Aller au contenu

Kalium

Éboueur
  • Contenus

    193
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation

253 Très bonne

À propos de Kalium

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

609 visualisations du profil
  1. Kalium

    Des chansons pour mieux vous connaître

    1: The Jimi Hendrix Experience - Purple Haze 2: Radiohead - 2+2=5 3: Pink Floyd - Time 4: Leonard Cohen - Suzanne 5: CCR - Fortunate Son 6: George Duke - Reach Out (meilleure chanson pour danser de l'histoire, pas de concurrence possible) 7: Cake - The Distance 8: Eric Clapton - Cocaine 9: Dire Straits - Sultans of Swing 10: Elton John - Your Song 11: Dave Brubeck - Take Five 12: The Offspring - The kids aren't alright 13: Richard Desjardins - Les Yankees 14: Paul McCartney & Wings - Silly love songs 15: Amy Winehouse - Valerie (l'originale par The Zutons est moins bien interprétée selon moi, même si excellente) 16: Erik Satie - Gymnopédies et Gnaussiennes 17: Andrea Bocelli & Hélène Ségara - Vivo per lei 18: The Pixies - Where is my mind 19: Godspeed You! Black Emperor - We Drift Like Worried Fire 20: Neil Young & Crazy Horse - Hey Hey, My My 21: Jean Leloup - Isabelle 22: Chuck Berry - Johnny B. Goode 23: Bob Dylan - Like a rolling stone 24: Genesis - Land of Confusion 25: David Bowie - Life on Mars 26: Foreigner - I want to know what love is 27: Sinéad O'Connor - Nothing Compares 2 U 28: Queen - Bohemian Rhapsody 29: Les BB - Seul au combat 30: Carly Simon - You're so vain (you probably think this song is about you)
  2. J'ai trouvé un petit jeu facebook où il faut répondre par des titres de chansons. Vous pouvez répondre aux numéros qui vous intéressent ou à tous les numéros. J'ai pas pris le temps de traduire désolé. 1: A song you like with a color in the title 2: A song you like with a number in the title 3: A song that reminds you of summertime 4: A song that reminds you of someone you would rather forget about 5: A song that needs to be played LOUD 6: A song that makes you want to dance 7: A song to drive to 8: A song about drugs or alcohol 9: A song that makes you happy 10: A song that makes you sad 11: A song that you never get tired of 12: A song from your preteen years 13: One of your favorite 80’s songs 14: A song that you would love played at your wedding 15: A song that is a cover by another artist 16: One of your favorite classical songs 17: A song that would sing a duet with on karaoke 18: A song from the year that you were born 19: A song that makes you think about life 20: A song that has many meanings to you 21: A favorite song with a person’s name in the title 22: A song that moves you forward 23: A song that you think everybody should listen to 24: A song by a band you wish were still together 25: A song by an artist no longer living 26: A song that makes you want to fall in love 27: A song that breaks your heart 28: A song by an artist with a voice that you love 29: A song that you remember from your childhood 30: A song that reminds you of yourself
  3. Kalium

    Musique électronique

    Je reviens d'une fin de semaine déchaînée au festival de musique électronique Future Forest à Sheffield (près de Fredericton) au Nouveau-Brunswick. J'avoue que je ne connaissais pas beaucoup les artistes avant de les voir sauf un des producteurs du festival que je connais personnellement et que j'ai rencontré là-bas par hasard: L'ambiance en générale était géniale pour les amateurs du genre. J'ai hâte de voir des vidéos de cette année pour me rappeler des shows car pour l'instant j'ai pas retenu le nom des artistes.
  4. Kalium

    Ted Kaczynski: le Raskolnikov Américain

    La série Netflix que j'ai écoutée est vraiment intéressante pour se plonger davantage dans le personnage (toujours incarcéré au Colorado). Si quelqu'un se demande quel est l'enjeu de discussion avec un pareil sujet, je proposerais la question suivante: Alors que Raskolnikov entendait tuer pour le bien de l'humanité en éliminant une vieille usurière inutile, Kaczynski ne s'attaque pas à des individus à proprement parler. Il s'attaque à des symboles et les victimes sont des dommages collatéraux. Évidemment, ses actions sont condamnables, sans aucun doute. Or, Raskolnikov se repent finalement à la fin du livre et accepte son sort (les camps de Sibérie) alors que le Unabomber demeure inflexible sur ses positions. Il a tenté de se racheter auprès des victimes mais il conserve la conviction qu'il n'a pas commis de crime au sens large. Si l'argumentaire de Kaczynski possède certaines qualités, on peut aisément ne pas convenir de toutes ses positions. Il ne faut lire que quelques paragraphes de son manifeste pour s'en convaincre. Imaginons toutefois que tout ce qu'il a dit soit vrai et qu'on ne puisse réfuter aucun de ses arguments. Comment alors condamner ses actions?
  5. Les plus vieux d'entre vous se souviendront sans doute de l'interminable saga policière/judiciaire liée aux activités criminelles de celui qui fut surnommé Unabomber de 1978 à son arrestation en 1996. Peu d'enquêtes policières dans l'histoire ont fait coulé autant d'encre et monopolisé autant de ressources. N'eut été d'un peu de chance et d'une nouvelle approche forensique, le suspect serait possiblement encore libre aujourd'hui. Theodore John Kaczynski Né en banlieue de Chicago en 1942, Kaczynski est rapidement identifié comme un élève génial et se voit attribuer un Q.I. de 167 lors d'un test standardisé. On s'empresse alors de lui faire sauter 2 années à l'école si bien qu'il entre à l'Université Harvard à l'âge de 16 ans seulement. Étudiant modèle, il obtient facilement son baccalauréat en mathématiques mais ce sera au prix de carences socio-affectives importantes, lui qui ne socialise presque pas avec ses collègues plus vieux et plus expérimentés. Les choses se gâteront cependant par la suite. Au deuxième cycle, Kaczynski est recruté par le psychologue Henry Murray pour participer à une étude sur les élèves surdoués. Cette étude sert en fait de prétexte afin d'offrir à la C.I.A. des cobayes sur des méthodes secrètes de manipulation des comportements (mind control): c'est le projet MK-Ultra. Kaczynski en sortira grandement troublé mais déterminé à ne pas se laisser affecter par ces mois de conditionnement cruel aux limites de la légalité. L'étudiant en mathématiques poursuit donc son doctorat et obtient, après quelques années à l'Université de Chicago, un poste en enseignement à l'Université Berkeley où il devient le plus jeune professeur de l'histoire de l'institution. Il abandonne ses charges seulement 2 ans plus tard et disparaît de la vie publique par la suite. Il construit en 1969 une cabane dans les montagnes du Montana et y apprend à survivre en autarcie, coupé de tout lien avec le monde extérieur à l'exception d'une correspondance écrite avec sa mère et son frère. Dans la solitude, Kaczynski développe une pensée philosophique opposant la liberté humaine, proche de la nature, à la technologie qu'il voit comme une forme d'asservissement de l'homme par l'homme. Proche des pensées de Rousseau ou de Thoreau, il croit que l'homme naît bon et que la société le corrompt. Plus particulièrement, Kaczynski s'attaque à la société industrielle et à la socialisation excessive qui rend selon lui les gens esclaves de leurs rapports sociaux. Sa pensée se radicalisera dramatiquement dans les années qui suivent et il commencera à fabriquer des bombes artisanales destinées à divers employés du domaine technologique qui servent alors de symboles afin de matérialiser sa haine envers les institutions qu'ils représentent. À la manière de Raskolnikov, Kaczynski croit qu'il est acceptable de tuer au nom d'une idée rationnellement valide. C'est l'utilitarisme éthique poussé au maximum et dépourvu d'empathie à l'égard des vies humaines. Visant surtout des chercheurs universitaires (ingénierie, informatique, foresterie) et des compagnies d'aviation, le F.B.I. lui donnera comme nom de code Unabom, c'est-à-dire University Airline Bomber. Au total, Unabomber fera 26 victimes (3 morts et 23 blessés) sur une période de 20 ans. Enquête du F.B.I. Kaczynski étant on ne peut plus prudent, les autorités policières ne disposent d'aucun indice pouvant identifier l'auteur des explosions. Le modus operandi du suspect est de prendre l'autobus avec quelques colis piégés et de les poster un peu partout aux États-Unis à partir de San Francisco afin de mettre les policiers sur de mauvaises pistes. On croira d'abord que le suspect est un employé du domaine aéronautique puisque Kaczynski s'inspire de leurs méthodes de fabrication pour ses mécanismes. Une analyse linguistique porte cependant à croire qu'il s'agit d'un homme bien éduqué et ayant grandit à Chicago. Cette nouvelle méthode forensique s'avérera par la suite fort utile quand Kaczynski exigera la publication de son manifeste, Technological society and its future, afin de cesser ses attaques. D'abord opposées à la publication, les autorités permettent par la suite au Washington Post de publier le manifeste afin qu'il soit lu par quelqu'un qui pourrait en reconnaître l'auteur. David Kaczynski, le frère du meurtrier, communique alors avec la police afin de leur faire part de soupçons à son égard. Ted Kaczynski sera arrêté peu après. Documentaire sur le Unabomber: https://www.youtube.com/watch?v=o96XsGoWwSM Série Netflix relatant les événements de manière romancée: https://www.imdb.com/title/tt5618256/?ref_=nv_sr_1 Raskolnikov et le Unabomber: https://www.newyorker.com/magazine/1997/02/24/dostoyevskys-unabomber
  6. Kalium

    Les prénoms

    Ayant un prénom d'origine antique (Grèce), mon seul critère pour nommer un enfant sera une étymologie grecque/latine/hébraïque/celte. Ce sont des noms classiques (indémodables) qui permettent à la personne de s'intéresser un peu à l'histoire. Par exemple: Grégoire, Philippe, David, Benoît, Victor, Eugène, Sophie, Catherine, Ariane, Valérie.
  7. Kalium

    Coupe du monde de la Fifa

  8. Kalium

    Votre plus beau poème

    Navigant la toile, sur de vibrants fils J'ai suivi l'araignée, toujours fébrile Le longs des discours délaissés et tristes J'ai erré sous la clameur des choristes Et j'ai trouvé un dépotoir Par les quatre canaux, la voile déployée Anonyme carcasse, la moelle employée À de sordides spectacles, délivrant De l'encre invisible, virtuellement Et j'ai trouvé un dépotoir Paraissais-je bien, livre de visages, Gazouillis, instantanées images Jusqu'au beau jour, sur la lande déserte Où une porte s'ouvrit, délivrance offerte Un dépotoir m'a trouvé
  9. Kalium

    FEQ 2018

    Allez-vous au Festival d'Été de Québec cette année? J'aurais passé mon tout encore une fois mais une opportunité de voir Neil Young pour si peu cher et si peu loin ne peut être ignorée. Je pense aller voir: 05: Jethro Tull 06: Neil Young 10: Québec Redneck Bluegrass Project 11: America 12: Mononc Serge 14: Avenged Sevenfold (peut-être) 15: Sum41 (peut-être)
  10. Kalium

    Jazz

    Je sais pas s'il y en a ici qui connaissent The Crusaders mais c'est un groupe que j'apprécie pas mal dans le style Jazz Fusion Funk.
  11. Kalium

    Coupe du monde de la Fifa

    Que penses-tu de la division Espagne-Portugal? Je trouve ça un peu bizarre que deux des meilleures équipes doivent s'affronter dès le départ.
  12. Kalium

    Radio Depotoir

    Trop hâte de les voir cet été au Festival d'Été et ailleurs aussi si possible:
  13. Kalium

    Coupe du monde de la Fifa

    Mon équipe favorite: La France, même si je suis déçu de l'absence de Benzema. Mes équipes alternatives sont liées à mon support indéfectible pour le FC Barcelone, c'est-à-dire l'Espagne et l'Argentine pour Iniesta, Pique et Messi. Je ne serais pas fâché non plus si l'Uruguay gagnais. Si la Catalogne avait une équipe, je prendrais assurément pour eux.
  14. Kalium

    Quel sera le choix de premier tour des Canadiens ?

    Pour moi c'est Zadina ou rien. Si on avait été plus loin dans le tirage, j'aurais voulu Tkachuk qui est en quelque sorte une valeur sûre mais en troisième place au total ça prend un joueur d'impact qui peut intégrer l'alignement immédiatement. Zadina a montré à Halifax qu'il est de la trempe d'un Nico Hischier et qu'il pourrait probablement remplacer Pacioretty si ce dernier est échangé.
  15. Kalium

    Vos séries

    @Goéland Je viens possiblement de trouver ma prochaine série. Avec 7 épisodes seulement je peux pas trop me tromper même si le trailer me laisse un peu tiède. En ce moment j'écoute The Newsroom, portrait hautement réaliste, voire même sarcastique, du journalisme télévisé aux États-Unis. Production de HBO.
×