Aller au contenu

BeauRouge

Éboueur
  • Contenus

    165
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par BeauRouge

  1. Allez, baisser de rideau. A priori je n'apprendrai plus grand chose par ici, dès à présent. A nouveau j'ai fait ma part du boulot, vous en faites bien ce que vous voulez maintenant, collectivement. Que l'on soit comme Matt à ne tremper qu'un orteil prudent dans le fascisme ou que l'on soit un transfuge, un pur, un dur, il y a deux ou trois pistes de réflexions qui peuvent éclairer des chemins et des discordes passées. En soi, pas mon problème. Carlos la Méchain a bien fait de ramener au premier plan mon fil d'arrivée, il contenait une idée fondamentale : ne jamais rester long
  2. Ce que je te propose Macron/Leader, c'est que lorsque j'aurais besoin d'informations sur l'extrême-droite, comme elle vit, comment elle respire, quelle musique elle écoute, quels artistes elle admire, quand j'aurais besoin de ce genre d'informations, je viendrais te voir. Tu peux devenir la référence du forum à ce sujet. D'ici là, de mon côté, je vais chercher un peu dans mes souvenirs, ce truc ancien qui disait que toujours ceux qui sont les plus zélés, ceux qui ont un besoin compulsif de faire acte vertu, de toujours montrer la qualité de leur pureté — ce sont souvent ceux qui ont le p
  3. Donc cet endroit, ce dépotoir, est en réalité un espace où l'on a le droit d'extraire violemment de soi toutes ses mauvaises énergies pour les envoyer à la face du monde et après eux le déluge. Une forme d'anarchie en fait, un peu ? Pas de règle, si j'en ai envie, je peux. Et comme le pékin moyen a pas d'envie plus élevée que ça, il fait ça. Comme ça, le reste du temps, dans la vraie vie, il arrive à conserver à peu près une face humaine. Tu m'étonnes que le taulier se soit barré. Si votre truc c'est d'avoir un pilier à trolls qui peuvent tous ensembles décharger leurs haines, leurs frus
  4. Il s'est passé quelque chose d'étonnant en France, on s'est aperçu de ça en croisant les discussions à la sortie d'un concert. Deux génies du piano viennent d'apparaître, presque en même temps, l'un venant du Nord, l'autre du sud, de Marseille. Le premier : Sofiane Pamart, 31 ans — et 16 ans de conservatoire, à Lille. C'est lui qui joue la fugue au-dessus, la fille qui danse à l'Opéra de Paris. Le second : Mourad, 17 ans — autodidacte, a appris à jouer avec des tutos youtube. Moins de 5 ans d'expérience. La coïncidence est très belle, tout l
  5. --- C'est une bonne playlist, merci pour le partage ! Juste sur la chanson 9, les trente dernières secondes sont pas mauvaises mais la qualité du son change brutalement et ça grésille, c'est rude d'un seul coup, ça m'a sorti du truc. La dernière par contre est vraiment bien, c'est quel groupe ? Et pour la fin du monde je rajouterais une waiting room pour faire monter un peu l'ambiance Puis un p'tit synthé pour la laisser redescendre, on and on and on
  6. Excellente la transition entre les deux premières chansons
  7. Bon... De l'attaque personnelle et de la projection ("propension à mélanger les concepts")... Ca ne me donne pas une envie folle de relire et de répondre. A voir plus tard, si j'ai le courage de mettre un peu de flamboyance là-dedans ou au contraire de répondre purement factuellement. Quand même, parce que c'était facile, ce sont les wokistes qui décident eux-mêmes qui s'opposent à eux et qui ne s'opposent pas à eux. Puis les artistes ciblés qui décident s'ils veut s'amender, ou au contraire s'ils s'estiment dans leur bon droit.
  8. S'il est possible de recentrer la conversation sur ces deux points, cela serait très apprécié.
  9. Ah, oui, ok. Papacito, c'est celui qui avait fait une vidéo où il tirait sur un mannequin et Mélenchon avait porté plainte. Marsault, je découvre. Il a une patte. Mais je parlais d'artistes au sens conventionnel, des gens du showbiz, le monde du spectacle et du divertissement. Ces types-là n'en font pas partie. Et les exemples de South Park étaient destinés à Matt, en réponse à sa remarque sur le "un seul exemple". Une forme de cherry-picking, certes.
  10. Il y a bien sûr d'autres exemples : Tu n'as pas plutôt des exemples français ? Je ne connais pas ceux-là.
  11. Encore une fois, je n'ai pas dit que South Park est conservateur et je ne pense pas qu'ils le soient, je pense même qu'ils sont progressistes au sens noble du terme. Une fois encore également, South Park ne fait pas que de la critique envers les wokistes, oui, ils tapent sur tout ce qui les dérange. Et parmi ce "tout", il y a le wokisme. Je pense que là où nous ne sommes pas d'accord, c'est sur le pouvoir de nuisance du wokisme, sur la peur que ses méthodes de "canceling" peuvent entraîner parmi les artistes. Pour moi, ce pouvoir de nuisance est relativement élevé, ce qui fait que très p
  12. Tu ne trouves pas cet épisode intéressant ? C'est en plein dans le sujet. South Park fait de la politique, je ne crois pas qu'ils s'en cachent. En prenant le pli de traiter l'actualité et quasiment que l'actualité depuis maintenant une dizaine de saisons, ils sont devenus en quelque sorte des leaders d'opinions qui influencent l'avis des spectateurs. Les Simpsons par exemple, ou Rick et Morty, n'ont pas pris ce virage-ci. Par contre il est important comme tu le disais de distinguer les progressistes des wokistes. Les wokistes sont une frange extrémiste des progressistes et ce sont bien d'
  13. En parlant de South Park, j'ai retrouvé un extrait amusant : Et c'était il y a vingt ans. A mon avis, en observant bien ce qu'on fait Matt Stone et Trey Parker depuis, il est assez probable qu'ils aient freiné l'expansion du wokisme, dont ils avaient déjà perçu l'idéologie latente, en utilisant les moyens à leur disposition. Et c'est possible que ce soit pour cela qu'ils sont qualifiés de conservateurs. Souvenons-nous que l'esprit critique est subtil, il opère des distinctions et ce faisant, en n'étant pas à 100% progressiste et sans aucun partage, il devient automatiquem
  14. Je ne sais pas exactement, je devine les contours mais pour savoir précisément il faudrait que je me plonge dans la littérature wokiste et je n'en meure pas d'envie, à cet instant. Mais il faudrait poser la question à cet élève qui parle, à 33:00 "Il faut que tu arrêtes de demander aux gens d'utiliser la logique, la raison et les formes de savoir blanc pour te prouver (non-raciste) au monde." Ou alors aux personnes du groupe à 21:20, pour qui l'étude de l'histoire et l'usage de la raison sur cette étude n'est rien comparé à l'expérience subjective.
  15. Si j'applique ma propre grille de lecture, c'est assez simple comme question : Le rejet du monde traditionnel se dissimule sous un refus du mode de vie capitaliste, mais consiste principalement en un rejet de l’esprit rationnel occidental, de l'esprit cartésien considéré comme un savoir blanc. Le rejet du capitalisme n'est pas une fin en soi, juste un moyen pour renverser les blancs et leur "savoir traditionnel". D'ailleurs tiens, South Park en avait fait un épisode de ça aussi, du savoir blanc traditionnel de la classe moyenne. Celui où Randy finit par guérir d'un gros rhume avec un bo
  16. Ca ! C'est du chant anticommuniste. La première qui est venue. Je voulais pas de noms, même si je suis heureux de savoir que t'en donnes facilement, j'attendais une chanson de ta part.
  17. Oui, j'ai lu le texte original d'Umberto Eco depuis, je reviendrais sur le topic original à l'occasion. Je pense réellement que le sujet est important, ce mouvement woke n'est pas juste un phénomène dont on peut laisser l'expansion se passer sans réagir. Il y a quelque chose de plus, on dépasse un peu le gauche-bashing. Et l'intervention de Dave Chappelle est intéressante à ce propos, c'est même un point d'attention très marqué. A ma connaissance, c'est le premier artiste qui s'élève aussi frontalement contre les SJW, qui subit en retour une tentative de cancel et qui — au final — en sor
  18. Ah, tu es dure Ecce, j'avais essayé quand même d'être objectif et informatif, même en traversant les limites de la provocation, c'est pas incompatible. Juste contre le communisme Alors envoie ! Un débat sans chanson c'est toujours un peu fade pour moi, envoie des preuves. D'instinct, là, moi j'en ai pas une qui me vienne en tête. Et j'en profite, puisque le sujet n'est plus directement sur les SJW mais plutôt sur les humoristes, il y a ce type en France qui est entrain de monter, avec de l'honnêteté et de la sincérité, pas mal d'engagements auss
  19. Par l'usage des leviers de la culture dont disposent les progressistes pour convertir une partie de la masse à leurs idées. Et surtout, par le changement autonome des conditions extérieures. La masse s'est construite un environnement social adapté à ses besoins oui, mais le monde évolue autour et de temps en temps, il est nécessaire de réajuster le cadre collectif. A mon sens, c'est toujours à cet instant que les progressistes prennent le pouvoir et l'ascendant, qu'ils remettent la société en cohérence avec le nouveau monde puis qu'un nouvel équilibre se réinstaure. Complétement, donc
  20. Je crois pas qu'on soit en désaccord sur le sujet. D'une façon générale, le conservatisme a toujours pour lui la masse de la majorité, l'inertie stable du nombre qui a construit autour de lui un monde à son image, adapté à ses besoins immédiats. Et le progressisme a pour lui l'espace culturel et intellectuel, les artistes, les penseurs, les gens hors de la norme qui voient autre chose que l'immédiat, un monde un peu meilleur si l'on continue d'avancer. A mon sens, l'équilibre se fait ici, entre masse conservatrice et élite progressiste. L'élite dispose de plus de leviers d'actions m
×
×
  • Créer...