Aller au contenu

Thor Nadeau

Éboueur
  • Contenus

    233
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation

101 Bonne

À propos de Thor Nadeau

  • Rang
    Le #1 de l'auto-classement
  • Date de naissance 1974-01-01

Informations

  • Sexe
    Masculin
  • Lieu
    Dans ma bulle
  1. I pity the fool who quotes Mr. T

    1. Iron Biby

      Iron Biby

      Veux-tu dénoncer quelqu'un ?

  2. J'ai un vague souvenir d'une telle étude. Si je ne me trompe pas, elle démontre que même dans une situation ou la prostitution est légalisée, le crime organisé à quand même main mise sur l'industrie. Il faudrait vraiment que je lise l'étude au complet pour donner une réponse adéquate, mais tout de même, il est vrai que le crime organisé ne va pas céder le chemin automatiquement dans l'éventualité d'une légalisation. Tout est dans la mise en pratique de cette légalité. Si on légalise mais qu'on n'utilise pas la force policière nécessaire au bon déroulement des opérations, c'est clair que ca ne change pas grand chose.
  3. "Travailleur et travailleuse du sexe" est un titre réel, que ça heurte ta morale ou non. Ton insistance à vouloir utiliser un terme péjoratif démontre bien tout le mépris que tu cherches à exprimer. Ca augure mal pour le reste de ton intervention. La décriminalisation du travail du sexe et le combat contre les préjugés vont de paire. Personne ne veut décriminaliser quelque chose considéré comme immoral. De quel fléau est-il question, ici ? Tous les problèmes auxquels je peux penser sont reliés à l'illégalité de la pratique. Tu tombes dans un délire paranoïaque après le point 5. "Notre mépris" ? Tu représente un groupe quelconque ? Dans le meilleur des cas, la prostitution est une offre de services entre adultes consentants. Dans le pire des cas, c'est de l'esclavagisme sexuel. Mais il n'est jamais question d'extorsion contre le client. Oui, c'est exactement le but. "Notre manque de compassion"... Même question : qui représentes-tu à part toi même ?. Au moins, tu passes de "mépris" à "manque de compassion", ce qui est beaucoup mieux. Les rapports sexuels entre hommes et femmes ne sont pas égaux. Il y a autant d'hommes que de femmes mais le besoin physique de la relation sexuelle est beaucoup plus fort chez l'homme. Ca crée une demande. Les travailleuses du sexe répondent à cette demande. Si les femmes pouvaient répondre naturellement à cette demande, la prostitution n'existerait pas. De toute facon, même quand les femmes ont des relations sexuelles d'un soir pour le simple plaisir de la chose, elles sont méprisées. Notre société a un profond problème avec la sexualité féminine. Heureusement, les choses évoluent. Je le répète, les deux vont de paire. Le mépris viens de relents de morale religieuse, ou le sexe est considéré comme impur. Qu'est-ce que ca change que ce sujet soit dans la centrale ? Tes interlocutrices t'on répondu d'une manière parfaitement polie et cohérente. Je ne vois pas qu'est-ce que tu pourrais demander de plus.
  4. Brassens avait toujours un peu l'air de ca en concert. Il est d'une modestie maladive, on sens très bien son malaise.
  5. Manger sert à se nourrir, est-ce immoral d'apprécier la haute cuisine ? L'aboutissement de la bêtise humaine, rien que ca ? Davantage que la guerre, que le viol ? Ca serait magnifique que l'humanité se complaise dans l'entraide, mais ce n'est pas la réalité, malheureusement. Bonne idée, on va se débarasser des docteurs, hommes d'affaires, scientifiques et professeurs qui on déjà eu recours aux services d'une escorte. Excellent projet de société. C'est subjectif. On est probablement tous "quelqu'un qui n'en vaut pas la peine" aux yeux de quelqu'un d'autre.
  6. C'est déjà un peu mieux. Mais un chien n'éprouvera aucune honte à lécher l'anus sale d'un autre chien, et cela sans aucun échange de courtoisie au préalable. Peut-être devrait-on s'abstenir de se comparer directement à cet animal et surtout, d'en déduire que leur morale sexuelle nous est supérieure ?
  7. Un seul chien, c'est anecdotique. C'est surtout un échantillon beaucoup trop bas pour en tirer une telle conclusion. Essaie avec quelques centaine de chiens et reviens nous avec tes conclusions.
  8. You can't have "happyness" without "a penis".
  9. Ma chanson préférée de Disney. Accrocheuse, drôle et valorise l'identité masculine, ce qui est relativement rare dans la culture populaire.
  10. Avatar/Pocahontas/Dances with wolves : Tribu pacifique vivant en harmonie avec la nature ont besoin de l'aide d'un blanc pour les sauver de l'avarice de d'autres blancs. Forest Gump : L'épopée d'un retardé incroyablement talentueux et chanceux. Sideways : Les aventures de deux fétichistes du vin. Amadeus : Je veux être Mozart à la place de Mozart. Being John Malkovich : Je veux être John Malkovich à la place de John Malkovich. Fantastic Mr. Fox/The incredibles : Homme en crise d'identité risque le bien être de sa famille pour retrouver sa gloire passée. In Bruges : Bruges est une belle ville plate. Juno : Accoucher à 14 ans est d'une facilité déconcertante. Kick-Ass : Aurait du s'appeler "Hit-Girl". Harry Potter 1 à 7 : Le sorcier le plus puissant au monde utilise un petit gars pour résoudre à sa place les problèmes de l'humanité.
  11. Thor Nadeau

    Le piratage

    C'est vrai que le piratage a eu une bonne influence sur les modes de distribution de la musique. A mesure que des alternatives légales sont offertes, l'argument "pirater pour découvrir" perd du poids. C'est presque rendu un argument bidon. Perso, j'attends impatiemment la possibilité de télécharger légalement des films de qualité 1080p à prix compétitifs. Un artiste ne fait pas vraiment plus d'argent par le biais des concert que par la vente de disque. Location de la sale, matériel de scène, technicien de son, promotion, marketing, sécurité, frais de tournée, cote de l'agent, etc. Il y a du vrai dans ce que tu dis. J'ai toujours trouvé paradoxal le fait de pirater des artistes qu'on aime. "J'apprécie ton oeuvre, donc je me l'approprie illégalement".
  12. Thor Nadeau

    Le piratage

    @Blackbolt & D-Bag Merci pour l'info ! J'aurais aimé que le fait de louer un film québécois ou indépendant donne un montant d'argent aux détenteurs des droits du film, comme c'est le cas quand on va voir le film au cinéma. T'as raison, j'avais pas pensé aux autres types de locations. C'est vrai qu'il n'y a pas de différence entre louer un outil ou un film.
  13. Thor Nadeau

    Le piratage

    Toi qui a travaillé au superclub Vidéotron, sais tu si un pourcentage du revenu de location va au détenteur du droit du film ? Ca serait bizarre qu'un club vidéo achète le film une fois à prix normal et garde tout les profits des locations.
  14. Il était temps que je regarnisse ma collection de films québécois Coffret Robert Lepage 15 février 1839 - Pierre Falardeau Le déclin de l'empire américain - Denys Arcand
  15. Thor Nadeau

    Le piratage

    Petite question comme ca, est-ce qu'on encourage l'industrie du cinéma lorsqu'on loue un film ? J'imagine que le club vidéo paye une licence pour pouvoir louer un film. Quelqu'un sait comment ca fonctionne ?
×
×
  • Créer...