Aller au contenu

Cheval

Éboueur
  • Contenus

    2 303
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    10

Cheval a gagné pour la dernière fois le 2 mars

Cheval a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

697 Excellente

À propos de Cheval

  • Date de naissance 1989-03-21

Informations

  • Sexe
    Masculin
  • Lieu
    Toujours loin de moi-même.

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

7 730 visualisations du profil
  1. @Esch Couldn't care less. Mon écriture académique est clean, c'est là que ça compte.
  2. Oui, célèbre cliché. @1984 Écoute, je suis pas un fan du style à se "downplay " trop trop et je suis vraiment enthousiaste envers ce que les gens fond de leur pur passion. À ce propos, je m'imagine facilement comment tu peux regarder ton propre travail et être satisfaite; et encore plus de voir de la satisfaction dans la progression ( plot twist; meilleur truc ever ). J'veux dire tu dois bien le voir avec la photo au travers des années. Alors mon petit commentaire de dessin c'est vraiment comme de bonne foi. J'veux dire... tout le monde bénéficie de voir quelqu'un d'une communauté progresser et faire preuve de ça propre capacité à vaincre ces difficultés. J'espère que tu mettra tes aquarelles ici aussi, et si je peux t'aider en quelques façons ça me fera le plus grand plaisir.
  3. Non, j'peins en tabarnak par contre. On dirait que tu t'es forcé pour faire un ptit montage de nabot pour donner comme un kick à ton insulte. C'est comme pitoyable et charmant en même temps. Chill alors! J'vais pas te le rentrer dans l'fond dla gorge si ta pas envie. Continue ton taf c'est sweet.
  4. qu'on cherche jamais à s'améliorer. Ça m'a fait froid dans l'dos de lire AUCUNE VOLONTÉ avec autant de volonté.
  5. Pour une raison X la combinaison entre le value crop du scan et ton crayon bille est pas le match-up de l'année. Y'a aussi des difficultés de lisibilité, comme dans la vue ou la sirène monte dans le bateau ( troisième à droite ), une gradation des traits pour faire sentir la distance ferait vrm du bien. Good job anyway!
  6. Man, faut juste que tu tournes le knob "personnalité" un peu plus fort. Sinon, tu fais du bon ordinaire pi c'est parfait comme ça.
  7. Donc si jamais ça t'intéresse de savoir ce qui existe dans une image entre un être humain et la nature ( la forêt spécifiquement ), il y a tout les théories du romantisme qu'il faut absolument aller voir. Et ce gars là aussi --> 1 Je dis ça juste parce qu'on dirait que ça ne t'es pas apparu et que tu pourrais trouver ça utile et ça pourrait t'aider à voir mieux. Mais en même temps ça adresse tout un champ de question conséquemment technique qui demande à être développé, comme l'utilisation du réflecteur par exemple. Sinon, c'est juste que t'es photos ont l'air aussi perplexe que le modèle à ce demander ce qu'elle font là. C'est que j'arrive mal à imaginer comment tu peux relever ce genre de défi sans t'impliquer plus loin dans la façon dont tu perçois la nature. Il manque comme un organe ou un dispositif qui arrime l'intention. C'est trop à coté, le modèle nu mais habillé et le moment indisctint de la journée, ou juste l'attitude stationnaire dans un renfoncement isolé. Si c'est un studio temporaire, il faut utiliser les branches pour accrocher des softbox et faire marcher la génératrice et tout le bordel; tu vois où je veux en venir. Myoung Ho lee Enfin, p-t que tu t'en criss aussi
  8. Le bout ou je drop d'habitude dans le travail du monde en général ( et donc le tiens présentement ) c'est sur le manque de continuité dans l'intention ou l'inspiration. C'est un univers incohérent et plein d'élément son éparpillé sans vraiment produire aucun sens. C'est très spécifiquement donné par le rapport à la nature dans les deux photos que j'ai cité. Le bois est juste un filler pas réfléchi et ne peut aucunement venir servir l'archétype du portrait qui est vraiment la seule façon possible que on dirait qu'on peut se servir d'un modèle ( dans ta série ). L'attitude du corps dans la forêt ou du corps dans le paysage semble comme est l'essentiel de la motivation, pourtant c'est cruellement évident que ce n'est jamais devenu une préoccupation. Le noir et blanc est direct une préoccupation saxonne de la forêt qui inclu l'être ( pourtant unidimentionnel ) et la couleur avec la profondeur de champ est une formalisation de l'invididu au dessus de la nature latin. C'est juste que, au final on reste comme insatisfait à ce demander qu'est-ce qu'il a dans le bois, pourquoi y aller, comment est-ce qu'on est dans le bois; il n'y a aucune réponse personnalisé.
  9. J'pense qu'une fois j'ai vu un grille-pain dans un banc de neige avoir plus d'émotion. quelle journée
  10. 3000$ de découpe laser plus tard...
  11. C'est la chutes des anges rebelles dans une vitrine. La tranche verticale au milieu est une jonction de vitre.
  12. J'ai fais une création artistique.
  13. Cheval

    L'Art selon Cheval.

    Yo les péteux, j'expose à Québec Samedi jusqu'au 16 mars à la galerie a dans le vieux-port. Event Facebook xoxo
×
×
  • Créer...