Aller au contenu

Commissaire Laviolette

Éboueur syndiqué
  • Contenus

    3 691
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    27

Commissaire Laviolette a gagné pour la dernière fois le 27 juillet 2020

Commissaire Laviolette a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

3 300 Légendaire

À propos de Commissaire Laviolette

Informations

  • Sexe
    Masculin
  • Lieu
    Québec

Mes derniers visiteurs

21 973 visualisations du profil
  1. s p o r t s u r g e . n e t C'est là que je regarde les matchs de hockey avec beaucoup de facilité, y'a un onglet MMA et Boxe, si c'est le même principe tu devrais y trouver ton compte.
  2. Je fais assez d'argent. Mais quand je me compare avec les autres employés autour de moi en terme de salaire/job accompli, je me sens comme le gars qu'on a abusé petit à petit jusqu'à ce qu'il oubli qu'on profite de lui. Alors ça contribue à miner mon moral. Pourtant j'haïs pas ça et les avantages sont solides. Être un technicien bien payé, alors que j'ai un bac (non reconnu), entouré de professionnel engraissé à coup de 1000$ pour lire des documents PDF et à te demander non seulement de faire techniquement ce qu'il veulent, mais aussi d'en assumer la réalisation, le rôle conseil et l
  3. Ok, c'est le premier contact que j'ai avec cette humaine, mais je suis déjà fan. On dirait un personnage de What We Do in the Shadows (la série), mais en encore plus drôle. Qu'est-ce que les producteurs attendent pour l'engager??
  4. Je vais partir de loin parce que j'ai besoin d'avoir une vue vulgarisée de l'aspect technique avant de pouvoir y réfléchir en termes plus larges. D'abord deux trucs : Fediverse et ActivityPub. Je viens de passer 30 minutes à lire et bien que j'aimerais avoir une explication pour "enfant de 5 ans", surtout en comparaison pour bien saisir. Est-ce que ce petit post vulgarise bien le début de quelque chose : https://www.dadall.info/article695/le-fediverse-pour-les-nuls ?
  5. Je viens équilibrer les forces en jeux ici. Je suis incapable de pratiquer un sport qui n'est pas un sport d'équipe. Pour moi le sport d'équipe c'est tout : les amitiés, les rivalités, les conflits, les bonheurs. C'est comme une micro-société. Tu peux te dépasser individuellement, mais tu as en plus la motivation de le faire pour et avec les autres. Y'a rien comme une joie partagée. Même quand elle est issue d'une simple "belle passe" qui mène à un but. Sinon, c'est comme se faire un plat délicieux et le manger seul. Ça t'apprend à gérer ton égo et celui des autres, à reconnaître que
  6. C'est pourquoi pratiquer plusieurs sports est un meilleur entraînement que le gym pour les jeunes qui veulent s'améliorer dans un sports précis...développement de muscles sous-sollicités, meilleure vision, créativité. Les moments dans ma vie où j'ai été le plus en forme et où je performais le plus c'était quand je jouais au soccer, au hockey et au badminton 1 fois par semaine en + d'aller travailler à vélo (45 min./jour).
  7. L'authenticité pour moi c'est un slogan de chaîne de télé populiste. Peut-on vraiment savoir si on est profondément soi-même, à moins de considérer que le soi est une entité fixe qu'il faut découvrir et dont les contours sont absolus? Est-ce que les qualités de que l'on accorde à l'authenticité sont vraiment celle de la plus pure expression du soi? J'ai l'impression que plus quelqu'un s'autoproclame authentique, plus y'a de chance que ce soit un taré. Un peu comme s'autoproclamer charismatique.
  8. Non, je parlais justement de Drummer.
  9. Je veux bien te croire, avec le portrait global, je vois bien que c'est pas du vrai harcèlement. Si DeliciousBacon parlait de suçoter les mamelons de 1984 1 message sur 2, ce serait autre chose. Peut-être qu'étant donné qu'on développe un certain désir de lire les messages à la vue des noms, je trouvais que le côté de la balance ruisseau vulvien et inspection utérine prenait du lourd. De toute façon, je suis qui pour t'imposer de tels standards. Ceci dit, j'ai pas l'habitude de bloquer les membres. À part peut-être HSW. Je tone down ma croisade et on en reparle plus.
  10. J'étais dithyrambique au début, mais honnêtement le marasme qui t’engloutit, c'est pas jojo DASRI. Je sais pas si tu en est consciente, mais l'image de ta participation c'est que tu te trouve des raisons d'ignorer tous les membres à part les 5-6 madames qui t'électrisent l'entrecuisse, afin de mieux stalker tous leurs messages et les harceler tel un gros douchemâle bien dégoulinant.
  11. J'ai une série/sujet qui s'en vient pour toi Ecce.
  12. Un petit homme née difforme et qui a perdu presque toute sa famille en bas âge tente de surmonter son bullying de cour d'école en créant une compagnie de garde de sécurité, souhaitant peut-être s'y faire des amis. Malheureusement, un homme à la personnalité multiple souffrant d'un PTSD est incapable de tolérer ces succès. Jaloux, il se déguise en chauve-souris et ne cesse de lui mettre des bâtons dans les roues jusqu'à sa perte.
  13. Je suis pas mal sûr que Couilles est un ancien comté du sud-ouest de la France qui accueillait les parties de chasse les plus débridées du roi Philippe IV dit le Bel. C'est d'ailleurs ce qui causa sa perte. D'où partir en couille.
  14. Ce sont des facteurs importants des études qui se font sur la discrimination à l'embauche (qui embauche et pour quel poste). Malheureusement, ça m'apparaît un angle mort des travaux. Pour recueillir des données non biaisées, ils doivent être fait à l'aveugle (la personne responsable est inconnue des chercheurs et les chercheurs inconnus de la personne responsable). Mais si les postes évalués sont des postes en communication ou de secrétariat et que c'est un homme qui engage, le niveau de discrimination "positive" envers la femme augmente et envers l'ethnie est amoindri. Puisque la femme n
  15. J'ai écouté les 4 premiers épisodes et j'aime bien la construction narrative en "chorale" de la 5ème saison. Mais c'est pas mal tout. Qu'on remette la protomolécule comme objet de motivation scénaristique, ça m'a un peu tappé sur les nerfs. Ça tourne en rond. J'ai pas lu les livres, mais c'est l'impression que j'ai eu en écoutant le dénouement du 4ème épisode. Mais ça m'a pas tombé sur le coeur autant que le jeu et l'écriture du personnage de Marco Inaros. Tellement gros, vulgaire et cliché. Chaque fois qu'il est à l'écran j'ai hâte que ça finisse et la fin du 4e laisse présager le pire.
×
×
  • Créer...