Aller au contenu

Coqueta

Éboueurs syndiqués
  • Contenus

    9 035
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    86

Coqueta a gagné pour la dernière fois le 21 février

Coqueta a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

5 557 Légendaire

À propos de Coqueta

Informations

  • Sexe
    Non défini

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

12 591 visualisations du profil
  1. Sujet sur les îles

    'île d'Attu Cette zone est l'une des plus inhospitalières de la planète. La mer de Béring qui borde les îles Aléoutiennes est connue pour la fréquence et la violence de ses tempêtes, spécialement en hiver. Ce fait, conjugué aux températures du Grand Nord, y rend problématique l'installation et le ravitaillement de base militaire. Mais la position des îles Attuet Kiska était stratégique pour le contrôle du Pacifique nord. Elle fut occupée par les Japonais en juin 1942 avec l'île d'Attu, les deux seuls territoires américains à avoir été occupés par les japonais. Après la reprise en mai 1943 de l'île d'Attu par les troupes américaines après un mois de durs combats, ces derniers, accompagnées de troupes canadiennes, débarquèrent à Kiska en juillet. Mais profitant du brouillard, les Japonais avaient réussi à quitter l'île une semaine plus tôt sans que les Américains ne les remarquent. Néanmoins ce débarquement fera plus de 300 morts dus au froid, aux tirs amis et aux pièges laissés par les Japonais. Avec difficulté, les Américains réussirent à repousser les troupes de Yamasaki dans une poche près de la côte. Yamasaki et ses troupes restantes lancèrent alors une contre-attaque désespérée mais qui surprit les Américains, avec une charge frontale qui perça la ligne de défense américaine, des combats au corps à corps s'engagèrent alors avec des soldats américains des lignes arrières, sous le choc, avant que les Américains ne reprennent le dessus et que le gros des troupes japonaises soit tué. La plupart des survivants japonais de cette charge préférèrent alors se suicider, marquant la fin de la bataille. Seuls 29 des 1 200 défenseurs japonais présents sur l'île survécurent et furent faits prisonniers. Les combats sur l'île sont racontés par le médecin nippon Paul Nobuo Tatsuguchi dans son journal intime. Celui-ci a été découvert par les Américains qui le traduisirent. Après la bataille, beaucoup d'exemplaires de cette traduction sont publiés aux États-Unis. Le public américain est intrigué par l'histoire de ce chrétien, formé à la médecine en Amérique, mais servant dans l'armée japonaise et prenant apparemment soin d'assister les soldats mortellement blessés dans leurs derniers instants. Des extraits de son journal sont fréquemment repris en Occident dans les comptes rendus de la bataille, en particulier le passage où, la situation militaire étant critique.
  2. Boire dans la toilette ? http://web.archive.org/web/20081003164113/http://wiki.depotoir.ca:80/index.php/Boire_dans_la_toilette
  3. On est syndiqué ou...on l’est pas.
  4. Le sujet dont tout le monde se câlice

    Elle a quand même fait un sujet dans le bordel pour nous inciter à visiter son « œuvre». Ce n’est pas comme ninchat qui aurait aimé «faire ça » en toute discrétion.
  5. Le sujet dont tout le monde se câlice

    Chicken tes videos pis tes photos ne sont pas justes dans ta caméra; ils sont encore sur le site xxx (presque 100 000 vues au total)
  6. Tu commandes les 3 sandwichs pour un seul repas ?
  7. Le fou de Toronto aurait aussi été influencé par ce vloggeur californien. https://heavy.com/news/2018/04/incel-movement-alek-minassian-elliot-rodger/amp/?__twitter_impression=true
  8. Au printemps de cette année-là, Bissonnette a été bouleversé par une tuerie survenue en Californie et sur la vie de son tireur.« Elliot Rodger n’avait pas de copine, pas de vie. Il en voulait à tout le monde, il détestait la race humaine. Monsieur Bissonnette se reconnaissait dans cet individu », a rapporté l’expert dans ses notes. http://www.journaldemontreal.com/2018/04/23/bissonnette-avait-songe-a-attaquer-luniversite-laval-ou-la-place-laurier Ton ex d’Hochelaga ?
  9. Le Cannabis et vous

    Berri-UQAM aura ainsi une succursale de la Société québécoise du cannabis (SQDC). Les trois autres points de vente seront situés près des métros Lionel-Groulx, Radisson et Jean-Talon. La Ville de Montréal criant toutefois que ces succursales attirer une forte clientèle. On souhaite ainsi qu'au moins quatre autres succursales soient rapidement ouverte. http://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201804/23/01-5162144-une-expansion-des-lieux-de-vente-de-cannabis-deja-envisagee-a-montreal.php
  10. Le prisme déformant https://radioego.com/radioego/media/fillion-met-labeaume-en-garde-point-point-point?page=4 «À Québec, il y a moins de gestes haineux per capita qu'ailleurs au pays. Le problème, c'est qu'on a un environnement sonore qui est un prisme déformant. La preuve, j'ai été réélu aux élections», a déclaré le maire, faisant référence à ces animateurs qui ont fait campagne contre lui, notamment Jeff Fillion https://youtu.be/qohAztIs8Ig
  11. Spiritualitey

    Les psychologues disent que la figure du diable est très intéressante, parce qu'elle nous permet de nous défausser de conflits internes qui sont trop durs à tenir ensemble. Lorsque nous ne pouvons pas tenir en même temps que nous avons par exemple à la fois de l'amour et de la haine pour notre mère, les enfants font appel à la figure du diable pour dire : C'est le diable qui m'a poussé à mentir ou à être méchant. Parce que l'enfant ne peut pas reconnaître qu'il aime sa mère et qu'il a désobéi en même temps. https://croire.la-croix.com/Definitions/Lexique/Diable/Dieu-a-t-il-cree-le-diable
  12. Les cheveux bleus et le féminisme

    Pourquoi les gens autour du bassin méditerranéen et en Scandinavie sont autant poilus ? Est-ce un cas de sélection sexuelle ? Est-ce que le poil est essentiel à la survie dans les climats nordiques ? Est-ce un lègue d'un de notre ancêtre l'homme de Néandertal ? Une étude récente d’écologie comportementale montre que les femmes chinoises n’ont aucun goût pour les phénotypes masculins poilus. La question reste à creuser: dans les populations où le poil est érigé en marqueur biologique de la différenciation sexuelle, on observe un dimorphisme sexuel de la distribution pileuse, tandis que là où la glabreté semble être un critère d’« humanité » partagé au même titre par les hommes et par les femmes, aucun dimorphisme ne semble se manifester. Des théories européennes du xviiie siècle avaient résolu la question: les hommes sans barbe et sans poils n’étaient pas des hommes: ils étaient des femmes, dépourvus de puissance sexuelle, incapables de régénérer leur race. Aujourd'hui dans le banal fonctionnement de la dictature du genre (Guilbert, 2004), la pire chose pour un homme n’est pas d’être comparé à un animal: c’est d’être confondu avec une femme et vice versa.
  13. Bring back the tramway Le tramway du mont Royal, sur ce qui deviendra plus tard le chemin Camillien-Houde Photo : Archives STM
×