Aller au contenu

Dionne

Éboueur syndiqué
  • Contenus

    1 626
  • Inscription

  • Dernière visite

Derniers déchets posté(e)s par Dionne

  1. J'aurais préféré une autre marque mais on s'entends qu'avoir un produit comme celui-là à ce prix là, je ne peux pas cracher dessus. Sinon, la qualité est excellente, je suis loin des projecteurs que l'on retrouve dans les classes de mon programme.

  2. Bonjour,

    Ce message s'adresse aux connaisseurs. Je me suis procuré le BenQ Mx511 (149.97 au Bureau en gros dès demain, au lieu de 649.99) un très bon projecteur et je diffuse actuellement via mon Imac mon ordinateur et mes films. Je suis cependant limiter à du 720, disposant d'une Apple Tv ayant plus de deux ans. Serait-il mieux selon vous que je jailbreak mon Apple Tv et que j'aille chercher manuellement les fichiers sur mon ordinateur ou que je continue de faire du streaming au complet de mon écran.

    Sinon, en passant du port en arrière de mon Imac (Mini-DV) vers du HDMI, le signal pourrait-il en être augmenté ?

    Merci

  3. Je viens de recevoir ma facture d'Hydro-Québec du 21 novembre au 21 janvier. En 2 mois (sachant que j'étais pas là pendant 3 semaines) ça coûté 207 $ avec taxes pour chauffer. C'est tu moi ou y'a une erreur là-dedans, c'est toujours bien juste un 4 1/2. Surtout que l'appartement est à 17 degrés tous les soirs pis le jour et lorsqu'on est là, on dépasse jamais le 20. L'appartement était à 15 du 20 décembre au 5 janvier. Ben beau croire que y'a des courants d'air mais pour 200 $

    La dernière facture s'élevait à 88 $.

  4. J'aime pas Psycho, je trouve ça overrated à fond, mais j'irais jamais dire que c'est de la marde. Y'a une nuance à faire. Tu peux reconnaître les qualités d'une oeuvre sans l'apprécier. Ton commentaire se limite à une appréciation pure et simple du livre... ce qui serait correct si t'avais pas la prétention de dire "le monde capote pour rien, c'est pas si hot". Y'a une différence entre apprécier quelque chose ou non et en faire implicitement le procès. En fait, dans ton cas, tu donnes trop d'importance à "l'opinion". Ça se voit dans les accusations que tu lances à Humbert.

    Pour un gars qui a étudié brièvement en art, ta vision de la chose est pas mal dichotomique: "bon/mauvais". Ça va plus loin que ça, surtout dans le cas d'un livre comme Catcher in the Rye.

    Toé, j'te parle pas.

  5. Quand on est face à une oeuvre littéraire aussi importante, étudiée depuis des décennies, reconnues comme phare par le public et les spécialistes, on peut au moins avoir l'humilité de ne pas affirmer haut et fort que c'est mauvais. Surtout, comme tu l'as écrit, "mauvais du début à la fin", alors que tu n'as même pas lu les 40 dernières pages. Lol.

    J'ai l'humilité de dire que c'était de la merde. Peu importe ce que des millions de personnes ont pensés de cette oeuvre, elle reste à mes yeux hautement décevante. Voilà tout. S'ils l'ont appréciés, je les envie, car moi, non, je ne l'ai pas apprécié, simplement.

    De plus, je comprends pas pourquoi tu tiens autant à défendre le roman de Salinger. Tu vas me faire à croire que y'a pas des romans que les gens encensaient et qu'après les avoir lu, tu t'es pas dit : Ouin, beaucoup de fla fla pour rien, au fond. Même chose avec des films acclamés qui te font dire un simple bof ou un "aurait pu être mieux"

  6. C'est un beau commentaire de merde que tu viens de nous pondre Humbert Humbert. Automatiquement, si quelqu'un n'aime pas quelque chose, c'est qu'il n'en saisit pas le sens, qu'il n'est pas assez futé pour comprendre le désir de l'auteur, etc... Non, tout simplement, parce que l'oeuvre, que ce soit un film, un roman ou autre, ne le stimule pas, ne l'intéresse pas, ne le touche pas. Ton argument de merde comme quoi ce livre se vends à des millions de copies chaque année ne me charme pas, et ne m'intéresse pas. Beaucoup de chose sont vendus chaque année à des millions de copies, ça ne veut pas dire que c'est nécéssairement bon. Je m'attendais à une grande oeuvre, il y en a été tout autre, point final, pourquoi revenir là-dessus. Ça t'insulte que je dise que j'ai trouvé ça mauvais ? Tant mieux pour les gens qui ont eu la délicatesse d'apprécier l'oeuvre, moi, je l'ai profondément détesté, voilà tout.

    Qui es-tu pour oser me dire que je suis trop idiot pour avoir saisi l'essence de ce bouquin.

    Et toi, qui es-tu pour poser des jugements? Tu viens ici chaque jour, ou presque, nous parler des incroyables romans que tu lis et auquel tu appose ton point de vue et ta compréhension de l'oeuvre. Tu penses nous intéresser lorsque tu postes des critiques personnelles de films italiens ? Des films qui ont tellement marqués ta petite personne que tu dois indiquer aux gens que ces films sont des films de qualités, marqués par l'ingéniosité du réalisateur, par la finesse des dialogues, la robustesse de la photographie et patati et patata.

    Je te retourne la pareille, lorsque tu auras écrit un roman, réalisé un film ou réussi quelque chose d'artistique, tu viendras commenter ce qui est bon et mauvais.

  7. C'est ça mon gros, va fouiller mes messages et montre-moi où est-ce que je crie ma "culture" partout et même où est-ce que je considère mes goûts comme supérieurs aux autres. zzzZZZzzzZZzzz Plus je te lis, plus je trouve que tu sembles assez coincé dans les illusions, tes imageries mentales que tu conçois comme étant la réalité. Le truc : avant d'écrire tes niaiseries, pense davantage. Pose-toi la question à savoir si ce que tu dis ne se base pas que sur des vagues souvenirs, une compréhension erronée des messages des autres.

    Je te citerais bien les endroits où tu es prétentieux et que tu imposes ce qui est bon dans le cinéma, dans la littérature, mais pour ça, je devrais citer l'ensemble de tes messages, grosse marde.

  8. J'ai arrêté de lire, 40 pages avant la fin, The catcher in the rye (VO). Bon dieu que c'est mauvais. J'hais le personnage principal, y'a pratiquement rien qui se passe, je sais pas pourquoi ça marqué une génération. C'est mauvais du début à la fin. Bref, avec ce que les gens disaient, je m'attendais à être enivré, emporté, intéressé, mais non, déçu tout le long. J'ai même pas le coeur de terminer le livre.

  9. Au contraire, les meilleures séries, au Québec du moins, sont celles qui finissent mal.

    La mort de Marc dans Minuit le soir.

    La mort de Line-La-Pas-Fine dans Les Invincibles, de même que l'éclatement de la gang.

  10. Achète toi un Apple Tv, jailbreak le et talam. J'écoute tous mes films, que ce soit en .avi ou .mpg4 ou autre, tout se lit très bien. J'ai installé XBMC et je profite également de tout le contenu en ligne de Tou.tv directement sur ma télé. J'adore

  11. J'ai oublié de donner ma critique qui aborde dans le même sens que The.

    C'est officiellement le documentaire le plus mauvais, le plus mal documenté, le plus mal doublé que j'ai vu de ma vie. Ce fut une heure et trente de bullshit qui nous a été montré. On nous met des lieux, des gens, inintéressants, bien souvent. Lorsque la réalisatrice montre 4 gars dans une cuisine (on dirait presque une cabane dans le bois) et qui parle de ce qu'ils feront lorsque la Saskatchewan deviendra un pays. Lui, insérez le nom, c'est le trésorier. What the fuck, vous êtes quatre, bon dieu.

    Le doublage est affreux, sous-titrez, par bleu.

    J'ai été très très déçu, je m'attendais à un documentaire qui me choquerait, qui m'ébranlerai mais je suis trop déçu. Bref, la bande-annonce est la seule chose qui a été bien fait. Ne perdez pas votre temps à écouter ça, écoutez Inside Job, Food Inc ou même les navets de Moore.

  12. Je termine en ce moment, The Hobbit, en prévision de vendredi, jour où enfin, j'irai voir le film que je veux voir depuis 10 ans. J'ai commencé La Vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joel Dicker.

    Le roman a gagné beaucoup de prix et j'en ai entendu que du bon.

    979923-ddd-620x0-1.jpg

    Depuis que j'ai une liseuse électronique, je ne compte plus les heures que je passe à lire. Il va me rester Une place à prendre de Rowling, ce après quoi, je vais me tapper les romans suivants :

    - Le germinal (Zola)

    - Le Horla (je l'ai lu quand j'avais 15 ans. Bien hâte de le relire) (Maupassant)

    - L'attrape-Coeur (J.D. Salinger)

    - Le nom de la Rose (Umberto Eco)

    - Écume des jours (Le roman de Vian qui a marqué mon adolescence).

  13. Chaque émission contenait une scène ou deux qui était juste parfaite. La série se développe bien et on voit que les auteurs ne font pas de bullshitage ou de remplissage. Des séries à La lost, j'en ai plein le cul.

×
×
  • Créer...