Cheval

Éboueurs
  • Contenus

    2 256
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    8

Cheval a gagné pour la dernière fois le 16 août

Cheval a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

617 Excellente

À propos de Cheval

  • Date de naissance 1989-03-21

Informations

  • Sexe
    Masculin
  • Lieu
    Toujours loin de moi-même.

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

6 757 visualisations du profil
  1. Voit juste ça comme des applats de transparent.
  2. Si jamais tu veux pumpé ta game avec les insectes, l'ombrage va faire toute la différence. Un bon example c'est François Vincent. http://www.francoisvincent.ca/
  3. A true Golden Age...
  4. C'est même théorisé. L'opinion du publique n'a jamais été important dans l'histoire de l'art. Il ne l'est toujours pas. Sauf que désormais à la différence d'avant le 19e ( premier musée ), le marché de l'art implique une appréciation publique résolument économique et ouvre dans la dispersion une place au regard du publique. Postmodern stuff. Je suis évidemment le plus qualifié pour parler de peinture sur le forum, mais l'appréciation de la peinture passe par un vecteur de goût qui proclame sa souveraineté et tolère bien mal quelconque dualité. On en fait même une morale ( ou au minimum une moeurs ) de ne pas heurter les goûts d'autrui. J'ai juste arrêté d'être chiant quand je n'ai plus eu rien à prouver. Les images le font pour moi. mais thx, I guess
  5. J'pense plus que tu perçois de l'humilité là où tu le veux bien. Il me semble qu'un débutant qui montre c'est dessin c'est plutôt humble au contraire.
  6. Fec j'ai une galerie pi une entrevue dans le Québecscope. http://www.galeriebeauchamp.com/art/fr/artist/lortie-antoine
  7. fkng nice!! T'en a pas une avec le regard perdu dans le ciel? T'es couleurs sont trop sharp. J'ai plus l'impression que c'est les modèles qui ton retenu sur ça. Les gens de théatres ou les danseurs font aussi d'excellent cast, ils sont bien plus expressif par le corps que par le visage. Non négligable.
  8. Le truc avec le symbolisme c'est que tu peux facilement dire tout ce que tu veux, mais il faut savoir ce que tu veux dire. Dans le cas où tout le monde est voilé, avec le même costume et disposé à différente échelle dans la perspective tu obtiens une image passive. Un paysage d'une dystopie. Si tu manigance seulement un individu au travers d'une foule de contemporain civile, on adresse plus vite la faute d'une intrusion au protagoniste. J'pense fortement que de centrer ton personnage dans la composition peut adresser le caractère d'individualité singulière métaphorique et désamorcé l'effet d'intrusion et d'étrangeté. De la manière où on comprendrait sans effort que la figure principale est une métaphore d'une lecture intérieur du sujet par l'artiste et causamment du spectateur. Enfin, c'Est comme ça que je comprends ton propos depuis le début. D'ailleurs à bien y penser, le costume est secondaire, en ce sens où il peut véhiculé différente forme s'il est toujours associté avec l'écran de fumé. J'pense que en série, cadré centré, tu pourrais facilement shooté une femme arabe, un juge, un poissonier et des enfants au parc et quand même permuté le problème existentielle de l'identité brumeuse.
  9. Je sais pas si ça serait trop couillu, mais ça t'es passé par la tête de faire ça dans des endroits publics avec du monde? Pas trop bondé bien sûr, mais avec un deux gusses dans le fond, même plus, ça serait vraiment bien. Jme dis juste que le fond industriel c'est vraiment un sujet dur à débrouissaller, en plus avec des graffitis, ça me semble tellement connoté comme paysage. Wut do yu tink?
  10. C'est juste merveilleux.
  11. Y'a Histoire sans parole qui a été joué à Radio-Canada un soir voilà un mois, j'ai jamais acheté un cd aussi vite.
  12. C'est fini les photos avec la grenade fumigène? :(
  13. Houuuuu, ça c'est du compliment. Right to the heart, thx