Aller au contenu

Aradia

ÉcoModo
  • Contenus

    4 053
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    43

Aradia a gagné pour la dernière fois le 8 mai

Aradia a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

3 489 Légendaire

1 abonné

À propos de Aradia

  • Rang
    Parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais diantre, parlez-en
  • Date de naissance 1989-09-15

Informations

  • Sexe
    Féminin
  • Lieu
    La Tori.

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

14 345 visualisations du profil
  1. Moi aussi je pense que j'ai plusieurs faiblesses/défauts, mais aucun qui est majeur et qui ressort particulièrement. Ce que tu dis me fait penser que j'ai la malédiction d'être à la fois brouillon, multitask, éparpillée, mais également perfectionniste. Disons que quand je choisis de faire quelque chose et que ça me tient à coeur, je veux que ça soit extrêmement bien fait, mais rapidement et sans effort. Je suis toujours en dilemme entre la perfection et le travail bien fait et la rapidité et l'efficacité. Je suis aussi une personne qui ne se décide pas rapidement. Je change d'idée souvent et je peux être dûre à suivre. On dit de moi que je suis étourdissante. Mais encore là, moi je vois plus ça comme des qualités : dynamique, prend le temps de réféchir avant de décider quelque chose, et je n'ai pas peur de changer d'idée si je me suis trompée. Ça aussi c'est mon problème. Je voudrais avoir la lune et plus encore, mais je suis vraiment pas prête à faire l'effort pour le faire, mais aussi, j'ai du mal à m'organiser. J'ai le problème typique des millénaux : je suis convaincue que je suis unique et exceptionnelle et que j'ai un destin incroyable qui m'attend quand en réalité je suis une personne bien normale, avec des capacités au mieux en haut de la moyenne. Je suis imbue de moi-même, un peu égocentrique, je pense que je suis meilleure que tout le monde. Ironiquement, j'ai toujours fait du bénévolat, me suis toujours impliqué à gauche et à droite et je suis la première à prendre la défense de la veuve et l'ophelin et m'insurger quand je vois une injustice (au travail, dans ma vie personnelle, etc.). Je pense aux autres, et je ne veux aucunement le mal de personne, j'aime les gens authentiquement, j'ai beaucoup de compassion (mais pas d'empathie*) mais je m'aime plus que tout au monde. *Je ne sais pas si j'ai pas d'empathie. Je suis capable de feindre l'empathie, mais si une personne se fait mal ou a de la peine, ben je ressens pas la peine ou la douleur pour elle mais je vais savoir quoi lui dire pour qu'elle se sente mieux. Mais je braille en écoutant des scènes émouvantes ou tristes dans les films... Je suis aussi assez têtue et je pense que je détiens la science infuse, au point ou ça me tente parfois même pas de débattre car je catégorise d'emblée mon intercoluteur comme étant stupide. Pis des fois, j'ai tellement un gros complexe d'infériorité que j'ose vraiment rien dire de peur d'avoir l'air stupide. Ce que les gens pensent de moi m'importe énormément, mais en même temps, j'en ai rien à foutre. Même moi j'pas sûre de comprendre. J'imagine que ça dépend qui. Je suis vraiment une personne pleine de contradictions. J'ai tu dis que j'étais imbue de moi-même?
  2. Vous avez ben des chats agressifs, lol. Le nôtre, Tiesto, est plutôt du genre à nous mordre sournoisement en nous sautant sur la jambe ou de quoi dans le genre, mais c'est juste pour avoir notre attention car il veut jouer. Sinon, c'est une grosse guidoune que je m'amuse à chatouiller et gosser (ses pattes et sa queue, il aime pas ça, lol) jusqu'à ce qu'il se fâche et me morde. Et encore là, il mord pas vraiment fort. C'est juste comme sa manière de me dire d'arrêter. Quand je veux vraiment qu'il se défoule, je mets des mitaines de four et je le gosse vraiment beaucoup. Là, il mort comme il veut et je sens rien, et il le sait on dirait. Par contre, faut pas lui mettre un collier, il vire complètement fou. Un vrai chat brisé. Il se débat violemment pour enlever le collier. On a essayé plusieurs fois, et rien à faire. Je pense que si on lui laissait il s'étoufferait avec car une fois il a pogné sa machoire dans le collier et il était pris. Il faisait pitié.
  3. Pas misogyne rien qu'un peu ça. Parce que j'ai des gros boobs = j'ai un petit cerveau. Parce que je suis barmaid = je suis épaisse. Ish. Tu peux faire mieux que ça.
  4. J'ai commencé un nouveau travail aujourd'hui. Temps plein, 37.5h/semaine, du lundi au vendredi, 9 à 5. Je fais de la transcription et des tâches connexes. C'est vraiment déstabilisant pour moi qui n'ai jamais travaillé dans un bureau, ou dans un environnement silencieux tout court. Pas de service à la clientèle non plus. Juste moi, mon cubicule, mon Macbook pro (fourni par l'employeur) et mon casque d'écoute. J'accueille ce changement avec curiosité et enthousiasme. Mon bureau est situé près d'une fenêtre, alors je suis plutôt chanceuse! J'ai bien aimé ma première journée. Aujourd'hui, j'ai réellement travaillé environ 4 ou 5 h sur 6.5h, et j'ai atteint environ 20% du rendement que je dois avoir d'ici 2 semaines (avec des journées de 7.5h). Je me dis que je devrais réussir à atteindre ce rendement, ça me semble réaliste mais tout de même costaud.
  5. Encore un petit souper vite fait et simple, mais tellement délicieux. Tortellinis de boeuf aux poivrons rouge, champignons et petit pois avec sauce pesto et crème. Les pâtes, je me tanne pas. Pis ce matin mon déjeuner :
  6. On se fait un GT BBQ et Vicks va faire le rôle du papa du BBQ. Je suis sûre qu'il ferait bien ça.
  7. Ouais, j'ai été voir sur les sujets cités. Par contre, j'espérais que quelqu'un les ait enregistrées sur son ordi. Bien creepy dépotoir style.
  8. J'aimerais tellement revoir les photos qui ont inspiré ces commentaires.
  9. Vraiment plus de l'assemblage d'aliments qu'autre chose, mais quand même très bon et très pratique pour les lunchs! Je tiens quand même à dire que j'ai fait cuire et j'ai dépécé le poulet moi-même et que j'ai gardé le bouillon pour faire des soupes ou autres. Accompagné d'une salade du chef avec vinaigrette Italienne crémeuse d'Épicure, on est en business.
  10. Même chose quand j'ai mangé des mangues et des papayes au Burkina. C'est le jour et la nuit avec nos mangues/papayes pas mangeables.
  11. Oui, on en a sur le menu, on en fait assez régulièrement aussi. Il me semble qu'il y en a partout de ça, sauf que c'est un drink qui commence à avoir de l'âge. Je me fais très rarement commander ça par les jeunes de moins de 25 ans, c'est plus populaire chez les gens entre 30 et 50 ans. Genre que c'est le drink préféré de mon gérant de 40 ans.
  12. Je comprends mieux maintenant. En passant, je cherche pas à te caler ou quoi que ce soit.
×
×
  • Créer...