Aller au contenu

GlauquesRoudoudoux

Éboueur en formation
  • Contenus

    5
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation

3 Neutre

À propos de GlauquesRoudoudoux

Informations

  • Sexe
    Non défini

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

147 visualisations du profil
  1. GlauquesRoudoudoux

    Êtes-vous tannés de Facebook ?

    Facebook au Québec, c'est rendu sois plus wrong ou sois plus honteusement distrayant depuis la Jungle Hardcore. My god, ça post aux dix minutes et certains lives sont vraiment abrutis. Bon j'en parle plus. Je vais squatter ici à la place 😋
  2. GlauquesRoudoudoux

    Aimer son travail

    Comme quoi qu'il vaux mieux parfois aimer ce qu'on fait que faire ce qu'on aime. Être reconnaissant est le clé. En tant qu'humble artiste méconnu, j'ai été forcé à cette réalité (tant mieux) et j'ai dû accumuler plusieurs petits emplois pour survivre (tant pis) en plus de ma pratique artistique. Il n'y a pas de sot métier et un moment donné on tente de bonifier ce que l'on a déjà plutôt que d'envier le voisin. Anyway je ne serais probablement pas plus heureux en Porsche. Pour ce qui est des études en Arts; j'ai été franchement déçu et désillusionné. Par contre j'ai réalisé que l'expression: vivre de son art était complètement absurde car je ne dépendrais jamais de mon art pour exister car c'est lui qui a besoin de moi pour se matérialiser. Nous n'avons pas nécéssairement besoin des autres pour exister. L'arbre qui tombe dans le bois sans que personne ne l'entendes fait bel et bien du bruit quand même. Même l'éboueur a son rôle dans la collectivité, sans lui l'équilibre serait affectée. Pourtant, pour la plupart, il n'existe pas. C'est bien avec les infortunes que nous progressons le plus, avec les erreurs que nous trouvons de nouvelles avenues. C'est à force de survivre que l'on apprends à réellement apprécier les petitrs choses, à transcender le désir d'obtenir toujours plus pour finallement vivre, dans le moment présent. Vaux mieux la qualité que la quantité. Personnellement, j'aime mieux travailler moins et fabriquer mes choses de mes mains que travailler plus pour du matériel que je n'ai pas la satisfaction d'avoir créé. Do it yourself. De toute manière étymologiquement parlant le mot travail signifie torture. L'art ne sera donc, même si un jour je ne fait que ça, jamais un travail pour moi. De toute manière, je n'ai pas l'intention de faire de prostitution artistique; le moins de commandes possible et selon mes règles. Pour ce qui est de ma vache à lait, tant que c'est un emploi qui me confère liberté et respect, j'y trouve plaisir. Ne serait-ce que parce qu'avec le contact client je peux faire la différence dans la journée de quelqu'un.
  3. GlauquesRoudoudoux

    À quoi jouez-vous présentement?

    Je joues du banjo.
  4. GlauquesRoudoudoux

    Postez vos poèmes, récits, nouvelles

    Convocation Monsieur Face de Yaourt, ce vendresam le 72 archiduchesse de l’an 0.11235813. Par la juridiction du Bol magique et de l’association des doublures de Kevin Bacon. Nous, vous, ils ! #decidentpourtoibitch ont convenus de vous tenir rigueur de vos excroctordilations magistrales. K. Vous êtes donc accusé d’avoir frotté un robot-t-rex un peu transgenre sur l’épée de Cossette dans un centre pour personnes indestructibles et avoir giflé un sans-abris pour lui faire comprendre que les moules, c’est l’idéal quand ça calissacriss bien, bien hiérarchiquement dans le bayou d’un multimilliardaire des quatre jeudi. Suite à la lecture de votre dossier... Nous, bref, car le délit est escarmouchant dans la vision d’une mouche des champs qui champignoneraient dans ces circonstances un retour de Viktor Frankl au cinéma, matrice dans un remake de Grease. Votre sentence est donc ici présentée à votre clitoris-radar pour une durée illégitime délimitée par la teneur de Votre. Vous devrez lècher les orteilles de Nicolas Cage, et ce jusqu’à ce que mort s’en suive ou la fin des temps, ça fait beaucoup d’émission d’Occupation Double et ça rabotte la conscience de son visage marquant les anales des archives placentatiques du meme et des réserves de crotte en pot d’un artiste méconnu par le goût de ses hurlements de filette qui traumatise au minimum: - Le public cible de Watatatow - Les sangsues - Les psychiatres zoophiles Ainsi que tout ceux qui regardent encore Nicolas Cage en jarretelles avec le chandelier dans le grand salon, moutarde et olive dans une belle confiture. Nous vous envoyons des regards disjonctés d’un profil louche de MIRC qui Dieu merci se sont faits attrapés, les machiavéliques pédo-satanistes, ISIS contre le choc et la théorie de l’ordinateur qui lis ton âme. Lobotomie Sacrée. L’assemblée aurait pu contenir des traces de noisettes, dont: Suzanne Méthé en colère, un barman plutôt agoraphobe, Jean Temps, la pisseuse de 29 ans, la Tour Foudroyée, un trio de flutistes albinos, le schtroumpf bricoleur et Gandhi aux côtés du Bouddha originel mais habillé en clown fumeur pour une raison de vie ou de mort comme dans un space opera à la fin du film. Prière de ne pas retourner vos chemises à l’envers, à part pour une rencontre directe avec Lalumière. C’est signé: Dissolvant à vertue ultra-puissant Enrichis en mathématique Pour tout type de cerveau-cucurbitacée 21 ml
×