Aller au contenu

Frenezik

Éboueur syndiqué
  • Contenus

    109
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation

63 Plutôt bonne

À propos de Frenezik

Informations

  • Sexe
    Masculin

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

1 984 visualisations du profil
  1. *** Hypothèse *** Considérant que la majorité des gens laisse la configuration par défaut comme serveur DNS tu pourrais peut-être essayer quelque chose du genre: 1 - Configure temporairement ton / tes postes manuellement pour utiliser les serveur DNS de Google. 2 - Ajoute temporairement dans ton ton routeur une entrée DNS ou une redirection d'un site commun (ex: facebook) vers ton poste. 3 - Install un petit setup WAMP/EasyPHP sur ton poste et copie la page d'accueil du dit site web. 4 - Ajoute un petit script qui enregistre les informations saisies dans le formulaire de connexion. 5 - Attend que la personne se servant de ton réseau sans ton autorisation essaie de se connecter au site web en question. 6 - Utilise le nom d'utilisateur (email) que tu as enregistré pour retrouver la dite personne sur le dit site et voir sa face en gros plan. 7 - Autrement si tu voulais être vraiment méchant tu pourrais probablement aussi sauvegarder le mot de passe du formulaire et te connecter directement sur le compte en question. En bonus, comme la personne ses sûrement déjà servie de ton réseau pour se connecter au site web, ton adresse IP dois déjà être dans les adresses "de confiance" et tu ne devrais donc même pas trigger les questions de sécurités supplémentaires. Mais bon c'est seulement une hypothèse et puis, admettant que ça marche, je pense pas que sa soit très "légal" tout sa.
  2. Regarde sur seventh sanctum: http://www.seventhsanctum.com/index-name.php
  3. Les policiers on des torts comme chacun de nous et devraient répondre de leurs actes comme chacun de nous. Dans ce cas si le policier y est allé avec un peu trop de force et la situation à mal tourné, ont devrait peut-être mettre une note a son dossier et lui donné un cours de self control. Au delà de sa, de grâce, la prochaine fois que vous voulez dénoncer la méchante police trouvez dont un vidéo où c'est la police qui est l'agresseur au départ. Parce que sérieusement c'est triste à dire mais moi, entre me faire insulter/agresser/... par une gang de soulons qui se pense hot sur la voie publique et le policier qui brutalise les fauteurs de trouble je préfère encore la deuxième option. Le jour ou un vrais innocent ce fera tabasser par un policier je serai complètement d'accord avec vous sauf que pour le moment je me sens quand même plus en sécurité avec nos policiers qu'avec les gens qu'on a vu sur cette vidéo... Enfin, j'imagine que sa dépend de qu'elle genre de personne vous êtes. C'est certain que si on est du genre provocateur et arrogant on a tout intérêt à dénoncé la méchante police, ont est juste des victimes innocentes non?
  4. Personnellement j'ai bien de la misère à croire à ce type de phénomène. Les situations de ce genre me semble bien souvent être le résultat de diverses croyances associées à un besoin d'expliquer une situation qu'on ne comprend pas. Cela dit, il est possible que je me trompe et que les esprits existent mais pour ma part j'attends toujours d'en voir un. Dans ton cas particulier, pourquoi ne pas nous donner des exemples de situations qui te sont arrivées? Au mieux, quelqu'un pourra peut-être te donner une "vrais" explication en ce qui à trait aux situations que tu dit vivre. (Ont pourra tous rire quand quelqu'un nous expliquera que ton modèle particulier de réveille matin à un défaut de fabrication qui le fait sonner chaque nuit à minuit très exactement lorsque la pile est faible.) Dans le pire des cas tu en sera au même point alors tu n'y perd pas grand chose à nous raconter tes histoires. Pour ce qui est des "expériences" que ton chum et son gars disent avoir aussi vécu, il faut faire attention de ne pas vous auto-encourager à croire sans tout d'abord réfléchir. Les personnes qui nous sont proches nous font aussi très souvent confiance voir parfois même un peu trop. Ta croyance en de tels évènements par exemple à facilement pu inciter ton chum et son gars à croire à leur tour à ce genre de choses. Si une personne qui leurs était inconnu leur aurait dit la même chose, ils n'y auraient probablement pas cru mais puisque dans ce cas si, la situation leur vient d'une personne dite de confiance ils sont plus enclin à remettre en question leurs propre croyances à ce genre de phénomène et à se mettre eux aussi à y croire. Évidemment le simple fait de croire en ce genre de phénomène ne veux pas dire qu'ils en vivront pour autant, comment alors expliquer qu'ils aient vécues des situations similaires aux tiennes? Par suggestion tout simplement, les craquements qu'ils auraient auparavant pu entendre et attribué a la force du vent qui fait travaillé la maison par exemples se transformeront peut-être en histoire de bruit comme si quelqu'un marchait dans les murs alimentant ainsi vos croyances et par ce fait même l'ampleur du phénomène. Je ne dit pas qu'il s'agit de votre cas, ni-même que vous n'avez pas vraiment de fantômes ou des esprits dans votre appartements mais bien qu'ils faut essayer de rester objectif et rationnel devant chaque situation d'autant plus si les seuls autres rapports de ce genre nous viennent de personnes proches car il pourrait bien s'agir tout simplement de projection. En ce qui à trait au voyantes, gourous et autres personnes que tu aurait pu recruter pour essayé de chasser ces envahisseurs de ton appartement, je ne peux m'empêcher de me rappeler la série télévisée "le mentaliste". Même si cette série pousse un peu trop loin les talents de "Cold reading" (http://en.wikipedia.org/wiki/Cold_reading) du personnage principal elle nous montre quand même le genre de ruse qu'un bon chasseur de fantôme pourrait utiliser pour te faire croire qu'il en connaît beaucoup sur vous dû à ses compétences "extraordinaires". Dans tout les cas, admettant que tu ais vraiment des fantômes/esprits, ne devrais-tu pas plutôt t'en réjouir? Personnellement, je l'avoue, j'ai peur de mourir. Bien des gens n'admettront pas avoir peur de la mort mais si on y pense, en tant qu'humain la peur de la mort est tout ce qu'il y à de plus normal, il s'agit simplement d'un instinct de conservation pour la survie de l'espèce. Tout cela à condition évidemment que cette peur ne vire pas à l'obsession. Imaginons maintenant que je venais un jour qu'a avoir une preuve concrète de l'existence "d'esprits". Cela m'enlèverait un stress énorme tout simplement parce que par son existence l'esprit me divulguerait aussi une information capitale. Si l'esprit existe et est conscient après sa mort c'est que d'un certain point de vue la "mort" en tant que finalité de l'existence dont j'ai tant peur n'existe pas mais est plutôt en soit un passage vers un autre état de conscience ce qui à mon sens est beaucoup plus rassurant que la mort de la façon don je l'imaginait (néant). Cette seule pensée m'enlève personnellement beaucoup plus de poids sur les épaules que pourrait m'en créer le fait d'avoir à "dealer" avec des esprits. En résumé: Entre « Vivre en ayant en tête qu'un jour je vais mourrir et que tout ce que j'ai été n'existera plus, que je n'aurai plus la liberté de "penser", d'être, d'exister. » et « Vivre en ayant à dealer avec des esprits tout en sachant que je suis immortel et que dans le pire des cas je vais simplement passer d'un état de conscience à un autre. » je choisis sans hésitation la deuxième option. Mais bon tout cela implique un paquet de "si" et de croyances alors à toi de te forger ta propre opinion.
  5. Frenezik

    1 000 000$

    C'est bien tout sa sauf que personnellement je tape "depotoir.ca" dans ma barre d'adresse. Pour ce qui est de mon nom et mot de passe, je ne les entres jamais puisque je laisse ma session ouverte...
  6. Je suis d'accord, la police se doit de savoir garder son sang froid, le débordement physique n'avait absolument pas sa place. Cela dit, je continue de croire que la provocation d'un agent de la paix à coup d'insulte et d'arrogance est néfaste pour tout le monde et mérite un ticket. Néanmoins celui qui abusait dans la situation c'est Rock Machine pas la police et ce même si celle-ci à en effet surréagit.
  7. Ton comportement est bien malheureux Rock Machine. Les policiers ont effectivement probablement eux légalement tort sur quelques point, dont l'usage de la force mais revenons en à la base. Oublions pour un instant l'aspect légal et repensons à toute cette situation. À la base, les policiers faisaient simplement leur travail au moment ou tu est arrivé, tu aurais tout simplement pu obtempéré lorsqu'ils ton demandé d'ouvrir ton sac et tu serais entré sans problème comme la grande majorité des gens. Tout comme tu aurais pu refusé la fouille et retourné chez toi sans ennui. Toutefois, tu à choisi de faire autrement. Ne nous le cachons pas, tu savait pertinemment que tu te ferais fouillé à l'entrée, ta décision de provoquer la personne à l'entrée était donc fort probablement prévu, ce que tu n'avait peut-être pas prévu toutefois c'est que la situation aille aussi loin. Si la fouille à l'entrée était abusive, je serais le premier à te donner raison. Je suis moi-même pour la défense de notre liberté, de notre vie privé, chose qui est à mon avis malheureusement trop souvent bafoué dans notre société actuelle. Néanmoins, dans le cas présent la fouille était à mon sens tout-a-fait justifié, après tout tu essayait d'entrér dans un évènement public, il m'apparaît logique qu'on impose un minimum de règles pour assurer la sécurité de tous. Ton comportement toutefois, selon tes propres dires était provocateur et arrogant, gageons que si tu avait été poli et courtois tout en défendant tes droits la situation aurait été tout autre. Les policiers, n'auraient probablement pas dû au sens de la loi agir comme ils l'ont fait avec toi mais pour ma part c'était tout à fait justifié. Repensons-y, l'élément perturbateur dans cette situation c'est malheureusement toi, c'est toi qui cherchait un problème ou il y en avait pas, c'est toi qui à été arrogant. La police à peut-être outrepassé ses droits, c'est triste mais c'est justement dans ce genre de cas justement que je crois qu'ont devrait faire respecté notre corps policier. Tu est arrogant avec les policiers ont t'embarque sa fini la. Évidemment certains policiers sur leur power-trip sont tout aussi arrogants sans pour autant être provoqués. Ceux-ci devraient être durement remis à l'ordre, ce n'est toutefois pas une raison pour être arrogant de ton côté. Je crois sincèrement que le respect attire le respect, si tu veux être traité avec respect, sois respectueux envers les autres et tu améliorera la situation. C'est un cercle vicieux, un comportement arrogant envers un individu entraine souvent un comportement encore plus arrogant en réponse et une belle escalade de l'agressivité. C'est bien triste venant d'un policier mais c'est un comportement d'autodéfense typique. Ce que tu a vécu est un exemple à petite échelle d'une réplique vicieuse qui lança ce cercle vieux dans une belle escalade d'agressivité. Le problème dans tout sa c'est que cette cascade n'a probablement pas touché que toi, les prochaines personnes qui sont passé ont probablement dû faire face à un comportement plus direct des policiers vu leurs états d'esprit tout comme tu à du subir le contrecoup des éléments perturbateurs précédents. Pourquoi ne pas plutôt prendre conscience de tout cela et essayé d'être plus agréable et indulgent? Enfin, le plus triste dans toute cette histoire est que tu abuse des lois en essayant d'utilisé la moindre petite faille pour retourné celle-ci contre l'autorité. En effet, si une loi existe pour nous protéger contre les fouilles abusives, c'est justement pour éviter de nous faire fouiller n'importe où et comment par un policier corrompu. Dans ton cas, tu savait très bien que la fouille était loin d'être abusive mais tu prenait néanmoins plaisir à détourné celle-ci pour essayé de justifier ton arrogance. Pour couronner le tout, maintenant que ton plan à réussi à porté ses fruits en provoquant sans raisons les policiers tu viens ici en criant à "l'abus policier" en essayant de nous embrouillé avec ta vision du grand méchant policier corrompu. Au final, je poserais seulement une question. Qui d'après toi est le plus à blâmer, le policier qui assure la sécurité de tous en fouillant les gens à l'entrée d'un grand évènement public, ou le petit jeune qui fait son smat en les provoquant. Ta mangé une taloche des policiers, c'est vraiment dommage, ils n'auraient jamais dû se laisser embarquer dans ton jeu. Reste que dans tout sa les victimes se sont eux pas toi. Ont pourrait même penser que c'est le public en général qui va subir le contrecoup de ton acte en détériorant encore un peu la relation entre la population et la police encourageant par le fait même ce que tu veux dénoncer. Cela dit, tout le monde fait des erreurs, je ne pense pas que tu sois foncièrement mal intentionné. Pourquoi ne pas oublier toute cette histoire et dans le futur utilisé tes talents, ta connaissance des lois pour aidé les gens qui sont vraiment victime d'abus?
  8. Je t'ai fait un petit programme en vitesse: Sample: Download: http://www.megaupload.com/?d=QMYJJDR8 Sa prend toutefois le framework .NET 3.5 de Microsoft d'installé mais bon d'habitude c'est pas un problème. Sinon je vais t'avouer je n'ai pas fait de test étendu ou de performance. Je peux t'envoyer le code source au besoin. Je ne connaît pas tes besoins particulier donc je n'ai pas été dans le détail mais je pourrais te l'améliorer.
  9. Par pure curiosité, tu lui à dit quoi exactement à la petite madame pour quel te baisse ton prix?
  10. Comme Zipadeedoodah le mentionne, le manque de tasers à la SPVM est probablement le résultat d'une enquête passé. Enquête ou les médias ne sont certainement pas allé vers le sensationnalisme. Cela ne serait pas leurs genre. En bon citoyens consciencieux à la vu des titres surtout pas sensationnel des médias ont a surtout pas du crié à la brutalité policière et fait retiré les tasers par la même occasion pour faire plaisir à l'opinion publique. C'est surtout pas notre genre. Maintenant les policiers non plus de tasers, résultats ils sont forcés de se servir de leurs armes. Et hop deux victimes. Les médias ne sont certainement pas allé vers le sensationnalisme cette fois si n'ont plus. C'est pas comme si sa faisait mousser leurs ventes. En citoyens toujours aussi bien informé, ont appuient évidemment le retrait des armes a feux. Connaître les résultats de l'enquête et les faits réels avant de se prononcer? Ben voyons tout le monde sais très bien qu'il s'agit de pure brutalité policière! Après tout s'ils n'étaient pas aussi corrompu les policiers aurait utilisés leurs tasers à la place de leurs armes à feux. Quoi, les policiers ne disposaient pas de tasers? Quelle honte, la SPVM gère vraiment mal le service de police. Je ne dit pas que tout les policiers sont blanc comme neige, des pommes pourrîtes, il en à partout, il en à toujours eu et il il y en aura toujours mais j'ai envie de croire de croire que ce n'est pas le cas de la l'ensemble des policiers. Pourquoi ne pas attendre d'avoir les vrais faits avancé d'accuser les policiers d'incompétence ou de dire qu'ils ont mal agis et qu'ils auraient du faire tel ou tel chose. La plus part d'entre nous na pas la moindre idée de ce qu'est la vie d'un policier ou même des règles qu'ils doivent respecter. Par respect pour ceux qui sont honnêtes et qui font correctement leur boulot, ceux qui risque leurs vie chaque jour pour protéger la votre la grande majorité du temps, arrêter de scandez des propagandes haineuse sans même connaître la moitié des faits. Arrêtez de parlez de brutalité policière à la moindre occasion. Ce genre de comportement est dommageable pour tout le monde et n'apporte rien de bon. Cela dit, je peux comprendre que certains ont peur de la corruption et pense que sa ne devrait pas être un service de police qui enquête sur un autre service de police. Je ne suis pas nécessairement pour une enquête publique mais une association indépendante qui ferait ce genre d'enquête me semble pertinent. Du moins sa rassurerait probablement la population. Je suis aussi pour le retour des tasers, mieux vaux tard que jamais, apprenons plutôt à contrôler les abus et à ce servir correctement de cet outil et tout le monde se portera mieux. Si réélement ce que vous souhaitez c'est justement sa la vérité, la sécurité alors allez y dans les rues et réclamer cette enquête, ce retour des tasers, ces nouvelles mesures mais de grâce arrêter de blâmer n'importe qui n'importe comment. Faites partie de la solution et non du problème. De mon coté, je propose la création d'une brigade de chevaliers spécialisés dans le désarmement de furieux armés d'armes blanches. Vous savez ont aurait des beaux policiers en armures médiévales armés d'épées et se promenant dans les rues de Montréal à dos de chevaux. Sa aurait la double utilité de faire moussé le tourisme en attirant les curieux à travers le monde pour admirer notre service de police tout en permettant à nos valeureux policiers de pourfendre à coup d'épée les malheureux sans abris qui refuse de lâcher leurs couteaux.
  11. Un baton téléscopique pour une agression au couteau? Regarde le vidéo posté plus tôt. A 4 policiers contre 1 homme avec un couteau, ils auraient pu le maitrîser. Ouais en effet, au pire on va juste être pas mal certain de perdre 2 policiers dans la mêlés mais hey c'est leur job après tout de se faire tuer non? À titre informatif: « http://www.journalmetro.com/linfo/article/886187--spvm-plus-de-tasers-pourraient-etre-utilises--page2 »
  12. Dans le cadre légal je suis tout-a-fait d'accord. Le but de l'argument n'était pas de faire accuser le sans abris mais bien de rappeler que si le policier à fait feu c'était par légitime défense face à l'attaque du sans abris.
  13. Au sujet de la police en général et de son image Mon avis est plutôt mitigé. L'année passé, alors que je prenais tranquillement le métro, j'aperçois un policier en plein processus d'arrestation d'un individu noir. Celui-ci criait à répétition avec un ton provocateur et agressif qu'il s'agissait de racisme. Le tout agrémenter d'un éventail élargi de jurons et de bêtises à l'attention du policier. Quelques 30 secondes plus tard une bonne dizaine de youtubeur en herbe armé de cellulaires était présent pour être certain montré au monde le "racisme flagrant" de ce policier. De mon côté, je ne pu qu'être complètement déconcerté par le manque des respect que subissait celui-ci. J'avoue ne pas connaître les motifs et circonstances de l'arrestation et ne peux donc pas dire s'il s'agissait vraiment de racisme. Ce que je peux dire par contre c'est que le policier traitait l'individu avec un maximum de respect et de calme et ce malgré les provocation incessante de notre "victime". Il est évident qu'il est hautement frustant de se faire arrêter à tort mais si jamais c'est le cas il est tout aussi évident que de crier des bêtises ne fera qu'envenimer la situation. L'individu aurait simplement du obtempérer calmement et par la suite entreprendre des démarches s'il croyait vraiment être victime de profilage. Si je parle de tout cela ce n'est pas pour partir un débat sur le racisme ou le profilage mais pour bien représenter le manque de respect total auquel nos policiers doivent faire face. Dans ce cas particulier, il ne s'agissait que d'insultes verbales mais dans certains cas cela tourne en combat voir même en des gangs encerclant nos policiers et refusant d'obtempérer. Le problème est d'autant plus grave lorsque la familles et les amis des dites victimes organisent des groupes/rassemblement partisans pour dénoncé le soi disant comportement de nos policiers et créer par le fait même une vrais joute médiatique et politique. Comment voulez-vous que nos policiers effectuent efficacement leur job s'ils n'ont aucun respect, aucune autorité. Ils faut cessé de les blâmé et leurs donner les outils pour travailler. Encercler de façons hostile des policiers, s'attaquer à ceux-ci, ou même refuser d'obtempérer dans certains cas sont des actes graves qui ne devraient jamais se produire et qui se doivent d'être combattu avec toute la sévérité et la force que la situation exige. Toutefois, c'est là ou je veux nuancé mes propos, il est évident qu'il ne faut pas non plus tombé dans une société policière ou à la moindre infraction ont verra un policier dégainé mais il faut arrêter dans notre contexte actuel de voir une faute grave chaque fois qu'un policier dégaine alors que celui-ci est en danger. D'un autre côté maintenant, un grand pouvoir d'autorité devrait aussi se traduire par une grande responsabilité. Des policiers corrompus il y en aura malheureusement toujours et ont se doit de traité chacun de ces cas avec sévérité. Si je pense que l'individu de la situation précédente n'aurait jamais dû crier de bêtise au policier, je crois aussi que si le policier était vraiment coupable de racisme, il se doit d'être jugé d'autant plus sévèrement puisqu'il était en position d'autorité. J'avoue ne pas connaître les mesures appliqués dans de tels contexte mais à mon sens il va de soi qu'un tel acte mérite bien plus qu'une simple suspension ou congédiement. Cela à condition que le dit acte puisse être prouvé de façon certaine et non seulement à la base d'arguments plus ou moins valable d'un groupe partisans d'un ou l'autre des camps. De plus, l'irrespect entraîne l'irrespect, si mon avis est que les gens devrait toujours faire preuve de respect envers les policier il est tout aussi évident que ceux-ci devrait faire preuve de respect envers à la fois la population et les lois. Permettre au policier de bruler des lumière rouge en allumant leur gyrophare quelque secondes, comportement aussi innocent soit-il, m'apparait tout aussi inconcevable que de permettre aux individu de traiter les policier de tout les noms sur la place publique. Si nous voulons que sa puisse fonctionner, le respect doit se faire dans les deux sens et ce même sur les plus petites actions. Autrement, ont fonce tout droit vers l'escalade des comportements. Vous savez le cas classique: - Le premier traite le second de sale con - Le second traite le la mère du premier de grosse pute - Le premier menace le second - Le second le frappe le premier - Le premier frappe le second à son tour - Le second sort un couteau et menace le premier - Le premier sort une arme à feu [...] On s'arrête où? Au sujet du problème actuel à savoir le sans abris et la balle perdue La situation n'est pas rose j'en convient, une perte est toujours déplorable d'autant plus si c'était une victime innocente mais comment les policiers auraient-il pu agir autrement vu la situation. Si un homme armé d'un couteau fonçait vers vous, j'imagine que vous ne resteriez pas là sans bouger. Dans ce contexte, les policiers ont fait ce qu'ils devaient faire tout simplement. Après tout le vrais responsable pour la mort de la deuxième personne dans ce cas n'est pas vraiment le policier dont la balle perdue à atteint l'innocent mais bien l'homme armé qui à forcé les policiers à se défendre. Ont peut néanmoins s'interroger sur la notions du "fonçait", en effet si le sans abris était à bonne distance et ne faisait qu'agiter son couteau dans les airs ont aurait probablement pu le neutraliser autrement. Outre se point je voient mal en quoi les policiers pourraient être à blâmer dans cette situation. À la rigueur ont pourrait proposer de bonifier les cours de tirs pour les policiers afin de s'assurer de minimiser le nombre de cas. Au final, toutefois, il y aura toujours certaines victimes innocentes, je suis persuadé que ce n'était pas l'intention des policiers de tuer un innocent, le meilleur des hommes pourra toujours faire une erreur. Il faut faire le maximum pour éviter que ces cas de produise mais il faut aussi apprendre à accepter que certaines fois les choses ne vont pas toujours dans le sens ou ont le veux et ce malgré la meilleure des intentions. Conclusion Corrigé moi si je me trompe mais actuellement si ont n'utilise pas le pistolet TASER, ou en tout cas que ce n'est pas généralisé, c'est pour trois raisons principales: - Lorsque un policier fait feu avec son arme c'est dans le but de tuer car il juge que sa vie est en danger, hors le TASER pourrait ne pas neutraliser l'asseyant assez rapidement ou efficacement pour éliminer le risque dans certaines situations. S'il était armé d'une arme à feu par exemple. - L'utilisation proposé du TASER était dans les cas ou la vie du policier n'est pas nécessairement en jeu. Pour neutraliser les suspect fuyant par exemple. Comme ont refuse de permettre aux policiers d'utiliser la force en cas de besoin et que le TASER peut dans une minorité de cas être mortel ont refuse de l'utilisé de façon générale. - Certains policiers en abusait de plusieurs façons, en tirant plusieurs fois sur même personne par exemple. Si collectivement ont était responsable et traiterait nos policiers avec le respect qu'ils mérite. Si on n'acceptait pas que nos policiers se fasse, encercler, menacer, attaqué. Si on n'acceptait pas que certains groupe partisans laisse croire que ce genre de comportements est normal. Nos policiers aurait les droits et l'autorité qu'ils ont besoin pour nous défendre. Dans les cas critique, ils aurait toujours leur armes a feu traditionnelle. Pour le reste des cas, les délit de fuite, les menaces, les attaques à arme blanche, [...] ils aurait un pistolet TASER. En échange, ils seraient jugés très sévèrement s'il y devait y avoir un abus. Dans le cas présent, imaginons que les policiers aient eu recours à des TASERS en place de leurs armes à feux traditionnelles puisque le suspect ne semblait armé que d'une arme blanche. Les deux victimes seraient probablement encore en vie. Finalement, ce que je propose c'est un compromis, permettons aux policiers d'utiliser plus souvent la force à l'aide d'une arme majoritairement non létale vis à vis des personnes qui refuse d'obtempérer et qui la grande majorité du temps sont les grand responsables et sauvons la majorité des victimes innocentes par la même occasion.
  14. Stock aussi sur le 980X mais c'est plus nécessairement pertinent considérant le 990X.
  15. Sa dépend, le Intel DBX-B fait une très bonne job. http://portals.hexus...&id=microdirect
×
×
  • Créer...