Aller au contenu

MattIsGoD

Éboueur
  • Contenus

    13 686
  • Inscription

  • Dernière visite

Derniers déchets posté(e)s par MattIsGoD

  1. il y a 6 minutes, L'Oracle-W00t a dit :

    Raconte? :)

    Elle a checké mon profil et ça a piqué ma curiosité donc je me suis connecté.

    il y a 8 minutes, L'Oracle-W00t a dit :

    Tu t'ennuierais de moi, à la longue tu te tannerais de te crosser le cerveau avec du monde qui pensent comme toi ;)

    Je préfère discuter avec des gens qui pensent, point. You don't ;)

  2. il y a 19 minutes, Vaginose Woolf a dit :

    Ouf, tu crois survivre sans le forum ? ?

    Mais j'aime bien, on dirait un « retirement match » à la lutte (mode puceau ON) ! Je me propose aussi de prendre ma retraite du Dépotoir si Trump perd les élections présidentielles.

    Dude, j'avais quitté genre 3 ans à moment donné. J'étais revenu après que 1984 ait stalké mon LinkedIn.

  3. Il y a 2 heures, L'Oracle-W00t a dit :

    Tu veux que le dep se transforme en safe space et en cercle masturbatoire entre toi gamin et 1984 pour vous flatter mutuellement :) ? tu es presque cute :)

     

    Et toi, tu fais quoi si Trump gagne? Hier en Pennsylvanie.

    123135018_10158956160007930_1636139152274359200_o.jpg

    Si Trump gagne, je peux bien quitter le forum, anyway, te lire jouer au grand oracle va me faire saigner des yeux.

  4. il y a 50 minutes, L'Oracle-W00t a dit :

    Préparez votre KY les sjw et les traitres naïfs du forum, trump va vous enfiler ca dans le cul comme une bâton de baseball avec du barbelé :)

     

     

    5ebda7e6aee6a81c03123c58.jpg

    Va donc chier.

    Si Trump perd, tu quittes le forum à jamais, ok?

  5. il y a 11 minutes, 96 tears a dit :

    Je sais ce que t’essaies de faire mais ça ne prendra pas. Juste pour qu’on se comprenne bien, moi ce qui m’importe ce sont les vies humaines. Je suis un jambon bien simple : une mort due à une religion, de près ou de loin, me met un degré de plus en tabarnak. Je n’essaie pas de « comprendre » l'intégrisme islamique pas plus que j’essaierais de comprendre un violeur qui violerait ma fille. Ce que vous faites à relativiser, à philosopher sur, à rationaliser les crimes, à essayer de comprendre l’origine du malaise, c’est ce qui est dangereux parce qu’inéluctablement ça mènera à une certaine forme de justification.

    Tu comprendras donc que le crucifix à l’Assemblée nationale, je l'ai loin dans le derrière (et ça devrait être votre cas aussi).

    Donc "law and order". Fair enough. 

    Je préfère comprendre et régler les problèmes à leur source plutôt que d'entrer dans la répression et la peur de l'autre. Peut-être suis-je naïf, mais je suis persuadé que c'est une méthode qui apporte des résultats plus durables.

    Ceci dit, un crime est un crime et il doit être puni comme tel. Pas de "facteur atténuant" qui tienne, évident. 

  6. il y a 12 minutes, 96 tears a dit :

    Si l’intégrisme islamique fait autant de vagues de nos jours, c’est parce qu’on ne s’oppose pas comme on devrait aux dogmes à la base de la religion, alors ce qui en découle fera nécessairement du dégât.

    Mettons que j'accepte ça (gros mettons). Quelle est ta position sur le crucifix à l'assemblée nationale? On jase là.

  7. il y a 4 minutes, 96 tears a dit :

    C'est quoi cette analogie, lol.

    Est-ce qu'un fan du Canadien décapiterait un fan des Penguins parce que ce dernier se moquerait du logo de l'équipe qui ressemble un peu trop à un siège de toilette ?

    Est-ce que le Canadien cause des problèmes comme - j'en cause sur le forum, disons, pour reprendre ton exemple - ou l'Islam en cause en société ? Non.

    Des fans de sport se tapent régulièrement sur la gueule pour la simple et unique raison qu'ils ne prennent pas pour la même équipe, oui. C'est cependant une poignée d'imbéciles généralement trop saouls. On ne comparera pas la gravité des gestes, mais ça aide à comprendre la dynamique. On ne condamnera pas tous les fans de sport parce que certains ne savent pas se conduire. On conclut que c'est un problème de CES individus. En fait, l'analogie sportive serait plus pertinente si on parlait de la culture hooligan, par exemple. Pour enrayer l'hooliganisme, il faut comprendre ce qui l'a engendré. Même chose ici.

    Ton raccourci de dire que l'Islam est un problème dans les sociétés occidentales est simplet. Ça évacue une grosse partie du problème réel. Je ne nierai pas que l'intégrisme islamique est un problème (qu'on a contribué à créer comme je l'ai déjà expliqué). Cependant, si on est pour dire que cette religion est un problème, je décroche. Toute religion est à mon sens un problème parce qu'elle évacue l'esprit critique. Elle donne des réponses faciles à des problèmes complexes. 

    Après ça, les violences, c'est problématique. Mais pourquoi sont-elles plus présentes en France qu'ici par exemple? C'est beaucoup plus complexe que "l'Islam est le problème". M'enfin, on va rapidement finir par tourner en rond.

  8. à l’instant, 96 tears a dit :

    Euh... oui, absolument ?

    Je ne vois pas en quoi c'est un raisonnement de jambon.

    Je trouve le lien de causalité faible.

    Mettons pour virer ça de bord.

    Le Canadien de Montréal prend trop de place dans la société parce que les gens en débattent souvent. Dans l'absolu, sure, le hockey ce n'est pas si important et oui, ça prend beaucoup de place. Sauf que réduire ça à une simple équation du genre, c'est évincé un paquet de données du problème.

    On pourrait dire ça de n'importe quel débat, en gros. Je trouve que le lien n'est pas cohérent.

  9. il y a 24 minutes, 96 tears a dit :

    Qu'on débatte là-dessus, qu'on en parle en ce moment toi et moi, c'est un signe que l'Islam en mène trop large dans notre société, oui.

    Qu'on débatte continuellement sur ton comportement est-il un signe que tu en mènes trop large sur le forum?

    J'veux dire, c'est un brin jambon comme raisonnement.

  10. il y a 1 minute, 96 tears a dit :

    Les êtres humains se tolèrent à condition que chacun n’empiète pas sur les libertés de son voisin. Le vivre-ensemble comme toi tu le conçois n’a jamais existé et n’existera jamais, ça j’en suis persuadé. Décapiter un professeur parce qu’il a montré un dessin en classe, juste que cet acte-là soit débattu aujourd’hui montre que l’Islam en mène trop large dans notre société.

    Décapiter un professeur est un acte barbare qui, oui, est lié à l'intégrisme musulman. Cependant, de conclure que ça veut dire que l'Islam prend trop de place dans notre société à cause de ça. Bof.

  11. il y a 24 minutes, 96 tears a dit :

    Déjà tu mélanges les affaires. En psychologie sociale, il y a toujours un endogroupe (us) et un exogroupe (them), tu ne peux pas appartenir au monde entier, et le besoin d'appartenance fait en sorte que tu vas te tourner vers ton endogroupe avant de te tourner vers l'exogroupe. Quand je dis que le us v. them c'est la nature humaine, je ne me trompe pas.

    Ça c'est une nuance à apporter à ton premier paragraphe.

    Pour ton deuxième paragraphe, je ne suis pas tant d'accord. Ça se radicalise parce que l'Islam est une religion fermée d'esprit portée sur la conquête et l'expansionnisme. En gros, it's their way or no way. Très différent du christianisme actuel.

    Well, let's agree to disagree then.

  12. il y a 36 minutes, 96 tears a dit :

    On n’est pas sortis et on ne sortira pas de sitôt de la phase du « us vs. them » et le problème, c’est surtout que de leur côté, ils ne plient pas, ne ramollissent pas, donc quand on ne s’oppose pas et qu'on ne critique pas les gestes dégueulasses qu’ils font, ça les fait s’imaginer que c’est un comportement acceptable.

    Il faut dénoncer à pleine gueule ce genre de comportements (le beheading du professeur), que ce soit universellement dénoncé, et je dirais même qu’il faut décrier ceux qui défendent le geste, et justement ne pas essayer de rationaliser ces actes horribles comme la malade mentale (1984) a fait, c’est la pire chose.

    Il va toujours y avoir du « us vs. them » by the way, ça fait partie de la nature humaine. il faut juste tenir son bout et ne pas permettre que la vapeur se renverse. Le temps fait en sorte que la minorité s’assimile culturellement à la majorité et les deux camps finissent par adoucir leurs positions. Tu tolères certains trucs mais pas tout (comme leur présence sur le territoire, le respect de leur religion et de leurs institutions religieuses, c'est déjà pas mal mine de rien). Trouver un juste milieu.

    https://www.foxnews.com/sports/ex-ufc-fighter-zelim-imadaev-chechen-refugee-beheading

    « The 25-year-old Russian fighter posted an Instagram story calling the 18-year-old suspect a “hero of Islam,” asking that “Allah approve your jihad,” according to Bloody Elbow. »

    Pourquoi ça c'est quelque chose qu'on peut lire en 2020 ? Quelqu'un avec une tribune qui praise ouvertement la décapitation d'un enseignant ? Réalises-tu à quel point c'est absurde ?

    Nah, ça, c'est faux. Ce qui fait partie de ce que tu appelles la nature humaine, c'est le besoin d'appartenance. Ce n'est pas une grande nuance, mais c'est une nuance importante. Ce qui mène à "us vs them", c'est le fait qu'on se sente fondamentalement différent de l'autre. Le besoin d'appartenance (de se reconnaître dans les autres) peut se cultiver autrement que par la culture d'origine (qui est un construit social). Ce qui devient important, c'est l'expérience commune. Je ne dis pas que c'est facile, je ne dis pas que rentrer en conflit/opposition n'est pas "naturel". Je te dis que la logique de "us vs them", on peut passer par dessus. Je ne dis pas que c'est facile, mais je ne me cache pas derrière un concept facile comme la nature humaine non plus.

    Pour le reste, je suis d'accord, il ne faut pas accepter ces comportements - ils sont criminels. Cependant, il faut comprendre, comme je l'ai expliqué, ce qui mène à ça. Ce n'est pas une croyance ou une culture qui mène à ça. Opposer une culture à une autre, c'est juste se mettre dans une position conflictuelle de laquelle on ne peut pas sortir. Plus tu fesseras sur l'Islam, plus les gens se radicaliseront. Plus ils poseront des gestes horribles, plus NOUS nous radicaliserons. C'est un cercle vicieux duquel il faut sortir. Comment? Là, ça, c'est difficile. Bien beau comprendre toutes les variables, faut toujours bien être capable d'agir dessus. 

  13. il y a 16 minutes, 1789 a dit :

    Quelle hypocrisie. Tout ça pour venir dire que « l’islam » ne réglera pas le problème, c’est fucking hors sujet.

    @MattIsGoD te fatigue pas, il a rien compris de ton effort de contextualisation. Le gars parle encore de l´Islam comme d’une Organisation mondiale, qu’il bouffe du foin avec W00t. Toi tu vois ça avec ton œil d'athée qui relativise la religion à l’echelle de l'existence, lui il te dit ça en tant que dude qui estime que c’est une culture qui doit dégager. 

    J’aime quand tu high five les facho, c’est candide. 

    Tout effort de contextualisation est payant. Même si les gens ne comprennent pas au départ, même s'ils ne sont pas d'accord, même si ça peut sembler être une perte de temps. Faire réfléchir, c'est primordial. Même lorsque tu te braques, tu es au moins exposé à l'information. À moment donné, ça fait son chemin. M'enfin, je suis naïf et j'aime écrire ce genre de texte parce que ça me pousse à réfléchir aussi.

  14. il y a 2 minutes, e028182 a dit :

    Vous parlez beaucoup de “us vs them” et de “défendre notre culture”. Perso, je me vois pas ça comme une opposition. Il y a plusieurs problèmes dans les systèmes occidentaux aussi et il y a du terrorisme et de la violence en occident. Je veux pas rentrer en compétition. Je me fou un peu de si on est meilleur ou pas. Il faut juste que “us & them” on règle nos problèmes. Au final, toutes les injustices que les musulmans ont vécu ne change pas le fait que la caricature de mahomet n’est pas acceptable dans la culture de l’Islam et justifie pour plusieurs des comportements violents et ce n’est pas une bonne valeur selon moi. Je doute que ce soit l’islam qui va sortir ces peuples du trou dans lequel on les a mis.

    Ouais bien, pour régler les problèmes, il faut justement sortir du "us vs them", à mon avis.

    Pour ce qui est de la partie en gras, you're damn right! Une religion, peu importe laquelle, ça te garde pas mal plus "en bas" que ça t'aide à "monter" et t'émanciper. Juste à regarder le Québec duplessiste. 

  15. il y a 33 minutes, e028182 a dit :

    Il y a des problèmes avec les trois. Les causes de ces problèmes ne sont pas exclusives à leur système et ce n'est pas juste une histoire de quelques pommes pourrîtes. Déjà quand un système reproduit de façon répété les même conséquences négatives, c'est un indice que c'est plus fondamental.

    Je suis d'accord qu'il y a des problèmes avec les "trois". 

    Je suis cependant curieux de bien comprendre ce que tu veux dire par "les causes de ces problèmes ne sont pas exclusives à leur système".

    Pour ce qui est de "ce n'est pas juste une histoire de quelques pommes pourries", je suis parfaitement d'accord, mais je ne suis pas sûr que nous le voyions de la même façon. Si on regarde l'exemple musulman (pour la police et le capitalisme, c'est similaire avec quelques nuances et une histoire différente, évidemment), il y a des raisons historiques, politiques, culturelles et sociales qui expliquent pourquoi ce "groupe" en particulier est plus "terroriste" que d'autres.

    Comme je l'expliquais précédemment, l'Occident (la France et l'Angleterre principalement) a découpé la carte du Moyen-Orient de façon assez arbitraire suite à la chute de l'Empire Ottoman (en fonction de leurs intérêts coloniaux et non des réalités sociales et géographiques de l'endroit). Ensuite, après la Deuxième Guerre Mondiale, il y a eu la décolonisation. Si on prend la France en particulier, ça a été particulièrement difficile en Algérie. L'intégration des immigrants algériens a été bâclée. Ghettoïsation, ostracisation, etc. 

    Ensuite, bon, ça n'explique pas tout. Il y a des éléments dans l'Islam (comme dans pas mal toutes les religions) qui amènent à une violence contre les infidèles. Des gens plongés dans la pauvreté, exploités par des puissances étrangers, déracinés et autres peuvent facilement être séduits par ça. Tu as de la difficulté à te nourrir, tes enfants se font cracher dessus à l'école, tu ne vois aucune porte de sortie... bien les beaux sermons de l'Imam deviennent séduisants par mal.

    Et si on regarde au Moyen-Orient directement, c'est un peu la même chose. En Afghanistan par exemple, les Américains et les Russes tentent de contrôler le territoire depuis 40 ans. Les Américains ont appuyés l'Irak contre l'Iran, ensuite ils se sont retournés contre l'Irak et ils supportent Israël contre les pays Arabes. Ils sont aussi du côté de l'Arabie Saoudite contre tous les autres pays arabes. Essentiellement, pour les gens du Moyen-Orient, les États-Unis sont vus comme un exploiteur étranger qui est responsable, à tort ou à raison, de leurs conditions de vie difficiles. Évidemment, lorsque je dis "à tort", je fais référence aux théocraties. Ces régimes gardent le peuple dans la pauvreté et la servitude autant sinon plus que les influences économiques étrangères. L'Occident devient donc une cible facile pour ces régimes afin de dévier la colère du peuple. 

    En somme, lorsque je vois des gens dire que "notre" culture est en danger ou que l'Islam est LE problème, je roule les yeux. C'est tomber dans le même piège que l'Iranien qui blâmerait les États-Unis pour toutes les difficultés qu'il vit. Alors, oui, quand on me dit que l'Islam est le problème, je vois de l'islamophobie. Parce que le problème de fond n'est pas l'Islam, mais bel et bien l'utilisation qui en est faite ET un paquet de facteurs socio-historiques. Le Musulman qui émigre pour fuir une théocratie ne le fait pas pour la répliquer ailleurs. Mais si on l'intègre mal, si on lui crache dessus, si on lui dit qu'il est un ennemi, si on le garde dans la pauvreté (et là, ça revient au fameux racisme systémique), bien, il y a des conséquences.

    T'sais, tout ça n'excuse pas du tout les gestes, au contraire. Mais ça devrait nous forcer à se mettre les yeux en face des trous et à adresser les vrais problèmes plutôt que de tomber dans un nationalisme primaire. Malheureusement, ça demande de l'empathie, du détachement et une capacité de comprendre des enjeux complexes. Mettons que ce n'est pas donné à tous et que c'est plus facile de tomber dans la facilité... comme ce l'est pour le Musulman qui tombe dans l'intégrisme. C'est en fait exactement la même réaction à un faux "us versus them". 

  16. Il y a 5 heures, DASRI a dit :

    Pis j'aime bien que w00t admette sans detour qu'il voterait dans l'espoir de sauver son porte-feuille.

    Les autres ? Pas important tant que monsieur se fait des sous avec son bitcoin. Et si il réalise le problème, il s'en cogne éperdument: moi d'abord, fuck les autres bien profond. Trump, c'est avant tout cette mentalité.

    Mais c'est un naïf ultra sensible que de trouver ce comportement répugnant. C'est aussi intéressant, ça, cette inversion du discours, c'est devenu positif d'en avoir rien a foutre des mouvement sociaux/progressiste, c'est même mieux d’être contre, le nombre de fois ou il a adopté la position opposée au bon sens et s'autocongratule pour ca, c'etait ballsy as fuck.

    Trump y est pour beaucoup et c'est ce que j'entendais par "je vote pour lui parce qu'il n'aime pas les mêmes personnes que je n'aime pas"

     

    Dans la tete des trumpanzees, ils le sont ou vont le devenir grace a Trump. J'ai toujours ete fascinée par les gens qui touchaient moins que moi mais s'opposent a taxer les plus riches. Ils preferaient couper les aides sociales et laisser des gens crever de faim plutot que de "punir les riches" d'etre riche. Pour moi, c'est le profond desir de s'imaginer a leurs place dans 10 ans.

    Le fameux American Dream. Tu crèves de faim, tu croules sous les dettes pis t'as pas le moyen de te faire soigner, mais le maudit socialisme ça va tous nous mettre dans la rue! Tellement de milliardaires potentiels aux States anyway...

    La grande arnaque conservatrice est d'avoir fait croire aux pauvres que les plus pauvres étaient l'ennemi à abattre; le parasite qui leur coûte si cher. Nos bons animateurs de radio-poubelles qui gagnent 200k par année font la même chose. "Le gouvernemaman veut vous taxer davantage, ne trouvez-vous pas que vous êtes déjà pris à la gorge? T'sais, hein, faire vivre les BS, ça va faire!" 

  17. il y a 12 minutes, DASRI a dit :

    Ouais mais non. Je ne suis pas anti trump pour commencer mais il suffit de le critiquer pour etre contre lui dans ta tete

     

    Ensuite, l'economie et le marche ne sont qu'une part des aspects de la politique, tu peux continue a raisonner de facon simpliste et binaire mais en fait, c'est important de respecter l'aspect social de ton pays sinon tu te retrouves avec des emeutes. Tu peux a la fois sauver l'economie sans chier sur les minorites. Genre Obama et Bill Clinton en fait ? L'un exclue pas l'autre, tu peux etre "progessiste" (dans ton cerveau ca a l'air de vouloir dire, respecter un minimun les autres) et etre pragmatique.

     

    Marrant aussi cet argument a propos de Trump fait gagner de l'argent vu le taux de chomage et de la dette americaine mais je sais que tu vas repondre que c'est pas de sa faute. 

    En bref, voter pour Trump n'a pas enrichi les americains. Juste les plus riches. Mais le resultat etait connu de tous ceux avec un qi a plus de deux chiffres.

    C'est tellement important ça et tellement peu de gens le réalisent!

    Même chose quand Trump se vente de ses chiffres d'emplois. Combien de gens doivent avoir deux jobs pour arriver parce que les salaires sont merdiques et le coût de la vie toujours de plus en plus cher? Combien de gens n'ont pas une bonne assurance maladie ni le moyen d'envoyer leurs enfants dans une école décente? Combien de gens vivent sous le seuil de la pauvreté? Pourquoi l'écart entre les riches et les pauvres continue de s'accentuer?

    Mais t'sais, voter démocrate voudrait dire payer plus d'impôt... selon Trump. Or, Biden propose un nouveau palier d'impôt pour les 400k et plus... impôt PROGRESSIF ce qui veut dire que seulement les $ en haut de 400k seront taxés plus. Disons que ça touche, quoi, 0,5% de la population et que ça bénéficiera à la collectivité parce que ça représente des milliards? Je veux dire, on peut être contre dans l'absolu si on croit à la théorie des trickle down economics, mais dire au monde que Biden va monter les taxes de la classe moyenne? C'est des mensonges. 

    Trump utilise deux métriques pour se venter: stock market (qui est très volatile) et nombre d'employés créés. Deux métriques très trompeuses et qui ne disent rien sur la santé économique de l'américain moyen. Comme tu dis, les baisses d'impôt de Trump n'ont affecté directement que les riches. Il a hérité d'une économie en énorme croissance APRÈS que Obama et Biden soient sorti de la crise (encore là, ça, c'est conjoncturel pas mal). Il a planté son économie en tentant de la "sauver" du virus. Disons que l'argument économique pro-Trump est pas mal faible en ce moment.

  18. il y a 21 minutes, Vicks a dit :

    Matt, j'en tombe sur le cul à chaque fois de te voir tenter de lui faire comprendre quoi que ce soit. Un grand mystère! 

    :columbo2:

     

    Ça va être mon last post icitte! 

    I'm done with you, dépotoir 

    :monopoly2:

    Bah, j'écris surtout pour moi-même. J'aime suivre la politique américaine et malheureusement W00t est le seul qui en parle ici ou presque.

    Je n'écrirai pas sur les réseaux sociaux ou très peu pour des raisons évidentes (se peinturer une couleur politique dans le front quand tu vises le genre de carrière que je vise, ce n'est pas intelligent).

    Alors, ce thread est une façon pour moi d'exprimer ce que je pense par rapport à ce qui se passe aux USA. Ce serait cool s'il y avait plus de gens allumés avec qui discuter, mais on fait avec ce qu'on a, I guess.

    Tu vas me manquer vieux bougre! Take care :)

  19. il y a 19 minutes, Daleko a dit :

    Dire que des gens sont morts parce qu'ils ont dessiné ceci, et montrer ce ceci, ça ne revient absolument pas à porter un quelconque jugement de valeur sur la religion en question. Si certaines personnes ne veulent pas regarder ces images, rien ne les force à le faire. Vouloir interdire à tous de le faire, c'est imposer sa religion et ses propres jugements de valeur.

    Ce qui me gène avec ta façon de voir, c'est qu'il n'y a aucune limite si on part dans ton sens, tandis qu'il y en a une dans l'autre (l'incitation à la haine est interdite). Aujourd'hui quelqu'un qui n'est pas forcé de regarder une caricature décide qu'il faut l'interdire pour tous car ça va à l'encontre de ses croyances. Demain quelqu'un qui n'est pas forcé de regarder les filles en maillot de bain décide qu'il faut leur interdire les cours de natation car l'exposition du corps va à l'encontre de ses croyances. Ou quelqu'un d'une autre religion décide qu'il ne faut pas enseigner l'évolution car ça ne correspond pas à sa foi. Etc.

    Sinon, si je suis islamophobe, alors tous les musulmans qui luttent contre le terrorisme le sont aussi.

     

    Non, t'es islamophobe parce que tu fais dans l'amalgame, pas parce que tu dénonces l'intégrisme. Tu es islamophobe parce que tu lies intimement le problème à leurs croyances religieuses, pas parce que tu es contre la violence commise au nom de l'Islam. 

  20. Il y a 8 heures, L'Oracle-W00t a dit :

    En quoi sont-ils plus con que toi?

    L'éducation c'est pour se faire laver le cerveau comme toi. Par contre, il y a des gens instruit qui votent Trump, beaucoup plus que tu penses.

    Tu n'as pas complètement tort ici, mais ça s'explique (le fameux "Silent Trump Voter" que les firmes comme Trafalgar surestiment incroyablement - ce que Trump appelle sa "silent majority"). En partant, on parle d'un système électoral à deux partis. Inévitablement, même lorsque tu manges une "volée", tu vas chercher à peu près 40% à 45% des voix (genre, plus qu'un gouvernement majoritaire va chercher ici). Trump a même gagné avec 45% dû à la nature bizarre du système d'élection présidentiel. Mais bon, pour le fun, regardons les résultats de 2016.

    spacer.png

     

    Trump s'est fait varloper chez les gens éduqués... mais il est quand même allé chercher 36% (t'sais 36% au Canada et tu as des chances d'être majoritaire). De plus, les gens avec une éducation collégiale ne représentait que 37% de l'électorat. Une autre chose que l'on remarque rapidement en regardant les résultats c'est que Trump a scoré de plus en plus fort plus les gens sont vieux. Chez les moins de 50 ans, il s'est fait complètement détruire. Il a aussi gagné facilement les Blancs, particulièrement les hommes blancs. Bref, les groupes démographiques qui VOTENT! Dans l'absolu, Trump avait fait à peu près le même score que Romney... Clinton a fait bien moins qu'Obama et le taux de participation a baissé par rapport à 2012. 

    Pour être tout à fait honnête, je doute FORTEMENT que les pourcentages des groupes démographiques changent radicalement. C'est assez facile à comprendre d'ailleurs, Trump ne fait campagne que pour sa base ET les gens sont très partisans aux États-Unis; t'es rouge ou t'es bleu et ça change rarement (pas pour rien que les élections se jouent toujours sur quelques états). Il s'adresse à l'homme blanc sous-éduqué en grande majorité. Alors, dur pour lui de faire des gains ailleurs. Cependant, là où il y aura un gros changement, c'est dans le pourcentage des électeurs qui sera SOUS 50 ans - gens qui avaient voté en 2008 et 2012, mais pas en 2016. D'ailleurs, c'est ce qu'on remarque déjà dans le vote par anticipation. En ce sens, il y a plus de minorités visibles, plus de jeunes et plus de gens éduqués, tous des groupes qui votent Démocrate, qui se présentent aux urnes (et au bureau de poste). T'sais, Biden a fait une erreur politique en parlant du pétrole durant le débat, mais c'était pour séduire ces gens-là. Erreur de jugement considérant que ces gens-là se foutent bien de Biden, ils veulent juste se débarrasser de Trump. Si les Républicains présentaient un candidat "normal", ils voteraient pour un Third Party ou ne voteraient pas du tout.

    Maintenant, revenons à ton "il y a plus de gens éduqués qui votent pour Trump que vous le croyez". Comme je disais, pas faux, 36% d'entre eux l'ont fait en 2016. La théorie du Silent Trump Voter n'est aussi pas tout à fait fausse. Ces gens-là n'appuient pas l'individu Donald Trump pour la plupart et ne le ferons surtout pas en public dans certains cercles, mais appuis, pour différentes raisons, les positions républicaines. Ils sont économiquement très à droite, ils sont religieux, ils ne veulent pas d'un gros gouvernement, etc. C'est anecdotique, mais en 2016, je travaillais pour une compagnie qui faisait de la business à l'internationale et plusieurs de nos vendeurs américains ont voté pour Trump. Tous Blancs, tous gagnant au dessus de 200k par année et tous entre 40 et 60 ans. L'un d'entre eux, un homme que je considère très intelligent, vient du Texas. Lorsque je lui ai demandé pourquoi il votait Trump, il m'a dit "c'est peut-être un clown, mais il ne laissera pas les Liberals changer l'ADN de notre pays et le congrès ne le laissera pas tomber dans les extrêmes". Bref, il sait que Trump est un mauvais politicien et qu'il fait des dommages à l'international, mais il s'en fout. Il a de l'argent et il est conservateur (autant social qu'économique, c'est un texan riche blanc après tout). On a eu de très bonnes conversations sur l'avortement, l'immigration, les impôts, etc. Nous ne partageons définitivement pas les mêmes valeurs, mais il était loin d'être un Trumpfuck comme ceux qu'on voit dans les rallyes arborant fièrement un chandail QAnon. Je pense que Trump va avoir perdu quelques uns des électeurs comme lui en s'adressant un peu pas mal trop à la frange crackpot de son électorat. En fait, si on regarde les sondages au Texas, ça le confirme pas mal. Ce sont d'ailleurs des gens de ce type qui sont dans la Lincoln Project. Il y a même eu des rumeurs que George W. Bush appuierait Biden. 

    Trump est dans une très mauvaise position en ce moment, mais il a encore 10% à 15% des chances de gagner et avec ce qu'on a vu en 2016, rien n'est joué. J'ai très peur de la suppression de votes et des cours pactées de Républicains (la raison principale pour laquelle les Républicains ne sortent pas contre Trump, il a été leur idiot utile à ce niveau).

    Btw, l'argument que les marchés boursiers vont planter sous Biden, c'est de la bouillie pour les chats (si tu parles spécifiquement de la cryptomonnaie, je n'y connais rien, mais ça semble se trader comme les autres titres. Alors, ça reste de la spéculation, je doute qu'il y a un effet drastique peu importe qui rentre, du moins à long terme. Au contraire, on pourrait dire que la stabilité politique qu'apportera un Biden combiné à l'inévitable sortie de crise d'ici 6 à 12 mois ne pourra qu'être bénéfique pour les marchés). L'incertitude est ce qui fait planter les marchés (regardez en ce moment et la volatilité depuis le début du virus). C'est l'argument de la droite dans chaque pays, à chaque élection et c'est toujours de la bullshit.  

    Si tu penses que tu voterais Trump que pour cette raison, well, oui, tu es plus con que "nous". Parce que, en vérité, tu voterais Trump parce que tu es le genre d'homme blanc réactionnaire (et sous-éduqué) qui est rejoint par ses positions sur l'immigration et les minorités plus que pour des raisons économiques. Trump a légitimé les positions paranoïaques des gens comme toi. S'afficher comme raciste aujourd'hui aux États-Unis, ça ne fait pu tourner des yeux, surtout dans le Sud, et ça, ça fait peur. Mais bon, hey, ça, tu t'en fous, tant que ta criss de cryptomonnaie soit rentable. Jesus fucking Christ...  

  21. il y a 9 minutes, L'Oracle-W00t a dit :

    Tu es un homme blanc heterosexuel, éduqué. trentenaire, privilégié et avec un bon emploi., les progressistes américains comme AOC te pendraient si c'était légal.

    T'as pas sérieusement écrit ça?

×
×
  • Créer...