Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Contenu le plus populaire depuis 2018-03-26 (Partout)

  1. 10 points
    Moi je suis Link et mon copain est Navi!
  2. 10 points
    C'est peut-être plus sain de normaliser tes émotions auprès de professionnels que sur le dépotoir. Les centres de crise offrent des services aux proches. Le seul truc qui me semble pertinent à nommer c'est que le risque de récidive niveau tentative est très élevé dans les semaines/mois qui suivent sa sortie de l'hôpital.
  3. 8 points
    @Skankerboy pas assez vite à mon goût! J'ai terminé le "corset" et le eyepatch (j'ai oublié le plexiglas givré pour cacher les LED chez moi, oups!). Il me reste à faire un étui pour mon battery pack et fixer ça sur le bracelet du haut. Me reste à designer et faire quelque chose pour les jambes, ça va se faire ce soir!
  4. 8 points
    @Kapouchet On devine que t'es le genre à entrer dans un bar pis vouloir coucher avec les 36 filles de la place, à courir en énervé comme un petit chien excité qui sait pas se décider quel péteux renifler, comme un enfant dans un toys'r'us. Tu les aimes noires, brunes, blondes, petites, grandes, gros seins, petit seins, asiatiques, africaines, tellement de choix, que faire? Ahh, tu les aimes les femmes, n'est-ce pas? Un grand amoureux de la femme. De mon côté je me dit: "Un vagin, c't'un vagin." c'est pas de tripoter des totons brun foncés au lieu de tripoter des totons blanc pâles qui va faire la différence, ou qui va me rendre plus heureux. Je vois pas trop la différence que ça fait. Je suis littéralement un de ces gars là, qui disent qu'en couple ils ne remarquent pas les autres filles. Bâtard, même célibataire je leur porte pas attention, imagine un peu en couple. Quand tu vois une femme et que tu te dit: "Oh, qu'elle est belle, je veux l'essayer!" (déjà, c'est malsain), moi je me dit : "On s'entendrait probablement pas pis nos intérêts sont statistiquement pas en commun, pis anyway si c'est le cas ça prendrait beaucoup de temps avant de m'en faire une idée", qu'est-ce tu veux. Anyway, tu regarde les chars pour leur design, pis à cause de ça tu change de char à chaque mois comme un acheteur compulsif, personnellement je suis intéressé au moteur, à sa consommation d'essence, à son adhérence à la route pis... ben éventuellement t'arrête de regarder les chars parce que tu sais que la couleur de la peinture pis la forme du design est loin de refléter la puissance de leur moteur, que y'a juste pas de corrélation, alors tu regarde pu ça. Les chars passent pis tu tournent même pu la tête. Ben oui, c'est un beau char, pis? Bien sûr tu veux un char performant, alors quand t'en a l'occasion tu va regarder sous le capot, mais si fallait que tu regarde sous le capot de chaque ostie de beaux chars tu perdraient ton temps en tabarnaque considérant que t'as aucun désir de rider un char qui performe pas. Quand t'as ces occasions là de voir sous le capot, et que tu vois un modèle avec un moteur qui te surprend, que tu trouve parfait, tu comprend que ça vaut même pu la peine de regarder sous les autres capot. Ça veut pas dire que tu crois que jamais y'aurait d'autre modèle qui pourrait te plaire, ça veut juste dire que tu comprend que les chances que tu le trouve valent pas l'effort, pis que c'est certainement pas en te fiant à la carrosserie que tu va trouver. C'est comme si tu gagnais 1,000,000$ mais que tu disais que t'allais pas le dépenser parce que tu sais que ça serait possible de gagner 10,000,000$, c'est un peu nono. En tout cas, c'est toute des belles analogies pour dire que j'ai probablement une libido et un taux de testostérone plus bas que le tiens, lol.
  5. 7 points
    J'y ai joué tout le weekend sur la Xbox One X. C'est trop. C'est juste trop. TROP. Vous comprenez? C'est une deuxième vie. Un simulateur. Les cheveux du personnage poussent en temps réel; il faut les entretenir. Même chose pour la barbe. Ne vous lavez pas pendant x jours et devenez la risée du saloon. Ne nettoyez pas vos armes et elles se détérioreront. Abstenez-vous de manger et vous perdrez du poids et du stamina. Tuez un animal imprudemment et vous endommagerez sa peau et sa chair; elles ne seront plus d'une grande valeur. Laissez une carcasse pendue trop longtemps à votre selle et elle pourrira et attirera les mouches. Le souci du détail est maladif et omniprésent sur la carte gigantesque. Des paysages pittoresques à perte de vue. Près de 200 espèces/variétés d'animaux. La faune est bien vivante. Les charognes font les charognes. Les prédateurs font les prédateurs. Et les proies font les BMO. Les gens se souviendront de vos bons coups et mauvais coups, de vos salutations et insultes. Leurs réactions sont toujours à propos et contextuelles. Des milliers de lignes de dialogues ont été enregistrées. Tout est fluide. On passe doucement d'une vue cinématique époustouflante au gameplay brutal. Braquages, intrusions de domiciles, chasses aux trésors, chasses aux animaux légendaires, marchés noirs, cartes secrètes... c'est juste trop.
  6. 7 points
    Mes amis et moi allions à un party dans Ottawa hier soir. Ma photo prise en milieu de transformation pour devenir Beetlejuice. Le seul hic : J'ai les cheveux trop propres pour les crêper comme du monde donc la chevelure n'a pas tenu. C'est quand même le costume le plus élaboré que j'ai porté!
  7. 7 points
    Ou faire un sujet avec un message. C'est ce que nous prenons la liberté de faire depuis quelques jours. On arrache un message d'un sujet (souvent un sujet fourre-tout) puis on lui donne un max d'exposition. Une vie à part entière. Comme amputer la nageoire d'un poisson-zèbre, capable de se regénérer, et nous retrouver une semaine plus tard avec deux poissons-zèbres. Deux excellents exemples de messages recyclés en sujets sont : Le problème avec Tinder et Club échangiste - demandez-moi n'importe quoi! Ces échanges n'auraient jamais pu aller aussi loin là où on les a pris. Ils se seraient dilués. Gamin a longtemps milité pour ce découpage forcé et je comprends maintenant pourquoi : parce que ça marche. On prendra donc l'habitude de séparer les gros sujets, car les membres eux-mêmes en créent trop peu. Seul hic : certains ne désirent pas tant de visibilité. J'avoue avoir du mal à saisir ce souci de discrétion. On peut expliquer? Nous écrivons tous ici pour être lus, non?
  8. 7 points
    Je sais que leurs interventions sont très distinctives de par leur nature et leur qualité. Mais serait-ce possible pour l'un de ces messieurs d'adopter un avatar qui n'a pas les mêmes formes et couleurs ou de changer les deux premières lettres de leur pseudo. Annexe : @Kapouchet @Kalium Merci. - Ma vision périphérique
  9. 7 points
    Comme vous le savez sans doute, la compagnie Nintendo existe bien avant l'invention des jeux vidéos. En effet, d'abord dans la fabrication de cartes à jouer, la compagnie s'est ensuite spécialisé dans la production de jouets. Or, le marché déjà saturé du Japon post-Hiroshima par les compagnies Bandai et Tomy faisaient que Nintendo avait de la difficulté à se démarquer et s'est lancée dans des avenues aussi surprenantes que l'industrie du taxi et des hôtels particuliers. Cependant, la vision d'un simple employé et du président de la compagnie allaient tout changer. En 1966, Gunpei Yokoi travaille comme ingénieur électrique à la maintenance et à l'entretien. Il est responsable de s'assurer du bon fonctionnement de la chaîne de montage qui fabrique alors des cartes à jouer. Dans ses temps libres, il fabrique des bidules mécaniques pour se divertir. C'est alors que le président, Hiroshi Yamauchi, visite la chaîne de montage et tombe sur un bras mécanique fabriqué par Yokoi. Impressionné, il lui demande de développer un plan de production à grande échelle pour noël afin de commercialiser l'invention comme un jouet. Le Ultra Hand aura un certain succès et Yamauchi déplace Yokoi en recherche et développement afin qu'il invente de nouveaux jouets. Ingénieur électrique de formation, Yokoi s'intéresse aux gadgets électroniques et développe un love-tester qui sera aussi un succès. Les choses commencent cependant à se former en 1974. Yokoi retourne alors chez lui en train, fatigué de sa journée de travail, et remarque un autre travailleur qui pianote sur sa calculatrice pour tuer l'ennui. Les progrès apportés par Sharp et Casio aux technologies d'affichage LCD poussent alors Yokoi à penser qu'il serait possible de créer un appareil de divertissement portatif opérant comme une calculatrice. C'est le début du développement du Game and Watch, première "console" portable qui sortira en 1980. Peu après, Yokoi remarque les progrès d'autres compagnies sur les contrôleurs et développe le d-pad pour le jeu Donkey Kong en 1982. C'est alors une révolution dans les jeux vidéos et ce dispositif sera utilisé par toutes les compagnies par la suite. Notamment, le Gameboy est inventé par Yokoi et devient la référence en matière de console portable, battant tous les records de vente. Peu après, en 1983, Nintendo s'apprêtait à sortir le family-computer (Famicom) mais le marché n'était pas réceptif à de nouvelles consoles après une véritable inondation de produits de qualité douteuses par d'autres fabricants. C'est alors que Yokoi élabore un plan de commercialisation qui utilisera un gadget sympathique: le robot operating buddy (R.O.B.). Grace à cette tactique, la Famicom réussira à percer sur le plan des ventes et la route sera toute tracée pour le début des franchises connues aujourd'hui. Dans les mêmes années, un jeune artiste travaillant chez Nintendo, Shigeru Miyamoto, travaille sous la supervision de Yokoi. Ce dernier propose, à propos du jeu Mario Bros, de rendre le personnage surhumain et lui permettant de tomber de très haut et de casser de la brique. Ce sera le début d'une longue collaboration. Alors que Miyamoto développe les franchises Donkey Kong, Mario Bros, Zelda, Excitebike et Ice Climbers, Yokoi est responsable de Metroid, Fire Emblem et Kid Icarus. Davantage attiré par l'ingénierie, Yokoi développe en 1993 le Virtual Boy, une console en avance sur son temps et pas prête pour la commercialisation. Il est cependant forcé par la compagnie d'en commencer la production et ce sera un échec commercial. Cet événement mènera à la séparation de Yokoi et de Nintendo. Après quelques années de développement pour d'autres compagnies, Yokoi meurt en 1997 dans un accident de voiture. http://www.escapistmagazine.com/articles/view/video-games/issues/issue_87/490-Searching-for-Gunpei-Yokoi.2
  10. 7 points
    Plus je lis Goune et plus je l'imagine comme suit :
×