Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Contenu le plus populaire depuis 2019-11-07 (Partout)

  1. 4 points
    Laissez votre jugement faire place à l'observation. Laissez-vous gagner par la nature curieuse des nouvelles rencontres et le mystère du caractère d'autrui. Nul besoin d'être en empathie constante et naïve. Mais c'est rarement valide d'être un connard fermé d'esprit.
  2. 3 points
    Je sais pas de quoi tu radotes. Je faisais juste un rappel que effectivement, sexe et genre ne veulent pas dire la même chose. Sors de ta tête l'ensemble de tes idées-reçues sur ce que vous nommez en France la "théorie du genre". C'est de la confusion idéologique qui mène nulle part. Pour le reste, je m'en fous.
  3. 3 points
    Au restaurant et chez le barbier, je donne généralement 20%. Lorsque je suis peu satisfait du service reçu, ça baisse à 15%. Dans un bar, c'est 2$ ou 3$ de pourboire avec ma bière (qui m'en coûte généralement entre 6$ et 9$).
  4. 2 points
    Je n'ai plus la télé depuis plusieurs années. Ma blonde trouve encore le moyen d'écouter occupation double... pression sociale peut-être... quoi que je sais qu'elle aime ça pour de vrai. Personnellement, je me sens intellectuellement attaqué quand je vois ce genre de trucs. Ceci dit, à l'époque, j'avais beaucoup aimé "Beauty and the Geek". Je crois que le genre "reality tv" gagnerais beaucoup, justement, en mélangeant le genre de personnes, et non pas simplement en nous donnant des stéréotypes ridicule de société... mais ça a peut-être changé depuis le temps... ?.... probablement pas.
  5. 2 points
    C'est pas un concours. Le monsieur te dit juste qu'il sent que des personnes ont une vision du monde et des valeurs qui mettent en danger les siennes et que même s'il les respecte, il ne va pas se laisser faire.
  6. 2 points
    J'adore ce minding! Continue tes explorations et go go go pour tes envies diverses! Tu veux quoi comme percing? Tu parles d'une "crise d'adulescence". Je comprends à 100% ce que tu veux dire. Mais ça me fait penser qu'il est temps de cesser de séparer les "choses d'adultes" et "choses de jeunes". J'ai décidé de me mettre sérieusement à la guitare acoustique à 34 ans (c'est si difficile!!!) , d'avoir un percing de nez à presque 35 ans, parce que ça me tentait! Je pense à faire faire mon premier tatoo, aussi, à presque 36 ans. Why not! Ça ne m'empêche pas de me sentir adulte! 😊
  7. 2 points
    Tu aimes les femmes qui ressemblent à des femmes parce que ça te conforte dans ta position de femme soumise qui cadre dans le moule, qui fait de ce qui est attendu d'elle et qui ne remet pas en question l'ordre social établi. Même affaire que pour ton beau joli vent : tu as intériorisé cette culture misogyne où les hommes, les vrais sont agressifs et contrôlés par leurs pulsions, et où le rôle de la femme, la vraie c'est de les tempérer, de la jouer douce et docile pour plaire à un éventuel pourvoyeur, un homme qui va te protéger toi, la pauvre petite chose fragile.
  8. 2 points
    Daleko 2010 > Daleko 2019 Elle est mon nouveau modèle. Je me demande si j'ai déjà aimé. Je suis cœur d'artichaut au possible, tous les deux mois un nouvel homme éveille tous mes intérêts, mais il est évident qu'il sera décevant. Personne n'est à la hauteur de ma bassesse. Les papillons, tout ça, les idées obsessionnelles, comme on veut y croire à chaque fois. Mais ceux pour lesquels j'ai le plus vibré, je ne les ai jamais eu. On dirait que plus quelqu'un m'intéresse, moins je sais m'y prendre. Je n'ai jamais eu de problème pour attirer des hommes dans mes filets mais si c'est un type bien, je perds tous mes moyens. Je prie limite toujours intérieurement pour que ce soit un peu un salaud et que ça me déstabilise moins. Ca n'arrive jamais, on dirait que mon cœur est programmé pour me brancher sur des hommes beaucoup trop corrects et droits pour moi. Le mariage, ce sera la meilleure alternative pour une fille comme toi, petite : un contrat à vie qui te fait paraître normale. Have fun.
  9. 2 points
  10. 1 point
    Rassure-toi, j'ai dit quelques trucs assez méchants sur toi aussi (surtout dans les logs du Discord). Je lutte contre mais j'ai vraiment des pulsions de garce parfois et comme t'es une des rares à prendre la peine de me répondre, ça te tombe dessus. Sans rancune de mon côté. J'en veux à personne ici, c'est pas le but de se taper dessus.
  11. 1 point
    Tu sais, je m'interroge souvent sur le bien-fondé de ma vision des choses. Quand je vois que les deux seuls d'accord avec moi sont Cheese (qui m'a plussé) et toi, ça me pousserait presque à me remettre en question. Elles te disent quoi tes copines, pour voir ? Mais sincèrement, je vois pas d'autre solution. De ce que j'en sais, tous les couples très longue durée autour de moi ont des choses à cacher ou une sexualité quasi inexistante ou plate. L'amour, c'est à la fois le pire et le meilleur truc au monde, je comprends pas comment on peut décider de s'en priver (been there, done that et j'étais misérable).Après, peut-être aussi qu'on trouve ça moins intéressant en vieillissant, y'a tellement de choses qui semblent perdre leur intérêt. Qu'est-ce que j'en sais...
  12. 1 point
    Puisque personne ne parle, un autre sujet inspiré par le discord. Il y a quelques jours, alors que je donnais mon avis sur les transsexuels, on y a insinué que je disais des choses interdites au Québec. Si c’est réellement le cas, vous vivez dans une dictature qui ne vaut pas bien mieux que la Chine, alors vérifions. Je résume ce que j’ai dit. Il n’y avait aucune incitation à la haine ou à la discrimination, et je suis pas mal persuadée que si j’étais trans moi-même, je penserais la même chose. J’ai tout simplement dit qu’être trans n’était pas normal. À partir du moment où on a besoin d’un traitement médical pour être bien, c’est qu’il y a un problème. C’est comme être incapable de faire un enfant sans passer 1 000 examens ou avoir une maladie quelconque. Je ne suis pas opposée aux trans, je suis opposée aux lobbies qui nient la nature et cherchent à faire croire que toute inégalité décidée par la vie est une forme de discrimination. Je pense qu’agir en niant les différences est une forme d’infantilisme sociétal : la vérité est trop douloureuse alors on la cache, on fait semblant de l’annuler. Quoi qu’il en soit, je n’ai pas fait ce sujet pour parler des trans, mais de cette volonté de museler les gens (ici, en hurlant que c'est interdit dès que quelqu'un parle franchement) et du manque de nuances ambiant (j'étais médisante, paraît-il). Par exemple, en France, des conférences de Sylviane Agacinski (philosophe de gauche opposée à la PMA) et de Mohamed Sifaoui (qui lutte contre l’islamisme) ont récemment été annulées sous la pression de lobbies de l’ultra-gauche. Qu’on soit d’accord ou pas avec les idées de ces gens (qui ne sont pas des extrémistes), quels peuvent être les bienfaits d’interdire toute contradiction ? À part la mise en place d’une dictature de la pensée ? On a tous envie de dire à certaines personnes de fermer leur gueule (quelle belle perche je vous tends) mais, comme je l’ai déjà dit, toute action extrême crée une opposition extrême et provoque une polarisation dramatique. On pourrait aussi parler de la privatisation de la parole publique, avec l’utilisation « nécessaire » de réseaux sociaux dirigés par des entreprises qui ont leur mot à dire sur ce qu’on peut exprimer ou pas. Bref, tout ça pour dire que les roux sentent bizarre et que les arabes cassent les couilles.
  13. 1 point
    Dixit le petit troll insignifiant dont toute la contribution se résume à des âneries qui ne font rire personne si ce n’est que son ami illettré tout aussi moron que lui ! Bonnet blanc, blanc bonnet.
  14. 1 point
    Peut-être pas mon sujet favori mais plutôt mon bouffon favori.
  15. 1 point
    Je comprends pas ce que tu veux dire. Ça aucun rapport avec elle... je disais juste que je veux pas être dans ton scénario...
  16. 1 point
    @xdrox (à @Esch) : « You are the Pan »
  17. 1 point
    Je suis outré des annonces de mcdo qui endossent la sortie du placard d'un jeune qui donne r-v à son papa pour lui présenter son copain. Mcdo c'est pas bon pour la santé...
  18. 1 point
    Empile au moins quelques dossiers pour faire croire que tu travailles 🤣
  19. 1 point
    beau col roulé, belles boîtes de cartes d'affaires...!
  20. 1 point
    On dit souvent que quelques secondes suffisent à nous faire une impression. Vous rencontrez quelqu’un pour la première fois. Qu’est-ce qui va vous donner envie de mieux connaître cette personne ou, au contraire, de partir en courant ? Où placez-vous la limite entre sévérité, ouverture d’esprit et tolérance excessive ? Changez-vous facilement d’avis sur les gens ? Je choisis souvent de fréquenter des gens qui peuvent me servir à quelque chose, mais je ne les juge pas vraiment, c’est juste un contrat de simili-presque-amitié où il n’y a pas de sentiment, ce n’est pas d’eux que je parle ici mais des gens que j’aurais véritablement envie de connaître (que j’agisse sur cette envie ou non). Je me rends compte que mes choix se font sur des critères plutôt absurdes (la musique qu’ils écoutent, leur statut familial, s’ils aiment les chats ou pas), et que si c’est mon cas, ça doit être le cas de biens d’autres personnes. Je ne parle pas nécessairement de chercher des gens qui nous ressemblent mais aussi des conclusions qu’on tire de nos connaissances/expériences : j’ai déjà dit que je n’aimais pas le métal mais je « sais » que les métaleux sont souvent soit les pires paumés du monde, soit des matheux, et que c’est donc du quitte ou double. Bien sûr, on a notre part de responsabilité dans le jugement que les gens forment immédiatement sur nous. On peut être chaleureux, sympathique, propre, etc. Mais à quel point est-ce un bon indicateur ? Moi, j’ai l’air d’une vraie petite sainte, je souris tout le temps, etc. Il faut creuser un peu avant de comprendre que c’est tout creepy en dedans. Tout le monde sait que les apparences sont trompeuses et pourtant on juge tout le temps sur des broutilles. C’est injuste de juger quelqu’un sans prendre en compte son histoire et d’où proviennent ses valeurs. Mais qui a envie de connaître toute une bio avant de savoir à quoi s’en tenir ? Surtout dans le monde actuel, on veut du simple et du rapide. Au pire, ce n’est généralement pas très grave de juger les gens de manière incorrecte, vous passez juste à côté d’une relation intéressante mais ça n’aura pas de conséquence directe. Quand vous avez la moindre forme de « pouvoir », ça devient tout de même important : vous pouvez pourrir la vie de votre nouvelle belle-fille, mal évaluer quelqu’un qui travaille avec vous, etc. Quant à moi, ça commence à me fatiguer et je pense de plus en plus à transformer ma vie en moulin. Je n’ai plus envie de prendre le risque de mal choisir alors je ne vais plus choisir du tout, je prendrai ce qui tombera du ciel.
  21. 1 point
    Connaissez-vous un animal qui aime autant le poulet ?
  22. 1 point
    NON ! NON ! NON ! NON ! NON !
  23. 1 point
    moi je juge en tabarnak, et je fais rarement fausse route
  24. 1 point
    Je considère tous le monde comme mon égal. Ce qui ne veux pas forcément dire que je vais accorder ma confiance au premier venu. Quand même.
  25. 1 point
    Vous ne faites pas ce que vous voulez, l'une des preuves, c'est ta copine bloquée dans sa carrière à cause de ce petit truc qu'on appelle réalité, même si t'es tout fâché. Pourquoi je savais que si quelqu’un allait répondre à mon histoire de lapin, ce serait toi ? Le genre est aussi mesurable que ma couleur intérieure. Si je peux me sentir homme, je peux me sentir musaraigne, suédois ou séxagénaire, et créer des tests pour prouver que je me sens ainsi, le principe étant exactement le même. D’ailleurs, j’ai un vague souvenir où tu le défendais en te plaignant du traitement infligé à ce type : Intéressant mais tu prends le problème à l’envers. C’est à l’individu de s’adapter au groupe, pas au groupe de s’adapter à l’individu (et c’est sans doute cette différence de base qui rend nos vues irréconciliables). Nous sommes tous critiqués et jugés sur des points ou d’autres, (compte le nombre de fois où on m’a traité de pute et de femme battue ces dernières semaines), ça s’appelle être un individu, avec des caractéristiques individuelles, ce que nous avons tous, qui vont plaire ou déplaire. Faire pipi assis ne fait pas de toi quelqu’un d’exceptionnel et ne nécessite pas la mise en place de traitements de faveur. Personne ne va exiger des autres de correspondre en tout point à un stéréotype, par contre il est légitime de leur réclamer de ne pas enrayer la machine en détruisant les fondements d’une société dans laquelle ils ne sont que des grains de sable. Et non, c'est pas toujours de la faute aux autres. Si t'as un problème, c'est pas à cause de gens comme moi, c'est ta faute.
  26. 1 point
  27. 1 point
    Oui oui Kennie, ça doit être ça.
  28. 1 point
    notre godfather of darkness if Backkkk Ozzy a pondu plein de petit bébé noircie de haine et de froideur comme les gars de Dark FORAAHHHHHH ! Mayhem ... pas besoin de titre d'introduction true svart metal baybay ! Ministryy goin acoustic ! et ils reprend une de leur vielle chanson everyday is halloween pour ceux "noobs" qui nont jamais entendu la version original bon pendant que l'orchestre est dans la pièce on va en profiter but this sheit is epic stuff u know.. preparez vous et monter le volume ! on fini en beauté avec un autre retour d'un living GOD
  29. 1 point
  30. 1 point
    (J'espère que quelqu'un va regarder le vidéo que j'ai posté, après avoir lu le post de Daleko juste avant, parce que l'un après l'autre c'est vraiment drôle)
  31. 1 point
    T'es donc ben bouchée? sexe =/= genre, pour le reste, arrête de faire ta niaiseuse, t'es plus intelligente que ça j'en suis convaincue. Allez, un petit effort.
  32. 1 point
    Effectivement, je ne remets pas en cause l'ordre social établi. Pourquoi ce serait mal ? Parce que celui-ci est solide et te déplaît ? Il faut toujours remettre en cause la société pour être dans le droit chemin ? Ce n'est pas une culture misogyne (sinon, les animaux aussi sont misogynes, et Dieu), c'est une culture où chacun fait ce pour quoi il a été créé. Dur d'admettre qu'on ne peut pas tout faire et tout devenir dans notre monde de narcissiques et d'égoïstes. Sinon, on a déjà eu cette conversation et je t'invitais à faire preuve de nuances. Tu n'en es visiblement pas capable, ça ne m'étonne donc pas que pour toi un "vrai job", ce soit un taff d'esclave de bureau. T'es bloquée dans ton petit moule dans lequel tu fais ce qu'on attend de toi économiquement (la vraie raison derrière le féminisme).
  33. 1 point
    Ils sont logiques en grande partie (sinon, ils se casseraient la gueule) et, même s'ils se basaient sur une décision illogique, ils sont arrivés en haut, c'est à eux de décider. Ceux qui ne sont pas contents peuvent toujours devenir présidents de leur propre société. Qu'entends-tu par "une vraie job" ? Un truc d'esclave comme toi ? Désolée, je suis trop maline pour ça.
  34. 1 point
    Très bien toi même?
  35. 1 point
  36. 1 point
    Ah ces féministes, toujours si douces et agréables. Je me demande bien pourquoi on veut pas payer pour ça.
  37. 1 point
    De la Providence, Sénèque. Glass Sword, Victoria Aveyard ( roman d'imaginaire jeunesse) Psychologie de la vie amoureuse, S.Freud La Passe-Miroir, Cecile Dabos ( cette saga jeunesse a remporté le prix imaginaire 2015, les 3 tomes m'ont tenu à peine deux semaines) L'amour dure 3 ans, F. Beigbeder (Un concept que j'applique sur mon instagram)
  38. 1 point
    Je le redis encore, si le forum ferme, garde-le au moins en archive.
  39. 1 point
  40. 1 point
    Ta réflexion est très bien je trouve. Je médite pas vraiment, je fais plus de yoga depuis longtemps, je suis pas dans les trucs chinois bouddhistes ni rien, mais je sais que juste prendre le temps de s'arrêter et ne plus penser ça fait du bien. Chacun trouve son moyen. Pour moi c'est aller en forêt pour une balade, ou passer la journée à couper du bois et faire un feu, pour d'autres c'est du qigong, d'autres s'assoeir sur leur balcon ou dans un parc, prendre une longue marche, whatever. Faut juste trouver ce qui nous donne cette sensation-là, et le faire aussi souvent que possible, même jusqu'à se réserver un petit temps dans l'agenda chaque semaine pour le faire, se botter le cul et avoir un minimum de discipline pour le faire. C'est comme aller au gym, des fois faut se forcer mais après on se sent beaucoup mieux.
  41. 1 point
  42. 1 point
    Un allier de Catherine Dorion
  43. 1 point
    Entre Marine et Macron, tu choisis quoi ? Faut préciser que c't'un peu plus complexe, économiquement la marine est à gauche et le macron à droite. Le monde à l'envers. Je sais pas dans quelle mesure je suis d'accord mais je me souviens d'une interview intéressante, que je ne retrouve plus, d'Ines Rau, la première playmate trans, où elle disait qu'elle craignait un peu l'effet de mode autour des trans, que ça occultait la souffrance et pouvait inciter certaines personnes fragiles à se décider à la légère, etc. Après, ça va se tasser aussi, on en parlera sans doute moins dans dix ans, etc.
  44. 1 point
    Bon, j'suis chaude. Reprise de plus haut. Oui je suis étonnée qu'on s'offusque de trouver les trans normaux, puisque par définition ils ne le sont pas. C'est du délire absolu de nier ça. Et regarder les choses en face n'implique, je le répète aucune haine. Je vais même t'avouer que personnellement, je préfère une femme trans vraiment féminine à une femme née femme qui se rase pas les aisselles, je les sens plus dans mon camp. Et pourtant les gens qui trouvent les trans normaux, je ne veux pas qu'on les force à la boucler. Quand des universités annulent des conférences (on parle la Sorbonne pour Mohamed Sifaoui, qui est, je le répète, très loin d'être un extrémiste) parce que des groupuscules menacent de foutre le bordel, on n'est pas dans l'argument économique mais bien dans une forme de terrorisme intellectuel. Il ne s'agit aucunement du domaine privé mais bien l'Etat qui cède face à la lâcheté.
  45. 1 point
    Au Québec on es tous co-sanguins. Pas besoin de ça. Plus sérieusement, je trouve ça bien pour ceux qui ont été adoptés et qui recherchent leurs familles. Il y en a beaucoup ici, dans le temps une femme ne pouvait pas avoir d'enfants si elle n'était pas mariée, les enfants allaient directement à l'adoption sans même que la mère puisse tenir le bébé dans ses bras suite à l'accouchement. Et impossible de retracer son enfant ou ses parents avec les registres de l'état, ils étaient confidentiels jusqu'à cet été, et plusieurs sont "disparus" ou incomplets, puisqu'ils étaient gérés par les églises. Par contre, si vous avez quelque chose à vous reprocher, peut-être vaut mieux pas essayer: https://www.lemonde.fr/big-browser/article/2018/05/25/la-police-americaine-utilise-les-donnees-adn-des-sites-de-genealogie-pour-resoudre-des-affaires-de-meurtre_5304333_4832693.html
  46. 1 point
    Comment vas-tu nommer cette nouvelle plateforme ? Quelques suggestions: - Le Trou à drama - Date night pour les no life - Discord des âmes esseulées - Cachettes et médisances Je t’en envoie d’autres si tu veux <3
  47. 1 point
    Pourquoi tu n'as pas mis la vidéo du panel complet de cette assemblée de prix nobel? https://www.mediatheque.lindau-nobel.org/videos/31575/panel-discussion-on-climate-changes-and-energy-challenges-with-nobel-laureates-profs-deisenhofer-giaever-miche/meeting-2008 Giaever est essentiellement le seul sceptique parmis ces scientifiques (et dont leur prix Nobel, pour la plupart, n'a rien à voir avec les changements climatiques).
  48. 1 point
  49. 0 point
    La fermeture officielle du forum est prévue le 16 mai 2021 à 14:19.
  50. 0 point
×
×
  • Créer...