Aller au contenu

FosseAsceptique

Éboueuse syndiquée
  • Contenus

    1 473
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    15

FosseAsceptique a gagné pour la dernière fois le 22 avril

FosseAsceptique a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

1 527 Exemplaire

À propos de FosseAsceptique

Informations

  • Sexe
    Féminin

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

8 876 visualisations du profil
  1. Une chance tu portais pas des bottes d'eau au centre d'achat, ton QI aurait baissé de 30. Si t'es allé en pick-up, -10. Des jeans avec de la terre sur les genoux -5, des bottes a cap d'acier -5, un chandail de labatt 50 -75 points. Bonus de -200 si t'avais un paquet de top sur l'épaule dans ton t-shirt, bonus de -400 si t'as une coupe longueil. Si t'as un accent de marde pas assez pointu pour les plateaucrates -25, si tu sacres aux 5 mots -15. Voilà comment on fixe le QI. Mais bon en balieusard que tu es, tu devais pas savouère ça hein!!!
  2. Bannique cuite sur le feu de camp. C'était mon premier essai, pis franchement c'est absolument délicieux! Je m'imagine déjà en tremper dans un ragoût, du jus de rôti ou dans mes jaunes d'oeufs coulants! Ça goûte encore meilleur que les ptits pains maison de grand-maman
  3. Mouais, mais même "en région" y'a des préjugés de campagne vs ville. Et même dans une petite ville comme La Tuque, on parle de ville vs région.
  4. Oh j'ai manqué un bout hier! En fait je voulais juste illustrer un préjugé que vous avez facile, la ville vs la campagne. J'ai pris l'exemple de fermiers, simplement pour exprimer mon point, que pauvreté n'est pas nécessairement en région, comme c'est souvent sous-entendu. Personnellement, j'ai toujours vu plus de pauvres crottés mal éduqués dans des quartiers en ville (Ste-Cécile, Verdun, Mtl Nord, etc.) qu'en campagne. Ah si il y en a, mais pas beaucoup (je ne saurais pas dire pourquoi). Je trouve juste que la campagne est souvent associée à des gens pauvres pas éduqués, alors que c'est tout le contraire, probablement juste par ignorance. Mais bon, après c'est le combat d'une vie, même moi je me fais juger à Trois-Rivières ou Shawi parce que je viens et reste en campagne, un trou... Jusqu'à ce que j'invite ces gens chez moi, et qu'ils envient la tranquilité, les paysages, etc. Et puis en fait je vis en plein paradoxe, où je travaille en TI dans un environnement ultra-moderne et techno, et après la job je rentre en campagne et je travaille au jardin, je vais dans le bois les weekends pis toute pis toute (c'est mon équilibre, les 2 extrêmes). Je vis vraiment les 2 côtés de ces préjugés, bref. Si vous saviez ce que le monde de la campagne pense de vous, genses de la ville, c'est aussi pire!! Bref, j'essaie de conscientiser une ligne à la fois, tsé. Vous avez pris ça pas mal au sérieux! Pis du racisme, y'en a égal partout. Des caves, y'en a égal partout, eh.
  5. C'est drôle comme vous associez souvent les gens vivant en région avec inculture et inéducation. Les gens les plus éduqué, mieux informés, et les plus en avancés technologiquement que je connais sont des fermiers. Ils ont souvent des bacs des maîtrises et même doctorats (dans leur domaine), doivent se tenir informés de tout ce qui se passe dans le monde parce que ça affecte directement leurs business, et ils utilisent de la machinerie et ordis (portables, tablettes, logiciels, etc.) tellement plus avancés que ce que vous connaissez. Ils peuvent suivre en direct l'état des pousses et de la terre de leurs champs sur leurs cell, et les tracteurs ont tellement d'écrans et de technologies avancées que vous seriez jamais capable de les utiliser. Ce sont eux qui font venir des travailleurs étrangers, et si c'était pas des lois ils les garderaient en emploi à l'année longue, et généralement ils adorent apprendre de leurs cultures, cuisine, etc. Un fermier peut pas être cabochon, parce qu'il le paiera à un moment ou un autre, ce qui risquerait de mettre en péril ses récoltes ou élevages, son revenu. Ils sont constamment à suivre des formations (le plus souvent à distance), à consulter des ingénieurs et conseillers, doivent se tenir informés des nouvelles façons de faire, des produits disopnibles, des avancées scientifiques. Ils sont responsables du travail sur le terrain, des ressources humaines, de la comptabilité (et ouf c'est pas facile ici au Qc), des matières premières, de la distribution de leurs produits autant localement qu'internationalement, du marketing, du développement de nouveaux produits ou sous-produits, font beaucoup de R&D, etc. Je peux vous assurer que les meilleures discussion, pholisophiques ou scientifiques, c'est avec eux qu'on les a, ils peuvent discuter d'à peu près n'importe quoi! Mais bon, apparemment tu portes des bottes d'eau alors t'es un pauvre redneck cabochon pas éduqué et inculte? Je vous invite à aller visiter des fermes, à écouter l'émission où on invite une famille 1 semaine à la ferme, n'importe quoi, mais bon informez-vous avant de propager ces très faux préjugés... C'est ti une forme de racisme ça aussi?
  6. Le problème, c'est que c'est pas juste les pauvres qui sont racistes. Toutes les classes le sont. Je parierais même qu'il y a des universitaires qui ont écrit dans ce post (on est pas tous ingénieur ou mathématicien hein). Je connais des pauvres qui sont loin d'être caves, des riches qui sont plus mal éduqués que ceux qui ont 2-3 post-doc, des éduqués qui sont plus caves que Trump, des immigrants qui sont racistes envers d'autres immigrants, name it... Pas besoin d'être pauvre pour être raciste, et l'éducation de garanti jamais la non-cavitude. L'homme. Malheureusement.
  7. Mouais c'était ça ma joke du 2-3 (hahaha) trucs. Bon c'était subtil je sais...
  8. woah la grande bêtise humaine... ça donne même envie de joindre le groupe pour leur expliquer 2-3 (hahahaha) trucs...
  9. Tiens un autre article à point https://www.journaldemontreal.com/2019/05/14/souriez-votre-face-est-filmee
  10. Closed circuit television Les gens sont obligés d'avoir des caméras de surevillance dans leurs maisons et commerces, les gouvernements l'obligent. En théorie c'est pour leur propre sécurité, mais il est évident que les administrations s'en servent aussi pour surveiller les individus problématiques (ceux qui manifestent, ceux qui dénoncent, etc). Même le citoyen lambda doit faire attention: s'il chiale trop contre le pouvoir en place, il se fait "détecter" et peut avoir des conséquences. Ils doivent faire attention, même dans leur propres maisons. L'internet est surveillé aussi, évidemment.
  11. Et pendant qu'on chiale, en asie et en orient ils ont le cctv obligatoire dans leurs maisons...
  12. https://www.journaldemontreal.com/2019/05/11/souriez-on-vous-surveille-par-la-reconnaissance-faciale
  13. J'ajoute à propos des Google Home et autres appareils connectés, qu'ils font la distinction entre voix d'hommes, de femmes, d'enfants masculins et féminins. Par l'écoute, ils sont capables de déterminer les routines de chacuns à la maison, les habitudes de consommation (ils reconnaissent lorsqu'on revient de l'épicerie, lorsqu'on mentionne qu!il manque un truc sur la liste, quand on parle d'aller magasiner, lorsqu'on revient et qu'on parle de nos achats, etc.). L'espionnage qu'ils font est surtout pour du marketing, ils connaissent tout de nous, mais en théorie les données personnelles ne sont pas communiquées. Y'en manque pas gros pour que les services de sécurité l'utilisent contre les malfaiteurs. Quoi qu'ils préfèrent surement utiliser leur propre matos... Bref oui plein de données sont envoyées chaque fois qu'il est allumé. Ou à certains intervalles précis (lors des "updates", la nuit, etc.). C'est vrai aussi que les objets connectés cheap sont plus vulnérables et qu'on devrait plus s'en méfier, car les Google et Amazon de ce monde ont plus à perdre et sont beaucoup plus surveillés que les autres, ils ne peuvent pas faire à leur guise...
×
×
  • Créer...