Aller au contenu

LaFatigue

Éboueur en formation
  • Contenus

    16
  • Inscription

  • Dernière visite

Derniers déchets posté(e)s par LaFatigue

  1. Si on réduisait la propension à la violence au niveau de testostérone, on serait en partie en train de nier l'abus féminin. Les violences de la part des femmes n'est pas rare, quelles se manifestent différemment que celles des hommes ou non.

    Mais j'suis quand même de l'avis que c'est en premier lieu un phénomène biologique et que l'éducation et les expériences personnelles vont atténuer ou accentuer les tendances naturelles des individus.

  2. il y a 36 minutes, Ecce Homo a dit :

    tu n'as pas l'air de décrire une personnalité schizoïde, mais plutôt quelqu'un qui minimise ses interactions sociales comme un mécanisme de défense contre la douleur, déception, honte, ou ennuis engendrés par le contact avec autrui. la plupart du temps, le retrait social est une forme d'adaptation contre ces émotions négatives que le corps perçoit comme une agression. c'est une solution facile et simple à appliquer, mais à la longue, ça peut devenir problématique. je te souhaite de retrouver un jour l'envie de connecter avec les autres !

    Oui, c'est en effet un mécanisme de défense, mais je l'ai reconnu depuis longtemps. Et je tentais pas de décrire un comportement schizoïde dans le deuxième message, je faisais que raconter mon contexte en disant que c'est au-delà de mes tendances schizoïdes. Toutefois j'ai été souvent qualifié comme étrange depuis que je suis plutôt jeune et ces tendances sont existantes chez moi. J'ai envie de connecter avec les gens, mais j'ai une énorme difficulté à le faire, même dans le cas où je rencontre quelqu'un qui partage mes points de vue et mes intérêts, quelqu'un que je trouve sympathique et tout le tralala, le lien ne se fait pas correctement. J'me sens très détaché de tout sans le vouloir, etc.

    J'ai répondu au fil parce qu'il m'interpellait, mais j'ai pas été sincère en écrivant mon premier message parce que c'est pas ce qui explique ma situation actuelle. Lorsque je sors un ''chui schizoïde'' aux gens, c'est une façon de dire que je passe beaucoup de temps seul sans avoir à tout expliquer.

    Mais bon, merci du souhait. C'est vain, mais gentil.

  3. C'pas nécessairement misanthrope de pas aimer les foules, mais la description qu'elle nous fait l'est clairement.

    Si je suis sincère avec moi-même, plus loin que juste dire que je suis schizoïde, j'ai vécu trop de mauvaises expériences et pas assez de bonnes pour compenser. Au fil du temps je m'suis isolé progressivement, sans vraiment avoir eu l'entourage et l'environnement (ou même l'état d'esprit) pour me supporter. Maintenant sans travail, sans ami, je n'parle plus vraiment avec la famille, envers qui j'ai une grosse rancune, et faire confiance aux gens est très difficile. J'ai perdu l'énergie d'endurer les caractères de mongol. La solitude, je la ressens le plus quand je suis avec les autres. J'ai juste mal et j'me cache. On a des tendances solitaires dans la famille, mais dans un autre contexte j'me serais pas refermé sur moi-même à ce point-là.

    Sinon, j'apprécie pas trop quand quelqu'un parle de son introversion comme si c'était quirky, à mes yeux c'est quelque chose de très commun et banal.

    Pour l'OP, bah... t'es la mieux placée pour te répondre à toi-même. J'sais pas si y'a des tendances familiales et j'connais pas ton histoire. La génétique, les expériences et la perception des expériences, ça englobe toute une personnalité. Si tu trouves pas d'explications dans ton parcours de vie, ça doit juste être une prédisposition que t'as.

    En même temps, avoir un accès internet, avoir des hobby en solitaire, le sentiment de communauté qui s'est affaibli en occident, tous les petits détails du genre vont avoir leur influence sur une personne plus susceptible de s'arracher de la masse et d'penser fuck le reste, parce qu'on s'entend... des gens dont on veut pas connaître l'avis et qu'on a pas envie d'endurer, y'en a en masse pour tout le monde. Et plus tu passes du temps seul, plus l'esprit se met à penser qu'y'a pas besoin de dealer avec les autres.

    Anyway t'as déjà un copain et j'imagine que ton caractère te crée pas personnellement tellement de problèmes que tu peux pas les régler, du coup j'sais pas. Tu te remets en question pourquoi et dans quel but ?

×
×
  • Créer...