Aller au contenu

Commissaire Laviolette

Éboueurs syndiqués
  • Contenus

    3 454
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    22

Commissaire Laviolette a gagné pour la dernière fois le 21 mars

Commissaire Laviolette a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

2 737 Exemplaire

À propos de Commissaire Laviolette

  • Date de naissance 27 novembre

Informations

  • Sexe
    Masculin
  • Lieu
    Québec

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

18 443 visualisations du profil
  1. Les mathématiques appliquées au Subway

    Et quel est le tiens?
  2. Le sujet dont tout le monde se câlice

    Es-tu du genre à penser que tu connais quelqu'un parce que tu l'as vu dans District 31? C'est pas parce que le voyeurisme te fait mouiller tel une Fosse à stérilet que c'est le cas de tout le monde.
  3. Les cheveux bleus et le féminisme

    Je crois qu'en fait vous débattez sur le ton revendicateur que tout ça prend, c'est l'élément qui gosse Chicken dans son post original, et c'est vrai que ça gosse. Est-ce que ces gens là se sentent vivant seulement dans la marginalité? Parce qu'en matière de sensibilisation, c'est rarement l'approche par choc qui fonctionne. J'aurais tendance à m'indifférer beaucoup plus rapidement en apercevant une fille à la plage qui tire sa serviette et dévoile pendant quelques secondes des poils aux aisselles sans en faire de cas. Si la personne le porte comme une normalité (qu'est-ce que la normalité, gnagna), j'ai tendance à l'intégrer à la mienne plus rapidement. Plus rapidement qu avec des photos studios de filles aux cheveux bleus qui s'exhibe l'aisselle.
  4. L'urine, un engrais gratuit pour le jardin

    L'agriculteur voisin de mes parents arrose son champs avec de l'urine de cochon. J'imagine que la pisse d'humain pourrait être considérée!
  5. Les cheveux bleus et le féminisme

    Check la matante sul cuir avec son petit A qui pointe bien haut qui nous ramène directement au vrai débat : vos goûts personnels. Ceci dit, faut arrêter de penser que les "tendances" actuelles ne sont pas cycliques et ne remontent pas jusqu'à la Grèce antique. Je suis pas mal sûr qu'ils ont aussi vécu une époque vouée aux corps sans poils, homme et femme. La vertu et l'ouverture d'esprit ne sont pas une notion temporelle...ou plutôt les moeurs n'en sont pas à leur première occurrence.
  6. Le thread sur la photographie de rue

    @ECHELON je trouve que tu as un bon oeil pour le centre du cadre. Dans le sens où ça reste dynamique, avec les diagonales ou le mouvement. La 28mm aide dans ce cas parce que l'environnement est toujours structurant. C'est pas mauvais!
  7. Avez-vous remarquer

    Tu as sûrement raison. J'imagine que le fracas que font les "relations qui n'ont pas marché" ici sur le forum cache un peu les amitiés véritables qui s'épanouissent sans bruit. Probablement qu'en fait le réseau des relations d'amour-haine-amitité existantes et passées a une étendue que je ne soupçonnais pas : Saviez-vous que la mère de Milie Vanilli et la mienne sont de grandes amies d'enfance?
  8. Avez-vous remarquer

    Voici mon résumé de la situation : 1984 croit - avec beaucoup moins de subtilité maintenant - que l'éducation française produit des humains beaucoup plus articulés que le reste de la francophonie. Elle voit un mépris chez son débatteur, tel la présence d'un S peu conditionnel à son futur, alors qu'elle en fait preuve elle même, son propre orgueil en danger bien en vu. Elle réussit tout de même à concéder, dans une attitude maladroite remplie de smiley passifs-agressifs. Athos n'hésite pas à faire de la haute voltige avec les sujets qui le passionnent. À mon avis, il fait preuve d'une grande humilité et surtout d'une patience monastique pour essuyer l'agressivité de l'argumentation adverse (même lorsqu'il ressent le besoin d'assoir son expérience par manque de bonne volonté de l'opposition). Il m'a tout l'air d'un être humain à toute épreuve. Sikaneba a incarné par le passé, je l'apprends ici sans m'en étonner, une personne "d'âge adulte bien mâture". Je dis sans m'étonner, parce que la lecture et la nature de ses coins de débâtteries qui dépassent dans l'espace public me laisse cette impression : celle d'une quadragénaire frustrée douce-acerbe qui sourit beaucoup trop souvent sans les yeux. Là où elle veut y voir de la bienveillance, j'y lis amertume et vanité. ------------- Note : je trouve toujours étrange d'apprendre que les gens entretiennent des relations dans le réel entre dépotoiriens.
  9. Révélez votre salaire

    Études : DEC Tech. Intégration multimédia, BACC Interdisciplinaire en arts - profil cinéma Salaire : 30$/h ou environ 55$/h sur contrat autonome Avantages sociaux : 23 jours de vacances, assurances, régime de retraite, etc. Nombre d'heures semaine : 38.75 Domaine : Audiovisuel (réalisation, caméra, montage, photographie, infographie) Expérience : 8 ans Plus petit salaire jamais gagné : 6,90$/h, comme ouvrier horticole C'est la fois où je me sens le plus nu depuis que Catharsis m'a lorgné anonymement.
  10. J'ai appris que je souffrais d'anxiété !!

    Si t'avais pas la prestance littéraire d'un livret de blagues de Gilles Latulippe ça pourrait être drôle. @Grrrreat!™ ton dealer d'odeur est-il au coin d'Aiguillon/Philippe-Dorval? Je passe souvent le temps d'attente de l'autobus à lire le baratin chamanistique des affiches.
  11. Un café et déj'œufs de mots

    Mes listes sont beaucoup moins brainstormantes que les tiennes malheureusement. Il s'agit surtout de livres, de musiques, de films, de recettes, d'idées, d'inspirations. Quelques petits trucs :
  12. Suis-je fou

    À défaut de pouvoir te faire dorer la raie à San Francisco.
  13. Le sujet dont tout le monde se câlice

    Désolé, @Grrrreat!™ et moi on préfère Google Keep.
  14. Le nombre d'or en photographie

    Effectivement. Mais comme elle n'a pas de lien avec le reste de ton post, j'avais le goût de clarifier. J'imagine que ce que j'ai envie de répondre ce résume à ça, dans ce qui a été dit : en faire le choix conscient, dans une recherche de sens (©1984) (ne pas chercher le nombre d'or après coup, comme un bonbon flatteur). Ne pas en être esclave, mais en reconnaître les attributs (même juste au niveau du ressenti...tier ou nombre d'or, peu importe?) pour pouvoir s'en servir adéquatement. Dans ce sens, j'utilise ces règles pour renforcer certains axes, donner un rythme à la lecture de l'image, isoler des points chauds. Perso j'aime beaucoup la "respiration" dans une image (début de style personnel?), alors j'aime situer les espaces pour qu'ils dialoguent entre eux et pour ça, les tiers, les quarts, le nombre d'or sont tous des outils utiles. Même à la limite pour s'assurer d'une constance "aveugle".
  15. Le nombre d'or en photographie

    M'a te le dire, ton truc ça plus d'l'air d'un problème psychologique que d'un questionnement sur l'art ou la photographie. Ce que je comprends de ta question c'est pas que tu veux comprendre l'utilisation des tiers et du nombre d'or dans tes compositions, mais tu veux comprendre pourquoi, dans l'essence, la règle des tiers ou le nombre d'or est considéré comme plaisant/esthétique? C'est ça que tu "penne-linguini" à comprendre? Parce que si c'est ça, j'imagine qu'une recherche Google et quelques bonnes lectures en bibliothèque devraient te rassurer. D'un point de vue historique, c'est intéressant. Mais dans la pratique, tu devrais faire confiance à 5000 ans d'art et d'architecture (des notions d'équilibre, de symétrie, de lecture de l'image, de détachement du sujet, etc. etc.). On appelle ça un langage. Et pour briser les codes de ce langage, il faut les apprendre et idéalement les maîtriser. Pourquoi? Parce que comment veux-tu qu'on prenne au sérieux une démarche qui se veut personnelle et anti-académique si tu ne sais pas ce que tu brises. C'est normal qu'instinctivement tu finisses par tomber dans le nombre d'or, mais ça sert à rien. Utiliser le nombre d'or et les tiers doit être une décision active pour en tirer la plus grande force. C'est sûr qu'avec l'expérience vient un certain automatisme, mais ça reste un choix. Et c'est ça la clé. Mais que tu préfères/comprennes la règle d'or parce que tu y arrives instinctivement, mais pas les tiers parce que c'est "commun"...ça me paraît un peu enfantin.
×