Aller au contenu

Commissaire Laviolette

Éboueur syndiqué
  • Contenus

    3 530
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    26

Commissaire Laviolette a gagné pour la dernière fois le 6 février

Commissaire Laviolette a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

2 922 Exemplaire

À propos de Commissaire Laviolette

  • Date de naissance 27 novembre

Informations

  • Sexe
    Masculin
  • Lieu
    Québec

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

19 382 visualisations du profil
  1. Commissaire Laviolette

    Venez nous montrer vos talents de photographe !

    Si j'étais toi je mettrais du gloss sur les tentacules.
  2. Commissaire Laviolette

    Le sujet où on bashe les québécois

    Il y a un nom pour ça, mais je suis pas mal sûr que dans tous les pays occidentaux du monde, il y a : de l'hypocrisie, de mauvais chauffeurs, des gens bêtes et des p'tites vierges offensée d'une différence culturelle mineure. La plupart sont au mieux anecdotiques, le reste c'est de l'insignifiance. En passant, quand un québécois sort les préjugés et les insultes de mauvaise foi sur les français ou que notre premier ministre cafouille en bel habitant avec Macron, ça ne me fait ni rire ni danser.
  3. Commissaire Laviolette

    Le sujet où on bashe les québécois

    On dirait que 1984, plus elle est en contact avec les québécois, plus elle les méprise, et plus elle les méprise, plus elle veut être en contact. Sérieux, les extraits, on sent surtout des personnes déprimées et prises dans un schéma de pensées superficielles qui justifient pour eux leur malheur.
  4. Commissaire Laviolette

    Quels livres voulez-vous lire, les liseux?

    Comme ce sont deux livres que je veux lire d'une façon ou d'une autre, je me suis aventuré déjà dans le journal de Radisson. Criss, je suis même pas à la page 50 et je crois que c'est la première fois de ma vie que j'arrête de lire par horreur (d'autant que s'est raconté avec un détachement extrême). Deux extraits d'environ 10 pages du genre...
  5. Commissaire Laviolette

    Quels livres voulez-vous lire, les liseux?

    J'ai mis plus de temps que je pensais à trouver 2 livres. Je me suis rendu compte que mes désirs de lecture instinctifs étaient plus ou moins disponibles dans les bibliothèques et librairies. J'ai néanmoins trouvé deux trucs qui me semblent excellents. Les aventures extraordinaires d'un coureur des bois Pierre-Esprit Radisson Il y a quelques années, j'ai lu Histoire véridique de la conquête de la Nouvelle-Espagne, de Bernal Díaz del Castillo. Le livre, sous forme de journal raconte les (més)aventures d'un conquistador alors qu'il acommpagne Cortez dans le long périple qui le mènera au siège de Mexico, dans les années 1600. Il s'agit la d'un espèce de roman historique, teinté sans excuses des opinions du gars, à travers des observations droit au but, alors qu'il côtoie la mort, la guerre, les aztèques et leurs sacrifices humains et leur canibalisme. MAIS! Le livre que je vous suggère, sans être aussi mythique puisque 200 ans plus tard, me parait être le complément parfait de lecture parallèle, en ce qui concerne notre propre histoire. En ces temps de Kanata, je suis curieux de découvrir le récit de ce clash culturel et physique entre le français blanc et l'amérindien d'il y a 150 ans. La théorie des cordes José Carlos Somoza Le premier livre que j'ai lu de Somoza est La caverne des idées. Un récit d'enquête en Grèce ancienne, sur une série de meurtres possiblement organisés par un mouvement sectaire louche, narré par un personnage de traducteur (l'auteur?) qui se laisse envahir par une paranoïa extrême à travers sa traduction du dit récit. Un objet à l'écriture fouillé entre le roman policier et l'horreur psychologique. La théorie des cordes semble être de la même teneur, thriller psychologique sur fond de physique-fiction, alors que des scientifiques tentent des expériences sur la notions même du temps, qui pourrait servir à des fins peu catholiques.
  6. Commissaire Laviolette

    Quels livres voulez-vous lire, les liseux?

    Ouin mais...quand est-ce qu'on commence à lire. Êtes-vous prêt à peut-être ne pas lire LÀLÀ un livre que vous auriez choisi ou ben? Voici ma suggestion ajustée (faut que ça goal, maudit niaisage) . INSCRIPTION - Vous avez jusqu'à X date pour vous inscrire au club (c'est-à-dire si vous désirez suggérer des livres, tout le monde peut lire évidemment) **FERMETURE DES INSCRIPTIONS** CHOIX DES LIVRES - VOTE DES CLUBISTES Le vote dure 1 semaine. 1- Chaque membre propose 2 ou 3 livres qui l'excite en les résumant/vendant/vantant comme il veut. 2- Chacun vote pour LE livre qui l'intéresse parmi les choix de chaque clubistes. 3- Le livre qui reçoit le plus de vote sera à lire. En cas d'égalité, le choix (entre les livres égaux) revient au membre dont c'est la suggestion. LECTURE DES LIVRES (3 premiers mois) - Deux livres sont choisis parmi les gagnants par un vote sous forme de vote alternatif OU tout simplement sous forme de vote uninominal à un tour OU deux livres sont choisis parmi les gagnants de façon aléatoire. - Les lecteurs peuvent choisir l'un des deux ou les deux. - Deux sujets sont créés pour discuter/débattre de notre lecture. - Réévaluation du processus après? Soit ça ou ben on tire le nom d'un membre (ou 2-3) d'un chapeau et il choisit notre lecture pour la période. En? En??
  7. Commissaire Laviolette

    Quels livres voulez-vous lire, les liseux?

    Je pensais plus on met tous les finalistes dans un chapeau et on pige 3 livres au hasard sur lesquels on vote pour celui qui nous tente le plus ensuite. Ceci dit, j'ai lu Le Plongeur et La bête creuse. Je dirais ceci : Le plongeur est une incursion fascinante, dont le style littéraire et le rythme laisse un peu mi-figue mi-raisin. La bête creuse est un plaisir de lecture pur (j'ai relu certains passages plusieurs fois tellement ils me chatouillaient l'esprit), mais l'histoire est limite réalisme magique donc c'est pas pour tout le monde.
  8. Commissaire Laviolette

    Quels livres voulez-vous lire, les liseux?

    J'aime ça. J'aime lire. Méthode suggérée pour la thématique québ'. : on pige 3 livres dans les finalistes des 3 dernières années du Prix des libraires ou du Prix littéraire des collégiens et on passe au vote. Condition possible à considérer : personne ne doit l'avoir lu.
  9. Commissaire Laviolette

    Ma récidive, mon pari

    J'espère juste sincèrement que @Goéland et @Kalium ne sont pas des gimmick. Sinon, mon café-dépotoir risque de tourner au vinaigre. @MattIsGoD, j'avoue que la comparaison n'est pas possible avec le passé, mais si la communauté est constitué d'une dizaine de membres qui ont de l'allure, c'est assez pour déclarer le dépotoir zone protégé. On est un peu en dehors du temps dans notre petit village. Même si ma participation est drastiquement réduite j'y trouve satisfaction, on le vie juste moins intensément. Tsé grâce à @xdrox je vais sûrement dépenser 450$ pour jouer à un jeu. Qui l'eût cru que la participation significative du créateur du dépotoir serait réduite à un excellent post digne de La Coche ;)
  10. Commissaire Laviolette

    Comment vous sentez-vous présentement ?

    Comme le mentionne Ecce, je cherchais surtout à confronter la vision qui se dégageait du message de Goéland. Bien sûr que j'avais en tête que c'est un adulte lol. J'essayais d'insérer un nouveau récit, ma perspective du truc. Ceci étant, tsé que ta vision du "travail" est possiblement aussi teintée que la mienne et que je pourrais facilement penser que pour toi "travailler" rime avec "décès de l'âme". Ce que je dis c'est que le travail, ou si t'aime mieux, le fait de faire des choses qui s'inscrivent dans la société/communauté, est une chose structurante qui peut apporter stabilité, réflexions, apprentissages. Les projets qui t'activent ne sont pas tant différents de mes motivations, que j'applique dans un contexte différent. Le point étant de ne pas s'enfermer dans une utopie personnelle qui brise le lien avec toutes expériences possibles.
  11. Commissaire Laviolette

    Comment vous sentez-vous présentement ?

    Tu tiens un discours assez contradictoire. Ça devrait t'aider à constater ceci : Tu nourris ta grande capacité d'introspection avec des justifications introspectives incestueuses. En refusant de changer de perspectives, ou d'en nourrir de nouvelles, tu t'éloignes à petit feu du paradoxe de la condition humaine. Tes expériences, bonnes ou mauvaises, devraient être les principaux matériaux de ton laboratoire mental. Le travail avec son côté aliénant est aussi doté d'une qualité méditative. L'aliénation, elle vient aussi de ta fermeture à l'expérience. Je ne te dis pas de tuer toute étincelle de vie qui t'anime, mais concevoir l'apprentissage, la discipline, les rencontres et la répétition comme des obstacles au bonheur c'est un raccourci vers la poutre. Tu n'atteindras aucune grande sagesse sans t'imprégner du monde. Ensuite, on s'entend, personne ne peut survivre sans soupapes. Mais comment saurais-je reconnaître la flore mieux que le quidam moyen si j'avais pas décidé d'endurer 30 heures de désherbage par semaine pendant 2 été de suite? Qui sait le dur jugement que j'aurais sur les gens si je n'avais pas eu l'occasion d'observer la vie des travailleurs d'une cour à bois et d'un entrepôt. Il faut se voir comme des êtres flexibles et mobiles et n'avoir pas peur de franchir des nouveaux horizons quand la ligne de non retour de notre tolérance interne se pointe. De quoi te libères tu si tu n'es esclave de rien?
  12. Commissaire Laviolette

    Ces deux osties de gros criss de laids là

    Tu me fais rire Gougoune avec ta rhétorique de party de bureau. As-tu appris à réfléchir par toi même dans le backstore d'un couche-tard? Ta grande sagesse provient-elle d'une mise en garde pamphlétaire du Chatelaine? Récoltes-tu tous tes arguments dans une file du IGA? Prends-tu tes vertus d'un stage en section beauté du Jean-Coutu? J'aimerais connaître tes trucs pour aussi bien synthétiser les leçons de vie du répertoire de blague du Reader's digest.
  13. Commissaire Laviolette

    Comment vous sentez-vous présentement ?

    Sobriété sélective. À chacun son déni. Si je me souviens bien elle disait aussi que l'alcool était sa substance némésis.
  14. Commissaire Laviolette

    Canadiens de Montréal

    Un peu de porn pour toi #9 : Price, ce pourri
  15. Commissaire Laviolette

    Votre grosse face

    Bon Écharde a une jumelle cosmique. Bientôt sur le blogue, un post de Tova qui s'intitule : De Gougoune et d'Écharde, l'Odyssée de la pensée médiocre.
×