Aller au contenu

Commissaire Laviolette

Éboueur syndiqué
  • Contenus

    3 810
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Commissaire Laviolette

Informations

  • Sexe
    Masculin
  • Lieu
    Québec

Mes derniers visiteurs

23 584 visualisations du profil
  1. Je n'ai jamais lu Proust, mais j'ai déjà lu un livre sur les odeurs (?) qui citait Proust. La précision, comme tu dis, de l'évocation avait trouvé beaucoup de résonance en moi (vous pouvez aussi maintenant comprendre le sujet suivant) :
  2. The Real Reasons Why People Bully Others Po' ptites :(
  3. J'ai écouté les deux premiers épisodes. L'ampleur du déploiement est grisante et de voir ce monde prendre vie fait plaisir. Surtout qu'Asimov n'a pas une prose particulièrement visuelle ou cinématographique. Ceci dit, c'est bien là tout ce que j'ai envie de dire de positif. Les idées d'Asimov, les personnages, la conception d'un empire intergalactique, le ton, il ne reste plus grand chose. On passe de la philo du dimanche au Deux ex machina, en passant par des scènes moyennes âgeuses aux clichés très peu inspirés. Tout les personnages sont hypers-sanguins et bien que je n'ai pas la m
  4. C'est le résultat le plus constant. Ça devrait vous dire ce que ça vaut, DeliciousBacon et moi étant possiblement dans des spectres idéologique opposés (bref qu'est-ce qu'une personnalité).
  5. On me dit Sartre, mais je préfère de loin Camus.
  6. Il ne reste plus grand arguments pour te convaincre ;) Moi je te suggère de rester dans le même système pour garder la familiarité. Tous les gros noms font du bon mirrorless. Pour le poids, c'est relatif. La différence est négligeable si tu reste en full frame.
  7. Je ne crois pas qu'on doive (bien qu'on le puisse) associer le sentiment extatique de communion que tu décris à la musique électronique. J'ai déjà vécu ce genre d'expérience dans un contexte musical sans aucun lien avec le tiens. Je crois qu'il faut être chanceux par contre, alors c'est bien que tu ais pu le vivre, c'est vrai que c'est transcendant. La transe n'est pas le propre de l'électro, c'est surtout le milieu musical qui y est le plus accro et qui tente désespérément de le recréer à chaque occasion.
  8. En quoi une beuverie russe est différente de toute autre beuverie? C'était surtout ça ma question. Ceci dit, se faire des souvenirs en buvant jusqu'au coma, un de mes amis plus vieux a essayer ça. Maintenant il a de la misère à se souvenir de quelque chose à cause des dommages de l'alcool ;) J'imagine que boire de la vodka tel un russe dans l'imaginaire collectif contribue à mettre la consommation d'alcool à la base d'un style de vie.
  9. Une beuverie à la russe? Ta russophilie est intense quand même en.
  10. C'est quand même niché je pense comme style, mais quand ça tombe dans tes cordes (comme moi), c'est quasi culte. La chose que je recommanderais : même si le personnage de Rick vous tape sur les nerfs (à la première saison), essayer de passer par dessus, ils ont ajusté le tir après quelques épisodes. Ça devient un visionnement vraiment payant après.
  11. Objectification de la femme, description de longues jambes sensuelles (plusieurs post vidéos de femme à jambes à son actif), je me disais que c'était dans tes cordes. Je suis pas convaincu que tu ne jetteras pas un coup d'oeil à cet auteur pour trouver des pépites à t'approprier pour dénigrer quelques utilisatrices qui te font faire de l'urticaire.
  12. Ark ark ark ark ark ark ark ark. S'étonne-t-on que Woot ait des conseils à donner pour un projet de la définition même de l'exploitation et du vide.
×
×
  • Créer...