Aller au contenu

Commissaire Laviolette

Éboueur syndiqué
  • Contenus

    3 551
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    28

Commissaire Laviolette a gagné pour la dernière fois le 24 avril

Commissaire Laviolette a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

3 001 Légendaire

À propos de Commissaire Laviolette

  • Date de naissance 27 novembre

Informations

  • Sexe
    Masculin
  • Lieu
    Québec

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

19 741 visualisations du profil
  1. On veut des photos des genoux d'Aeris et de FélixT. As-tu ça dans ta banque Bernhard?
  2. Les personnes fières engendrent leurs propres peines. - Emily Brontë
  3. J'étais en vélo, arrêté à une lumière rouge sur la rue St-Jean à Québec, aucune auto devant moi. C'est un sens unique à deux voies. Sur ma droite, une entrée de stationnement sous-terrain, mais derrière moi et devant moi, une rangée d'auto stationnées tout le long de la rue. Je m'étais placé de façon à être à la hauteur des autos, comme s'il y en avait une à côté de moi, pour pouvoir poursuivre mon chemin à la lumière verte. J'entends une voiture arriver derrière moi et pas une demi seconde après, alors que la lumière est ENCORE ROUGE, un long klaxon qui me fait sursauter. Je me retourne et une grosse madame clope à la main dans une vieille Honda grise me fait signe de me tasser. À peu près au moment où ça tombe au vert. Elle me dépasse dans un chaos de muffler fini en coupant sans gène la voiture dans la voie de gauche. Je suis crissement pompé d'avoir eu à subir cette agression de la part de cette suprême connasse. Et alors que je la vois encore devant moi, pas plus loin que 500 mètres, elle met son flasheur pour s'arrêter dans la voie parce qu'elle a vu un parking qu'elle veut négocier en parallèle. Je décide de ne pas la contourner, je m'arrête franc derrière sa voiture et je cris à plein poumon, "TASSE-TOÉ TABARNAC". Je la laisse consterné, mon majeur bien dressé. À la lumière suivante, alors que j'attends, je vois des piétons qui étaient autour du cri de vengeance qui me regardent, non au courant du pourquoi. Et je me sens comme le pire des crétins. TL;DR Ne criez pas après vos concitoyens même les plus caves dans un accès de rage, ça ne peut que se retourner contre vous.
  4. Non, mais en déployant une telle concrétitude, c'est un engagement implicite devant la plèbe du dépotoir. Je préfère m'en remettre à Dieu.
  5. Ce qui est important dans un plan c'est de comprendre la motivation intrinsèque derrière nos choix. Car il est démontré - par ma compréhension aigüe de la psyché humaine - que l'expérience, les rencontres, les occasions, les joies, les peines, les obstacles feront dévier la route choisie.
  6. @Aradia le problème principal dans la façon que tu exprimais ton émotion face à son travail, c'est que tu semblais insister pour amalgamer "belle photo" = "belle fille". Ce qui est, pour être poli, naïvement réducteur.
  7. Si j'avais pas eu comme premier plan de faire du cinéma/vidéo, j'aurais suivi ton plan. L'architecture (et l'aménagement/urbanisme/horticulture/design/alimentaire/lol) ça toujours été (et l'est encore) un intérêt pas loin de la passion. Mais j'ai toujours cru que c'était des jobs de marde qui pullulaient ; construire des gazébo, dessiner des garages et des rocailles de château de banlieue. Considérant ton projet de chalet, c'est cool de voir que tu concrétises sur des belles bases!
  8. Économiser de l'argent quand t'es pauvre, c'est doublement plus difficile. Considérant son revenu disponible et le pourcentage que son épargne représente, il est même peut-être meilleur planificateur financier que toi.
  9. Oui, c'est juste qu'on aurait dit une aversion envers les livres papiers, plutôt qu'une préférence. Ceci dit, je soulignais, je ne juge pas tes capacités de lecture. Dans tous les cas, j'ai fini La femme qui fuit de mon côté. Je sais pas s'il y a quelque chose à en conclure (le sujet du livre Vs sa popularité), mais les 38 copies du réseau de biblis de Québec sont presque toujours toutes en circulation.
  10. D'ailleurs, quand même à la limite du choquant quelqu'un qui participe à un club de lecture sans aimer l'objet livre. @Goéland penses-tu que tu pourrais créer un sujet "officiel" sur la femme qui fuit?
  11. En gros : La dent est un sel complexe qui peut se déminéralisé ou se reminéraliser. Dans les deux cas, ce sont des phénomènes qui se font naturellement. Le plus grand facteur de déminéralisation direct ou indirect : l'acidité du ph de la bouche (la dent commence à se détériorer en bas de 5.6). Direct : aliments ou produits alimentaires acide (gaz carbonique, acide citrique, etc.) Indirect : les sucres (ou plutôt la digestion des sucres par les bactéries) Combo fatal : se gargariser de boisson gazeuse Les bactéries dans notre bouche rejettent de l'acide lorsqu'elles digèrent des sucres. Le phénomène est très rapide. Les principaux facteurs aggravant de ce phénomène : La texture : les sucres collants sont digérés plus longtemps puisque ils restent collé dans les dents. Donc plus d'acide, plus longtemps. La fréquence : plus souvent on a du sucre dans bouche, plus souvent le PH est acide. Le moment : les sucres consommés pendant le repas, ou juste avant un brossage sont moins dommageables. La sécheresse de la bouche : la salive étant le principal agent nettoyant, c'est donc important de saliver pour déloger le sucre (mâcher de la gomme, manger autre chose en même temps, rincer la bouche avec eau/brossage). C'est aussi pourquoi manger du sucre avant le coucher est nocif. On salive bcp moins la nuit. Manger des aliments protéiques a aussi l'effet inverse (noix, fromage). C'est-à-dire que les bactéries rejettent des substances basique qui rééquilibre le ph de la bouche et permet à la dent de se reminéraliser. Par exemple, manger des noix après du sucre permet d'annuler en partie l'effet du sucre par l'abrasion et les substance basiques produites par les bactéries. Bref : la salive est votre allié et mangez le moins de sucre possible dans des conditions nocives (collants/pas de rinçage/pas de protéines). Après ça, vous pouvez aussi vivre tous les excès et vous gargariser avec du fluorure j'imagine. Source : https://www.fmd.ulaval.ca/faculte/nous-joindre/enseignants/luc-giasson/
  12. Rassure moi en disant que c'est une stratégie d'investissement et non de stratégie pour gagner?
  13. Un appart en mur de brique dans le vieux Québec, c'est le rêve. Surtout si ta vie rêvée est aussi de rester chez vous 24h/24 et de n'avoir aucun contact avec la société, dîtes de "tous les jours". Pas d'épiceries, pas de bière en bas de 10$, pas de café en bas de 6$, 3 resto sur 4 = attrape touriste, pas de citoyens (sauf si tu considères les airbnb à l'année comme tes voisins "du monde"). @Chicken of the infinite faites-vous pas exploiter comme des novices avec un stationnement hors de prix. Y'a des vignettes de stationnement à 80$/année pour se garer dans la rue. Si vous aimez ça pis toute, mais que vous avez faîtes votre apprentissage à la dûr dans l'vieux, considérez le quartier St-Jean-Baptiste. Entre René-Lévesque et Lavigueur et entre Honoré-Mercier et Salaberry. C'est le meilleur compromis dédale/wow et vie de quartier qui se peut. Mais bon, le vieux Québec pour un citoyen de Québec c'est à partir de la Place d'Youville jusqu'au marché du vieux-port et tout le reste jusqu'au fleuve et jusqu'à la citadelle.
×
×
  • Créer...