Aller au contenu

charity bernhard

Éboueur syndiqué
  • Contenus

    9 365
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    91

charity bernhard a gagné pour la dernière fois le 16 août

charity bernhard a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

5 907 Légendaire

À propos de charity bernhard

Informations

  • Sexe
    Non défini

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

14 051 visualisations du profil
  1. charity bernhard

    Votre grosse voix

    Supp Michel Courtemanche
  2. charity bernhard

    Les Hightlights de Valérie Plante

    À la parade accompagné d'un BEAR (c'est son surnom dans les officines)
  3. charity bernhard

    Le choix de ne pas travailler

  4. charity bernhard

    Geocaching

    J'ai essayé de trouver cette cache là. Elle était localisé sous un sapin. Il y avait une chaise, des bouteilles de vitres, des lumières de Noël. Lorsque j'ai vu des tessons de bouteilles de verre j'ai arrêter de chercher une boîte en forme de téléphone ou whatever.
  5. charity bernhard

    Je travaillé 2 mois dans un depotoir. AMA.

    Ça va de 1 à 7. Un étant étant sans odeur et sept étant ça sent vraiment pas bon et c'est insupportable. C'est en fonction de ma distance par rapport au front de déchet, les vents et le lixiviat lui même (le jus de poubelle). Des fois les sols ont des odeurs d'hydrocarbures. Sinon il y a un instrument appelé PID (détecteur par photoionisation) pour détecter les COV (composés organiques volatils). Mon rôle consistait à diriger les camions de terre et prélever des échantillons de contrôle. Je n'ai pas vu de truc louches comme une cargaison de dildo. J'ai vu une cassette audio en hébreu. Ce qui m'a le plus marqué c'est la quantité de carton qu'on retrouve dans les déchets et les camionneurs qui amènent leurs enfants avec eux. Un fois j'ai vu un gosse de 7-8 ans se promener avec une démarche hésitante dans le parking avec son dossard de sécurité beaucoup trop grand pour lui. Ça m'a vraiment donné la frousse tellement c'était incongru. Une autre chose qui m'a marqué c'est tout ce biométhane qui sort des flaques d'eau. Disons que ça ne donne pas le goût de s'allumer une cigarette. Il n'y a pas juste des goélands: il y a aussi des corneilles et des rapaces. Il y a un fauconnier qui s'occupe d'éloigner tes frères. Il utilise pas mal juste la pyrotechnie pour faire son travail. Il y a quelques années de cela, ils avaient perdu le contrôle de la population de mouette. Ils avaient réglé ça avec des gun. Je me souviens de la première journée comme si c'était hier. J'étais revenu chez moi et je trouvais que je puais. Je me suis habitué à ça. Par contre quand, j'étais proche du front de déchet c'était parfois difficile ignorer les odeurs de déchets.
  6. charity bernhard

    Je travaillé 2 mois dans un depotoir. AMA.

    Non. J'ai installé l'application et il n'y a pas de géocaches. Par contre, il y en a près de mon domicile. Je vais essayer ça en fin de semaine. Merci de m'avoir rappelé ce vieux sujet. Je n'ai pas non plus fait la chasse aux Pokémons. J'utilise le service de voiture Communauto pour me rendre aux dépotoir. Les voitures sont éparpillés dans les rues et les gens laissent parfois des trucs comme des cartes d'affaires ou des canettes de redbull dans les voitures. C'est une forme de géocaches. Il y a un GPS de précision qui est employé pour arpenter les pentes de vidanges. C'est un instrument qui vaut plusieurs dizaines de milliers de dollars. On a pas voulu me le prêter. J'imagine que c'est parce que je suis maladroits et que j'ai eu plusieurs crevaisons avec la camionnette qui m'est fournie. Ça ferait un excellent site de géocaches avec ses terrils plein d'herbes hautes, ses puits de captages et ses puits d'observations. Le dimanche c'est fermé, alors il y a des gens qui en profitent pour découper la clôture et faire du tout-terrain.
  7. charity bernhard

    Vos séries

    J'ai écouté quelques épisodes de 2 Broke Girls pour me changer les idées. C'est une comédie de situation mettant en vedette deux serveuses. Ça m'a fait penser @Aradia Il y en a une qui a étudié à la même école de commerce que Donald Trump et l'autre qui a toujours une réplique cinglante à l’encontre de ses clients les plus impolis. Il y a aussi un cuisinier creepy et libidineux. J'ai également visionné la série Suits. C'est la série qui met en vedette la femme du prince rouquin. Ça devient redonnant cet avocat qui a toujours deux coup d'avances sur la partie adverse.
  8. charity bernhard

    Je travaillé 2 mois dans un depotoir. AMA.

    J'ai vu une jaquette DVD de la série Dexter dans le fluff (résidu de broyage de véhicules) qui sert de couche de recouvrement quotidien des déchets putréfiables. Ça m'a fait penser @xdrox le plus grand fans de cette série télé. J'ai ramassé un cailloux pour l'examiner plus en détail chez moi. C'est très feuilleté on dirait une ardoise, mais ça n'a pas la dureté. C'est probablement un type de scorie formé dans des conditions très particulière.
  9. « J’ai entendu dire que tu as un stage de 2 mois bientôt ? T’as quelque chose de prévu ? » « Je vais travailler dans un depotoir. » « Woah, cool, tu vas effaroucher des goélands ? » « Non, je vais les appâter, les déplumer, les manger, les roter et vendre leur fois gras à l'épicerie fine du coin. » Et c’est pas mal à ce moment que les yeux s’écarquillent ou la confusion apparaît sur les visages. Je travaillé 2 mois dans un depotoir cet été. Sans guide (humain), sans traducteur et sans connaître suffisamment le langage des trucker et des éboueurs pour tenir une conversation au-delà d’une ou deux phrases. Pour plusieurs, ça semble impossible. Mais avec un peu — beaucoup, à la folie — de préparation, de la patience et une bonne attitude, ça se fait. Au lieu de vous raconter en long et en large mon stage, je vous propose de vous laisser me poser vos questions. Elles peuvent porter autant sur l’avant, le pendant que l’après. Pour vous donner une petite idée, et peut-être vous inspirer, je peux maintenant distinguer 7 odeurs de vidanges différentes. J’ai employé à peu près tous les types de masques respiratoires possibles 3M, Honeywell, JSP, Moldex et Uvex. Ask me anything.
  10. charity bernhard

    Les effaceurs de mémoire --- Une histoire de conscience

    Ça m'arrive des fois (un peu trop souvent à mon goût) d'avoir des conversations avec des gens qui me laisse un goût amer. C'est souvent avec des gens qui sont mes supérieurs. Je n'aime pas ressentir cette émotion qui consiste à me remémorer une conversation et me demander si ce que j'ai dit ou ce qu'il a dit a été correctement interprété. Heureusement une bonne nuit de sommeil et cette émotion se dissipe. MERCI AUX EFFACEURS DE MÉMOIRE.
  11. charity bernhard

    Pour en finir avec la voiture électrique

    Nouvelle étude Ipsos sur les tendances qui façonnent le secteur automobile à l’ère de l’électrification des transports. Les États-Unis sont plus intéressés par les voitures électriques que les Européens ! Les hommes plus que les femmes. Les gens nés après 1968 plus que les gens nées avant 1968. La Japon souffre du Syndrome des Galápagos. Dans le domaine automobile par exemple, les Keijidōsha (Kei Cars ou « K-cars » en anglais, parfois appelées « midget » en français) sont des voitures légères qui bénéficient d'avantages fiscaux uniquement au Japon et qui, de fait, ne sont pas vendues en dehors de ce pays. Pour bénéficier de l'appellation keijidōsha, une voiture doit satisfaire aux normes suivantes : une longueur inférieure à 3,40 mètres, une largeur inférieure à 1,48 mètre, une hauteur limitée à 2 mètres et un moteur d'une cylindrée maximale de 63 chevaux-vapeurs. La toute petite Nissan Micra que l'on retrouve au Canada n'est pas une Kei Car (40 cm trop longue, 20 cm trop large et 46 chevaux-vapeurs en trop) ! Alors que la taille de ces petites voitures semble surtout adaptée aux villes encombrées, cette catégorie trouve en fait essentiellement preneur à la campagne (population plus âgée ayant besoin de véhicules bon marché)
  12. charity bernhard

    GT Québec - Samedi 25 août au Noctem

    C'est ça le problème
  13. charity bernhard

    Avis à tous

    QUEUE DE GREC FROMAGÉE
  14. En Europe, c'est une pratique courante les urinoirs dans les places publiques. Ce modèle là il se fond parfaitement dans le décor, mais l'indécence peut facilement survenir.
×