Aller au contenu

Сталкер

Éboueur syndiqué
  • Contenus

    784
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Сталкер

  1. Crosby qui marque 9 minutes après son retour. Ça va dissiper certaines inquiétudes.
  2. Des neutrinos, les particules élémentaires de la matière, ont encore une fois été plus rapides que la lumière lors de nouvelles expériences souterraines réalisées sur 730 km entre la Suisse et l'Italie. Les scientifiques ont voulu reproduire l'expérience afin de confirmer leurs résultats et éliminer les possibles sources d'erreurs. Ils ont donc utilisé un nouveau faisceau de protons pour produire les neutrinos qui ont parcouru l'écorce terrestre. [...] les nouvelles données ne changent en rien la conclusion tirée initialement, affirment les chercheurs. Cette fois-ci cependant, les impulsions de protons servant à produire les neutrinos étaient ultracourtes (trois nanosecondes ou milliardièmes de seconde) et espacées chacune de 524 nanosecondes, ce qui a permis d'accroître la précision des mesures. http://www.radio-canada.ca/nouvelles/science/2011/11/18/001-neutrinos-vitesse-lumiere-confirmation.shtml
  3. http://www.youtube.com/watch?v=y256JWCbicg&feature=related
  4. Ça va être difficile de convaincre Duceppe de revenir et il va vouloir s'assurer de ses appuis avant de le faire mais j'aimerais le voir à la tête d'une coalition souverainiste-progressiste. Il pourrait en effet réunifier les branches rompues de l'option souverainiste à l'exception de Legault qui semble vouloir le pouvoir à tout prix et pour lui seul.
  5. La surnatalité des pays en voie de développement pourrait être contrée facilement par un accès minimal à la contraception et à l'avortement. Or, le gouvernement Harper entend réduire l'aide que le Canada apporte à cet effet, si ce n'est déjà fait. Dans un autre ordre d'idées, on semble accuser ceux qui ne désirent pas d'enfant d'avoir rien à transmettre ou de ne pas vouloir faire un "monde meilleur". Ça peut être vrai, mais on peut aussi penser à quelqu'un qui n'aurait pas d'enfant et qui se donnerait une mission éducatrice envers tout le monde tout en essayant de contribuer à la société du mieux qu'il/elle peut. Je vois pas en quoi avoir un enfant devrait nécessairement être préféré à cette option
  6. Je lis l'Éternel mari de Dostoïevski après avoir terminé Batailles dans la montagne de Giono ainsi que les Syllogismes de l'amertume de Cioran.
  7. Ce n'est pas la seule condition et bien évidemment que s'il ne suffisait que de se "tremper le pinceau" ma réponse serait facile à donner. Or, ça prend pas mal plus que ça. D'abord, il faut trouver un(e) partenaire mais ça prend aussi une relation très saine et d'une grande stabilité. Trouver quelqu'un avec qui on veut/peut coucher ne suffit pas ici. Ensuite, il y a les conditions financières/professionnelles qui impliquent un emploi stable et bien rémunéré. Il faut également se sentir prêt psychologiquement, autant en ce qui concerne la maturité que l'équilibre psychologique. Si tout ça est rempli, il reste encore la motivation à vouloir donner plusieurs années de sa vie afin d'ajouter un être humain sur la terre. Enfin, il faut que ça "passe" chez les deux personnes qui veulent l'enfant et, ce, simultanément. Je ne dis pas que c'est impossible, mais bien que je suis loin d'être certain que ça va se produire un jour de mon côté.
  8. Des enfants, j'en aurais peut-être, mais je pense pas atteindre les conditions préalables à cette éventualité. Le mariage. je pense tout simplement pas que ça va arriver. Il faudrait que ma compagne soit particulièrement motivée et qu'elle m'en démontre l'utilité.
  9. Je suppose que ça doit être en droit.
  10. Si j'explique le fonctionnement de la realpolitik, ça fait pas nécessairement de moi quelqu'un de réactionnaire même si, généralement, ces connaissances pratiques sont employées à ces fins. Il en va de même de tout pragmatisme qui n'est qu'une attitude de remplacement à un idéalisme qui se brise devant la froide réalité. J'ajouterais que je n'ai que trop rarement mis en pratique ce que je prêche, justement parce que je suis inconfortable avec ça.
  11. C'est un peu ce que je voulais dire. D'après ma [très] modeste expérience en terme de "game", j'ai remarqué que le succès ne vient pas sans une certaine indifférence préalable et, idéalement, un léger mépris. Quelqu'un qui respecterait les femmes en leur donnant un statut d'égale ferait donc fausse route à moins qu'il apprécie particulièrement le rôle de confident ou d'amuseur. Dans cette optique, un gars qui a du succès avec les filles va forcément se jouer d'elles, puisqu'il devra éviter celles pour qui il pourrait ressentir quelque chose.
  12. En attendant d'atteindre l'âge où les femmes se réveillent, je crois malheureusement que tout gars intelligent devrait apprendre à se rendre "asshole". Ça serait préférable ne serait-ce que par pure protection de soi.
  13. Je vais aller lire là-dessus. L'idée que j'avais en tête est plus de l'ordre d'une arche géante dont j'ai déjà entendu parler et qui, à l'image de l'arche de Noé, transporterait une centaine de passagers et d'espèces animales/végétales afin d'aller éventuellement coloniser une autre planète. Un tel vaisseau n'aurait pas à se déplacer à une vitesse excessive puisque la longévité accrue des passagers, étalée sur plusieurs générations par la reproduction, lui permettrait d'arriver quelque part avec des vivants à son bord. Je voulais donc savoir si on peut vraiment se mouvoir par inertie dans les conditions astronomiques qu'on connait ou si ça prend du carburant. Unforgiven a bien répondu et j'imagine qu'un tel projet impliquerait une forme d'énergie des plus durables (peut-être bien la fusion nucléaire). Bref, je retourne à ma science-fiction.
  14. Comme si c'était pas déjà décrit par mon message, que j'aurais pu formuler autrement: Si l'on se fie au principe d'inertie, les vaisseaux spatiaux pourraient-ils vraiment parcourir des millions de kilomètres sans carburant? En ce sens, je ne me questionne pas sur la potentiel théorique de voyager sans carburant mais bien sur la possibilité de le faire dans un monde réel où on doit prendre en considération la force gravitationnelle exercée par les astres ainsi que la décélération provoquée par les chocs avec des particules cosmiques. C'était peut-être pas clair de ma part mais, en tout cas, on a jamais parlé des lois de Newton en secondaire 5 puisque le cheminement scolaire vise à produire des diplômes et non à procurer des connaissances. Ceci dit, j'aurais bien pu ne pas avoir fait de physique en secondaire 5 et cela m'enlèverait-il le droit de poser des questions?
  15. Callahan est quand même à +5 ce qui me fait dire qu'il est relativement "safe" pour ajouter de la profondeur en défensive en l'absence d'Hamrlik et à cause de la blessure de Markov.
  16. En effet. Un gouvernement majoritaire dans "notre" monarchie constitutionnelle n'a pas vraiment à se préoccuper des désirs de la population sauf en période électorale. Sauf que là il doit y avoir de la pression au sein même du parti libéral puisque les députés doivent craindre de ne pas être réélus s'ils sont associés aux politiques de Charest. La population a la mémoire courte et le gouvernement espère sans doute quelque arrestation musclée afin que les images envoient le message que le nettoyage a lieu. Qui sait, la propagande fonctionnera peut-être et on aura peut-être droit à un autre règne de corruption et de mensonge.
  17. Ils ont laissé le temps à leurs amis de camoufler leurs magouilles avant de finalement plier sous la pression populaire.
  18. Il a joué avec Gomez à New York. Excellente acquisition de profondeur.
  19. Si l'on se dit que les vaisseaux spatiaux, lorsqu'ils quittent l'atmosphère terrestre, atteignent le vide intersidéral et que, par conséquent, ils voyagent sans aucune friction et donc aucune perte d'énergie dans le mouvement, peuvent-ils parcourir des millions de kilomètres sans carburant? Bien sûr, il y a les champs d'attraction gravitationnels des astres à éviter, mais sans ça et sans les particules qui vont inévitablement le heurter, le vaisseau pourrait-il continuer son parcours à la même vitesse sans énergie?
  20. J'ai choisi l'option "rigoureux" en essayant de deux façons. La première, j'ai partagé les économies en baisses de dépenses surtout en défense et en sécurité et en annulation d'avantages fiscaux avec une légère hausse d'impôts et de gains sur le capital. J'ai eu 453. Le deuxième essai j'ai essayé de rester à flots juste avec les augmentations de revenus et je me suis assuré des surplus avec le retrait des troupes d'Afghanistan, la diminution du nombre de policiers et la réduction du budget de la défense. J'ai eu 462. Edit: Je viens de refaire l'exercice avec des mesures de relances économiques et l'augmentation du financement de certains secteurs avec l'argent des surplus dus aux coupes ailleurs. J'ai eu un score de 540 avec la mention "difficile de faire mieux".
  21. Si on envisage le meurtre comme une discipline, Hannibal Lecter est sans doute celui qui la maîtrise le mieux dans cette liste.
  22. Je lis les Notes d'un souterrain de Dostoïevski qui sont parfois traduites sous Carnets de sous-sol. Jamais il ne m'a été donné de lire quelque chose qui cernait aussi bien la paralysie nihiliste engendrée par un excès de conscience. Les deux novellas qui constituent ce petit roman nous plongent dans la tête de quelqu'un qui se saurait génial s'il ne le savait pas trop. Dostoïevski y esquisse en somme le portrait de l'homme rationnel qui devient son propre ennemi bien avant de devenir l'ennemi des autres. Enfin, comme on dit: Where ignorance is bliss, 'tis folly to be wise.
  23. Le néolibéralisme en soi s'alimente bel et bien à cette idée. Or, on ne peut ignorer ce qui vient toujours avec libéralisme économique: la protection de la propriété. La classe bourgeoise créée par la néolibéralisme, en se durcissant, se met à encourager une excessive manie à contraindre et à limiter les droits. De là, on se ramasse avec des gouvernement qui se préoccupent davantage de loi et d'ordre que des réels enjeux liés avec leurs fonctions. Un bon exemple serait le gouvernement conservateur actuel du Canada qui, après la vague de richesse créée chez une minorité d'actionnaires du secteur pétrolier, y va de mesures toutes plus absurdes les unes que les autres et qui "interdisent" de plus en plus. Que ce soit pour plaire à une base électorale financée par l'argent de l'Alberta ou par pure idéologie, ce gouvernement n'agit pas pour l'intérêt de la majorité. Dans ce contexte, je vois pas comment les slogans de Mai 68 seraient inappropriés surtout de la part d'organisations étudiantes qui ont tout à perdre de la contrainte, quelle qu'elle soit.
×
×
  • Créer...