Aller au contenu

Cheval

Éboueur
  • Contenus

    2 517
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    12

Tout ce qui a été posté par Cheval

  1. Ça va? Avec une belle insulte en message privé. Tu sais que ta réaction agressive me démontre simplement que mon travail est pertinent et que je suis sur le bon chemin? Une bonne vieille dichotomie esthétique inclusion/exclusion, tout juste comme dans ton ethos perdu du 20ieme siècle. On dirait le claquement d'une feuille de laitue pogné dans l'échafaudage d'un monument pour la mort de l'humanité. Mais ton intervention me fait réfléchir. Effectivement, dans notre contexte social et historique, accomplir un art qui atteint son but implique nécessairement une antagonisation de la part
  2. Haaa tu catch direct. Oui le piège c'est encore de "jouer" l'algorythme et de suivre les thrends. Mais ça serait manquer le bateau de beaucoup. C'est pour ça que je m'accrocr à mon concept de metastyle. Il faut faire marche arrière à l'itération et pousser le plus fort possible dans la singularisation de la création. C'est ça qui est la valeur profonde de la création, le déploiement extensif, inaltéré de l'expression du pouvoir créateur. On sors d'une époque avec beaucoup de restrictions créatives. S'ouvrir au vrai potentiel de création c'est assez blastant et pas vraiment confortable. M
  3. @Commissaire Laviolette Thx de penser à moi! J'ai déjà commencé à siffler tout ça depuis août dernier. Mes jpgs valent déjà plus que mes peintures... Mais c'est pas juste une histoire d'argent, c'est une histoire d'autonomie aussi. C'est chouette, pour de vrai. https://superrare.co/agrophobe Rarible - create and sell digital collectibles secured with blockchain APP.RARIBLE.COM
  4. Bump: Est-ce que vous pensez qu'on va réinventer la magie? Ça serait plus si étonnant que ça, vu les récent développement. Si c'est le cas, comment est-ce qu'on cast Fireball.
  5. Je vais engager le plus de discussion possible avec le plus d'étranger en même temps tout en buvant autant de bière que le bar peut légalement me vendre.
  6. Meilleur truc que j'ai vu depuis longtemps!
  7. @Goéland God damn Je te comprends juste trop bien. L'économie est sacré comme l'est l'agriculture. Pour se libérer vers se stade il faut inviter la réflexion économique dans l'art, ou plutôt elle y trouve sa légitimité car c'est aussi un combat d'effet. Si l'art ne touche personne... Imagine que dans ton système de labyrinthe, où tous sont eternellement plus loin les un des autres, on trouvait tout de même une façon de générer une lumière qui atteint sans délai tout les participant du labyrinthe. C'est dans l'art en premier qu'on le trouverait non? Dans une meta-communication artist
  8. Well, si tu décides de le voir comme ça y'a aucune chance que tu arrives à en tirer quelques choses.
  9. Raide dedans, et je te suis sur tout. C'est une des poignées d'accès à la sagesse qui a été inavoué du lègue de nos pères et mères et nous devons fouiller un peu plus loin pour la trouver. Il ne faut jamais, surtout jamais oublié que nous sommes la générations d'adulte qui suit celle qui a subit les deux référendums. Nous sommes définis par ces évènements de multiples façons. Par la résilience, par la honte, par le silence, par la violence, par l'invention. Je me choque envers l'art parce que l'art est naîf, peureux et manque de courage. Mais c'est parce que l'art a besoin de tout le reste. C'
  10. Ben j'ai évidemment pas la réponse, mais je pense que ça vaut la peine d'essayer. Mais en fait, si je veux bien te répondre, je pense qu'il faut faire le contraire. Qu'il faut faire transparaître l'égo plutôt que de le caché et le manigancé pour qu'on ai pas l'impression qu'il soit là. J'en reviens toujours aux fantasmes parce que c'est cash et on comprend vite. Si tu trip à te faire égorgé pendant que tu baises, tu vas avoir besoin de le dire car sans quoi, personne ne t'égorgera jamais ( lol sauf par réel violence duh ) et tu resteras inassouvi dans ton fantasme. J'ai un vieux point là
  11. Pendant mon adolescence et la vingtaine, j'ai souvent eu beaucoup de difficulté avec la compétition, les mérites des autres et le très connu et très général " elle plutôt que elle ou le favori pour tel prix ''. La loi du marché. Ce a quoi on acquiesce si facilement qu'il n'y a pas de place pour tout le monde et il faut être en avant de la compétition. La compétition. Quelle idée primitive, quand on y pense un peu. C'est le core pur jus de la sélection naturelle et la clé de voute de tout ce qui se positionnerait autour du darwinisme, physiquement ou conceptuellement. Elle m'est app
  12. Quand je crée j'écoute ça pi j'imagine que j'suis un ptit thug qui glock des aliens dans un ghetto galactique, surtout vers 1:07:00
  13. J’entaille ton oeil Opprobre des hommes juteux Extase du cylindre de ta vie sourde Mange ma violence C’est juste une pétale de plus Dans la chair de tes seins chromes KATA KATA KATA Silex foudroyant Lycanthrope végétale L’aube de l’âme te scie ta sale gueule de con Rentre dans l’ébène du meurtre J’t’encaisse comme une vierge défunte Myriade de l’amour translucide Cupidon t’encule J’pilote mon tabarnak au travers de tes nerfs tendres Galactic massage Swift fuck L’enchainement des fenêtres
  14. @Goéland c'est dans le baggage culturelle. On peut le dire c'est pas grave, si quelqu'un veut ce tuer, ça lui appartient. J'aime mieux me dire que j'ai le choix de ma vie que regarder la prétention d'un état à me dire que c'est criminel. C'est juste que personne aime le suicide car le temps te présente tjrs avec une meilleur alternative si tu attends. Pi en plus, de l'autre coté, on a juste shut-off la vie après la mort dans nos discussions. C'est raide évident que l'espace temps est muni d'un sens qui nous échappes. Le film de ??? qui présente la preuve que la mort e
  15. Foulard m'a inspiré avec son thread de emo ( btw trop tough de te taggé man )
  16. La toune était complètement dingue. C'est vrai que c'est un style... mais ç'est un style qui me choc un peu parce qu'il marginalise le vécu de la tendresse, de l'angoise d'être peu et la simplicité de vivre ces émotions de fragilité. C'est le fun ton point de vue merci.
  17. Non je pense pas que tu dois viser juste la difficulté et le gros TADA, me voici. C'est juste violent. Faut que ça soit le fun. Trouve ce que t'aime, invite ton enfant intérieur à jouer. Dessine par terre, des chateaux? Des chateaux ce sera. Quand je suis au meilleur de ma forme, je sais que je veux inventer des robots pour sauver les gens. Quand je le réalise, je pleure de joie et je trouve ça beau. Alors je me fais un bol de frite et je dessine au crayon de couleur le robot le plus cataclysmique en écoutant de la musique douce et braillant sur mon enfance douloureuse. C'est ça qui est
  18. C'est une très bonne observation. C'est un choix conscient et c'est profondément ancré dans l'esthétique, comme tu disais ni connaitre pas grand chose; tu y es apparament très sensible. Pour en dire quelques choses, je pense que ça partirait d'une manière de construire une image, ou une représentation. Faire ce que tu dis serais produire la continuité de la physicalité du référent visuel réel dans l'image. Ce qu'on appelle tout bonnement du réalisme; faire comme, à l'image de. D'où moi je viens, esthétiquement, est d'un autre endroit. La fidélité à la réalité ne m'intéresse que très peu.
  19. J'ai suivi les directives de se super site. Third Wave | Psychedelic Education, Resources & Community THETHIRDWAVE.CO J'ai commencé plus bas à 0.05 puis j'ai monté tranquillement. Les journées que je me sentais moins disposé je baissais, d'autre je montais. Maintenant je prend 0.1 comme si comme ça mais vrm pas souvent, une fois par mois ou 2.
  20. Alright! Les mains sont fkng rough! Celle de gauche utilise comme un romantisme déchu des Misérables. Ça sonne très très Classicisme français. very good
  21. haha non non je dis ça pour punché un peu. Effectivement, si tu crée *sur* le mush, tu vas être décu quand tu vas revenir sur terre. En fait, avec les études et la littérature sur le sujet, on comprends que c'est les long moments suivant la consommation qui sont plus nourrit en intuition créative. Donc là je parle en mois. Au début de la pandémie, j'ai compris que c'était une occasion parfaite pour enfin essayer de faire de la micro-dose. Tu vois personnes, si jamais sa tourne weird, t'es ben juste toujours tout seul dans ton atelier. Les résultats et les expériences ont été à 1
  22. Alors c'est que ça marche. Je suis content, ton approche pragmatique fait transparaître un contact au sol auquel je manque trop souvent de grip. Mais oui, ça serait ça. C'est le sujet de l'espoir et de l'envie d'émancipation de l'existence qui nous sera sans doute peut-être branlant devant le visage pendant des millénaires. Comme une gale quelques heures avant de pouvoir tomber. Tu sais que si tu forces tout va réouvrir, du coup tu lui fait encore plus attention plus elle est prêt de la fin et de se décoller toute seule. Et je te rejoins aussi sur notre espace de vie. Se battre pour des c
×
×
  • Créer...