Aller au contenu

MattIsGoD

Éboueur
  • Contenus

    13 686
  • Inscription

  • Dernière visite

Derniers déchets posté(e)s par MattIsGoD

  1. il y a une heure, DASRI a dit :

    Obama a ete reelu. Je croirais dans le charisme de Trump si il fait pareil, il a sa bande parce qu'il est unique dans son genre. 

    Quand aux boomers US, dans 20 ans, ils seront dans leurs chiottes en sapin. Les AOC ont l'avenir. Je vois en Trump les soubresauts d'un systeme a l'agonie.

    Quand je parle de leader charismatique, je parle surtout du fait que tout le leadership de Trump s'exerce autour du culte que lui voue ses supporters. Je le déteste, mais il est charismatique. Il sait attirer l'attention. Le charisme, ça peut aussi être la facilité à se faire haïr... comme à la lutte ;)

  2. il y a 22 minutes, DASRI a dit :

    J'ai identifie les electeurs de trump dans deux categories:

    -Les croyants: les pas malins, les sans éducations, ceux qui sont content d'avoir un président qui semble faire du mal a ceux qu'ils détestent. Leurs arguments se résument a des accusations souvent fausses que les autres sont pires et pour eux, que Trump soit détesté par les médias est une preuve suffisante que c'est le président qu'il faut aux américains, il n'y  pas de remise en question et argumenter contre trump, c'est être contre eux.

    -Les opportunistes: généralement ceux qui sont au pouvoir ou qui ont des intérêts financiers. Trump en a aide un paquet a s'enrichir et certains veulent leur part du gâteau. Sans compter qu'il a offert une plateforme aux conspirationnistes en legitimisant leurs lubies. Certains croient aussi mais ils sont avant tout la pour s'en mettre plein les poches.

    Et..C'est tout, j'ai jamais vu un président américain avec un électorat si peu diversifie. Mais en revanche, les 30% qui croient en lui lui sont restes fidèles pendant 4 ans et ca, ca m'impressionne. Ou me terrifie.

    Ce qui est fascinant avec la politique américaine des 12 dernières années c'est qu'on vient de voir deux leaders charismatiques de suite. Autant je déteste Trump, autant faut lui donner qu'il attire le spotlight et que ses amateurs le regardent comme un Dieu.

    Avec Obama, son "Yes We Can" avait été très rassembleur et il y a avait et a encore un très grand culte de la personnalité autour de lui. L'élection de Trump, c'est la réponse des simplets anti-Obama. Les "proud 'muuuuuricans" se rangent derrière un gars TOTALEMENT à l'opposé de ce qu'ils détestent. Ça aide aussi que Trump légitimise, comme tu le pointes justement, les positions les plus dégueulasses. 

    Bref, il n'y a rien de plus réactionnaire que l'élection de Trump en 2016 et, ironiquement, les Démocrates ont présenté un candidat merdique qui ne fera pas trop de vagues juste pour combattre ça. Mettons que Biden, c'est le retour au statut quo. C'était le gars de l'establishment qu'on avait mis avec Obama pour aller chercher les centristes. Et là, c'est le gars de l'establishment qu'on met là pour un peu casser la vague progressiste et surtout s'assurer de défaire Trump. Bref, après deux leaders très polarisants, les États-Unis vont se retrouver avec quelqu'un de très "vanilla". Retour à la normale. T'sais, c'est pas super inspirant, mais c'est nécessaire. En espérant que la vague progressiste continue de monter et que les AOC de ce monde prenne plus d'importance dans le parti. Mais bon, faut pas rêver. Socialement, les États-Unis ne seront pas là pour encore 20 ans. Trop de boomers éduqués à l'anti-communisme à la Nixon encore.

  3. il y a 24 minutes, TheCrow a dit :

    La Chine et la Russie ne sont pas intéressées à faire la guerre pour le moment. Ce qui se passe entre l'Inde et le Pakistan est beaucoup plus dangereux.

    Je ne parle pas de "guerre", je parle d'influence économique et géopolitique. C'est là que la game se joue maintenant. Je n'ai pas peur à une guerre ouverte avec eux. Ces grandes puissances (USA inclus) ont trop à perdre pour entrer en conflit ouvert les unes avec les autres. Le problème avec le régime américain actuel c'est que Trump se chicane plus avec le reste de l'OTAN qu'il passe à faire un vrai contre-poids à la Chine et à la Russie. Pas pour rien que la Russie préfère qu'il reste en poste. Pour la Chine, c'est différent. Trump les antagonise constamment et crée des tensions inutiles. Mais il ne fait rien de vraiment concret pour les ralentir sur la scène internationale. Les sanctions? Ça leur empêche de pénétrer plus facilement le marché américain et... c'est tout. Ses mots vides par rapport au COVID? À part être une tentative de se déresponsabiliser...

  4. il y a 3 minutes, TheCrow a dit :

    Je suis 100% canadien...et les élections américaines ont l'air de te préoccuper beaucoup plus que moi. C'est ce qui se passe dans ma cour qui me préoccupe. J'ai pas l'temps de sniffer chez le voisin, j'en ai déjà plein les bras avec ce qui se passe chez moi.

    Mets-en que ça me préoccupe! Parce que le résultat de cette élection aura de grandes conséquences pour le reste du monde. Trump a effrité l'influence américaine sur la scène internationale. Ce n'est pas bon pour le Canada et le reste de l'OTAN puisque ça a permis à la Chine et à la Russie d'être plus présents. 

  5. il y a 42 minutes, TheCrow a dit :

    Désolé, mais je ne suis pas américain, je suis canadien. (et je ne suis absolument pas socialiste non plus)

    Ça devrait répondre à ta question.

    J'en reviens pas. Tu ne fais que répéter la ridicule propagande de Trump.

    Harris est loin d'être si à gauche que ça, même chose pour Biden. Les deux sont contre le medicare for all (parce que t'sais, faut protéger les pauvres compagnies d'assurance). Ils sont cependant pour un système hybride ("public option", ce que ton ami Trump appelle du "socialize healthcare"... comme si c'était une mauvaise chose). Les deux sont très frileux par rapport au fameux "pack the courts". Les deux ont dans le passé voté pour des lois sévères sur la criminalité (ce qui nuit particulièrement aux Afro-Américains). Ironiquement, Trump et Pence les attaquent sur ça, mais de l'autre côté les traite de socialistes. Mais t'sais, si tes chums de Fox News pis de AON (et autres torchons d'extrême droite auxquels tu t'abreuves) le disent, ça doit être vrai qu'ils sont ultra-socialistes pis qu'ils veulent détruire l'Amérique.

    Le "squad", elles sont très à gauche (pour des Américaines), mais on est encore très loin du "socialisme". Je veux dire, criss, si tu considères les progressistes américains comme des socialistes, je ne veux pas savoir ce que tu penses des systèmes scandinaves... Jesus Christ. Ce sont des social-démocrates. Bref, elles sont très proches des idées qu'on a ici au Québec.

    Pis "Biden est un pervers". Le king du grab her by the pussy, ça, tu vies bien avec? Encore une fois, Jesus Christ! En quoi c'est un argument quand l'autre est 10x pire? 

    C'est quoi le next step, tu vas me parler d'ANTIFA et dire que ce sont des terroristes? T'es sûr que t'es pas un bot russe? Tu peux bien penser que t'es "au centre"! Sérieux, ça va faire la connerie. Tu peux supporter Trump, fine, mais assume ce que tu supportes et renseignes-toi sur ce que tu critiques. C'est juste aberrant ton discours. What's next? Trump est vraiment le meilleur président pour les Noirs depuis fucking Lincoln?

  6. il y a 23 minutes, L'Oracle-W00t a dit :

    Je l'ai montrer  a plusieurs amis anti-trump et ils ont tous pouffé de rire, il savent que joe biden est un zombie, les gens qui souffrent de TDS voterait pour n'importe quoi, même un  cochon  au lieux de voter Trump. .... Il y a aussi le timing, c'est le temps de halloween et c'est un spot qui a été diffusé seulement 1 fois pendant un épisode de the walking dead, c'est concept :p .   ce n'est pas tout le monde qui se prend au sérieux mec!

    Criss, le spot peut être drôle, ça ne veut pas dire que le spot est bien targeté pour obtenir le behavior voulu (des votes pour Trump).

    D'un point de vue stratégique c'est un coup d'épée dans l'eau. Marketing strategy 101.

  7. il y a 32 minutes, L'Oracle-W00t a dit :

    One appel ca du marketing mec ...tu es supposé reconnaitre ca hein!

    No shit! Mon analyse était très marketing. Faut que tu te jettes dans le contenant quand tu n'as aucun contenu à promouvoir. 

    La grosse erreur MARKETING de Trump est que son message target quasi-exclusivement les gens qui lui sont déjà acquis. Genre toé, tu vois le truc de zombies et tu trouves ça cool. L'électeur moyen trouve juste ça puéril. Une autre attaque personnelle au milieu d'une mer d'attaques similaires. C'est loin d'être "épique", c'est même assez mauvais comme marketing. Catchy, mais vide. Sure, tu solidifies les déjà convertis, mais dans une élection, ça se joue surtout chez les indécis. Au niveau stratégique, ce n'est pas fort. Ça a marché en 2016 parce qu'il était un "new comer" qui s'adressait à une frange négligée de l'électorat - et même à ça, on pourrait facilement dire que c'est Hilary qui a perdu plus que lui qui a gagné, mais bon, autre débat. De plus, il n'avait pas de bilan à défendre/promouvoir. Là, on dirait qu'il essaie de se faire élire plutôt que ré-élire.

    T'sais, le phénomène Trump, c'est assez simple à saisir. T'as un paquet d'idiots/conspirationnistes/racistes (des W00t, quoi) qui se sentent valider par lui et les religieux/riches/gun nuts qui se servent de lui et qui se jouent de son ego monstrueux pour obtenir ce qu'ils veulent (genre Mitch McConnell).

    N'essaie pas de me parler de marketing, tu n'y connais visiblement pas grand chose.

  8. Transition from the industry...

    Il veut pas "fermer" l'industrie. Il veut qu'on abandonne progressivement la dépendance au pétrole.

    Dans ton cerveau c'est probablement la même chose, mais c'est une nuance ultra-importante.

    Mais bon, erreur politique d'en parler parce que le monde va capoter comme toé plutôt que de comprendre ce que ça implique vraiment. Parce que t'sais, l'environnement c'est une affaire de socialissss.

    Transitionner vers d'autres sources d'énergie va créer de nouveaux emplois à terme. "Destroy our economy", demogagique à souhait.

  9. il y a 6 minutes, bubble owl a dit :

    Encore de la victimisation et de la propagande black lives matter. Ce mouvement veut juste dominer la race blanche pour se venger de l'esclavage de leur ancêtres. Dans 200 ans si la terre existe encore, les races vont etre majoritaire et les blancs minoritaire et ils vont encore continuer de se victimiser.

    Un grand génie w00t w00tien ici mesdames et messieurs.

  10. il y a 35 minutes, 1984 a dit :

    A la base, je ne parlais pas de l’histoire en général, il est évident que c’est important de comprendre les idéologies et de contextualiser. 

    Mais en fait je parle uniquement de laïcité dans le cadre scolaire. Et forcément, en France, nous n’avons aucun cours de religion ou de théologie à cause justement de cette séparation Eglise État. Il est donc important qu’a l'école, les instructeurs respectent cette neutralité.

    D’ailleurs, l’idée c’est pas de ne pas parler de religion, l’idée c’est de ne pas discuter de leur bien fondé ou de détails théologiques. En fait, aucun prof d’histoire français ne pourra se permettre de demander l’opinion des élèves sur telle ou telle idéologie religieuse, sur ce principe même de neutralité. Donc même si on parle des croisades, même si on aborde les guerres de religion ou même l’onscurantisme, on ne rentre pas pour autant dans un débat idéologique avec les faits historiques. On ne questionne pas l’histoire en classe, on l'étudie sans porter de jugement. Du coup c’est pareil pour la religion. 

    A partir du moment où on demande aux élèves d’être neutre vis à vis de la religion des autres, les professeurs doivent s’aligner sur ce principe. Ça me semble logique.

    Sur la partie d'en discuter sans jugement moral, je suis d'accord. Tant mieux si la loi s'arrête là en France et qu'on continue d'étudier le reste. C'est primordial. Ensuite, les gens se feront bien leur propre idée. Après tout, l'école sert aussi à ça; apprendre à réfléchir.

  11. il y a 10 minutes, IRON a dit :

    aujourdhui je crois que ce cours n'existe plus. mais lorsque j'y allait ouais c'était un cours obligatoire pour tout le monde et ce dans tous les écoles du québec... c'était normal personne pausait de question

     

     

    Je ne sais quel âge tu as, mais dans mon temps (yark), on avait le droit entre morale et catéchèse. 

    à l’instant, 1984 a dit :

    C’est le Québec. En France il n’y a AUCUN cours de religion à cause de l’école laïc.

    Faut faire la nuance entre "cours de religion" et "cours sur l'histoire d'une/des religions", non?

  12. Ok et j'ai commenté où sur la situation en France? Tout ce que j'ai dit c'est que de comprendre l'histoire des différentes religions étaient très important si on voulait se détacher le plus possible de l'influence de la religion dans les institutions. Genre, faut que tu comprennes les impacts politiques d'une religion X dans un contexte Y si tu veux pouvoir avoir une vraie laïcité d'un État. C'était un commentaire général.

    Pour la France, mes connaissances sont très de surface, oui, alors merci pour l'info. Cependant, si tu dis que le but est de ne pas parler de religion du tout et de rester sur un terrain "neutre", je suis contre. La religion fait parti de l'histoire des sociétés humaines et quand on fait un cours d'histoire, un cours d'anthropologie et un cours de sociologie, on doit inévitablement aborder le sujet. Tu peux le faire en parlant de l'institution plus que de croyances, mais il faut comprendre les croyances pour comprendre l'institution. Bref, il y a moyen de le faire sans nécessairement poser de jugement positif ou négatif. Évidemment, chaque professeur a ses biais donc il y a risque. Mais, théoriquement, étudier le fait religieux ça ne devrait pas entraîner de discrimination. Ceci dit, il est bien difficile de contrôler les réactions des gens lorsque l'on étudie froidement leur religion. Comment quelqu'un reçoit un message, on peut essayer de le contrôler du mieux que l'on peut, mais ça reste excessivement difficile. Je ne doute pas que certains professeurs laissent trop transparaître leurs biais.

    M'enfin, c'est extrêmement complexe tout ça.

  13. Ok...?

    Je suis athée, oui. Je crois que la religion et la spiritualité n'ont aucune place dans la gestion d'un état, oui. Je suis pour que chacun pratique la religion qui lui chante et ce même si je crois que les dogmes religieux sont, pour la plupart, lorsque pris au premier niveau, d'un stupidité incroyable (il y a une grande valeur philosophique dans la majorité des religions, mais lorsque c'est pris "at face value", ça peut devenir très dangereux). 

    Mais c'est quoi le rapport entre ça, ma position sur l'éducation sur les CULTURES religieuses et ton message? En quoi suis-je pour une "propagande anti-religieuse"? Et surtout c'est quoi une "attitude laïque"?

×
×
  • Créer...