Aller au contenu

finalchapter

Éboueur syndiqué
  • Contenus

    34
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

finalchapter a gagné pour la dernière fois le 28 décembre 2020

finalchapter a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

45 Plutôt bonne

À propos de finalchapter

Mes derniers visiteurs

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Ça fait déjà un bout. On faisait des soirée jazz et blues live à la maison. On s'appelait le Royaume des 301 masques. On vendait des bouteilles de vin faient par nos amis à 5$ et on vendait le brandy xo et le cognac à l'once pendant que les musiciens venaient jammer. On classait nos vinyles en ordres chronologiques et on capotait sur la production de 69 mais bon ça pas rapport avec cette date mais on était flabbergasté par elle, tout le temps. Une femme crocodile et canari en même temps.
  2. Je me parle tu seule, je trouve ça malade! J'ai acheté des cordes pour ma bass de gaucher pas rapport pis un bow pour faire vibrer la bass jusqu'à ce que les murs défoncent dans mon bunker de débile. J'ai les cheveux longs, je me brasse la tête d'avant en arrière pour me les sécher et me faire une genre de coiffure pis mettre cet album là fonctionne parfaitement avec le purpose.
  3. À tous et toutes ceux et celles qui croient batard l'idée de délibérer dans de nouveaux salons, je vous dis à vous tous et toutes que vous représentez l'anti thèse de l'évolution. Ceci étant dit, j'habitais à Jérusalem. J'arpentais cet étrange labyrinthe d'échos et de musique. Je rentrais n'importe où, où on sert à boire, où on peut parler de métaphysique. J'étais à moité sourde à cause de la plongée à Lyon et je n'arrivais pas à trouver un appartement. J'apprenais l'hébreu et je dormais dans une enveloppe de cellophane enroulée dans mon incarnation de Satan de manière permanente. J'étais amou
  4. pourquoi je demandais à gamin de me laisser utiliser l’utilisateur masqué mais ok rendu là.. I don't know if I started drinking 'cause my wife left me or my wife left me 'cause I started drinking, but fuck it anyway.
  5. une phase dans ma vie.. des points qui sont criblés dans le tendre, of course on parle de drogue des points, des pointes, spécifiquement précises, elles manquent p-t leur coup juste pcq tout le monde s'adonne pas à être Costes le tendre, tu penses que c'est tes rêves? Non, c'est ta chair faque le reste, ça fais-tu du sens?
  6. funny. criss je dois vrm être à côté de la plaque, M'a brûler tous mes carnets pis fumer toutes les camels du monde, viarge!
  7. je sais même pas comment faire les manoeuvres des forumers avec leur @ mais anyway je te répondrai pas tu suite pcq j'aimerais avoir plus de comments mais le weed c,est un gros NO NO avec moi. La pire dope on earth.
  8. Ok, le monde que ça leur tente. Quand tu lis ça, tu comprends quoi? Pour moi c'est clair, pour certains de mes potes c'est ben opaque, d'autres comprennent tu suite. Je suis en processus super important en ce moment, genre une 100e de poèmes près à envoyer chez des éditeurs et je freeze. . Merci
  9. -Catharsis- Embaume l'air sang de points criblés dans le tendre Je n'en demande pas tant Juste une demi-mesure mais une bonne qui donne l'arrache Ouvre le fiel déverse ses sucs cristallins dans l'orle de la fièvre Grondement de petites apothéoses Feux d'artifices cellulaires Je ne pogne pu le réseau Goutte après goutte délectation Jouissance catatonique Goutte, demi goutte Nausées pâteuses Murs couverts d'anémies blêmes Sirupeux délice Déjà, dissipé Mort à tous les rats qui s’étanchent encore
  10. Quand je traîne en Estrie ça donne des affaires de même, desfois Zénith C'est la première journée où il y a des percées de soleil C'est comme s'il avait toujours plu depuis des décennies depuis des lunes qui se succèdent avec la même indifférence la même cadence sur ce ciel bas ce ciel lourd qui nous tord comme les branches sous les torrents J'ai toujours été fascinée par le langage météorologique Ciel variable avec orages Ensoleillé avec passages nuageux Nuageux avec éclaircies Ciel dégagé avec ennuagement graduel Intermittences Précipitations a
  11. Mettons que dumper c'est cool mais des fois c'est bien aussi de donner un peu de viande aux squelettes. Ça me fait penser à un band que j'adorais adolescente et que personne semble connaître et qui avait de ces textes à te jeter à terre. Un des sonnet sonnait comme ça "C'est d'une totale indécence La honte empale nos consciences Transpercées par de pieux mensonges Les squelettes ont faim Les morts-vivants meurent de chagrin L'cafard nous ronge" Le texte au complet est d'une jouissance.. "La piété se meurt et la détresse en fleur parfume nos cor
  12. Je suis down. Comme je disais, j'étais pas trop au courant des autres threads concernant la musique mais je voulais pas faire un post qui sonne comme de la radio dépotoir.. Comment dire, moi j'ai partagé une anecdote sur ce que j'écoutais à ce moment. Je pense que j'aurais aussi pu mettre en lien ce que j'écoutais et ça serait encore legit dans ta proposition. Je pense pas que poster des videos/audio soient un problème en soit mais je suis d'accord, essayons de faire de ce thread une place où on élabore un peu sur la musique qu'on post. Mais aussi, ce qui m'intéresse principalement, c'est ce q
  13. Bon dites moi que j'ai pas rapport pcq vous avez déjà mille threads à ce sujet. J'essaye de me forcer là pis l'idée c'est un peu de mettre du sang neuf dans les poubelles? Au lieu de recycler, on pourrait repartir, flotter sur la mer de plastique avec des milliers d'Ideonella sakaiensis.. Bref, un moment donné, on s'était dit ok MM a fait une trilogie, c'est ça qui claim, ses pochettes de disques supportent le claim (qu'on a scrupuleusement inspecté). Il a fait l'effort là, mais Holy Wood c'est comme le gros hangover après Mechanical Animals qui était le hardcore falling of the angel dan
×
×
  • Créer...