Aller au contenu

Pedrosanchez

Éboueur
  • Contenus

    523
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    17

Pedrosanchez a gagné pour la dernière fois le 15 mars

Pedrosanchez a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

740 Excellente

À propos de Pedrosanchez

Informations

  • Sexe
    Masculin

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

3 742 visualisations du profil
  1. Laisse-moi récapituler: 1. Un gars est en train d'en endormir un autre à parler des divers mariages auxquels il a assistés dans sa vie 2. Tu amènes le sujet du mariage gay rien que pour le faire fermer (hein??) 3. Le gars te dit qu'il n'a jamais assisté à un mariage gay et que ça l'écoeure, 2 gars qui s'embrassent 4. Toi, tu lui dis: "les gros obèses en speedo avec du poil dans le dos à la plage, je veux pas voir ça, mais sais tu quoi, ils ont le droit de vivre pareil" 4.1. Juste après lui avoir dit que les gens n'existent pas rien que pour plaire à ses yeux; 4.2. Sans que lui t'aie mentionné que les gays n'ont pas le droit de vivre. 5. Tu finis par te pomper tellement sur le sujet (que tu as toi-même apporté) que tu fais juste t'en aller furax méga-GRRRR genre WHAT tu me niaises WTF 6. Victoire pour les LGBTQWERTY (LGBTAZERTY en France): une fille (sûrement une autre poseuse) vient de te féliciter d'avoir pris la défense des gays contre le méchant bonhomme qui n'aime pas voir 2 gars s'embrasser. 7. Et ils vécurent heureux et eurent.... 0 enfant. Come on, Aradia, ça, c'est juste embarrassant. Je n'étais pas là lorsque ça s'est produit, mais si ça s'est fait comme tu le racontes, alors ce jour-là dans ton bar, il y avait 2 idiots en train de s'obstiner sur le thème de l'homosexualité et des obèses avec du poil dans le dos et quelques gens mal à l'aise autour d'eux. Si un de mes amis avait fait ce que tu as fait, je l'aurais probablement regardé comme s'il venait de chier par terre en faisant des bruits d'otarie.
  2. Oui, ok. Ce n'est pas une excuse pour marcher les 10 premiers kilomètres. 25 ans, ce n'est pas "très jeune" pour entamer sa carrière. C'est, au contraire, légèrement sur le tard. C'est malheureux, mais la plupart des gens qui se réorientent le font parce qu'ils n'ont pas fait leurs devoirs quand ils auraient dû. Nommément, en secondaire 4-5, lorsque tu commences à avoir des cours d'orientation où ils te font faire des tests de personnalité et te montrent des sites comme Repères, etc... Les gens avec lesquels tu te comparais ont certainement brûlé des étapes, mais ce ne sont pas celles que tu crois. Ça ne les empêchera pas d'avoir une carrière fructueuse, mais ils ont fait une erreur et tu ne devrais pas idéaliser leur situation. Dans les faits, le plus tôt tu peux te sortir de ta vie d'étudiant, le mieux c'est. En passant, ça s'appelle un sprint. Un relais, c'est seulement pour les bouddhistes. Cela dit, je ne crois pas que tu devrais te flageller si tu ne fais pas partie de la statistique publiée par ton école. Persévère dans ta recherche d'emploi et c'est quasiment certain que tu vas finir par trouver. Désolé, @e028182, mais commencer une maitrise simplement parce que tu ne trouves rien est une idée terrible. Faire un bacc ne devrait déjà pas être un choix par défaut, alors faire une maitrise encore moins. Une chose à laquelle tu n'as peut-être pas pensé: essaie-toi dans les incubateurs technologiques. Il y en a quelques-uns à Montréal, chacun regroupant une dizaine de "start-ups". En général, les "avantages sociaux" risquent d'être minimaux, voire inexistants. D'un autre côté, ce sont des environnements de travail qui vont probablement te pousser à "porter plusieurs chapeaux", être débrouillard, développer tes compétences dans plusieurs disciplines, etc...Ça pourrait éventuellement te permettre d'acquérir l'expérience nécessaire pour aller travailler dans une entreprise plus mature si tu souhaites avoir quelque chose d'un peu plus solide pour établir une famille, acheter une maison...
  3. Je ne serais pas prêt à dire que le fait qu'il faille précéder les commandes du lexème "OK Google" élimine la possibilité d'être continuellement sous écoute. Après tout, si le Google Home peut entendre "OK Google", il peut entendre n'importe quoi d'autre aussi et décider de l'envoyer à l'insu de l'utilisateur. Si Google souhaite ne pas engorger ses serveurs avec de l'audio bidon en envoyant des données 24/7, une optimisation simple mais qui se rapproche de l'écoute continue pourrait être d'envoyer n'importe quel son dont le volume dépasse un certain seuil. Encore mieux, s'il est capable de faire la différence entre des voix et une chaise qui frotte sur le sol ou un chien qui jappe, il peut décider de n'envoyer que ce qu'il détecte comme étant des voix. Envoyer de l'audio c'est une chose, traiter une commande c'en est une autre. Je pense qu'"OK Google" sert plus à distinguer les commandes des non-commandes qu'à distinguer de l'audio transmissible de l'audio qui ne vaut pas la peine d'être transmis. La vérité, c'est que je n'en sais rien, simplement je trouve ton hypothèse un peu forte. Personnellement, je n'aurai jamais cette gogosse invasive chez moi, même si tu disais vrai.
  4. Inutile de corriger une phrase déjà correcte. OK: "Ça, c'est la formulation que tu vois en secondaire 3." Pas OK: "école que je désirais enseigner depuis quelques temps" Tu aurais pu ajouter une autre préposition. Ton message aurait été encore plus LOLLLXDXD
  5. Ça, c'est la formulation que tu vois en secondaire 3.
  6. Dans le cours de secondaire 2, les élèves verront que ta phrase aurait dû être écrite comme suit: J'ai rencontré la direction d'une belle école cet après-midi, école que à laquelle je désirais enseigner depuis quelques temps.
  7. Je n'ai jamais parlé du Vénézuela. Par "case départ", je voulais dire la situation initiale où les gens qui ne travaillent pas trouvent qu'ils n'ont pas assez. Intrinsèquement? Non, justement, ils ont des milliards de dollars à cause de ce qu'ils font. Bill Gates n'a pas du sang royal, il n'a pas non plus l'ADN de Superman, mais il est à la tête de la compagnie (qu'il a créée) qui produit, entre autres choses, le système d'exploitation le plus répandu sur Terre. "Les patrons", "les propriétaires d'entreprises", comme s'il s'agissait d'un groupe uniforme. Tu te les imagines probablement avec un cigare aux lèvres, un top hat, une moustache sur leur petit visage porcin, en train de renvoyer quelqu'un au téléphone depuis leur bureau en marbre au 54ème étage d'une grande tour vitrée...oh lala! Coudonc, t'es-tu échappé d'un épisode de Bugs Bunny ou quoi?
  8. "c'est qui qui va faire les jobs aliénantes qui vont à l'encontre de nos valeurs?" De nos valeurs? Qui ça, nous? Tu serais gentil, à l'avenir, de ne pas décider de mes valeurs à ma place, merci! Que tu sois d'accord ou non, encore en 2019 ça prend du monde pour aider les clients dans les magasins, opérer les caisses, placer le stock sur les tablettes, etc. En fait de "socialement nuisible", c'est difficile de l'être plus que quelqu'un qui se laisse vivre avec l'argent des taxes de ses concitoyens et qui n'est pas plus mal à l'aise qu'il ne le faut vis-à-vis de cet état de fait. C'est ton cas, contrairement à la caissière du Dollarama. Tu es donc disqualifié en tant que juge de ce qui est "socialement nuisible" et ce qui ne l'est pas. Dis toi que chaque personne qui travaille au Québec doit faire un peu plus d'heures par année pour te donner le temps libre d'aller sur un forum et de chier sur leur façon de gagner leur vie. En tout cas, merci de m'avoir fait prendre conscience des effets néfastes de la publicité! Je m'en allais justement chez Rona acheter ma 63ème pomme de douche depuis le début de l'année (tu sais, le modèle qui cible spécifiquement les hommes blancs hétérosexuels 10/10 de 25 ans), quand je me suis rappelé que tout ça n'était que l'effet des publicités. Il ne sera pas dit que je vais être le pantin des grosses corporations! Non, monsieur! Hey, mais tu en dis, des niaiseries, toi, non? HeY REgaRDez-MOI Je SuiS Un LiBrE PENseUr! FucK LE CapITAliSME Comme j'ai dit, je comprends le calcul. Mais 700$, quand on considère que le salaire minimum est de 12$/heure, ça reste quand même juste 60 heures/mois ou 14 heures/semaine...maximum. Si tu te trouves une meilleure "jobine", par exemple travailler au Costco à 15$/heure, ça fait 11 heures par semaine. 14h/semaine, c'est moins que la moitié du minimum nécessaire pour être considéré temps plein (30h/semaine) et environ le tiers de ce que les gens entendent généralement par "temps plein" (40h/semaine). Alors, si une personne trouve ça déjà trop de travailler 14h/semaine pour 700$, qu'est-ce qui la motiverait à aller travailler si elle reçoit 1000$ pour ne rien faire, quand bien même l'argent gagné s'additionnerait au 1000$ qui lui est déjà "garanti"? D'ailleurs, tu réalises que le salaire, ce n'est qu'un chiffre qui mesure la valeur du travail accompli, non? Que l'argent n'a de valeur que parce qu'il représente une contrepartie à un bien reçu ou un à service rendu? Et qu'à partir du moment où une personne est payée 1000$ par mois juste pour savoir respirer, l'argent perd de sa valeur et le prix général des choses augmente justement parce qu'un même montant d'argent a une valeur moindre qu'auparavant, nous ramenant à la case départ, mais simplement avec des chiffres plus élevés? C'est l'heure de comprendre les bases, Goéland. C'est vraiment l'heure. Tu n'es pas un abruti, mais c'est l'heure de comprendre les bases. Tiens, si tu aimes les memes. Moi je les déteste, mais en voici un de mon cru.
  9. Oui oui, je comprends le calcul. Encore que, à partir du moment où tu ne perçois plus l'argent comme une rétribution pour ton labeur, mais comme une ressource qui "tombe du ciel" ou qui peut t'être octroyée "gratuitement" par le gouvernement (donc sans échange de labeur), c'est naïf de penser que l'incitatif de mériter son argent va rester le même pour tout le monde. En ce sens, je ne vois pas pourquoi le revenu de base universel découragerait moins une personne à travailler que l'aide sociale. Une personne qui se contente actuellement de 700$ par mois parce que ça lui demanderait de faire trop d'heures à son goût pour faire le même 700$ par mois se trouverait soudainement la force d'aller travailler si son chèque mensuel garanti et "gratuit" passait à 1000$? Des jobs "socialement nuisibles"? Je vais m'en tenir là pour l'instant, mais je ne crois pas que tu sois en position de critiquer l'emploi de qui que ce soit, ne serait-ce qu'une caissière du Dollarama.
  10. Qu'est-ce qui est "pour ma petite gueule"?
  11. Aieaieaye! Je déteste entrer dans les histoires personnelles et les choses que vous relatez de votre vécu, mais l'hypocrisie est trop forte ici. Voici ce que tu as écrit il y a une semaine ici: Tu n'as pas menacé le gars simplement pour le pousser à assumer ses actes. C'était sûrement l'une des raisons, mais c'est évident que ton objectif principal était de le forcer à choisir entre toi et l'autre. Si son infidélité te dégoûtait tant que cela, à coup sûr tu n'aurais jamais accepté de coucher avec lui, encore moins pendant qu'il était encore en couple. Donc tu as testé la marchandise et tu lui as donné un ultimatum. Bon, si ça te tente, mais après, c'est hypocrite de dire "ouais, je faisais juste lui donner une leçon.", une fois que tu réalises que ça n'a pas fonctionné. De toute façon, le gars, tu l'as ridiculisé comment? En t'enquérant de la taille de son engin avant de le placer dans ta bouche, tu lui disais que l'adultère c'est mal? "slurp L'infi-slurp-délité c'est slurp mal. Tu ne devrais pas slurp tromper ta slurp copine". Hélala, c'est vrai que c'est gênant! Pendant qu'il te prenait doggystyle, tu lui disais "Ça t'apprendra, vilain!"? Je m'imagine facilement comment il a pu se sentir honteux! Il devait être tout rouge dans le visage avec une drôle d'expression d'embarras. Pauvre gars! Tu aurais dû le ménager un peu! En tout cas, si c'est ça que tu as fait pour le ridiculiser, je me demande ce que t'aurais fait pour lui faire plaisir!
  12. Ce qui est déplaisant, c'est de te voir parler du monde du travail (à quelques reprises, déjà, pas seulement dans cette discussion) et des autres trucs de grandes personnes avec autorité. "Le domaine est cancérisé": Qu'est-ce que tu peux bien en savoir? Prends les peanuts qu'on te lance et contente-toi d'aller les manger dans ton coin.
  13. J'aurais pu parier qu'un post comme celui-ci allait arriver le jour des élections. Je ne savais pas de qui il viendrait, mais j'aurais pu l'écrire ligne par ligne tant c'était prévisible. Hahahah! Finalement, je n'ai pas été déçu...il vient du gars qui sent le besoin de ramener sa maison de nouveau-riche et sa BMW à chaque 3 posts. Ne t'inquiète pas, je ne compte pas te culpabiliser pour ce que tu possèdes, je gagne moi-même très bien ma vie et je présume que ton argent, tu ne l'as pas volé. Je veux simplement souligner l'hypocrisie de quelqu'un qui préfère utiliser son argent pour s'acheter du luxe plutôt que d'aider sa communauté, mais qui se donne bonne conscience en votant pour un parti de gauche une fois aux 4-5 ans et qui ne rate jamais une occasion de montrer sa solidarité avec le prolétariat avec de beaux discours bien sentis. Jamais des gestes, hein, juste de bien beaux discours. Ouais, j'imagine que la rigueur intellectuelle c'est un peu comme les sièges en cuir...Ça vient en option, pas vrai? On s'entend bien sur ce point: si tu veux contribuer à une cause qui te tient à coeur, tu es aussi bien de le faire avec ton argent. Ce n'est pas un vote dilué dans 25-30000 autres qui va y changer grand-chose. Tu dis être content de redonner à la société en payant des taxes. Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi tu as besoin de payer des taxes au gouvernement pour "redonner à la société". C'est ça pour toi, la générosité? Une bande de bureaucrates que tu n'as jamais vus qui te prélèvent de l'argent sous peine de faire venir un huissier chez toi et qui redistribuent l'argent que tu as gagné on-ne-sait-pas-trop-où-ailleurs on-ne-sait-pas-trop-dans-quelles-proportions? Arrête donc. Il n'y a rien qui t'empêche de donner si tu trouves que tu as trop d'argent! Je donne moi-même pas mal d'argent (un peu plus que 10 000/année) à des organismes en lesquels je crois, à l'église, etc... Pourtant, je n'aime pas payer des taxes et je ne pense pas que ça fasse de moi un douchebag pour autant. Au contraire, j'ai l'impression que si les gens savaient où va leur argent, ils seraient bien plus portés à être généreux. Chose certaine, la générosité, c'est un choix, pas quelque chose qu'on est contraint de faire. Je trouve ça plate d'avoir eu à écrire ça parce que ça m'oblige à faire le même genre de "grandstanding" dont tu te rends coupable, mais bon...l'auto-promotion est aux gauchistes ce que le sniffage de cul est aux chiens. J'ai l'impression que mon post n'aura de légitimité à vos yeux que si je vous prouve que je ne suis pas une méchante personne qui écoute du radioX à longueur de journée et qui roule dans un Hummer H3 en klaxonnant des cyclistes. Mon point était seulement de dire que c'est facile d'"être généreux" en votant pour plus de taxes parce que 1-on ne sait pas où l'argent va et 2-on est forcé de le faire. C'est beaucoup plus difficile d'être généreux quand c'est de l'argent qui pourrait légitimement être le nôtre mais auquel on choisit volontairement de renoncer parce qu'on croit que d'autres en ont plus besoin que nous. "Pis t'sais, quand je vois des morons qui gagnent moins de 50k par année et qui veulent voter CAQ parce que les maudits communissssssss de QS veulent leur enlever encore plus d'argent, je ris." T'es aussi bien de rire. Des "Hahaha", c'est probablement la chose la moins conne que tu puisses faire avec ta bouche. Avec tes doigts et tout ton temps pour réfléchir, ce que tu dis est déjà d'une stupidité absolue, alors avec ta bouche et une demie-seconde pour formuler une réponse, j'ai peine à imaginer. Ça doit ressembler à un mélange de GND qui parle du paradoxe d'Olbers et Manon Massé qui compare différents types de produits d'hygiène féminine. Tu peux bien parler de la condescendance à St-Pierre-Plamondon! Traiter d'imbéciles des gens qui n'ont pas voté pour QS parce qu'ils ne gagnent pas un gros salaire, mais refusent néanmoins de se faire vivre par l'argent des autres, comme si tu savais mieux qu'eux ce que qu'ils devraient faire. Tu te penses plus brillant que les autres parce que toi, tu n'es pas tombé dans le piège des élections. Toi, tu as vu clair dans le jeu DU SYSTÈME. Toi, tu fais de l'argent mais tu sais que c'est LE SYSTÈME qui ne fait qu'acheter ton silence parce qu'ils savent que tu es dans le 0.00000001% des gens suffisamment intelligents pour savoir ce qu'ils font vraiment. Arrête...ayoye! Arrête... Dans les faits, tu n'es qu'un de ces énièmes clichés pour qui cynisme et insatisfaction sont forcément signes de lucidité. Tu ponctues tes phrases avec des expressions anglophones comme n'importe quel crétin qui veut montrer qu'il est à l'aise avec l'anglais couramment parlé. Hahah, yeurk! Donne-toi un break, l'ami.
  14. Pas d'accusation? Allons. Sois honnête, vous avez déjà tiré vos conclusions sur la question. Une rapide relecture de ce thread t'en convaincra. Bien au contraire. Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas consensus que ce n'est pas biologique. C'est là où je suis en désaccord. Ce n'est pas social, c'est un choix personnel. Le Cégep? Quoi, tu penses que dans la mi-vingtaine j'étudie l'histoire de l'art roumain à l'UQAM? Penses-tu qu'en prenant le cours de sociologie je serais devenu un eunuque qui utilise des mots comme "mansplainer" pour passer comme un bon garçon auprès de la gent féminine? Le plus rationnel de la gang? Oh, absolument. Vous ignorez tout des sciences (les vraies), répétant bêtement les derniers clichés à la mode sur les construits sociaux qui passent sur vos feeds Facebook, et ça vous autorise à avoir une opinion véhémente sur le sujet, c'est ça? Vous ne détenez que la force du nombre et c'est pourquoi les rôles sont inversés; c'est pourquoi c'est à moi de défendre les théories des biologistes comme si c'était quelque chose qui était sorti en 2016 et à vous de vous camper sur ce qui est, dans le meilleur des cas, une théorie du complot basée sur un ensemble d'hypothèses farfelues. À qui profite donc le fait que les femmes se rasent? Rêveurs! 1. Un individu Z a des besoins à satisfaire dans un certain environnement 2. L'un de ces besoins est le besoin de se reproduire. Forcé par ses instincts biologiques, Z tente de maximiser les chances de survie de ses rejetons étant donné l'environnement dans lequel ils évolueront. 3. Un choix critique pour maximiser lesdites conditions de survie est le choix d'un partenaire de reproduction. Ce partenaire devra posséder des gênes optimaux (ou plutôt, afficher dans son comportement les signes de gênes optimaux --> sélection sexuelle) 4. Soit W, l'ensemble des individus du sexe opposé à Z, X le sous-ensemble de W des individus qui répondent aux critères d'un bon partenaire selon Z et Y le sous-ensemble de X des individus qui accepteraient de s'accoupler avec l'individu Z. Ce dernier tentera alors de trouver le meilleur partenaire dans Y selon un ensemble de critères, ceux-ci étant non pas déterminés par la société dans laquelle il évolue (ce que vous dites), mais par ses propres besoins, dans le sens biologique du terme. 5. On constate alors deux choses: - Les individus étant d'une zone géographique similaire, d'une situation économique similaire, etc.... auront tendance à avoir les mêmes critères. Pression sociale? Non. Leurs besoins auront tendance à être les mêmes. La culture au sein de ce groupe sera donc un produit des goûts de la majorité des gens de ce groupe. Pas une cause. Offre et la demande. - Z a tout intérêt à augmenter le nombre d'individus dans Y. Il accomplira ceci en se rendant le plus sexuellement attirant pour une majorité d'individus dans X. L'offre et la demande, encore. L'ensemble X étant différent pour chaque individu du même sexe que Z, ce n'est pas tous les individus du sexe de Z qui recherchent la même chose et ils chercheront donc à se distinguer plus ou moins différemment selon leur "marché cible". Tous les goûts sont dans la nature, comme on dit. Par exemple, je n'aime pas les tattoos et c'est un turn-off presqu'absolu. J'y vois un signe de férocité et à la limite, de masculinité. D'autres gars aiment ça parce que c'est le signe d'une fille qui a du caractère (ou peu importe) et ça complémente mieux leur personnalité. Lire: ça répond mieux à leurs besoins. Ce n'est pas le tattoo en tant que tel qu'ils aiment, mais le signe d'une partenaire sexuelle viable. Et moi, ce n'est pas le dessin que je n'aime pas, mais ce que ça dit sur la non-viabilité en tant que partenaire sexuelle. Je crois qu'il en va de même pour les poils pubiens. Certains aiment, d'autres non. L'important, c'est que c'est le fait d'une analyse subconsciente et individuelle et pas de la "pression sociale".
×
×
  • Créer...