Aller au contenu

Kalium

Éboueur
  • Contenus

    232
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Réputation

314 Très bonne

À propos de Kalium

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

828 visualisations du profil
  1. Kalium

    Quels livres voulez-vous lire, les liseux?

    Étant un fan de Jean-Philippe Baril Guérard, je serais aussi prêt à me procurer son roman (Royal) qui a gagné le prix littéraire des collégiens l'année passée.
  2. Ma prédiction: Chiefs 31-24. Patriots 27-24. Rams 27-20. Saints 41-17. C'est un peu facile comme prédiction de choisir le carré d'as mais ça va être dur de faire autrement selon moi. Peut-être que les Chiefs vont s'écrouler en séries et laisser passer les Colts. Peut-être qu'Ezekiel Elliot ou Nick Foles continueront à faire des miracles pour leurs équipes respectives. Peut-être que Rivers va trouver comment battre Brady dans le froid et la neige... Chose certaine, ça va être des quarts de finale très intéressants. Mon rêve de voir Brees contre Brady pour une finale ultime sera peut-être exaucé.
  3. Kalium

    Vos résolutions

    Ça serait pas pire. On pourrait faire une liste de livres ouverts au vote pour le choix de l'oeuvre.
  4. Kalium

    Vos résolutions

    Ça serait intéressant mais il faudrait être modeste dans les objectifs car je suppose que, comme moi, les gens travaillent et/ou sont rendus paresseux.
  5. Kalium

    Le dernier film que vous avez vu

    Je viens de voir Bandersnatch, la nouvelle production Netflix interactive par les producteurs de Black Mirror. Tout d'abord, je dois avouer que je n'ai jamais été fan des histoires dont vous êtes le héro. J'ai toujours trouvé que ça finissait trop tôt et j'avais toujours peur de manquer la "meilleure" histoire en faisant les mauvais choix. Avec Bandersnatch, cette peur est non fondée car l'émission force le spectateur à recommencer en accéléré tant que ce dernier n'est pas satisfait du dénouement. Sans trop divulgâcher le film, je peux dire que j'ai vu au moins 5 fins différentes dont celle qui se termine avec le véritable générique et qui semble donc être celle voulue par la réalisation. Dès le début, on est obligé de faire des choix qui influenceront l'intrique non seulement dans l'immédiat mais aussi dans une combinaison complexe d'embranchements logiques. Vivre 2 fois la même scène ne donne pas nécessairement les 2 mêmes choix à chaque fois et de nouveaux "chemins" s'ouvrent alors. À en juger par l'autre spectateur avec qui je regardais, l'expérience devient moins divertissante après 1 heure de visionnement, qui est à peu près celui d'un épisode normal. En somme, je recommanderais aux fans de choses meta à la Donnie Darko ou à la Inception. Pour les autres, l'écoute de Bandersnatch risque d'être une curiosité sans plus.
  6. Kalium

    Un dilemme pas facile

    Je pose la question car je ne sais pas quoi répondre moi-même. C'est un dilemme entre la valeur du temps et la valeur de l'argent en temps. Avoir 2 heures de plus par jour c'est bien, mais si c'est pour travailler autant avoir l'argent et ne pas subir ce temps de travail supplémentaire. Or, pour quelqu'un qui ne manque pas d'argent, le temps sera préférable mais encore là souvent les gens aiment travailler donc ça s'annule. J'ai voté B mais c'est pas principe seulement car dans les faits j'aurais de la difficulté à choisir.
  7. Kalium

    Le problème avec Tinder

    2 enfants de 2 précédents mariages?
  8. Mise en situation: vous rencontrez un génie qui vous place devant 2 alternatives très bien expliquées et dont tous les détails sont énumérés sur un contrat. Les 2 choix sont les suivants: A: Vous continuez votre vie normalement (même travail, même horaire, même salaire) mais vous êtes payés 15 heures de plus par semaine. Si vous travaillez 40 heures en ce moment, vous devez continuer à faire 40 heures mais vous serez payé pour 55 heures. Si vous obtenez une promotion, un horaire normal sera attendu de vous mais vous aurez encore droit aux 15 heures boni. B: Vous avez la faculté de transformer 2 heures de sommeil par jour en n'importe quelle activité de votre choix. Admettons que vous dormez normalement 8 heures, il vous faudra maintenant dormir 6 heures par nuit pour récupérer de la même manière. Lequel vous choisissez?
  9. Kalium

    Le dernier film que vous avez vu

    J'ai été voir le Rocky horror picture show à une représentation de minuit pour l'halloween. J'avais déjà vu le film en arrière-plan de soirées d'halloween mais jamais au complet et surtout jamais dans une salle de cinéma. Le moins qu'on puisse dire c'est que je n'avais jamais assisté à rien de pareil. Dès les premières notes de la chansons d'intro, les spectateurs étaient déjà debout et hurlaient les paroles en coeur. Les poignées de riz ont volé entre les oscillations des briquets et les projections de roties. Je me suis surpris moi-même à crier des "asshole!" et des "sluts!" à la vue des personnages principaux. Selon moi, le cinéma n'est pas un endroit où parler et encore moins commenter le film. Mais ceci est l'exception qui confirme la règle. J'y retourne l'an prochain et je vais connaître la routine, assurément.
  10. J'étais dans un bar cette semaine où la propriétaire mexicaine est presque rendue une amie à force que j'y suis souvent. On est en train de fumer dehors, 2 amis et moi, quand un vieil alcoolique sort et s'approche de nous: - Ça a l'air que j'ai pas assez d'argent pour une bière icite. Ces osties d'immigrants c'est ça que ça donne ils devraient retourner chez eux. Normalement, je suis quelqu'un qui ne cherche jamais le trouble et qui trop souvent évite la confrontation jusqu'au ridicule. Mais là, sur le moment, je commence à tilter comme on dit. La propriétaire sort pour venir fumer avec nous et le vieux déchet s'éloigne un peu sur le trottoir mais il continue à me regarder et me jette sur un ton arrogant: - Elle va perdre son permis de bar elle, c'est même pas une québécoise. Là je commence à pomper pas mal et je me retourne: - Moi je pense que c'est toé qui est pas québécois. Elle a tout fait pour s'intégrer ici en achetant 2 commerces et en animant des soirées culturelles en français. Si ça fait pas ton affaire sacre ton camp. Le bonhomme a été un peu surpris je pense de recevoir une telle réaction à Québec et il a continué à déblatérer ses sottises en s'éloignant. Une chance car j'avais les poings qui commençaient à se fermer et que je n'aurais pas voulu causer du trouble indirectement à la propriétaire du bar devant son commerce. Pourquoi à ce moment-là? Je sais pas trop mais sûrement qu'à force d'entendre des commentaires borderline racistes toute la journée le vase finit par déborder. Tout ça pour dire qu'une bonne colère apporte un certain sentiment de satisfaction. Ça vaut la peine de se tenir debout parfois.
  11. Kalium

    Le sujet dont tout le monde se câlice

    J'ai travaillé longtemps dans un de ces organismes. Aurais-tu une photo ou deux des meubles en question? Je pourrais te dire assez rapidement si ça vaut la peine d'essayer de les donner. Essayer de les donner, tu dis? Plusieurs personnes sont très surprises d'apprendre que les meubles qu'ils ont pourtant payés non seulement ne valent plus rien, mais ont une valeur négative sur le marché quelques années seulement après l'achat. Selon moi trop de meubles neufs sont vendus et ça empêche un cycle normal de réutilisation des meubles usagés. Les magasins à rabais offrent des ententes "ne payez rien avant 2 ans" à des gens qui n'ont pas vraiment les moyens d'acheter du neuf et qui trop souvent ne sont pas assez sélectifs sur la qualité. Quand ils ont finalement fini de payer et qu'ils veulent de nouveaux meubles, ils doivent payer 1-800-got-junk pour venir chercher les anciens à moins que le magasin n'accepte de les reprendre car les organismes n'en veulent pas. C'est effrayant tout ce qui est jeté dans les organismes. Mon appartement est meublé au 3/4 avec des choses que j'ai récupérées alors que j'allais à l'éco-centre pour liquider le surplus d'inventaire. J'ai des tableaux signés, des divans de cuir, des meubles art déco en bois, des meubles Ikea. Ça c'est ce qui a passé à travers les mailles du filets. Les divans-lits et meubles en mélamines sont jetés à raison de plusieurs dizaines par semaine où je travaillais et on refusait pourtant plus de la moitié du stock.
  12. Kalium

    Vos séries

    Je regarde présentement la production Norsemen sur Netflix. Parodie des séries médiévales scandinaves à la Vikings, l'émission pourrait facilement se planter en tombant dans le cliché ou la vulgarité. Pour l'instant (début saison 2) chaque épisode contient au moins 2-3 scènes de haute qualité scénaristique et les acteurs le rendent bien. Mon personnage favoris est sans doute Rufus of Rome, un dramaturge italien capturé lors d'un raid et qui essaie de faire sa place dans la culture guerrière de la Norvège médiévale. Le tout s'écoute très bien en accord télé/bong tel que permis par les diverses options légales présentement offertes.
  13. Sans vouloir imposer un sens à l'existence humaine (qui n'en a aucun en elle-même) je ne vois pas comment on peut dire autre chose que la finalité de l'humanité se trouve dans la colonisation de l'espace. Si l'humanité apparaît sur Terre seulement pour mieux disparaître quelques millénaires plus tard, je crois qu'on peut parler d'un échec. La question selon moi n'est pas de savoir si nous "méritons" de continuer d'exister mais bien de comment s'assurer de continuer à le faire. En tant qu'organismes vivants, notre seul objectif est la survie et notre seule fonction est la reproduction. Ne pas vouloir étendre notre existence à d'autres planètes est un non-sens selon moi. On peut par contre aller plus loin en réalisant que nos avantages évolutifs (intelligence, organisation) nous donnent aussi des responsabilités plus grandes. Étendre la vie de l'humain dans l'univers est certainement un objectif, mais personnellement je crois que nous devons aussi faire profiter la vie en général par la préservation de la biodiversité. Nous sommes de la matière hautement organisée et toutes les espèces vivantes, du gorille à la bactérie, méritent selon moi d'être préservée ou protégée. Sans la vie, l'univers est un tas de roches: il y manque la complexité de tout ce qui en fait quelque chose d'intéressant.
×