Aller au contenu

Kalium

Éboueurs
  • Contenus

    157
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation

195 Bonne

À propos de Kalium

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

318 visualisations du profil
  1. Rien de tel qu'un bon tombstone pilediver.
  2. Arriver devant la demoiselle avec une mini-dulton du Ashton est un moyen sûr de la séduire à tout coup. Il ne reste qu'à parler un peu de Top Gun et de Mission Impossible par la suite pour vraiment piquer son intérêt.
  3. Radio Depotoir

    Les années 90 distillées en un vidéoclip:
  4. Le trouble du déficit de l'attention

    La douance n'a pas grand chose à voir avec le TDA(H) en effet. J'ai une amie qui, comme moi, a été considérée comme la meilleure élève de son école autant au primaire qu'au secondaire. Un coup rendue au cégep, elle est tombée dans la drogue. De mon côté, j'ai cessé d'aller à mes cours et j'ai étiré mon cégep et mon université dans mon premier programme pendant beaucoup trop d'années. Ce n'est pas la capacité à apprendre qui nous bloquait, mais la capacité à s'organiser. Pas à cause qu'on ne savait pas comment (ce n'est pas une question de volonté ou d'attitude dans notre cas) mais parce que tout devient intéressant quand tu peux mener ta vie à ta guise. Les distractions s'accumulent de tous les côtés et il est presque impossible de garder le focus. Maintenant que je suis sous psychostimulants, je suis capable de suivre un horaire de travail, d'aller à mes cours et de manger à des heures normales. Le adderall ne change strictement rien à ma capacité à comprendre des problèmes ou à réussir des numéros compliqués. Ça ne fait que m'aider à en faire pendant plus de 2 minutes de suite car je n'ai pas été déconcentré par une ambulance qui passe dans le chemin ou un oiseau qui siffle dans la ruelle. Le malentendu provient du fait que le TDA est mal nommé. Ce n'est pas un trouble de déficit de l'attention mais bien un trouble du surplus d'attention consacré aux choses inutiles.
  5. Aimer son travail

    Le 1000$ par semaine est une suggestion seulement. Le montant peut varier et atteindre le minimum que vous voulez pour vivre. Moi avec 52000$ non imposable, je serais bien heureux financièrement. Je pourrais avoir une vieille maison de taille moyenne avec une cour que je pourrais entretenir et ne pas me stresser avec les formations et la recherche d'emploi. Éventuellement, je chercherais quelque chose de productif pour occuper mes journées mais je me demande si c'est normal de ne trouver aucune carrière potentielle que j'aurais envie de poursuivre. Apprendre et partager mes connaissances me passionne, mais le milieu de l'éducation est gangrené par la médiocrité et il est impossible d'y entrer sans contact. Les arts, la musique et le cinéma me passionnent, mais je n'ai pas besoin d'un emploi rémunéré pour en faire si l'envie me prend. La politique m'intéresse beaucoup, mais les occupations dans ce domaine sont majoritairement bénévoles (militantes) et donc pas des emplois à proprement parler. Dans tous les cas, je pourrais pratiquer ce qui me passionne sans que ce soit un emploi réel notamment avec internet. Celui qui fait des vidéos youtube instructifs est autant un professeur que celui qui est payé par une université, sauf que ce dernier a une "carrière épanouie" alors que le premier est considéré comme un raté par la société à l'exception de quelques amateurs enthousiastes.. Personnellement, je ne vois aucune différence entre les deux donc pourquoi chercher à devenir l'un plutôt que l'autre?
  6. Aimer son travail

    J'espère ne pas soulever une trop grande polémique en m'introduisant dans un débat où les positions semblent très tranchées. J'ai remarqué dans un autre sujet qu'il existe plusieurs opinions sur la nature de l'emploi idéal. Plusieurs ont trouvé l'emploi de leur rêve et semblent être assurés d'avoir un avenir radieux dans le domaine en question. D'autres croient au contraire qu'il est futile de rechercher le sens de sa vie dans une carrière. Je penche personnellement davantage du deuxième côté. Dans toute ma vie, il ne m'est jamais arrivé d'éprouver un iota d’enthousiasme à l'idée d'aller travailler (emploi rémunéré). Sans être pour autant paresseux, l'idée de travailler est pour moi synonyme de torture. Selon moi, on paye les gens pour travailler tout simplement car personne ne le ferait gratuitement. Éprouver de la fierté par rapport à sa carrière est un peu comme s’enorgueillir d'avoir couru un marathon de 80 km: il s'agit d'une passion masochiste pour l'accumulation de la souffrance. Montrer aux autres qu'on sait endurer la longue montée de la pierre au sommet de la montagne pour ensuite la regarder rouler en bas. Quand j'ai voulu retourner aux études récemment (en génie industriel), la seule chose qui a motivé mon choix est le salaire moyen de la profession. Si les vidangeurs étaient payés autant que les ingénieurs, j'appliquerais pour la compagnie la plus proche. Le savoir fondamental de la science m'intéresse, mais les emplois qui y sont liés n'ont pour moi qu'une valeur monétaire. Selon moi, lorsque quelqu'un dit aimer son travail, la question à poser est: "si tu gagnais le lot de 1000$ par semaine à vie de Loto-Québec mais que ton emploi devenait bénévole, irais-tu quand même travailler?". Je n'ai pour ma part trouvé aucun emploi que je peux légalement occuper et que je continuerais à occuper bénévolement avec une telle rente hebdomadaire. Je m'impliquerais sans doute en politique, dans le communautaire et dans le culturel avec un salaire garanti de 1000$ par semaine, mais rien là-dedans ne correspond à un emploi réel rémunéré. Enfin, j'aimerais spécifier que je ne suis pas de ceux qui croient que tout leur est du. Je sais que je dois travailler si je veux manger et avoir un toit sur la tête. Je dois même travailler encore un peu pour que l'opinion que les autres ont de moi ne soit pas trop négative. Par contre, ma perception de moi-même ne varie pas selon les responsabilités qui me sont confiées. Suis-je le seul dans cette situation? Et vous, que feriez-vous avec une rente hebdomadaire correspondant à vos besoins? Iriez-vous travailler lundi matin?
  7. Le monde est petit

  8. Radio Depotoir

    J'écoute mon 33 tours du Ville-Émard Blues Band en souvenir du Parc Angrignon et du canal de l'aqueduc.
  9. L'effet pipion

    Les répercussions de mon retour dans le passé étant très difficiles à prévoir (chaos), je n'oserais rien faire pouvant interférer avec les événements à venir. Je choisirais donc probablement d'aller revoir ma grand-mère qui est décédée lorsque j'avais 10 ans en retournant un dimanche de 1995 environ. En prime, j'aurais peut-être la chance de porter des souliers qui allument.
  10. Les montres

    La mienne ressemble à celle que j'ai postée mais je pense que c'est du toc quand même. Si je la retrouve je pourrai mieux le dire.
  11. Marguerite Blais s'est battue pour garder sa circonscription (fusionnée) et a gagné. Maintenant elle s'en va avec la CAQ. Couillard perd une ministre de plus et Legault ne s'en tire pas gagnant non plus vu la qualité du transfuge...
  12. Les montres

    La mienne vient de mon grand-père et ressemble pas mal à ça.
  13. Vos séries

    Je viens de trouver une image pas pire pour ceux qui connaissent la série The Wire. Ceux qui ne savent pas encore c'est quoi, allez écouter ça tout de suite.
  14. Sur le Bandcamp du band:
  15. Ma dernière trouvaille: Affiche de l'exposition sur Vassily Kandinsky au Centre Georges Pompidou en 1984. Prix payé: 8$ Valeur estimée, en bon état: Entre 50$ et 200$
×