. Aujourd'hui, en même temps que l'attentat à Paris, il y a eu un attentat contre une école de police dans la capitale yéménite qui a fait plus de 35 morts dont la majorité sont des mineurs. Cela n'a évidemment pas été revendiqué pour le moment. Les assaillants étaient lourdement armés, savaient tirer et n'hésitaient pas à tuer. L'un d'eux a été condamné à 3 ans de prison pour avoir orchestré des envoies de combattants de tout acabit en Irak et en Syrie (probablement rejoindre la branche Al-Qaïda, pas celle de l'État Islamique qui sont deux entités organisationnelles distinctes : la première est décentralisée, la seconde est centralisée et géographiquement établie. Cette différence est importante si on veut comprendre que l'État Islamique cherche à amener des combattants pour établir la charia dans la "terre sainte" qu'est l'Irak et la Syrie, alors qu'Al-Qaïda cherche à exporter des combattants pour commettre des attentats à travers le monde). L'armement qu'ils avaient provient certainement de quelque part, ce n'était pas des "loups solitaires" comme en témoigne l'un d'eux envoyé en prison pour avoir recruté et envoyé des miliciens en devenir en Irak et en Syrie. Ils étaient une cellule dormante (sleeper cell), à savoir de qui et depuis combien de temps. C'était le point soulevé par B~E qui est très importante. Les attentats ne sont pas causés par la maladie mentale, mais plutôt par l'exclusion sociale favorisée par un climat de haine et de tension articulé autour du discours islamiste. Ce dernier prend racine dans la complexité qu'est l'islam et son coran (il y a beaucoup plus d'interprétations à faire avec le Coran et les "hadiths" que n'importe quelle religion dans le monde), ce qui en fait que nous avons toute sorte de branches idéologiques et sectaires en contradiction qui luttent localement dans différents territoires à majorité musulmane. On parle alors de guerre sectaire (plutôt que religieuse, car ce sont des musulmans contre des musulmans, pas des chrétiens contre des musulmans, etc.) entre les salafistes, les soufis, les takfiri, les wahhabites, et j'en passe. B~E a parfaitement raison de ramener cette question sur le plan parce qu'elle en est la génératrice. Mais on peut pousser le débat plus loin et aller chercher vers l'origine de l'émergence des courants islamistes, de leur cohérence / conjoncture jusqu'à leur éclatement que l'on connaît aujourd'hui (seulement en Syrie, près de 50 organisations islamistes luttent ensemble / contre). Il y a un lien qui uni tous ces attentats dans les pays occidentaux : le raisonnement conspirationniste. Aussi loufoque soit-il, il importe de saisir que chacun des attentats est le résultat d'un délire de la part de ces assaillants qui croient fermement à une "guerre contre l'existence musulmane", comme s'il y avait un génocide en cours contre l'Islam, et que les gouvernements arabes / musulmans participent par complicité (de là le favoritisme opportuniste pour les mouvements et partis islamistes, réprimés dans le sang et la répression judiciaire par l'armée nationale, sa gendarmerie et ses services secrets. Cette répression dans le sang et la prison a un effet bénéfique dans le recrutement de nouvelles têtes pour participer à la "guerre sainte" et "défendre l'Islam coûte que coûte"). Il faut donc saisir que l'islam et le coran sont utilisés comme arme politique - aussi incohérente soit-elle -, justifiée par un conspirationnisme musulman qui hante les cultures arabo-musulmanes mais pas seulement (vous avez aucune idée comment l'idée du "bon musulman" est sacré et que "les mauvais musulmans ça existe pas; ce sont sûrement les juifs ou les américains qui ont fait ça"). Ce n'est pas la profession religieuse le problème, mais la mise en pratique politique de la profession religieuse justifiée par des élucubrations tirées par les cheveux (écoutez les imams salafistes, takfiri, soufis, etc. et vous verrez le venin sortir de leur bouche, et observez les masses musulmanes qui écoutent ça et qui y croient à fond parce que "c'est l'Imam qui le dit, il a donc raison") qui fini par 1) prendre les armes 2) mettre à exécution leurs croyances. Bref. Nous en saurons davantage dans les prochaines heures et les prochains jours.
  37. 15 points
    Le brigand devenu roi Dans le vieux donjon d’un château situé au cœur d’un royaume abandonné vivait reclus un monarque déchu. Le vieil homme errait machinalement dans les couloirs vides de la forteresse qui autrefois symbolisait la grandeur de son royaume. Avant d’être seul, malheureux et laissé pour compte par tous ceux qui comptaient pour lui, il régnait sur un empire aussi prospère que puissant. Chevaliers, mages, princes et princesses, ménestrels, créatures merveilleuses et serviteurs formaient sa cour. Avant sa gloire, le roi était un brigand de grand chemin qui oeuvrait dans une contrée en décrépitude. Il en pillait sans relâche les habitants depuis plusieurs années. Un bon jour, le roi de cette contrée décida de le condamner à l’exil. Devant cette sentence arbitraire, quelques uns des guerriers les plus puissants de ce royaume se soulevèrent contre la tyrannie de leur monarque. Leur conviction étant que si le roi commençait à se débarrasser des brigands, ils finiraient, eux qui dépendaient aussi du pillage pour vivre, par subir le même sort. Ils prirent les armes et réclamèrent la libération de l’exilé. Le roi, usé par des années de combats sanguinaires, pensait qu’il était temps pour lui d’instaurer une paix durable au sein de son royaume et, dans un geste d’éclat, banni les insurgés. Le brigand fut ainsi élevé au rang de martyr et les princes déchus comptaient maintenant sur lui pour assurer leur pérennité. Sous les conseils d’un grand sorcier*, le brigand entama la construction d’un château qui deviendrait plus tard le centre de son nouveau royaume. Au début, le château était bien modeste et il n’était peuplé que des quelques récalcitrants qui avaient osé tenir tête au tyran du pays voisin. Or, le roi de la contrée dont le brigand avait été chassé, dans sa fureur, vit toute remise en question de ses actions comme une grave trahison et chassa plusieurs habitants innocents de sa cour. Avec le temps, tous désertèrent cette contrée aride à la terre épuisée et son roi s'enleva la vie. C’est ainsi que le royaume du brigand accueilli de plus en plus de réfugiés. Il promit à tous un pays dans lequel ils pourraient piller sans merci et un roi qui les laisserait donner libre cours à leurs actions destructrices. Il fit des plus puissants guerriers sa garde rapprochée et, lorsque le grand sorcier lui présenta son ami architecte*, commença l’expansion de son royaume. Après quelques années, le royaume du brigand avait prospéré de façon impressionnante et s’étendait maintenant sur des milliers de kilomètres. Des paysans prospères, profitant de la terre riche et fertile, avaient peu à peu dépassé en nombre les princes belliqueux du passé. Ceux-ci, rendus riches par les pillages initiaux et les privilèges accordés par le roi, c’était calmés. Plusieurs d’entre eux avaient d’ailleurs quitté le royaume à la recherche d’autres aventures. Ceux qui demeuraient formaient le gouvernement du roi – gouvernement auquel le roi n’accordait pas beaucoup d’importance. Malgré l’abondance dans laquelle vivaient ses sujets, le roi n’était pas satisfait de l’état de son empire: malgré la prospérité, les pillages n'avaient pas diminué. Pourtant, il avait rendu tout le monde riche. Il ne savait pas trop ce qui clochait, mais il était persuadé qu’il devait y changer quelque chose. Il demanda conseils auprès des princes. Certains prônèrent un resserrement des lois, d’autres un plus grand partage des pouvoirs. Le roi n’en fit rien. Il dora son château d’artifices; il y ajouta des portes en or massif, il orna les murs des tableaux des plus grands maîtres, il remplaça la pierre par le marbre et il installa une grande tour dans laquelle il passait maintenant le plus clair de son temps. Au départ, les paysans furent remplis de joie; leur royaume était le plus beau d’entre tous et ils renfermaient plusieurs grands esprits. Cependant, après un temps, les pillages recommencèrent et les citoyens s’en plaignirent au roi. Le roi, pour protéger sa création, décida de démettre certains de ses acolytes de leurs fonctions et d’en chasser d’autres. Il trahi ceux qui étaient ses plus proches amis et il se rangea du côté du peuple. Il resserra les lois et éloigna les ménestrels* du trône. Si le roi craignait quelque chose, c’est bien qu’on lui arrache le pouvoir des mains. Cela soulevait l’ire des princes qui voyait les décisions arbitraires et contradictoires du roi comme le signe de son manque de leadership. Après tout, ce n’était qu’un brigand que les circonstances avaient couronnées roi… Parmi eux, un plus guerrier que les autres. Il menait la plupart des pillages et les paysans craignaient son courroux. De tous les princes, ce n’était pas le plus puissant, mais sans aucun doute le plus tenace. Ce grand guerrier n’arriva pas au royaume dans les premiers temps, il se joint à la cour du roi brigand un peu avant les grandes rénovations au château. Il entendit parler de ce royaume prospère où les guerriers étaient libres de mener à bien leurs conquêtes via un sombre prophète*. Venant d’un royaume dans lequel il combattu maints ennemis semblables aux princes des terres qu’il foulait maintenant, ce chevalier connaissait bien les jeux politiques auxquels ils se livraient. Le roi ne le remarqua initialement pas et il fit cependant rapidement sa renommée dans l’antichambre* du palais royal. L’antichambre était un endroit que le roi fréquentait peu. Les conversations des gens de la cour, qui tournaient surtout autour de leurs pillages et des paysans qu’ils méprisaient, ne l’intéressaient pas. Il préférait travailler à l’amélioration de son royaume. Un homme en particulier, le Grand Sorcier, vit rapidement le potentiel de cet impétueux chevalier. Ayant perdu de sa renommée et étant devenu la risée de la cour, le Grand Sorcier avait besoin d’un allié pour retrouver sa puissance d’antan. Il prit le Prince sous son aile et lui transmit bon nombre de ses connaissances. Ensemble, ils menèrent plusieurs pillages et ils se firent amis des princes les plus puissants du royaume, ce qui leur assura une certaine immunité. Le Sorcier introduit le Prince Guerrier à la garde rapprochée du roi et, lors d’un grand banquet, au roi lui-même. Le charisme et la hargne du jeune guerrier permirent au Grand Sorcier de retrouver sa place au sein de l’élite. Au-delà des pillages, la plus grande qualité du Prince était sa capacité à mener les hommes. Suite aux Grandes Rénovations, le Prince Guerrier commença à s’intéresser plus aux affaires du royaume et il débuta une campagne visant à faire prendre conscience au roi de certains des travers de sa gestion. Il proposa plusieurs solutions et il reçu, à la surprise de plusieurs, l’appui de la majorité de la population. Il s’imposa rapidement comme la figure la plus populaire d’après les Rénovations et ce malgré ses pillages répétés. Il se fit plusieurs ennemis, mais gagna aussi rapidement la confiance du roi qui fini par le nommer capitaine de la garde. Maintenant au service du roi, le Grand Prince Guerrier, en compagnie du Sorcier et des autres princes, mena plusieurs campagnes couronnées de succès dans le but d’assoir l’emprise de l’Empire sur la région. Il repoussa les attaques des barbares et chassa les traîtres du royaume. Il forma une confrérie qu’on appela dans le royaume « EUX »*. Ils multiplièrent les pillages et les exécutions publiques. D’ailleurs, le Grand Prince Guerrier tua de sang froid un des ménestrels les plus populaires de l’Empire – il humilia publiquement un sympathique fermier qu'on appelait Le Poussin*. Devant LEUR puissance plusieurs paysans quittèrent le royaume. En réponse à l’exode massif, le roi destitua le prince de ses fonctions, mais à chaque fois qu’une crise se profilait à l’horizon, le Prince Guerrier revenait à la charge et appuyait le roi dans ses efforts de pacifier le royaume – ironique tout de même considérant que sa bande et lui étaient au cœur des problèmes. À chaque fois, le roi le reprenait à son service et lui demandait son avis. Mais, à chaque fois, le roi en faisait fi. Si le péché du roi était à l’avarice, celui du Prince Guerrier était l’orgueil. Plus le roi ignorait ses recommandations, plus le Prince devenait violent envers le reste de la population. Plus le roi attaquait le prince sur ses actions, plus celui-ci détestait son souverain. Cette relation tumultueuse dura pendant bien des années. Le roi se détacha progressivement de son royaume et se réfugia de sa grande tour laissant le Prince et ses proches agir comme bon leur semblait. Le Grand Prince gardait une relation privilégiée avec certains des princes déchus d’antan, en particulier avec le Grand Poète du Nord*. Ce dernier sommait le Prince Guerrier d’abandonner le Roi Brigand et de se retirer de la Guerre. Après tout, il n’avait plus la fougue de sa folle jeunesse. Il était tant pour lui d’abonner les pillages et les jeux politiques et de passer à autre chose. Même le Grand Sorcier doutait de la survie du royaume. Il tentait même, dans l’ombre, à l’exemple du Roi Brigand, de préparer l’émergence d’un nouveau royaume dans lequel les Princes du passé pour enfin imposer leur vision d’un Empire prospère. Un jour, le roi décida de sortir de sa tour et de parcourir son royaume; ce qu’il y trouva le troubla profondément. Les champs qui autrefois symbolisaient l’abondance étaient maintenant à l’abandon, les villages qui débordaient de jeux et de fêtes étaient maintenant dominés par les brigands et les scélérats. Ce qui l'atteint le plus, c'est la folie de l'Elfe de la Montagne*. Il la trouva nue délirant devant un groupe de gens qui la faisaient danser pour quelques pièces. Devant cette scène d’horreur, le Roi Brigand décida d’abandonner son royaume.. Il barricada le château, sella son cheval et quitta ses terres. Suite au départ du roi, le Grand Sorcier refusa d’abandonner le royaume et somma l’Architecte d’utiliser ses grands pouvoirs et de rouvrir le château. Il appela le Prince Guerrier à ses côtés et, ensemble, avec l’aide de l’Architecte et d’un des anciens intendants du Roi*, ils prirent sur les épaules de rebâtir le royaume. Le Roi, ayant eu vent de la nouvelle alliance, revint au château et affirma au peuple que c’était terminé, qu’ils devaient abandonner leur terre et s’établirent ailleurs. Les terres avaient été souillées, « EUX » avaient détruits le royaume et il étant temps, pour le bien de tous, de s’établir dans une autre contrée. Le Grand Sorcier et ses alliés étaient d’accord avec le Roi; il fait rebâtir ailleurs, sous de meilleures conditions. Ensemble, la bande des quatre (le Sorcier, le Guerrier, l’Intendant et l’Architecte) se réfugièrent dans une caverne* et préparèrent le Grand Déménagement. Le roi, de peur de voir ce qu’il avait créé lui échapper et surtout de voir ses ennemis réussir là où il avait échoué, décida de rebâtir son château. Il nomma un Nécromancien* et une Barde* aux postes d’intendants et il expulsa définitivement du royaume le Grand Bourreau* et le Prophète Maudit. L’Architecte, jugeant plus sage de réparer ce qui avait déjà été grand plutôt que de repartir du néant, l’appuya. Le Prince Guerrier, malgré pour son aversion pour le roi, lui demeura, pour une raison qui échappa à tous* et encore plus au Grand Sorcier, fidèle et revint à ses côtés. Il confia au roi l’intégralité des plans que ses comparses et lui avaient élaboré et, ensemble, ils convinrent que c’était la meilleure façon de ramener le royaume à ses heures de gloire. La Barde et le Nécromancien entrèrent rapidement en conflit avec le Prince. Ils avaient tous deux l’impression que le Prince cherchait à les évincer de leurs postes. Ils croyaient qu’il ne voulait que redonner le pouvoir à ses amis. Lorsque le Prince confronta la Barde à cet effet, elle abandonna rapidement la lutte et se réfugia dans les bois. Ce conflit avait cependant grandement choqué le roi qui ne savait plus s’il pouvait faire confiance au prince et décida d’appliquer lui-même le plan de sauvetage sans avoir laisser le temps à son ancien allié de le finaliser. Quant à lui, le Guerrier, blessé par le manque de considération de son maître, quitta la tour et alla se réfugier dans l’Antichambre parmi les grands du royaume. Le Roi décida de laisser plus de place au peuple et de les laisser choisir leur représentant. Trois sages*, deux vieillards et une jeune nymphe*, furent élus. Leur élection ne changea rien à l’ambiance qui régnait dans le royaume. Le retour de l’Amazone* et de son mystérieux mari *(un mage noir qui avait jadis combattu le Prince Guerrier) sema les graines du Dernier Grand Conflit. Le Prince, le Sorcier et leurs alliés se rangèrent aux côtés des insurgés et le Roi fut poussé dans ses derniers retranchements. Puisque ses ennemis lui étaient supérieurs en nombre et qu’il était fatigué de guerroyer, le roi, devant une ultime tentative de retour du Grand Prophète, fit appel à de l’aide extérieure. Il enrôla des guerriers à bâtons longs pour détruire ce qu’il restait de son royaume et tuer le Prince Guerrier et ses alliés. Suite à leur mort, le roi barricada de nouveau les portes de son château et s’enferma dans la tour où nous l’avons trouvé au début… *: Les personnages marqués d'un astérisque sont ceux sur lesquels il existe des Légendes oubliées. Peut-être que si le sujet pogne et que je suis inspiré, leurs histoires seront racontées et qu'on pourra maintenant parler d'un cycle droxien. J'ai oublié plusieurs personnages importants, alors, si quelqu'un a envie d'écrire leur légende, go for it ou faites des suggestions. Ouais, j'ai toujours un peu trop aimé le cycle arthurien Je sais que j'écris mal pis que j'ai du temps à perdre, mais je trouvais ça drôle de raconter l'histoire du forum sous forme de faible prophétique en me donnant une place trop importante... bah quoi, qui n'a jamais rêvé d'être un prince qui crève de façon tragique?
  38. 15 points
    Voilà, je me présente pour modérer vos propos. J'ai pas envie de me forcer pour me vendre, c'est quand même juste une job de modérateur sur le dépotoir, on va se calmer le programme politique. Ce que ça prend, c'est un diplomate qui se fou pas mal des cliques. Je pense en être un. Au final, ce sera à vous de juger si j'ai le membre de l'emploi. sss Datte sit datte sss hâle
  39. 15 points
    En maternelle, j'ai montré mon dick à trois filles dans la cours de récréation. Disons qu'elles n'étaient pas encore prêtes à ça... Ma mère a été avisée et elle a dû signer un papier qui m'obligeait à «ne plus montrer mon petit pénis à mes camarades de classe». Toute ma famille s'en souvient. L'année suivante, j'ai frappé un déficient intellectuel au visage avec une pelle de plastique parce que j'étais jaloux de l'attention que ma mère lui offrait (elle est éducatrice spécialisée). Je me sens terriblement mal et ça me hante encore. Quelques années plus tard (je devais avoir environ 9 ans), mon meilleur ami d'enfance et moi (VulgaireMachin sur le forum, pour ceux qui s'en souviennent) avons uriné dans des pistolets à eau et on a fait un drive-by shooting à vélo. On a aspergé un connard qui m'avait intimidé à l'école parce que j'ai la peau pâle. C'est aussi à ce moment que ma carrière de gangster a débuté. Encore quelques années plus tard (jeune Royal a maintenant 12 ans), je cueillais des pommes avec un autre bro et son père dealer de poudre (je vous assure que c'est vrai, et vous pouvez constater que je devenais progressivement badass (c'est dur la rive-sud)) sur le Mont St-Hilaire. On était assis avec une dizaine de personnes dans une genre de calèche ghetto traînée par un tracteur pour accéder à une section plus éloignée du verger. Et y'avait une gamine qui s'amusait à sauter de son banc pour tomber sur le gazon et regrimper, sans arrêt. C'était juste pour le plaisir qu'elle faisait ça, yo... Et j'ai eu l'excellente idée d'agripper une branche de pommier au passage et la relâcher aussitôt. Là, c'est de toute beauté. La fille reçoit la branche en pleine gueule alors qu'elle était en train de remonter. Son visage a absorbé tout le coup et on a vu son corps se courber vers l'arrière en même temps que l'un de ses pieds s'élevait dans les airs à cause de la perte d'équilibre. Elle est tombée par terre. Le sol a fait un son lourd et apeurant, et elle, elle a poussé un cri qui ressemblait à "Arghululu" en même temps qu'une dizaine de pommes qui était accrochée à la branche lui tombe dessus et l'assomme. Tout ça en l'espace de quelques secondes. C'était digne d'une comédie poche style Scary Movie. Je me suis excusé et j'ai regretté de l'avoir fait, mais tabarnak que c'était drôle. Quand j'y repense aujourd'hui, je réalise à quel point j'ai été un salaud. Sinon je pense que je suis normal.
  40. 15 points
    Malheureusement, c'est lorsque tu as dit que tu voulais fermer le forum que cela a pété le mood du forum et que cela a fait fuir les membres.
  41. 15 points
    Cette année 2013, vous allez pouvoir contempler l'un des plus beaux spectacles astronomiques visible à l'oeil nu: le passage d'une comète. Et ce sont deux prétendantes qui pointeront le bout de leur queue: D'abord Panstarrs, au printemps, puis Ison, en automne. Mais c'est quoi une comète? Les comètes ont toujours eu une représentation quasi-surnaturelle dans l'Histoire, vectrices de superstitions en tous genres, bien que Sénèque, 20 siècles avant nous écrivait déjà dans Quaestiones naturales: "Le temps viendra où une étude attentive et poursuivie pendant des siècles fera le jour sur ces phénomènes". Aujourd'hui en effet nos connaissances nous ont appris que ces astres étaient des "boules de neige [très] sales", composées de glace et de composés carbonés complexes (ces derniers cachant complètement la glace, d'où l'expression de "neige sale"). Quand la comète s'approche suffisamment du Soleil, elle développe une queue ionisée qui s'étend jusqu'à plusieurs millions de kilomètres. Ces corps proviennent de la ceinture de kuiper, située entre 30 et 60 UA (unités astronomiques, 1 UA équivaut à 150 millions de km), ou du nuage d'Oort, aux confins du système solaire entre 5000 et 100000 UA. Panstarrs (C/2011 L4): Sa visite sera brève, le meilleur moment pour l'observer sera le 13 mars, à la fin du crépuscule (vers 19h). A cet instant son éclat sera égal à celui de l'étoile Véga (la 5ème étoile la plus brillante du ciel, hémisphères nord et sud confondus), et sa queue s'étendra sur 10 degrés. What? c'est quoi ça "10°"? Pas de panique! Pour savoir ce que 10° représentent en distance, tendez votre bras en direction du ciel et fermez le point. La largeur du point représente 10°. Deux jours avant cette date, elle sera noyée dans les lueurs du crépuscule, sa queue dépassant de l'horizon en début de nuit. Après le 13 mars elle gagne en hauteur de soir en soir mais perd autant en éclat (sans compter la Lune qui éclaire de plus en plus le ciel). Ison (C/2012 S1): Cette comète pourrait s'inscrire comme l'une des plus grandes comètes que l'humanité a pu observer. Suspense! Dès le 22 novembre, fonçant vers le Soleil, sa magnitude sera de 0 (proche de Véga la-aussi) et sa queue devrait se déployer sur 15°. Sa trajectoire en forme de "U" fait qu'elle revient début décembre. Sa queue pourrait alors se déployer sur 30°! Elle possédera une magnitude négative (c'est à dire très lumineuse, peut-être même plus que la pleine Lune!). Elle restera néanmoins visible tout le mois de décembre. Source: ciel et espace n°512S (janvier 2013) http://www.universetoday.com/97561/new-sun-skirting-comet-could-provide-dazzling-display-in-2013/ http://www.universetoday.com/97208/comet-pan-starrs-how-bright-will-it-get/
  42. 15 points
    Tous les autres partis sont préférables au PLQ. Même QS je dirais. Je préfère un gouvernement qui perd de l'argent dans des programmes sociaux plus ou moins utiles à un gouvernement qui perd de l'argent dans les poches des amis du parti. Je préfère une exploitation des ressources naturelles nationalisées et peu efficace à une exploitation efficace, mais qui ne profite encore une fois qu'aux amis du parti (aux frais des contribuables en plus). Je place l'honnêteté avant l'idéologie.
  43. 15 points
    Voici la démonstration que l'opinion publique est une bonne mesure de la valeur et de la légitimité du mouvement étudiant: Suite à une augmentation de 300% des frais de scolarité en Angleterre. Si on zoom... Si on ajoute de la netteté... Si on enlève de crop.... Quand la réalité dépasse la caricature.
  44. 15 points
    On fera pas tes devoirs à ta place. Crisse de paresseuse.
  45. 15 points
    Bon, ma deuxième douleur extrême. J'étais au primaire, j'avais une jambe plâtrée. Dans cette condition, j'avais le droit de prendre le monte charge pour aller à ma classe (c'était au 3e étage). [Précision: Le monte charge fonctionnait de sorte à ce que lorsqu'on lâchait le bouton pour monter/descendre, il stoppait net et on devait alors attendre 2-3 seconde avant de pouvoir re décoller.] Donc, un matin où j'étais un peu en retard, je prenais le monte charge et une partie de mon bas de laine (c'était l'hivers) s'est coincé entre le mur de ciment et la plate-forme qui montait ( Il n'y avait pas de porte "interne" ). Le reste de mon pied suivit et le mur de ciment eu l'effet d'une râpe à fromage sur mes orteils. Sous le coup de la douleur et de la surprise, je lâchai le bouton puis je me mis à hurler à l'aide (incapable de me décoincer). Une surveillante qui m'entendit du 3e cru que j'avais lâché le bouton accidentellement et que je me croyais coincé dans l’ascenseur (à cause du délai). Elle eut donc la brillante idée de "caller" le monte-charge de son étage pour le remettre en marche. Tournant ainsi le couteau dans la plaie. Rendu en haut, on voyait l'os de mon gros orteil (ainsi que du sang partout sur le mur de ciment). L'histoire a fini par le président de l'école suppliant mes parents de ne pas porter plainte. Schéma au cas ou vous ne comprendriez pas. (Ca ne s'explique pas très bien)
  46. 15 points
  47. 15 points
    Il y a encore des gens que cette histoire de harcèlement intéresse? Je ne critique pas le geste de Matt, je me demande simplement en quoi c'est particulièrement une "bombe". Tout le monde est au courant des problèmes de Pesmerga. C'est un être souffrant qui n'a jamais connu la femme, un être comme il y en a tant dans nos rues souillées. Je veux pas faire l'avocat du diable, mais Rotten n'est pas non plus blanche comme neige. Je me souviens d'une fois par exemple, à la suite d'un GT chez le frère de Mike, où elle s'est plainte sur MSN de sa piètre performance, de se trouver laide, blabla. Je lui ai répondu "Bin non, t'as quand même un beau visage" et elle s'est empressée de dire à qui voulait bien l'entendre que j'étais creepy et que je fantasmais sur son visage. WTF?! Je pense qu'au-delà des agissements bizarres de Pesmerga, on a quand même une fille qui manque énormément d'attention et qui est farouche au point de taxer de creepiness à peu près n'importe quel gars qui lui fasse un compliment (et ce même si ce compliment était clairement recherché). Elle joue la double-carte de la fille ermite qui ne veut parler à personne et celle de la chicks artsy-grunge qui poste plein de photos d'elle. Tant qu'à moi, c'est juste une histoire plate entre deux solides névrosés. Au lieu de partager avec tout le monde les missives maniaques d'un gros latino, elle devrait peut-être se trouver un premier emploi et sortir des jupons de sa mère. Quand on est aussi plein de bibittes qu'elle, on essaye normalement d'avoir un minimum de discrétion avec celles des autres.
  48. 14 points
    Je suis content que tu ne m'es pas oublié.
  49. 14 points
    Ce topic s'adresse aux arachnophobes. Je vous présente Maratus Volans, aussi appelée Peacock Spider. Sans doute l'une des plus jolies araignées. Ses parades nuptiales rappellent celles des oiseaux. (vu sur "I fucking love science")
  50. 14 points
    Bon. Un peu de courage. Je recommence. J'écrivais donc ceci : L'érotisme au cinéma... Quel beau sujet. Spontanément, je dirais qu'il y a trois dimensions qui me plaisent particulièrement. D'abord, la voie suggestive : on montre peu de choses mais la sensualité est omniprésente, parfois subtile, parfois explosive. Ensuite, ça me semble très intéressant lorsqu'on exploite les désirs tabous. J'aime être témoin du déchirement que vivent les personnages entre le besoin d'affirmation de leurs fantasmes sulfureux et le réflexe de refoulement. Finalement, la sexualité brute est toujours la bienvenue puisque si rare à travers le cinéma mainstream. La liste suivante comporte des suggestions qui touchent un ou plusieurs de ces éléments. In the Mood for Love Langoureux à souhait. The Brown Bunny Chloë Sevigny offrant une vraie fellation à son amoureux de l'époque, Vincent Gallo. Commotion dans le milieu cinématographique américain. Mulholland Dr. Tensions sexuelles saphiques et imaginaire éclaté. 9 1/2 weeks Un classique du genre, tout simplement. The Dreamers Jeunesse, exploration, découvertes et naïveté. Bitter Moon Une passion brûlante et dévorante qui se transforme en véritable descente aux enfers. Fascinant. Romance Ce film me rend perplexe. Je ne suis pas certaine si j'aime ou je déteste. Mais c'est à voir pour son esprit tordu. Henry & June La rencontre entre Anaïs Nin et Henry Miller. Mythique. L'Amant J'ai hésité avant d'ajouter ce film puisqu'il s'agit d'un souvenir lointain pour moi. Mais sous les conseils d'un être qui fait habituellement preuve d'une finesse d'esprit incomparable, j'ai décidé de l'inclure à ma liste. Young Adam Deux mots : Ewan. McGregor. The Pillow Book Ewan... Encore et toujours. Y tu mama tambien Muy Caliente! The Piano D'accord, l'érotisme n'y tient pas une grande place. Mais le crescendo de désir entre Holly Hunter et Harvey Keitel est renversant. Et puis le film en lui-même est extraordinaire. 9 songs Je ne l'ai pas encore vu mais on me l'a très chaudement recommandé. Je crois oublier quelques titres... Je reviendrai, au besoin.
×
×
  • Créer...