Aller au contenu

Tragico Comoedia

Éboueur
  • Contenus

    218
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation

64 Plutôt bonne

À propos de Tragico Comoedia

Informations

  • Sexe
    Non défini

Ailleurs sur la toile

  • PSN
    Tragico Comoedia

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Le cégépien en moi a eu de la misère à l'accepter. Mais en même temps, comme y'avait plus aucun membre du lineup original, le groupe était déjà un peu mort...
  2. D'abord, je ne crois pas qu'Aussant ait l'intention de retourner au PQ, simplement parce que c'est un idéaliste et que ses idées n'y sont pas, et qu'il a bien vu qu'il ne changerait pas à lui seul le PQ de l'intérieur. L'élite est tellement bien implantée que comment que tous les membres d'ON prendraient leur carte du PQ, ça bougerait à peine vers la gauche. De deux, tant que Marois va être là, j'ai bien peur pour lui que les ponts sont plus ou moins brûlés (mais je ne crois pas que ça le dérange).
  3. Deux gaffes récentes, et un dossier déjà bien rempli depuis 10 ans. Et ce qui me choque personnellement, ce n'est pas tant les actions de la policière seule. Elle, on peut la traiter de malade mentale, se dire que c'est un cas isolé et passer à autre chose (ce qui semble être la stratégie du SPVM, d'ailleurs). Ce qui est inquiétant, c'est son collègue qui fait rien, et son supérieur qui reçoit son rapport sans rien dire. ÇA c'est grave, ça sous-entend une mentalité dangereuse répandue au sein de la police.
  4. Ouep, j'y serais sûrement!
  5. Ben j'ai consulté une psychologue. Dans mon cas, ça venait de quelque part, de trucs qui n'étaient pas reglés. Je ne veux pas m'avancer pour tous les cas, mais dans mon cas, une fois que j'ai compris la source et que j'ai fait du travail autour de ça, ça s'est déjà mis à mieux aller. Bref, je te recommande vivement de consulter.
  6. Je trouve vraiment intéressant de voir vos témoignages, étant donné que j'ai vécu des crisss d'anxiété moi aussi (et encore aujourd'hui parfois). La première fois que j'en ai fait j'avais 14 ans et j'étais en camp d'été loin de ma famille pour trois semaines. Ce n'était pas la première fois que je m'en allais pour une longue durée et je n'avais jamais été un enfant ou adolescent très nerveux ou dépendant de ses parents. Je n'étais pas celui qui pleurait à la garderie quand sa mère s'en allait, j'étais plutôt bisous, bonne journée, pis j'allais dans le sous-sol jouer au Super Nin. Mais bref, pendant cet été là je me suis mis a capoter solide, à stresser constamment. Ça commencait dès le matin; j'avais mal au coeur, mal au ventre, je tremblais, j'avais le goût de pleurer, tout ça sans raison, et ça continuait mais en diminuant peu à peu jusqu'au soir. En me couchant habituellement ça allait bien et je me disais que le lendemain ça serait passé, mais ça recommencait en force et c'était persistant. J'ai mis ça sur le compte que j'étais loin de chez nous et que je m'ennuyais. Mais revenu chez moi, c'est là que je me suis mis à paniquer: ça n'arrêtait pas, c'était même pire, et le fait d'être avec ma famille ne réglait rien DU TOUT. Là je me suis mis à badtripper, à passer des journées dans ma chambre en tremblant en pensant à la rentrée scolaire. Et quand l'école à commencé, je me rappelle le matin d'avoir pleuré et tremblé, et d'avoir passé une journée terrifiante où je croyais que j'allais mourir d'une crise cardiaque. Je suis donc allé consulter un travailleur social, qui a pu m'aider un peu, et à la longue ça s'est tassé, et je croyais ne plus jamais en refaire. Mais cet été (j'ai maintenant 19 ans) ça a recommencé. J'étais à un show punk avec un ami et après le show nous avons décidé d'aller au club vidéo un peu plus loin, et sur le chemin, je me suis mis à avoir mal au ventre, à tel point que j'ai du m'arreter au seul commerce ouvert pour aller aux toilettes. Et après être ressorti, nous avons retourné et 1 minute plus tard c'était aussi pire. J'ai mis ça sur le compte de l'alcool, mais je reconnaissais les symptômes et j'avais bien peur que le même problème soit revenu. Comme de fait, j'ai recommencé à avoir des crises d'anxiété. Mais cette fois, j'ai consulté une psychologue qui m'a amené à faire le lien avec mon enfance. Ma relations avec mes parents qui ont divorcé a été difficile et comme ils étaient trop pris dans leurs problèmes, ils avaient peu de temps pour s'occuper de moi, ce qui m'a donné l'impression inconsciemment d'être seul au monde, ce qui crée une grande insécurité. J'ai beaucoup travaillé sur moi, et surtout, j'ai accepté le fait que j'angoisse, ce qui n'était autrefois pas le cas. J'avais honte d'angoisser, je me trouvais faible et sans colonne, je voulais etre comme tout le monde. Maintenant, j'accepte que j'ai un parcours différent qui m'amène à vivre des choses différentes. Aussi, en parlant, je me suis rendu compte que beaucoup de gens vivent la même chose que j'ai vécu, mais comme moi, ils préfèrent s'en cacher. Mais aujourd'hui, ça va beaucoup mieux. C'est aussi pourquoi j'ai pris le temps de vous raconter cela; ça fait cliché au bout, mais je crois que de voir que d'autres gens passent par la, ca peut aider à surmonter ce phénomène, en tout cas moi ça m'a aidé. Bref, lachez pas, les choses s'améliorent.
  7. Une belle vidéo pour les fans de Duhaime: http://www.youtube.com/watch?v=8dHvoY4f8Ms&feature=player_embedded
  8. Ce qui m'énerve beaucoup dans l'argument des ''copyleft'' ou de ceux qui disent que la musique devrait être gratuite, c'est que beaucoup camouflent sous leurs beaux principes le fait qu'ils sont des gros cheaps. Tsé, moi je trouve que le download de musique ''illégal'' peut aider les artistes. Personnellement, je regarde les 20 derniers CD que j'ai acheté, et 18 là dedans peut-être je les ai achetés parce que j'avais downloadé leur musique avant. Et il y en a d'autres dont je n'ai pas acheté le CD, mais j'essaie d'acheter des T-Shirts, aller voir des spectacles, ou au moins aller cliquer quelques pubs ou voir leur Vevo. Mais tsé, il faut aussi que les artistes vivent, et quand tu ne veux payer d'aucune façon, c'est officiel que tu fais mal aux créateurs. Mais j'ai l'impression que ceux à qui ça fait le plus mal c'est les artistes de matante. Tsé, des bands jeunes comme Misteur Valaire, qui donnent leur album, ou par exemple Karkwa, ça va, ils font beaucoup de spectacles et leurs salles sont pleines. Des artistes de vieux comme Susan Boyle, ben les mamies piratent pas ça parce qu'elles comprennent pas comme ça marche les éternets. Mais Mario Pelchat, lui yé dans marde. Matante a la compris comment se servir de Shareaza, mais pas question qu'elle aille voir son spectacle, ya ses programmes ce soir là, pi elle ne va certainement pas s'acheter un T-Shirt Mario Pelchat. C'est plein de clichés, mais je serais intéressé à voir les chiffres, je suis sûr que je ne suis pas si loin du compte.
  9. Je trouve que ça a l'air pourri, j'HAIS Badouri, j'HAIS cette osti de mode de comédies policières, mais j'adore Guy A. Lepage. Je vais sûrement y aller. Mais le gag Épée, Épais, Appât, je sais pas, me semble que c'est le genre de jeux de mots pourri que je faisais quand je dessinait des BD humoristiques minables au primaire.
  10. Ouais, mais ce n'est pas vraiment la raison . Je n'étais ni la vedette de l'école ni le rejet. Je connaissais un peu tout le monde et j'étais dans la moyenne côté rang social mettons, je n'ai jamais eu de problèmes, je me tenais autant avec les cool dudes de l'équipe de football que le monde qui jouaient dans l'harmonie. Mais c'est justement le côté rang social qui m'a laissé un goût amer. Voir tout le monde compétitionner pour bien paraître, la pression, personne qui n'ose avoir des goûts différents, le monde qui sont différents se faire écoeurer, je trouvais rien de trop réjouissant là-dedans. Tsé, me semble qu'au Cégep tout ça a baissé d'une coche, soudainement, c'était ben correct d'aller aux cours en jogging, les filles pas maquillées, pis de tripper sur des affaires bizarres sans se faire juger. Tout est plus chill.
  11. Pas d'accord. Personnellement, l'école primaire c'est un high, le secondaire un bas total, Cégep ça remonte, université aussi. Après je sais pas. Mais le primaire serait sans doute en tête de liste. Ah oui, mon mot! Expériences
  12. Tu mets des mots sur quelque chose que je n'avais pas réussi à exprimer. Mais d'un autre côté, je n'aime pas utiliser l'argument religieux. Je suis plutôt pour la recherche sur les cellules souches et cie, mais ça, j'ai un malaise.
  13. Ostiiiii! C'est que c'est mon signe mais la je me demandais où c'était écrit. En tout cas, disons que c'est la fin de session et je suis fatigué.
  14. J'dois être lent mais je ne la comprends pas.
×
×
  • Créer...