Aller au contenu

Wachioo

Éboueuse
  • Contenus

    132
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation

9 Neutre

À propos de Wachioo

  • Rang
    Emperor of dirt
  • Date de naissance 2005-11-30

Informations

  • Sexe
    Masculin
  • Lieu
    Dans ma tête

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

3 114 visualisations du profil
  1. C'est un sujet très intéressant. Pourquoi ne pas l'avoir fait plus large? Sur les choses ou situations qu'on est incapable de supporter à cause de traumatismes d'enfance, plutôt que seulement sur les aliments qu'on n'aime pas? C'est un peu limitatif les aliments.
  2. Ah justement, tu dois pouvoir m'aider... j'imagine que tu connais ça toi, le Plateau...
  3. Je m'ennuie. Je suis dans un café internet parce que j'ai pas internet chez moi. Je suis dans le processus d'installation, mais c'est tellement compliqué et loooonnng. Je viens de déménager, mais ma chambre est pas arrangée encore, me manque la motivation d'acheter des trucs comme des rideaux pour cacher ma garde-robe, une lampe et autres trucs qui rendent une pièce plus égayante. Du coup, je me sens pas à l'aise dans ma chambre, je la trouve laide et tout, ce qui me démotive. Genre de cercle vicieux. Il y a aussi le fait que je ne sais pas ou aller pour trouver ça... Je ne connais pas les places ou ce n'est pas cher dans mon quartier, les friperies, bazars etc.
  4. J'aime bien l'image de l'arbre que tu as postée. Sinon, ce fruit est bon, mais tellement difficile à manger que ça n'en vaut pas la peine. Le bien-être engendré par son bon goût n'est pas supérieur à la frustration encourue par la difficulté de le manger. Alors ça s'annule.
  5. Bonne chance. J'essaie d'arrêter aussi. Ce n'est pas facile... Enfin, je me dis que c'est impossible que je ne fume plus jamais. C'est probablement cette pensée-là qui est la plus importante à déconstruire pour arrêter complètement.
  6. Afin que le sujet ne meure pas; Je vais faire dans l"original" et poster quelques chansons écrites par Bernard Dimey. Il n'est malheureusement pas très connu au Québec, ce qui est dommage car il ce qu'il écrit est magnifique. Il a écrit les textes de quelques chansons d'interprètes connus, comme Serge Reggiani et "Si tu me payes un verre", que je poste plus bas. Le texte est en dessous, pour ceux qui veulent suivre. Si tu me payes un verre, je n'te demand'rai pas Où tu vas, d'où tu viens, si tu sors de cabane, Si ta femme est jolie ou si tu n'en as pas, Si tu traînes tout seul avec un coeur en panne. Je ne te dirai rien, je te contemplerai. Nous dirons quelques mots en prenant nos distances, Nous viderons nos verres et je repartirai Avec un peu de toi pour meubler mon silence. Si tu me payes un verre, tu pourras si tu veux Me raconter ta vie, en faire une épopée En faire un opéra... J'entrerai dans ton jeu Je saurai sans effort me mettre à ta portée Je réinventerai des sourir' de gamin J'en ferai des bouquets, j'en ferai des guirlandes Je te les offrirai en te serrant la main Il ne te reste plus qu'à passer la commande Si tu me payes un verre, que j'aie très soif ou pas, Je te regarderai comme on regarde un frère, Un peu comme le Christ à son dernier repas. Comme lui je dirai deux vérités premières : Il faut savoir s'aimer malgré la gueul' qu'on a Et ne jamais juger le bon ni la canaille. Si tu me payes un verre, je ne t'en voudrai pas De n'être rien du tout... Je ne suis rien qui vaille ! Si tu me payes un verre, on ira jusqu'au bout, Tu seras mon ami au moins quelques secondes. Nous referons le monde, oscillants mais debout, Heureux de découvrir que si la terre est ronde On est aussi ronds qu'elle et qu'on s'en porte bien. Tu cherchais dans la foule une voix qui réponde, Alors, paye ton verre et je paierai le mien, Nous serons les cocus les plus heureux du monde. ---- Sinon il a écrit aussi écrit cette très belle chanson, L'aventure, la voilà, chantée par Jehan. C'est un chanteur français qui a interprété beaucoup de poèmes de Dimey. Désolée pour le lien, je ne sais pas s'il est possible de le poster ici autrement... Je crois qu'on pouvait avant avec deezer, mais je n'ai pas trouvé comment avec musicme. Je cache l'aventure à l'intérieur de moi J'ai fait trois fois le tour de la rue des Abbesses A l'heure du whisky, à l'heure de la messe On peut toujours trouver beaucoup plus grand que soi L'aventure, la voilà... à portée de la main Garde ton coeur à gauche et tes deux pieds sur terre Là, tu verras d'un coup s'effacer les frontières L'aventure est chez toi mais tu n'en savais rien Il suffit de partir sur des souliers trop grands De marcher sur les eaux, des ailes autour des tempes De boire des images et de mordre les vents De chercher dans le noir des gueules de sa trempe Il suffit d'être seul et de tenir debout Au milieu de tous ceux qui gueulent et qui vacillent Va ton chemin tout droit, l'aventure est au bout Et tu verras que l'or n'est jamais ce qui brille Fais le tour de la Terre avec dix francs sur toi Va-t'en planter des choux au coeur de la savane Fabrique des légendes avec tes gueules de bois Va-t'en faire un tabac un soir à La Havane Et puis reviens chez toi avec des rides en plus La gueule boucanée comme sur les images Jette ton sac à dos et viens poser ton cul On se partagera le rouge et le fromage Il m'arrive parfois, rien qu'à te regarder, De franchir d'un seul coup la muraille de Chine Sauter trois océans sans quitter mon quartier Ce que je ne vois pas d'ailleurs, je le devine L'aventure se réveille à l'odeur de ta peau Au milieu de ton lit, je trouve des navires Le vent dans tes cheveux fait claquer les drapeaux Et quand l'amour fleurit... je n'ai plus rien à dire Voir courir devant soi les bisons de Lascaux Sur un papier de riz, écrire la carmagnole Boire de la mirabelle dans les bars de Frisco Le soir à Varsovie, danser la farandole Voir enfin de ses yeux ce qu'on n'a jamais vu A trois heures du matin, voir des anges à Pigalle Mon aventure à moi, c'est ce que j'ai voulu Etre pour tous les cons un objet de scandale Un soir en descendant la rue du Mont-Cenis J'avais peut-être un peu forcé sur la bouteille J'ai vu trois caravelles cingler sur Tahiti Depuis, cette rue-là pour moi n'est plus pareille J'y vais boire l'apéro avec des conquistadors Dont aucun n'a jamais découvert l'Amérique On mélange à plaisir les vivants et les morts Et quand on s'est tout dit... il reste la musique Sinon j'y vais dans le plus traditionnel... Je ce poème de Louis Aragon magnifique. http://www.youtube.com/watch?v=Ujj-F4GJ4EY Chanté par Barbara: Voilà! Bonne écoute.
  7. Je pense à toi chaque fois que j'écoute un film avec quelqu'un qui jacasse. j'avoue que je fais pareil, mais jamais je ne t'arriverai à la cheville.
  8. Je sais de qui tu parles, mais je demande bien dans quel contexte nous étions les trois ensembles? Je n'en ai vraiment aucun souvenir.
  9. Je viens de demander à Drox de faire changer mon pseudo pour Wachioo, mais je m'étais réinscrite sous le nom de LouisXIV (lol, Louis) il y a quelque temps déjà. Je suis revenue récemment, faute d'avoir une vie.
  10. Ouais. C'est sûr qu'il y a ça. En même temps je dis ça, mais je suis pas certaine que je me porterais volontaire de toute façon. Hmm, mais je pense toujours ce que j'ai dit. Sinon, pour le GT, je viendrais si je n'avais pas déjà un party de Noël ce soir là. C'est dommage...
  11. Pourquoi vous faites pas un GT dans un appart? Il me semble que c'est toujours plus intéressant et "intime" que dans un bar.
  12. Je me sens triste. Je pensais sérieusement pas que ça allait me rendre si déprimée de quitter le cégep. On dirait que je ne vois pas ce qui pourrait m'arriver d'aussi bien.
  13. Bon, je me suis inscrite avec Radioactif. Reste plus qu'à attendre leur appel, dans moins de 48 heures. Marf, internet me manque. Ma vie est vide.
  14. 5 mb par secondes, c'est pas beaucoup il me semble non? C'est ce que Radioactif offre. Vidéotron avec son forfait haute vitesse offre internet à 7,5 mb par seconde....
×
×
  • Créer...