Aller au contenu

Herr Doktor

Éboueur
  • Contenus

    126
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Herr Doktor a gagné pour la dernière fois le 8 avril 2010

Herr Doktor a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

59 Naissante

À propos de Herr Doktor

  • Rang
    He who controls the Spice, controls the Universe.

Informations

  • Sexe
    Masculin
  • Lieu
    Une île, une ville.
  1. Crois mon expérience de fille de 14 ans qui utilise une fausse carte pour s'en acheter, des Poppers ça rends malade! (après 2).
  2. Le monde qui chialent sur un autre thread à propos d'une niaiserie. Ça me met en tabarnak. Mais vous vous en calissez.
  3. Selon toutes apparences, non. Heureux de te faire ta connaissance.
  4. Je m'attendais pas à avoir à expliquer une joke de ce niveau.
  5. J'en profite pour dire qu'après une absence prolongée, je suis heureux d'être de retour. C'est comme des vieilles pantoufles. Mais bon, vous vous en calissez.
  6. Je dirais l'abus évident de plein de drogues qui ont plus ou moins des effets contradictoires. Surtout si t'en as juste jamais fait avant. Et non l'effet n'aurait pas été pareil avec juste du speed. T'as comme 3-4 effets différents, qui embarquent plus ou moins en même temps, à des degrés différents. C'est comme normal que ton cerveau décide de faire : oh pis fuck that, arrange toi toute seule.
  7. est : de retour.

  8. vive Poly! (pow pow)

  9. C'est inscrit à mon agenda. J'ai rien de prévu cette journée là.
  10. Encore du snobisme de genre... Le cinéma, le vrai, meurs avec la genrification de plus en plus insidieuse dans le processus créatif. Si ça n'entre plus dans une catégorie précise, c'est automatique rejette. Et si cela n'est pas de ''l'art'', j'aimerais savoir ce que Warhol ou Duchamp en penserait. L'art est avant tout une installation conçue dans le but de faire réagir le spectateur, de causer des émotions et des sentiments. Tout ce que Ma graine pète ta cenne nous offre. Et rien ne vous empêche de continuer ce thread, auquel je participerai avec plaisir. Et au Templier, ce film est particuliè
  11. L'internet a cessé de faire peur à mes parents. Ils vont sur Youtube, utilisent Google, achètent sur eBay... L'internet épeurant avec tous ses virus, pirates et autres ''dangers'', l'époque où les geeks dominaient... L'internet du bogue, l'internet html, l'internet du temps où c'était le dernier repaire de la véritable liberté : tout ça est bel et bien révolu. Pardonnez ma nostalgie, mais je sacrifirais mon Facebook pour retrouver mon Napster. L'internet ne nous appartient plus. L'internet n'est plus anonyme. Il est le royaume du douchebag, du contrôle, de la stupidité encadrée. L'internet me
×
×
  • Créer...