Aller au contenu

Estellise Sidos Heurassein

Éboueur en formation
  • Contenus

    15
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Estellise Sidos Heurassein a gagné pour la dernière fois le 10 septembre

Estellise Sidos Heurassein a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

37 Plutôt bonne

À propos de Estellise Sidos Heurassein

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. J'ai vu sur Facebook il y a quelques années quelqu'un qui se cherchait un frigo, il voulait avoir un reconditionné. Il y a des frigoristes qui retapent des vieux frigos des années 50, ils sont magnifiques, si on aime le style. Reste à voir si c'est reconditionné pas trop énergivore (homologué) mais j'explorerais l'avenue si je m'en cherchais un.
  2. Les "concepts sociologiques" et les modèles sociologiques sont justement basées sur des observations des "comportements sociaux", et des tendances sociétales/sociales. Donc, sur l'histoire humaine, récente ou ancienne. D'une certaine façon, la liberté est un concept sociologique au même terme que la patriarchie. On pourrait dire qu'elle existe (on est libre de faire ce qu'on veut) ou qu'elle n'existe pas (on est forcé de vendre notre travail aux entreprises pour pouvoir vivre, on est obligé de vivre dans un système auquel on ne veut pas participer mais auquel on ne peut se soustraire, etc...). Il y a une certaine relativité dans tout ça. La patriarchie n'est pas une organisation organisée avec un but précis de domination, c'est la somme de certaines tendances, croyances et certains comportement qui sont observés en société. Et il y a bel et bien une domination masculine sur le monde: Ce sont des hommes, souvent blancs (mais pas seulement), qui drivent la game économique. Ils ont une influence massive sur la direction que la société prends. Mais c'est plus large que juste ça. Ça s'inscrit dans le modèle sociétal capitaliste dans lequel on vit maintenant, et qu'il est difficile de changer. Les femmes ont la possibilité de s'éléver en position de force, oui, mais en pratique, essayer de changer le status quo déjà établi de par lequel des hommes bénéficient massivement, le combat est difficile, et l'opposition, sauvage...
  3. Quand on regarde le message de l'ONU dans sa globalité, il fait du sens. C'est vrai que ce sont souvent les femmes et les filles qui finissent par assumer les coûts des événements sociaux. C'était (et c'est parfois encore!) les femmes et les filles qui assument la charge de travail impayée à la maison, ce n'est pas calculé dans le PIB, mais c'est un facteur qui a permi la croissance qu'on a eu comme société. Pour ce qui est du "patriarcat"... c'est que notre société actuelle ne pourrait pas fonctionner sans exploitation des plus vulnérables, qui sont les femmes. La domination masculine est réelle, c'est la force qui a permis aux plus riche d'avoir leur capital initial, volé. Yves-Marie Abraham en parle dans son récent livre sur la décroissance, concept qui me plait dans une certaine mesure. https://ecosociete.org/livres/guerir-du-mal-de-l-infini Le patriarcat est réel, mais ce n'est pas une "conspiration" de contrôle, c'est intrinsèque au système actuel. Les hommes en souffrent aussi, dans une certaine mesure. Je pense qu'il est mal défini dans la culture populaire, qu'on ne peut pas l'expliquer aussi simplement que c'est fait sur Tumblr & autres. J'ai bien aimé les points sur la société (le modèle familial "traditionel" et trouver son moule). C'est vrai que dans le passé il y avait un "encadrement". Un standard, il fallait créer une famille... des fois je me demande si le choix de mes parents d'avoir des enfants était vraiment leur choix, ou plutôt leur réponse à un "conditionnement", pour répondre aux standards sociétaux. C'était "ce qu'il faut faire" et ils l'ont fait. J'en ai parlé dans un autre post, on est très hédoniste comme société. Beaucoup d'options, beaucoup de trucs à essayer (cf le post de Cathou la Tuque). "Fear of missing out". Mais revenir sur le modèle "traditionnel" ça vient restreindre les options des gens quant aux différentes façons de se réaliser comme personnes et je ne pense pas que ce soit une bonne chose. Mais certaines options ont un impact négatif si trop de personnes les choississent (exemple: le tourism,: voyager en avion). Il y a peut-être moyen de venir réduire les options disponibles sans enlever leur liberté aux gens. "Enlever" les options qui ont un impact négatif sur le monde du menu, de par les lois de la physique (croissance infinie impossible dans un monde avec des ressources limités), ça me semble être raisonnable. Moins d'individualisme, mettre des micro-communautés en avant? Arrêter d'avoir peur des autres?
  4. Le problème est systémique; il ne va se régler qu'en prenant des mesures à plusieurs niveaux. Bannir, c'est la solution facile. Mais autoritaire, et je dirais presque fasciste. Les technologies ont leur utilités; mais ces technologies peuvent aussi être utilisées à mauvais escient: Encryption (HTTPS), VPN, Tor... La surveillance gouvernementale c'est bien quand il s'agit d'arrêter des actes de terrorisme, mais elle peut facilement tomber dans l'abus, sur des citoyens qui autrement respectent la loi. Des actes techniquement "criminels" comme le piratage, sont moralement légitimes quand il s'agit de conservation de culture (par exemple, le partage d'oeuvres autrement abandonnées). Dans ce cas, il est justifié de vouloir se protéger. Et dans l'extrême extrême, on a Le Grand Pare Feu De Chine. Pour ce qui est des pédophiles, la société doit cesser d'avoir peur d'en parler. Et j'étendrais ceci au crime en général. On a tendance à imaginer les criminels comme des monstres psychopathes, mais c'est un moyen déshumanisant pour se mentir, pour dénier qu'on partage la même humanité. Les gens veulent se différentier des criminels. Je pense qu'il faut étudier et comprendre pour réussir à mitiger le problème, et ensuite éventuellement arriver à le prévenir. Le problème c'est pas Tik Tok, c'est les utilisateurs. Le besoin d'être vu. Le besoin d'être reconnu. La validation que ça apporte. Ça vient "combler" certains besoins intrinsèque à l'humain, mais la façon dont ces besoins sont comblés est somme toute négative - comme prendre des vitamines vs manger des légumes et s'alimenter correctement. Notre société est très hédoniste. Les réseaux sociaux ne sont qu'une offre faite en fonction d'un besoin exprimé par les gens. Je pense qu'on gagnerait en tant que société et individus à prôner une existence qui est basée sur les 4 vertues cardinales plutôt que les 7 pêchés capitaux, et ceci venant d'une personne athée/agnostique.
  5. Alexis Cossette Trudel, c'est le fils de 2 FLQs impliqués dans l'enlèvement de Pierre Laporte. Il est né à Cuba pendant leur exil. Pour que Woot dise qu'il est fou raide, le gars est plus défoncé que je ne le pensais. Je ne lui ai jamais vraiment porté attention, ses propos sont puérils et dénués d'intérêt - leur impact réel est minimal. Il a une chaine Youtube de conspirationniste extrême-droite remplie de bullshit. Il appelle sa chaîne "Radio-Québec", qui est si je me rappelle bien l'ancien nom de Télé-Québec. Mais mon préféré ces temps-ci, c'est Stéphane Blais. Quand Guy Bertrand ne veut plus de toi.... Cet homme a tenté une entrée en politique ratée, il tente de devenir un martyr à la Martin Luther King. Pour ce qui est des moutons, effectivement j'ai beaucoup souffert de stress et d'inquiétude de voir les gens suivre la pseudoscience et les gourous à la Stéphane Blais. Mais c'est hors de mon contrôle. Leçon que j'ai apprise il y a quelques années lors des consultations citoyennes sur l'éducation, j'ai pu parler quelques minutes avec Pierre JC Allard, qui m'a expliqué que la société va toujours tenter de maintenir le status quo, donc quelques agitateurs n'y changeront pas grand chose. Surtout que leur combats vont à l'encontre de tout bon sens, et qu'il leur est impossible de prouver ce qu'ils disent. C'est très simple de les mettre en échec - il suffit de leur demander quelle est la preuve de ce qu'ils apportent, puis si ils arrivent à donner une preuve, simplement prouver qu'elle n'est pas bonne. Ils n'ont rien de solide derrière leur argumentaire. Est-ce que Alexis devrait avoir le droit de parler? Même si tu lui enlève le droit de parole public, ça ne changera rien. Ultimement, tu veux tuer une idée. Comment comptes-tu t'y prendre, sachant qu'elle peut renaître n'importe quand dans la tête de quelqu'un?
  6. Black Lives Matter, il y a un "too" implicite à la fin. J'ai vu une bonne explication sur Reddit. Imaginez que vous êtes en train de manger avec votre famille. Tous ont un portion, sauf vous. Vous dites "Je devrais avoir ma part" et votre père répond "Tout le monde devrait avoir sa part", et continue de manger. C'est bien, mais ça ne règle pas le problème, vous avez toujours faim. Les faits sont que les gens sont essentiellement traités différemment simplement à cause de la couleur de leur peau. Donc, on doit s'attaquer au problème à ce niveau pour les problèmes rencontrés par les communautés d'une différente ethnie. Les problèmes sont contextuels. L'action doit être focusée uniquement sur vous, sinon le problème (votre faim) n'est pas réglé. Il y a un "too" implicite derrière "Black Lives Matter". Le post original: Également, ce vidéo, une entrevue de Jane Elliot (qui a fait l'expérience de séparer sa classe entre les yeux bleus et bruns) était très informatif : https://www.youtube.com/watch?v=4QJIu15VajQg La partie #2 est particulièrement puissante. Allez regarder les différents vidéos sur son expérience "Blue Eyes, Brown Eyes", aussi, il y en a plusieurs avec des adultes ou des enfant, sur Youtube. Et cet article: https://www.vox.com/2016/7/11/12136140/black-all-lives-matter
  7. J'ai vu deux OVNIS dans ma vie. Le premier, j'avais peut-être 7-9 ans. Ma soeur s'en rappelle un peu, elle disait que c'était un drôle d'avion, ce qui écarte l'hypothèse du rêve. C'était un de ces fameux cylindres volants, visible parfaitement, les thrusters en arrière, la forme exagonale. Il volait vers l'est, pendant une nuit des perséides. Le second était en Septembre 2013, je pense le 6 ou le 13 à 6h57 le matin. En me levant et en regardant par ma fenètre, une espèce de boule de lumière est descendue du ciel au loin, en diagonale, à une grande vitesse. Elle a fait une espèce de loop vraiment sharp pour remonter vers le haut et sa vitess s'est réduite. Elle a continué à avancer doucement vers le nord. Il y avait une certaine précision dans ses mouvements. Quelle est leur origine? Aucune idée. C'était définitivement deux phénomènes aériens non identifiés, magnifiques, que je n'ai jamais revus par la suite ou même avant. J'aimerais beaucoup en revoir un. C'était très beau à voir. Dans les événements notables au Québec, il y avait l'événement des OVNIS à St-Adolphe d'Howard en 2014. C'était probablement des drônes testés par la base militaire d'à côté, quand on regarde les faits. Et celle de la place Bonaventure, qui à ma connaissance n'a jamais été expliqué.
  8. J'avais trouvé ce topic intéressant en lurkant... c'est le genre de sujet auquel je peux participer. Je reprends directement les questionnements établis dans le premier post. Je ne connais cependant pas vraiment bien les médicaments (le prix et le branding), le gambling et la loterie sauf les chances de gagner, donc je ne m'avancerais pas là dessus. Au niveau des substances (alcool, cigarette, drogues dures ou pas) ainsi que les boissons gazeuses, j'aime bien le post de 1984 qui donne l'heure juste: Il est nécessaire pour l'humain d'avoir une façon de décompresser. Depuis que le monde est monde, l'humain cherche à altérer ses capacités cognitives dans un contexte de relaxation ou d'élévation. Je rajouterais la pornographie dans cette liste, ainsi que le sucre et la cafféine, entre autres. C'est cette dernière qui contribue à rendre certain accros aux boissons gazeuses. Selon moi, le problème n'est pas avec la porno, les boissons gazeuses, cigarettes ou autres substances en soit, mais bien avec l'industrialisation. En petite quantité, les substances sont bénéfiques pour la santé mental des gens; somme toute, la majorité des gens ne sont pas des drogués finis et sont relativement fonctionnels en société. Cependant, le but des industries est de faire plus de profit, toujours plus. Et c'est ce qui mène à des écarts et à des pratiques qu'on pourrait qualifier d'immorales, telles que les pratiques de l'industrie du tabac, comme entre autres modifier les chiffres, cacher les résultats de recherche, influencer indirectement les mineurs, puis s'enfuir en Europe et en Asie quand l'Amérique s'est rendu compte du danger du tabac. Tout ça dans le but de créer de nouveaux consommateurs "à vie", des accrocs à leur produits. Un autre argument, celui du "droit de consommer", de ne pas choisir pour les autres ce qui leur convient ou non. C'est vrai. Mais aussi, à un certain point, leur mauvais choix de santé peuvent devenir un poid économique évitable. Mais, il faut être réaliste, en pratique, on ne peut pas vraiment empêcher les gens de consommer. Par contre, on pourrait en tant que société encore plus régulariser et encadrer les industries. Dans le meilleur des mondes, les gens produiraient leur propres cigarettes et drogue. Les gens vont souvent venir protéger les compagnies qui leur donne "ce qu'ils veulent consommer", mais ces compagnies n'ont pas leur bien-être à coeur. Pour Average Joe, c'est correct de consommer de la drogue, de la porno, des cigarettes, mais venir dire "tu ne m'enlèveras pas ma liberté de consommer" comme contre-argument à quelqu'un qui tente d'expliquer le problème avec les industries ou le produit, c'est essentiellement transférer sa liberté aux compagnies, qui comptent là dessus pour continuer à faire du profit au dépit des gens. Au minimum, être conscient des problèmes causés par l'industrie et par le produit qu'on consomme. Accepter que bannir ce produit pourrait être bénéfique et accepter de cesser de consommer si obligé.
  9. Bien, je ne suis pas du genre à venir étaler mes opinions n'importe où de façon à antagoniser les gens ayant une opinion différente. Si une perspective différente sur ces sujets vous intéressent je peux poster, ça irait bien dans un topic que j'ai vu passer, les questionnements sociétaux de quelqu'un, je crois. C'est que Gamin a écrit qu'il nous trouvaient intéressants et aimeraient nous relire. Je réponds à l'appel (j'avoue, ça me touche d'une certaine façon). Je n'ai pas grand chose à apporter cependant. En général, je suis quelqu'un de réservé. Je pense avoir quelque chose qui pourraient en intéresser certains ici (mes perspectives) mais seulement si vous souhaitez les entendre. Je sais que plusieurs ici sont consommateurs, et comme je disais, mes propos sont souvents mal reçus, les gens sont défensifs envers leur vice(s).
  10. Effectivement, entre autres. Les bagarres et attaques personnelles entre vos membres, les rancunes apparentes, la recherche pour trouver qui se cache derrière le pseudo, l'obssession de "trouver les points faible", l'angle sous lequel/critiquer attaquer une personne, ne donne pas le goût de participer. Le monde qui viennent se vanter de leur accomplissements de façon à descendre les autres, avec des dires qui sont difficiles à croire. C'est une chose de partager "J'ai réussi à acheter ma première maison" et ça en est une toute autre que de dire "Moi je suis proprio, vous locataires racaille pauvre" (j'hyperbole). Personnellement, j'ai fait partie de quelques forums dans le passé durant l'âge d'or des forums. 2000-2012. Très peu de forums Québécois dans le lot. Je connaissais le Dépotoir de nom, ensuite j'ai découvert que j'avais un ami actif dessus. Personnellement, rendue à mon âge, je suis sur Internet pour l'échange d'idées. Les débats avec gagnant/perdant ne m'intéressent pas trop. Les débats d'opinion de société ne vont souvent nulle part. J'ai probablement plusieurs opinions sur la drogue et la pornographie qui vont à l'encontre de celles de beaucoup de membres ici. Je n'arriverais probablement pas à vous convaincre, et vice-versa. Également, pas fan de dévoiler mon identité. Pas fan des gens qui cherchent à en savoir plus sur moi. Je comprends que dans une certaine mesure chacun s'établit une crédibilité par la qualité de ses propres propos, c'est vrai pour toutes les plateformes de discussions plus intimes où chacun se connaissent de nom. C'est également vrai que notre background peut nous donner une certaine expertise sur certains sujets. Cependant, la qualités des propos est en grande partie intrinsèque à ceux-ci. J'ai aussi joué à WoW dans le passé. Les guildes Québécoises avaient du drama et une familiarité qui me rendaient mal à l'aise. Elles se permettaient de tenir des propos plus personnels que jamais je n'ai vu se tenir sur les guildes anglophones. Comme le gars qui me dit de venir sur Ventrilo pour ensuite me montrer des photos de son fils mordu par le chien de son voisin. Je suis en train de jouer pour décompresser, ma job n'est pas de valider ses expériences journalières. Ce genre de comportement venait nuire à la progression en raid, ainsi que la rivalité avec les autres guildes Québecoises, la lutte pour le nombre limités de joueurs Québécois sur le serveur. C'était un "zero sum game". Maintenant, je suis uniquement sur des forums anglos, des guildes anglos. (Mais je ne joue plus à WoW depuis très longtemps.) Le monde ne se bashent pas, du moins pas sur celles sur lesquelles je participe (je partirais sinon). J'évite le plus possible Reddit. Trop de circlejerk. De par mes multiples expériences passée, j'essaie d'éviter les plateformes de discussion où il y a un manque de retenue de la part des intervenants envers les autres. Je serais contente de développer sur certains sujets tel que les problèmes de faire de la pornographie et de la drogue des industries, mais mes propos sont sur les autres plateformes toujours perçus comme des attaques pour "enlever" aux gens leur "droits" de consommer. Ce n'est pas du tout le cas. C'est que la motivation financière dans le but de profits vient créer des abus.
  11. Ça fait au moins 6 ans que je ne fréquente plus ce milieu là.
  12. Tu peux comparer nos IPs si tu veux. Pour ce que ça vaut, je n'ai pas l'intention de m'impliquer dans votre communauté. J'ai simplement eu connaissance de son retour, et je suis venu mettre mon grain de sel et vous donner un peu de lol. Il y aurait beaucoup plus à dire sur lui, ça fait 9 ans qu'il fait des va et viens sur le sujet de son obssession et l'information est encore disponible sur le net si on sait quoi chercher.
  13. Forcément, à chaque fois qu'il postait, il finissait par se faire critiquer: C'est ce qui arrive quand on fait continuellement le con en public, ou sur l'Internet visible par tous. Personne n'apprécie l'étalement gratuit des états d'âmes des autres, surtout quand elle ne font aucun sens et sont "cringe". Il peut se retirer des environnements qu'il considère comme problématique, et les situations qu'il n'aime pas (ce qu'il appelle "Cyberbullying", mais qui est en réalité simplement se faire dire que son comportement et dires sont indésirables socialement) vont cesser.
  14. Supprimé après notification au sujet du contenu.
  15. Bonjour, Je ne peux plus rester silencieuse à ce sujet. Je vais briser le silence. Votre résident nudiste ne peut plus assouvir ses obssessions sur les forums naturistes Québécois car il est banni trois fois à vie de http://naturistesduquebec.com et à peine toléré sur http://toutnu.ca, d'où il a aussi été banni 3 fois. De ce que j'ai pu voir avec les années (oui oui, les années) il semble chercher la validation des autres. Il veut se faire dire que c'est correct de se mettre à poil en public. Dans le fond, il veut un gourou. Mais la plupart des gens vont sur les forums naturistes pour 3 raisons: Trouver du matériel pour se masturber, trouver de l'information sur les activités ou endroits où pratiquer le naturisme, et tenter d'envoyer des Messages Privés à d'autres membres pour rencontres érotiques à la maison. Vous comprendrez donc que "Baresoul" n'a jamais pu trouver sur les forums dédiés au sujet du naturisme ce qu'il cherchait: une idéologie. Lorsqu'il postait des diatribes sur ces forums, la réception était plutôt négative; les utilisateurs ne comprenaient pas le sens de ses réflexions dénuées de toute logique, nées d'un esprit à première vue détraqué. Et puis, ces utilisateurs pratiquent le nudisme pour une raison: Ils aiment ça être nus dans la nature. Je rajouterais que les nudistes qui fréquentent les forums et les activités urbaines sont une minorité. Pour la plupart d'entre eux, c'est une activité estivale de visiter la plage ou voyager dans le sud. Il n'y a pas d'idéologie qui vient motiver leur pratique, ni de besoin de validation. Ils aiment être nus au soleil, point, et donc ils vont se mettre nus au soleil sans en faire tout un plat. À force d'essuyer des objections sur ses tentatives d'obtenir une sorte "d'orientation spirituelle" de la communauté naturiste, il a commencé à troller et insulté plusieurs personnes ce qui lui a valu plusieurs bans, mais aussi plusieurs chances de revenir. Les nudistes sont très tolérants. Je ne pense pas que Baresoul soit un criminel ou qu'il commette grossière indécence en se mettant nu en public. Peut-être à 82 ans à cause de la sénilité, mais pas pour le moment. Cependant, en me basant sur ses diatribes et sa diarrhée verbale (écrite), je crois que sa stabilité mentale devrait être remise en question, et vous vous en chargez très bien. Baresoul est un individu unique: Aucun autre naturiste au Québec n'a démontré une telle obssession. Est-ce qu'il va un jour trouver réponse à ses questions, est-ce que sa quête va un jour se terminer? Personne ne le sait. Et personne ne veut vraiment le savoir, en fait.
×
×
  • Créer...