Koala

Éboueuses privilégiées
  • Compteur de contenus

    548
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

531 Excellente

À propos de Koala

  • Rang
    Slogan non défini
  • Date de naissance 08/22/90

Profile Information

  • Sexe
    Féminin
  • Lieu
    Montréal

Contact Methods

  • Steam
    Koalola

Visiteurs récents du profil

7759 visualisations du profil
  1. Skateboard à vendre

    Mon skate n'a jamais été en contact avec de la pluie. J'ai fait un trajet de 3km à peu près une dizaine de fois gros max, dans les rues de Montréal. Je l'ai payé 215$ et je ne l'ai pratiquement pas utilisé. 125$, pas moins.
  2. Skateboard à vendre

    Deck : Creature Wheels : Mini-Logo 53mmTrucks : Independent Bearings : Black Panthers Abec 7 150$
  3. Nudité, rapport au corps et image corporelle

    Durant mon enfance et mon adolescence, la nudité n'était pas tabou à la maison (j'ai grandi seule avec ma mère). Ça m'arrivait de me déplacer nue dans la maison, par exemple en sortant de la douche. Même chose pour ma mère, avec qui j'ai habité les 20 premières années de ma vie. Ce n'était pas fréquent, mais si ça arrivait ce n'était pas considéré anormal ou tabou. J'ai eu une bonne éducation sexuelle et j'ai toujours été capable de faire la différence entre nudité et sexualité. Il y a quelques années, j'avais un groupe d'amis (hommes et femmes) parmi lequel nous étions tous confortables avec notre nudité, par exemple pour aller se baigner dans une rivière ou juste pour se changer de vêtements devant quelqu'un du groupe ou dormir nus lorsqu'on passait le week-end au chalet même sans avoir de chambres fermées. Je pense qu'il n'y a rien de malsain dans le fait de voir le corps nu de gens en dehors d'un contexte sexuel lorsqu'on sait bien faire la différence entre nudité et sexualité. Ça devient seulement malsain lorsque la limite n'est pas claire et que des gens assument que parce qu'il y a de la nudité, il y aura de la sexualité d'impliquée. J'ai lu cet article dernièrement et je l'ai trouvé fort intéressant, à propos d'une première expérience de naturisme qui a "mal tourné" pour une jeune femme : The Great Boob Incident
  4. Paralysie du sommeil

    J'ai fait de la paralysie du sommeil à quelques reprises et le stress que ça m'a occasionné m'a empêchée de dormir pour le reste de la nuit. Je suis une personne très anxieuse en général. J'avais l'impression d'être écrasée contre mon matelas et je cherchais mon souffle. J'avais les yeux ouverts mais je n'arrivais pas à voir sans mes lunettes. Je voyais seulement des formes floues se déplacer en tournant autour de mon lit. J'étais en grosse panique. Chaque épisode ressemblait à ça, mais ça m'est arrivé seulement à peu près 5 fois dans ma vie. Dans la même catégorie (les parasomnies), je fais parfois de la somniloquie (parler dans son sommeil). Ça mène à des situations cocasses parce que je suis supposément capable d'entretenir une conversation pendant que je dors. Il existe des liens entre la somniloquie et les terreurs nocturnes, que j'ai connues durant mon enfance. En gros, j'ai vraiment un sommeil troublé!
  5. Stranger Things

    J'ai récemment terminé la série et c'était excellent. Il y a un bon sentiment de finalité à la saison, mais ça laisse juste assez de portes ouvertes pour une potentielle suite. La suite a été discutée en entrevue et sera faite sous forme de "sequel". J'ai vraiment hâte d'obtenir des réponses à toutes les questions laissées en suspens à la fin de la saison!
  6. Djembe à vendre

    Non, c'était pour apporter en Grandeur Nature. J'ai finalement décidé que c'était gros et chiant à transporter, en plus du risque de le briser. J'ai acheté un bodhran à la place, ça prend beaucoup moins de place et ça se range plus facilement.
  7. Djembe à vendre

    300$ Il est neuf, payé 360$ + taxes. Résultat d'un achat compulsif que je regrette.
  8. Cosplay-Comiccon-Vie

    Je participe à plusieurs événements où les gens se costument (Comiccon, Otakuthon, Grandeurs Nature, etc.). Je ne me considère pas comme étant mésadaptée sociale, je le fais principalement pour le challenge technique de fabriquer des costumes compliqués. Ça travaille ma débrouillardise et mon imagination. Pour la question de l'érotisme et des blagues poches, c'est certain que certains costumes sont voués à être le sujet de commentaires érotiques et déplacés, mais j'ai tendance à fabriquer des costumes qui n'incitent pas à ce genre de commentaires parce que je n'ai pas envie de dealer avec ça. Dans les conventions, les gens sont habituellement très respectueux et vont faire des commentaires positifs, poser des questions, prendre des photos. Faut dire aussi que je fais des costumes de personnages typiquement masculins (masque, armure, etc.) où on ne voit pas mon visage, alors les "creep" n'ont pas tendance à venir me harceler puisqu'ils ne réalisent pas que c'est une fille dans le costume.
  9. Les tattoos

    Je vais poster les miens aussi! Mon dos a été fait il y a un an, le bras ça fait une semaine!
  10. Hey, tout le monde, j'ai eu une émotion

    OMG un nouveau Gears! Je me sens comme un enfant le jour de Noël!
  11. Votre grosse face

    Non, c'est dans le quartier St-Henri à Montréal.
  12. Votre grosse face

    Photoshoot dans une usine abandonnée!
  13. Venez nous montrer vos talents de photographe !

    Les résultats d'une petite journée d'exploration urbaine! En spoiler pour ne pas polluer la page avec des grosses photos.
  14. Vos derniers achats

  15. Comment vous sentez-vous présentement ?

    Je devais revenir au travail en retour progressif à 3 demi-journées la semaine prochaine après quelques mois d'arrêt de travail, mais comme ils ont besoin de quelqu'un à temps plein ils vont garder ma remplaçante jusqu'à ce que je sois en mesure de travailler à temps plein, ce qui veut dire dans environ 6 mois... Et j'avais prévu me mettre de l'argent de côté pour donner ma démission à la fin de l'été pour retourner aux études. Fuck ça, hein.