Aller au contenu

Sikaneba

ÉcoModo retraité
  • Contenus

    5 081
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    37

Sikaneba a gagné pour la dernière fois le 13 novembre 2014

Sikaneba a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

4 934 Légendaire

À propos de Sikaneba

Informations

  • Sexe
    Féminin

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

40 519 visualisations du profil
  1. Premièrement, catfish mon cul. Esch sait très bien que c’est moi sur la petite photo que j’ai publiée dernièrement. Puisqu’il a, dans son super ordinateur, d’autres photos qui le prouvent bien. Et c’est sans compter, supposément, la quinzaine de vidéos qu’il possède. Il vous mène crissement en bateau en disant que c’est impossible de m’identifier. Sinon, notre relation virtuelle est loin de s’étaler sur 5 ans. Si on considère qu’il y a plus de deux ans que nous nous sommes parlés de vive voix, si on considère aussi que les ponts ont été coupés à moult reprises pendant des semaines (voire pendant des mois), on est loin en crisse du compte des 5 ans dont il fait mention. 5 ans étant le nombre d’années depuis le jour où il m’a abordé la toute première fois. Point barre. Maintenant, monsieur-je-me-suis-peinturé-dans-un coin semble dire que j’y allais avec de grandes déclarations d’amour alors que lui ne faisait rien de semblable ? FOUTAISE ! Il m’a parlé d’amour autant que j’aie pu le faire à cette époque. Et oui, c’est vrai que je l’ai choké à plusieurs reprises, mais c’est drôle qu’il ne parle pas des fois où c’est lui qui a choké, sous prétexte qu’il n’était pas au meilleur de sa forme, qu’il avait pour objectif de perdre du poids avant une potentielle rencontre, ou qu’il était pris d’une crise d’urticaire qui a duré plusieurs jours, qu’il n’était pas psychologiquement au top, se sentant mentalement dans le brouillard et que sais-je encore. À le lire on pourrait presque croire que j’étais accrochée à lui comme s’il n’y avait pas de lendemain et que le contraire était faux. Et pourtant, j’ai sous les yeux une conversation de 81 messages échangés qui datent de novembre dernier où je lui demande clairement de me crisser la paix et de ne plus m’écrire, messages dans lesquels il insiste pour qu’on continue de se parler. Je m’adresse maintenant directement à toi, Esch. Souviens-toi lors de nos premiers échanges, lorsque tu m’as demandée de rester discrète sur les confidences que tu me faisais ou que tu allais me faire, est-ce que j’ai tenu parole ? TOUJOURS ! Et même quand tu m’as dénigrée sur la place publique et même quand j’ai su que tu avais partagé nos trucs privés avec Catharsis, JAMAIS AU GRAND JAMAIS j’ai fait en sorte que tu perdes la face ou que tu te fasses ridiculiser. J’ai même passé l’éponge sur ces erreurs majeures que tu as faites. Tu m’as aussi partagé des trucs concernant cette fille. Des choses pas très jolies et surtout très intimes la concernant, en plus de son numéro de téléphone. Est-ce que je j’ai fait quelque chose avec ces informations-là ? Est-ce que je m’en suis servies contre elle ? JAMAIS. Est-ce que toi tu peux te vanter d’avoir été aussi respectueux envers moi ? Dans quel intérêt t’es-tu senti obligé de parler de ma vie privée avec autrui ? De parler de ma situation financière alors que personne sur le dépotoir n’en savait rien ? Pourquoi avoir nié que je t’ai donné de l’argent à plusieurs reprises parce qu’à cette époque j’avais confiance que tu t’en sortes et que je voulais seulement t’aider ? Je me calice royalement des montants d’argent que je t’ai donnés, parce que lorsque je l’ai fait, je l’ai fait sans compter, je l’ai fait pour toi, pour ton bien-être. N’eut été que tu aies parlé de ma situation financière ici-même sur le forum, jamais une telle chose ne serait sortie. Tu m’as traitée de paresseuse qui se laissait vivre par ses rentes alors que j’ai toujours travaillé, et que je travaillais 60 heures semaine quand on a commencé à échanger tous les deux. Oui j’ai pris une année sabbatique, et tu en connais la raison. Et tu sais très bien que ce n’était pas pour me payer du bon temps, loin de là. J’ai réellement cru qu’il était possible de développer quelque chose de cool toi et moi, sauf que mes bonnes amies me mettaient en garde contre toi, parce que moi, c’est avec mes amies proches que je me confiais, et non à de purs étrangers sur un forum de discussion. Et à la lumière de ce que je lis aujourd’hui, j’ai juste bien fait de suivre les conseils de ces amies, qui elles, ne m’ont jamais voulu aucun mal. Malgré tout, j’ai eu de bons moments avec toi. Les heures passées au téléphone m’apportaient quelque chose de rassurant. Tu réussissais même à me calmer lorsque la tristesse et l’angoisse m’envahissaient. Je t’ai parlé de ma famille, de mes souvenirs avec eux et tu étais empathique à ma douleur. Et aujourd’hui tu t’amuses et tu fais douter les membres de ce forum que j’aie pu inventer la mort de celle-ci, allant jusqu’à dire que toi au moins t’as encore la tienne, ta famille. Je vais m’arrêter ici, même si je pouvais en écrire des pages et des pages encore. Je ne comprends juste pas ta méchanceté. Je sais que tu vas préparer une contre-attaque parce que JE TE CONNAIS. Je sais pertinemment que tu vas percevoir ce message comme un affront alors que ce n’est aucunement cela. Il faut voir à travers mes yeux pour comprendre que mon mood actuel n’en est pas un de vengeance. Encore une fois, à toi de voir s’il est temps ou non de mettre un terme à toute cette mascarade. Je ne répliquerai à rien, alors tu peux t’en donner à cœur joie. Moi, j’ai des vacances à vivre.
  2. Dès mon retour d'Abitibi lundi (ou avant si j'ai un instant seule) je vous ferai une présentation visuelle de moi comme quoi je suis réelle. Ps: Esch, tu reconnaitras ma belle petite face et la voix qui te charmait tant) Passez tous un bon weekend, moi j'ai 6 heures de route à me taper et j'ai pas beaucoup dormi. Une chance que c'est invisible man qui conduit. Stay tuned.
  3. Esch, je sais que tu es très porté sur les edits, mais là t'as encore changé le montant. Tu es passé de 400$ à 380$. Si tu continues comme ça, je vais finir par croire que c'est toi qui m'as donné du blé. Moi JE SAIS quel montant je t'ai donné, fait que drop it, tu deviens ridicule. Pis t'sais, c'est correct, j'en aide tout plein tout l'temps du monde. Tu n'es pas moins viril pour autant.
  4. C'est beau, Esch, on va prendre ta version si c'est elle qui te convient. 400$... 2000$... who the fuck cares? Je n'en aurais jamais parlé n'eut été que tu te sois tapé la gueule concernant mes finances. Comme je n'ai d'aiileurs JAMAIS parlé des confidences que tu m'as faites. Et oui, je t'en ai fait cadeau avec grand plaisir. Maintenant tu peux te calmer. Tu veux continuer à savoir lequel de nous deux sera le plus écorché. Eh bien moi, je vais te laisser finir la game tout seul.
  5. Ah oui? Je ne me souviens pas de ça. Je suis en retard pour mon invitation à souper. On pourra en reparler. Ps :Et oui, il y a tout ça, ne t'en déplaise.
  6. Bravo! Mais il n'y avait rien de sérieux, que du niaisage de jeunes adultes à l'ère du Dep à sa meilleure version. Et c'est bien avant que tu sois en couple avec lui. C'était suite à un ou deux textes lubriques que j'avais écrits à l'époque et qui m'avaient valus une cinquantaine de points de rep.
  7. Ben voyons donc! C'était juste du niaisage entre lui, Fel et moi-même quand ils m'avaient acceptée dans leur ligue de gentlemen je ne sais plus trop quoi. La première fille à y adhérer, quel honneur. Je pense qu'il t'a sérieusement fait marcher, pauvre toi.
  8. Diffamation? Mais non, ce sont des trucs que tu m'avais partagés.
  9. De nos quelques conversations, je me souviens particulièrement de deux trucs plutôt weirdo te concernant. Évidemment que je ne le dirai pas ici (tu dois certainement savoir de quoi je parle) mais j'ai été traumatisée et je ne t'ai plus jamais reparlé en privé. Sorry. Ah oui, tu m'avais dit aimer Hello de Lionel Ritchie, je me trompe? Les souvenirs reviennent. Je t'avais aussi vu dans le petit centre commercial de Lachute dans la section des bureaux. Au début je n'étais pas certaine si c'était toi, mais j'étais un peu trop éloignée pour te crier après. Quand je me suis rapprochée, je crois que tu avais filé dans les escaliers ou les ascenseurs.
  10. Arrête, on va te croire. Le peu que j'ai dialogué avec toi, je te pensais gay. Encore aujourd'hui je ne suis pas certaine.
  11. Ben oui, et toi tu chies la vérité. T'as jamais dit ceci, t'as jamais fait cela. Retourne donc travailler au lieu de voler du temps à ton employeur.
  12. Oui oui, j'insistais pour dire qu'on était en couple sur le forum. Pis là tu peux arrêter de leur jouer de ton violon pleureur, parce que tu étais sorti de ta relation depuis trois ans la toute première fois que tu m'as abordée, tu étais déjà sous vyvanse sauf quand t'avais pas un sou pour aller acheter ta prescription. Et ce n'est pas un seul loyer que je t'ai payé mais trois. *** Ferme donc ta gueule un moment donné et arrête de vouloir faire pitié, fuck. J'ai foiré, t'as foiré et c'est pas mal l'histoire en gros. *** Et aussi, cesse de parler de 5 ans alors qu'il y a eu de multiples coupures de plusieurs mois entre nous. Tout le monde s'est bien régalé maintenant? Je peux te donner un bon conseil, Esch, sors de chez toi un peu. Lâche ton ordi et vois comme c'est beau à l'extérieur et comme il y a une tonne de filles qui n'attendent peut-être que toi. Go, fais-le
  13. Et tu étais fou de mon cul et de ma voix. Tu te disais Mimiphile. Bon, comme je disais, je dois aller chercher Invisible man au travail et aller récupérer son auto au garage.
  14. Si ça se trouve, mon Gino, j'ai recadré pour ne pas montrer mon invisible man.
  15. Tu sais que notre dernier échange par MP pourrait rétablir les faits. Pourquoi tu continues?
×
×
  • Créer...