Aller au contenu

Pedrosanchez

Éboueurs
  • Contenus

    509
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    16

Pedrosanchez a gagné pour la dernière fois le 11 novembre 2016

Pedrosanchez a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

698 Excellente

À propos de Pedrosanchez

Informations

  • Sexe
    Masculin

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

3 081 visualisations du profil
  1. Les cheveux bleus et le féminisme

    Pas d'accusation? Allons. Sois honnête, vous avez déjà tiré vos conclusions sur la question. Une rapide relecture de ce thread t'en convaincra. Bien au contraire. Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas consensus que ce n'est pas biologique. C'est là où je suis en désaccord. Ce n'est pas social, c'est un choix personnel. Le Cégep? Quoi, tu penses que dans la mi-vingtaine j'étudie l'histoire de l'art roumain à l'UQAM? Penses-tu qu'en prenant le cours de sociologie je serais devenu un eunuque qui utilise des mots comme "mansplainer" pour passer comme un bon garçon auprès de la gent féminine? Le plus rationnel de la gang? Oh, absolument. Vous ignorez tout des sciences (les vraies), répétant bêtement les derniers clichés à la mode sur les construits sociaux qui passent sur vos feeds Facebook, et ça vous autorise à avoir une opinion véhémente sur le sujet, c'est ça? Vous ne détenez que la force du nombre et c'est pourquoi les rôles sont inversés; c'est pourquoi c'est à moi de défendre les théories des biologistes comme si c'était quelque chose qui était sorti en 2016 et à vous de vous camper sur ce qui est, dans le meilleur des cas, une théorie du complot basée sur un ensemble d'hypothèses farfelues. À qui profite donc le fait que les femmes se rasent? Rêveurs! 1. Un individu Z a des besoins à satisfaire dans un certain environnement 2. L'un de ces besoins est le besoin de se reproduire. Forcé par ses instincts biologiques, Z tente de maximiser les chances de survie de ses rejetons étant donné l'environnement dans lequel ils évolueront. 3. Un choix critique pour maximiser lesdites conditions de survie est le choix d'un partenaire de reproduction. Ce partenaire devra posséder des gênes optimaux (ou plutôt, afficher dans son comportement les signes de gênes optimaux --> sélection sexuelle) 4. Soit W, l'ensemble des individus du sexe opposé à Z, X le sous-ensemble de W des individus qui répondent aux critères d'un bon partenaire selon Z et Y le sous-ensemble de X des individus qui accepteraient de s'accoupler avec l'individu Z. Ce dernier tentera alors de trouver le meilleur partenaire dans Y selon un ensemble de critères, ceux-ci étant non pas déterminés par la société dans laquelle il évolue (ce que vous dites), mais par ses propres besoins, dans le sens biologique du terme. 5. On constate alors deux choses: - Les individus étant d'une zone géographique similaire, d'une situation économique similaire, etc.... auront tendance à avoir les mêmes critères. Pression sociale? Non. Leurs besoins auront tendance à être les mêmes. La culture au sein de ce groupe sera donc un produit des goûts de la majorité des gens de ce groupe. Pas une cause. Offre et la demande. - Z a tout intérêt à augmenter le nombre d'individus dans Y. Il accomplira ceci en se rendant le plus sexuellement attirant pour une majorité d'individus dans X. L'offre et la demande, encore. L'ensemble X étant différent pour chaque individu du même sexe que Z, ce n'est pas tous les individus du sexe de Z qui recherchent la même chose et ils chercheront donc à se distinguer plus ou moins différemment selon leur "marché cible". Tous les goûts sont dans la nature, comme on dit. Par exemple, je n'aime pas les tattoos et c'est un turn-off presqu'absolu. J'y vois un signe de férocité et à la limite, de masculinité. D'autres gars aiment ça parce que c'est le signe d'une fille qui a du caractère (ou peu importe) et ça complémente mieux leur personnalité. Lire: ça répond mieux à leurs besoins. Ce n'est pas le tattoo en tant que tel qu'ils aiment, mais le signe d'une partenaire sexuelle viable. Et moi, ce n'est pas le dessin que je n'aime pas, mais ce que ça dit sur la non-viabilité en tant que partenaire sexuelle. Je crois qu'il en va de même pour les poils pubiens. Certains aiment, d'autres non. L'important, c'est que c'est le fait d'une analyse subconsciente et individuelle et pas de la "pression sociale".
  2. Les cheveux bleus et le féminisme

    Je dis ne pas être certain de l'association que fait la partie reptilienne du cerveau de l'homme moderne pour corréler absence de poils et beauté physique. Ce qui est très différent de concéder que les critères de beauté des individus ne sont déterminés que par le fait d'influences extérieures, comme la mode, les films, etc... En termes simples: VOUS accusez la société de brainwasher les gens pour modifier leurs désirs. VOUS détenez le fardeau de la preuve. JE n'achète pas ce que vous dites. Ça va? Quant à la compréhension du monde, je ne crois qu'en les maths, la physique, la chimie, la biologie et, dans une moindre mesure, la psychologie. La sociologie moderne...c'est quoi, sinon une "discipline" qui a été dénaturée pour vendre comme de la science les dernières hypothèses que les cercles féministes aux États-Unis sortent au gré du vent? Je trouve que ton commentaire est bon, mais je pense simplement que la culture n'a aucun intérêt à vouloir "solidifier et amplifier" les différences dans la biologie. Elle ne fait que répondre aux besoins biologiques des individus. Excuse-moi d'être parti à 23h45. Tu aurais voulu que je continue à discuter avec vous jusqu'aux petites heures du matin? Je suis comme BMO, j'ai du travail la semaine. J'ai été obligé de googler ça: "mansplainer"...j'aimerais dire que c'est le pire mot que j'ai vu de ma vie, mais il se trouve que ce n'en est pas un, un mot. Il n'y a rien de tel que le mansplaining. Soit ce que je dis se tient, soit ça ne se tient pas. Si je le fais avec condescendance, c'est une autre chose. Mais de dire que je parle en tant qu'homme à ses inférieures, les femmes, c'est une tactique assez minable pour ôter de la crédibilité à ce que je dis sur la seule base que je ne suis pas une femme. Toi, quand tu parles, est-ce que tu stupidsplaines? Pour ce qui est de ta question, j'ai déjà pas mal élaboré ailleurs dans ce thread.
  3. Les cheveux bleus et le féminisme

    Plus un homme produit de testostérone, plus il est poilu. C'est peut-être l'association que fait notre cerveau, je ne pourrais pas dire. Mais de penser que les femmes épilées sont plus désirables PARCE QUE c'est ainsi qu'on les représente dans les films, la publicité....absurde. Je crois plutôt que les femmes sont représentées ainsi dans les films et la publicité PARCE QUE l'absence de poils chez une femme (ou le fait d'en avoir moins) est naturellement plus désirable (pour des motifs dont je ne suis pas certain, j'en conviens)
  4. Les cheveux bleus et le féminisme

    Très bien. Mais alors c'est la faute de qui? La faute de la pression sociale dans des villages de quelques habitants? Assez bizarrement, même distancés entre eux de centaines de kilomètres et avec des moyens de communication extrêmement limités, chaque village (en Afrique ou en Amérique des années peu importe) a des standards de beauté assez similaires. Hmmm... Ou est-ce que c'est la société qui est différente--> le contexte des gens est différent--> les besoins des gens qui sont différents--> ce qu'ils recherchent dans leur partenaire de reproduction est différent?
  5. Les cheveux bleus et le féminisme

    Oui, l'offre et la demande. Qu'est-ce qui n'est pas clair là-dedans? Ce que je dis, c'est que tu peux faire le choix de ne pas te raser, mais avec les conséquences que ça implique. Ça ne veut pas dire qu'aucun homme ne s'intéressera plus jamais à toi, ça veut simplement dire que, toutes choses étant égales par ailleurs, ton attirance physique aura probablement diminué pour la plupart des hommes qui auront vu le avant/après. Je déteste à quel point tout est rendu une question de pression sociale.Plus moyen que la biologie soit impliquée. Il n'y a pas de traits qui nous semblent instinctivement préférables en tant qu'espèce qui cherche à se reproduire. Nenon, il faut que ce soit le lobby du rasoir qui force les femmes à se raser. C'est à se demander si, avec une pression sociale suffisante, on pourrait forcer les hommes à, disons, préférer les femmes de 400 lbs aux femmes de 120 lbs. @Grrrreat!™ Solide anecdote! La pression sociale d'un membre! Quand tu disais être hypersensible dans un autre thread, je pensais pas que tu l'étais autant que ça!
  6. Les cheveux bleus et le féminisme

    "La pression sociale"...bouhouhou Tu parlais de droit...tout ce que j'ai fait, c'est te confirmer que tu as bel et bien le droit de ne pas te raser. Tout ça, c'est juste une affaire d'offre et de demande. La demande pour les femmes qui ont du poil sous les aisselles est plus faible que la demande pour les femmes qui se rasent, tout comme la demande pour les hommes avec une bedaine de bière est plus faible que la demande pour les hommes avec un 6-pack. Ton chignage est aussi puéril qu'inutile qu'hypocrite.
  7. Les cheveux bleus et le féminisme

    Comme de fait, les femmes ont le droit de faire ce qu'elles veulent avec leurs poils. À ma connaissance, personne n'a légiféré pour forcer les femmes à se raser. Tu peux respirer.
  8. Les cheveux bleus et le féminisme

    Dans les traits "pas réalistes" de Wonder Woman, est-ce que tu inclus aussi le pouvoir de voler et la force physique de One-punch man?
  9. Tentons ensemble de valider cette hypothèse par des faits. Voici la chose la plus personnelle que j'ai dite à ton égard dans mon message: "ton opinion est stupide". Je n'ai aucune idée comment tu en arrives à faire l'équivalence avec "une méchante SJW transsexuelle anarcho-gauchiste qui sort des concepts scientifiques de son cul prôner l'extinction des sexes sur Tumblr". hahah mais c'est moi qui est sur la défensive...ok. Par contre, si on doit discuter de mon opinion à ton sujet, je dois dire que le chapeau, bien qu'un peu grand pour ta tête, te fait assez bien. Oui.
  10. Peut-être sur des milliers d'années, mais certainement pas en l'espace d'une génération et encore moins subitement, comme si tous les hommes ou toutes les femmes étaient "effacé(e)s" de la surface de la planète. D'ailleurs, de l'absence d'un des 2 sexes, il y a de bonnes chances qu'un autre émerge, pour maintenir la dynamique de sélection sexuelle. Quant à la diversité sexuelle, je ne sais pas pourquoi tu te mets à la questionner aujourd'hui. Ça fait des millions d'années qu'elle existe et elle risque de durer encore un bout. Ta phrase "La diversité sexuelle était une bonne tactique de reproduction, mais on pourrait techniquement continuer sans" est particulièrement hilarante. Genre, "je suis pas un expert ni rien, mais je m'y connais quand même un peu pis en regardant ça vite de même, on pourrait fonctionner sans, la diversité sexuelle, un phénomène littéralement vieux comme le monde, fondamental à l'évolution de l'espèce et sur lequel je n'aurais aucune emprise, quand bien même je m'immolerais par le feu". Techniquement donc, ton opinion est stupide. Sois bien sûr que la diversité sexuelle joue encore un rôle-clef pour la reproduction. C'est grâce à elle que les individus d'une espèce sont différenciables, que certains traits restent puisqu'ils sont jugés préférables (et d'autres disparaissent parce qu'ils ne le sont pas) et qu'ultimement, une espèce évolue. Ben voyons. Il faut n'avoir jamais vu une annonce à la TV pour dire ça. Le mari qui game à la PS4 pendant que sa femme fait quelque chose de productif. Ou encore tu le vois dans la cuisine comme un puceau dans un party d'échangistes pendant que sa femme lui lance un regard du genre: "Tasse-toi d'un pied vers la gauche, le jambon, y en a qui travaillent, ici", avant de regarder le téléspectateur la téléspectatrice d'un air complice: "Je te comprends donc ma belle, moi aussi, j'en ai un comme ça à la maison!". Pour le milieu de ton commentaire, je suis assez d'accord. Les hommes en général sont sans aucun doute en train de se ramollir. Pas tant à cause qu'ils ne mettent plus à mort les animaux, mais la société en général se gabriel nadeau-duboise. Le confort matériel fait en sorte que les hommes ne quittent plus l'école pour aller travailler dans les champs à partir de l'âge de 12-13 ans. C'est une bonne chose, mais quand on combine ça avec les politiques de gauche mises en place depuis la révolution tranquille où la quasi-"gratuité" de tout n'incite pas un individu à travailler plus qu'il ne le faut, une culture qui ne valorise pas beaucoup la masculinité et un sentiment de pouvoir facilement faire de l'argent avec l'émergence de métiers tels que "youtubeur", on se retrouve avec des hommes qui, à 29 ans, terminent un bacc en philo à l'UQAM, ne sont pas certains de vouloir fonder une famille parce qu'ils n'ont pas eu le temps de terminer GTA V en parallèle de toute l'étude pour les examens finaux du cours Aristote IV et qui sont à toute fin pratique, à l'aube de leur trentaine, encore au stade entre l'adolescence et l'âge adulte. Ils vivent encore aux dépens de leurs compatriotes et n'ont pas de plan tangible pour les 3 ans à venir, sinon peut-être un voyage en Asie du Sud-Est qu'ils vont se payer avec ce qui leur reste de leurs bourses d'études. En même temps, je trouve que ça fait très "gauche" de blâmer la société pour tout ce qui ne va pas. Pedro est au-dessus de cela. Dans ton cas particulier, si tu te sens comme si tu étais dans une annonce de Finish Jet Dry, c'est à toi de te responsabiliser, d'arrêter d'être un morceau de bois mort et d'aller aider ta blonde à faire la vaisselle. Pour la fin du commentaire, extrapoler ta situation pour affirmer que tous les hommes sont des boulets, c'est très fort. Les femmes auront toujours besoin de bons hommes et inversement. Configurer des ordis, ce n'est peut-être pas ce qu'il y a de plus viril, mais ça rapporte certainement de l'argent, en 2018.
  11. Est-ce que l'Homme Blanc vous rabaisse?

    Je vais être honnête, j'ai lu en diagonale. J'ai commenté là où j'ai accroché en survolant. hahaha ouf, il y en avait des "rough" Aradia, tu as presque 30 ans et tu travailles comme barmaid. Tu as fait plusieurs tentatives à l'Université, toujours en vain. Tu cherches à trouver un coupable pour tes mauvais choix de vie.
  12. Est-ce que l'Homme Blanc vous rabaisse?

    Raaahhh...enfin, on peut discuter de trucs concrets. Ça a pris une bonne vingtaine de posts, mais on y est arrivés! Pedro est fier de vous. Si j'étais à côté de vous, je vous donnerais une cacahuète à chacun. Ben là, j'ai pas dit que t'as pas le droit de t'en foutre, mais j'ai le droit de venir dire mon opinion sur le sujet. Pour ce qui est de vivre dans ma crasse, si tu pouvais t'imaginer à quel point je souhaiterais que ce soit vrai. Mais les gens qui pensent comme toi et qui ont du pouvoir politique sont tenaces et gaspillent à chaque jour de précieux dollars de mes taxes dans des programmes stupides censés remédier à des problèmes fictifs. Et pour la thèse de 120 pages, ne t'inquiète pas pour cela. Mes attentes à ton égard sont réalistes et je sais que quelques lignes de réflexion c'est déjà beaucoup demandé. C'est important de progresser pas-à-pas. Dans les prochaines semaines, on s'intéressera aux fautes de pluriel. BCGSEU: j'avancerais que le test cherche avant tout à s'assurer que les candidats respectent les exigences physiques reliées à l'emploi de pompier. Ça n'aurait pas vraiment de sens de dire que pour être pompier, tu doives être capable de trainer des charges de 150 lbs, mais que pour être pompière, tu doives seulement être capable de trainer 100 lbs. Les corps ne seront pas plus légers parce que c'est une femme-pompier qui se rend sur les lieux de l'incendie. On peut gosser longtemps comme ça, à essayer de trouver des faux-biais. En voici un sur le privilège féminin dans la méthode d'enseignement http://www.dailymail.co.uk/femail/article-10616/Is-school-biased-boys.html Pour le cas des pilotes moyen-orientaux, sache que c'est contre la loi de discriminer selon la race ou le sexe d'une personne. Alors, on repassera pour la discrimination systémique. Pour le cas que tu cites plus précisément, Javed Latif vs Bombardier: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/730919/cour-supreme-donne-raison-bombardier-discrimination-pilote-origine-pakistanaise http://www.thecourt.ca/establishing-discrimination-in-quebec-commission-des-droits-de-la-personne-et-des-droits-de-la-jeunesse-v-bombardier-inc-bombardier-aerospace-training-centre/ After seeking specialized training at the Bombardier Aerospace Training Centre in Dallas, Mr. Latif was required to undergo special security screening from the US Department of Justice (the “DOJ”). Despite having been approved in the past, Mr. Latif received an unfavourable reply from the DOJ, and was ineligible to apply to the program under his US licence. The response given to him appeared to indicate national security concerns, although the precise reason for the denial was not specified. « Vu la preuve dont il disposait - en fait, vu l'absence de preuve - le Tribunal ne pouvait raisonnablement statuer que l'origine ethnique ou nationale de M. Latif avait un lien avec la décision des autorités américaines », peut-on lire dans le jugement publié jeudi matin. « La responsabilité de l'entreprise n'a [...] pas été prouvée selon les prescriptions de l'art. 10 de la Charte [québécoise des droits et libertés de la personne], écrivent les juges Wagner et Côté.
  13. Est-ce que l'Homme Blanc vous rabaisse?

    Arrête, va lire mes 2-3 premiers posts dans le sujet et tu verras qu'ils invitent au dialogue. Tout ce que je demande, c'est aux gens d'avoir un peu de rigueur et d'arrêter de lancer des accusations dans l'éther. À tous ceux qui pensent que j'abaisse la qualité du débat, pensez-vous que ça fait avancer quoi que ce soit de répéter que la discrimination systémique est évidente sans être capable d'en fournir une quelconque preuve? Je demande à Ecce Homo de me dire quelles statistiques en particulier prouvent le privilège de l'homme blanc. Rien. Elle revient "liker" quelques posts mais est incapable d'apporter des précisions. L'autre gars, Abelchose me demande d'accepter la prémisse du privilège de l'homme blanc "pour le bien de l'exercice". Fuck le bien de ton exercice. Depuis quand est-ce qu'on prouve A en admettant A comme vrai? L'autre gars, Gamin, me dit que c'est pas dans les statistiques que la discrimination est évidente mais quelque part dans l'air, va savoir...c'est simplement inexplicable par des mots. Ah oui? C'est drôle, ça, parce que les conclusions que tu tires, elles, tu sembles bel et bien être capable de les exprimer en mots. Je pense pas que ce soit hors de portée de faire preuve d'un peu plus de rigueur.
  14. Est-ce que l'Homme Blanc vous rabaisse?

    Pourquoi pas? C'est généralement ce qu'on fait lorsqu'on accuse quelqu'un; on apporte des preuves. Je veux dire, quand on est pas un pantin à slogans... Et toi, essaye de prendre un cours de maths logiques, tu pourrais aimer ça aussi. Oui, l'exemple des prisons n'est pas ce que Pedro peut dire de plus original, mais tu m'aurais vraiment vu vous parler de règles d'inférence et de preuve par induction? Quand tu veux apprendre à un enfant les additions, tu t'accroupis à sa hauteur et tu lui parles d'additionner ce qu'il connait le mieux: les chiens, les pommes, etc... Eh bien, lorsque tu veux parler de preuves à quelqu'un qui n'a pas raisonné depuis son secondaire, tu utilises les outils qu'il connait le mieux: les clichés. Regarde, les statistiques, c'est Ecce homo qui a amené ça sur la table. Pas moi. Je veux bien faire un effort pour comprendre ce que vous dites, mais c'est beaucoup trop facile, ce que vous faites là. Tu dis que le "bigger picture" est au-delà des mots et termes concrets, mais c'est à partir de ce même supposé "bigger picture" incernable que tu es capable de tirer des conclusions sur une discrimination systématique dans la société. Dès lors, toutes ces conclusions deviennent irréfutables parce qu'on est incapable de retracer à partir d'où elles ont été inférées. Trop facile. Pour ce qui est du cours d'histoire que tu me suggères, je ne comprends pas exactement c'est quoi le rapport...j'avais compris, en lisant le titre du sujet, qu'on discutait de la situation présente. Je te pardonne, va. Laviolette m'a demandé d'être plus acceptant des autres et c'est vrai que je ne peux pas exiger trop de nuances de la part d'un gars qui fait presque une dizaine de fautes de français en 6 lignes.
  15. Est-ce que l'Homme Blanc vous rabaisse?

    Voici la distinction que tu ne saisis pas. Je n'écarte pas la possibilité que des discriminations puissent avoir lieu mais en l'absence de preuve le démontrant, je ne peux pas donner raison à ces gens. Et désolé de te l'apprendre, mais lorsqu'une personne accuse la société de discrimination, c'est à elle que revient le fardeau de la preuve, pas à moi. Tu ne peux pas juste te complaire dans des slogans, des clichés et des phrases pré-faites en espérant que je les prenne pour du cash. Maintenant, pour la 3ème fois en 3 posts, je demande à ce qu'on me présente un exemple concret qui prouverait ce privilège systématique.
×