Aller au contenu

Gérard

Éboueur syndiqué
  • Contenus

    18
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Gérard

Mes derniers visiteurs

867 visualisations du profil
  1. T'es chiant BMO, si y est pas question de dialogue, prend rendez-vous avec une nutri ou Google, doude.
  2. Pourquoi? Pourquoi ne pas tout simplement diversifier tes aliments de manière à faire des combinaisons équivalentes aux substituts?
  3. Du boeuf aux sésames/togarashi et aux pâtes saveur thé vert. Mais honnêtement, je cuisine pas beaucoup ces jours-ci. Je picore tous ces trucs absolument hallucinants.
  4. Observez-vous une différence au niveau des insides/engueulades/bassesses et tutti quanti? J'crois que j'ai pas assez survolé le forum pour me faire une idée.
  5. Non pas un jeu mais un animé. J'arrive pas à brancher ma console convenablement sur le projecteur (question de son).
  6. C'est effectivement un petit bijou visuellement. *** J'ai pris connaissance de la sortie Japonaise de Mo Dao Zu Shi en janvier et je me peux pu. J'ai visionné la version en Mandarin et ça a été pour moi pénible - J'ai eu besoin d'une longue période d'adaptation étant vraiment plus habitué au Japonais - mais je recommencerais sans hésiter. Je recommande vraiment pour le visuel, la musique et le récit. C'est vraiment, pour moi, un chef d'œuvre niveau animation. Les couleurs, les paysages, c'est incroyable. Y a que les scènes de combat qui me bloquent un peu, c'est pas assez flui
  7. Agréable surprise, j'avoue que je m'attendais pas à grand chose quand je l'ai commencé mais ça valait la peine. On suit un groupe d'étudiant avec des - pouvoirs - spéciaux. Rien de bien original en soi et pourtant. Un petit classique qui vaut la peine d'être visionné. Un neurochirurgien sauve un garçon d'une mort certaine, choix qu'il regrettera amèrement. On est pas dans le fantastique mais plus dans le plausible. Pour les amateurs de psychologie, c'est parfait. Et le dernier, un peu plus récent (en cours). Des enfants comme repas. Vraiment
  8. Ouin, chu pas très sensible, j'avoue.
  9. Haha, voyons que ça revient des morts de même.
  10. J'avais eu une réflexion toute simple : effectivement, y a une corrélation directe entre libération de la femme/indépendance et Incel. Si on part du principe que la libération de la femme (occidentale) fait obstacle aux désirs de certains hommes, la violence verbale, psychologique ou physique est une réponse possible. La notion de perte de contrôle - sur son environnement at large - va amener l'utilisation de la violence chez certaines personnes pour tenter de reprendre le contrôle (ou avoir l'impression de.). La violence, de par définition, c'est une prise de contrôle sur
×
×
  • Créer...