Aller au contenu

Commissaire Laviolette

Éboueur syndiqué
  • Contenus

    3 537
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    28

Commissaire Laviolette a gagné pour la dernière fois le 24 avril

Commissaire Laviolette a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

2 950 Exemplaire

À propos de Commissaire Laviolette

  • Date de naissance 27 novembre

Informations

  • Sexe
    Masculin
  • Lieu
    Québec

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

19 594 visualisations du profil
  1. En gros : La dent est un sel complexe qui peut se déminéralisé ou se reminéraliser. Dans les deux cas, ce sont des phénomènes qui se font naturellement. Le plus grand facteur de déminéralisation direct ou indirect : l'acidité du ph de la bouche (la dent commence à se détériorer en bas de 5.6). Direct : aliments ou produits alimentaires acide (gaz carbonique, acide citrique, etc.) Indirect : les sucres (ou plutôt la digestion des sucres par les bactéries) Combo fatal : se gargariser de boisson gazeuse Les bactéries dans notre bouche rejettent de l'acide lorsqu'elles digèrent des sucres. Le phénomène est très rapide. Les principaux facteurs aggravant de ce phénomène : La texture : les sucres collants sont digérés plus longtemps puisque ils restent collé dans les dents. Donc plus d'acide, plus longtemps. La fréquence : plus souvent on a du sucre dans bouche, plus souvent le PH est acide. Le moment : les sucres consommés pendant le repas, ou juste avant un brossage sont moins dommageables. La sécheresse de la bouche : la salive étant le principal agent nettoyant, c'est donc important de saliver pour déloger le sucre (mâcher de la gomme, manger autre chose en même temps, rincer la bouche avec eau/brossage). C'est aussi pourquoi manger du sucre avant le coucher est nocif. On salive bcp moins la nuit. Manger des aliments protéiques a aussi l'effet inverse (noix, fromage). C'est-à-dire que les bactéries rejettent des substances basique qui rééquilibre le ph de la bouche et permet à la dent de se reminéraliser. Par exemple, manger des noix après du sucre permet d'annuler en partie l'effet du sucre par l'abrasion et les substance basiques produites par les bactéries. Bref : la salive est votre allié et mangez le moins de sucre possible dans des conditions nocives (collants/pas de rinçage/pas de protéines). Après ça, vous pouvez aussi vivre tous les excès et vous gargariser avec du fluorure j'imagine. Source : https://www.fmd.ulaval.ca/faculte/nous-joindre/enseignants/luc-giasson/
  2. Rassure moi en disant que c'est une stratégie d'investissement et non de stratégie pour gagner?
  3. Un appart en mur de brique dans le vieux Québec, c'est le rêve. Surtout si ta vie rêvée est aussi de rester chez vous 24h/24 et de n'avoir aucun contact avec la société, dîtes de "tous les jours". Pas d'épiceries, pas de bière en bas de 10$, pas de café en bas de 6$, 3 resto sur 4 = attrape touriste, pas de citoyens (sauf si tu considères les airbnb à l'année comme tes voisins "du monde"). @Chicken of the infinite faites-vous pas exploiter comme des novices avec un stationnement hors de prix. Y'a des vignettes de stationnement à 80$/année pour se garer dans la rue. Si vous aimez ça pis toute, mais que vous avez faîtes votre apprentissage à la dûr dans l'vieux, considérez le quartier St-Jean-Baptiste. Entre René-Lévesque et Lavigueur et entre Honoré-Mercier et Salaberry. C'est le meilleur compromis dédale/wow et vie de quartier qui se peut. Mais bon, le vieux Québec pour un citoyen de Québec c'est à partir de la Place d'Youville jusqu'au marché du vieux-port et tout le reste jusqu'au fleuve et jusqu'à la citadelle.
  4. Oui j'ai passé un jugement sur le comportement que tu affiches ici (« projette en apparence »). Puisque effectivement, je ne sais pas comment tu es pour vrai. J'en ai aussi profité pour détailler une valeur qui m'est importante (l'humilité). Désolé d'avoir mal interprété, mais tu as dis plus haut « qu’y a t-il à en dire de si important ? Dis le moi. » J'ai aussi dit VOS querelles. Ce qui inclut, par défaut, les acteurs impliqués. Je suis loin de considérer que le tort te reviens entièrement. C'est juste que la façon dont tu te défends, c'est en généralisant et ça donne l'idée que c'est pas juste pour te défendre contre leurs attaques, mais que ça représente ta vraie vue des choses (l'apparence physique = tout, absence d'hypocrisie = tout est permis). C'est sûr que c'est au moins partiellement faux, puisque personne n'a qu'une seule dimension. Je joue, comme vous, avec ce que je perçois sur le dépotoir, et non pas sur l'extrapolation personnelle que je me fais de vos personnalités. C'est pas comme si j'avais jamais "callé" Fosse sur son comportement de matante aux valeurs rétrogrades, un message sur 3 qu'elle soumet. C'est pas comme si j'accordais de la valeur à Viande à chien, dont j'ignore tout à part sa vulgarité ridicule et son personnage d'hystérique. C'est ça aussi. Tu as un passé long ici, comme moi. Pour ça que j'y accorde du temps.
  5. Et pourtant ta sacro-sainte honnêteté 1984, elle pue l'égocentrisme. Que tu considères l'humilité comme une valeur sans importance en dit long sur ton manque de perspective et l'angle tordu avec lequel tu t'examines moralement. La façon que tu as de rendre légitime toutes les facettes de ton discours avec cette "authenticité" sans borne, en voulant toujours soulever ton point de toutes les façons possibles pour être sûr de ne jamais concéder, c'est dire à quel point tu ne te rends pas compte que ça te nuit. L'honnêteté elle est importante, surtout envers soi-même. Quand on est honnête avec soi-même, on l'est avec les autres, sans rien perdre. Se sentir honnête parce qu'on a une grande gueule, c'est faire preuve d'insécurité. L'humilité c'est d'accepter sa place et parfois accepter de la céder. Comprendre que le contrôle qu'on peut exercer sur notre vie est limité, même quand le sort nous avantage. C'est d'être capable de recul face à nos actions, nos forces et nos faiblesses. Honnêtement, je lis certaines de vos joutes et vos rixes sur le forum depuis quelques mois et je n'oserais même pas aller prendre un verre avec toi, accompagné de ma copine (sûrement pas assez belle pour être vue en ta compagnie). Tu projettes ici une apparence de grande intolérance, cachée sous l'autel du franc-parler et de la haine du double discours. Le respect, la tolérance et le savoir-vivre ne sont pas un manque d'authenticité.
  6. Elle a légué ses stocks de cocaïne à Philippe Femiu lors du dernier Festif.
  7. Au contraire, je mets dans le mille. Je te taquine tranquillement et toi tu ressens l'irrésistible envie d'attaquer qui je suis. À bientôt
  8. Il y a un nom pour ça, mais je suis pas mal sûr que dans tous les pays occidentaux du monde, il y a : de l'hypocrisie, de mauvais chauffeurs, des gens bêtes et des p'tites vierges offensée d'une différence culturelle mineure. La plupart sont au mieux anecdotiques, le reste c'est de l'insignifiance. En passant, quand un québécois sort les préjugés et les insultes de mauvaise foi sur les français ou que notre premier ministre cafouille en bel habitant avec Macron, ça ne me fait ni rire ni danser.
  9. On dirait que 1984, plus elle est en contact avec les québécois, plus elle les méprise, et plus elle les méprise, plus elle veut être en contact. Sérieux, les extraits, on sent surtout des personnes déprimées et prises dans un schéma de pensées superficielles qui justifient pour eux leur malheur.
  10. Ton traitement est un simple supplément de vitamine D en pastille croquante ou bien c'est comme de l'insuline? Ton corps absorbe mal la D dans la nourriture, ou celle de la lumière du jour, ou les deux (y a-t-il une différence)?
  11. Comme ce sont deux livres que je veux lire d'une façon ou d'une autre, je me suis aventuré déjà dans le journal de Radisson. Criss, je suis même pas à la page 50 et je crois que c'est la première fois de ma vie que j'arrête de lire par horreur (d'autant que s'est raconté avec un détachement extrême). Deux extraits d'environ 10 pages du genre...
  12. Est-ce que c'est "gratuit" ou bien ça reste en gros un livre digne de lecture? Je sais que la portion "science" devrait être mince (trop pour toi?). Je veux dire, est-ce que c'est prenant/ce lit bien/profite des conjonctures? Je peux faire un autre choix aussi. Est-ce qu'on passe au vote sur les livres des autres pour avoir 1 ou 2 livres à lire en commun tout le monde?
  13. J'ai mis plus de temps que je pensais à trouver 2 livres. Je me suis rendu compte que mes désirs de lecture instinctifs étaient plus ou moins disponibles dans les bibliothèques et librairies. J'ai néanmoins trouvé deux trucs qui me semblent excellents. Les aventures extraordinaires d'un coureur des bois Pierre-Esprit Radisson Il y a quelques années, j'ai lu Histoire véridique de la conquête de la Nouvelle-Espagne, de Bernal Díaz del Castillo. Le livre, sous forme de journal raconte les (més)aventures d'un conquistador alors qu'il acommpagne Cortez dans le long périple qui le mènera au siège de Mexico, dans les années 1600. Il s'agit la d'un espèce de roman historique, teinté sans excuses des opinions du gars, à travers des observations droit au but, alors qu'il côtoie la mort, la guerre, les aztèques et leurs sacrifices humains et leur canibalisme. MAIS! Le livre que je vous suggère, sans être aussi mythique puisque 200 ans plus tard, me parait être le complément parfait de lecture parallèle, en ce qui concerne notre propre histoire. En ces temps de Kanata, je suis curieux de découvrir le récit de ce clash culturel et physique entre le français blanc et l'amérindien d'il y a 150 ans. La théorie des cordes José Carlos Somoza Le premier livre que j'ai lu de Somoza est La caverne des idées. Un récit d'enquête en Grèce ancienne, sur une série de meurtres possiblement organisés par un mouvement sectaire louche, narré par un personnage de traducteur (l'auteur?) qui se laisse envahir par une paranoïa extrême à travers sa traduction du dit récit. Un objet à l'écriture fouillé entre le roman policier et l'horreur psychologique. La théorie des cordes semble être de la même teneur, thriller psychologique sur fond de physique-fiction, alors que des scientifiques tentent des expériences sur la notions même du temps, qui pourrait servir à des fins peu catholiques.
×
×
  • Créer...