Aller au contenu

Carlos Crasseux

Éboueur syndiqué
  • Contenus

    4 011
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    35

Tout ce qui a été posté par Carlos Crasseux

  1. *sors les gants médicaux et le masque d'hygiène que j'ai déniché aux urgences de l'hôpital de St-Jérôme la veille* la modèle me regarde confuse. Moi : stress pas, on en a pour cinq minutes.
  2. Probablement. J'étais effectivement assez ivre, mais mon ami avait à peine bu. D'ailleurs, TOUS mes amis étaient stupéfaits lorsque je leur ai partagé ma découverte, hier soir. Sur Instagram et Facebook, ça crève les yeux pourtant. Il n'y a rien de minable. Comme j'ai dit à Ecce, mes amis ont aussi tous été dupés dans cette histoire. Elle avait certainement un visage un peu singulier, mais on n'aurait jamais pensé qu'il s'agissait littéralement d'une femme trans. Tu n'as d'ailleurs pas saisi la question. Éboueur anonyme ne voulait pas savoir si le fait que je ne sois pas arrivé à déceler l'anguille sous roche (ahah !) était de la transphobie ou pas, mais référait plutôt à ma réaction (la honte, le dégoût), faisant écho à un thread que j'avais lancé sur la question il y a quelques mois.
  3. Comment je me sens présentement ? Plutôt consterné. Hier soir, alors que je soupais avec sept amis pour mes 26 ans, nous avons décidé de sortir à l'Apt. 200, un bar sur Saint-Laurent qui convenait parfaitement aux préférences de chacun. Ainsi, au bout d'une heure à boire quelques consommations et caller des tournées de shooters, quelques-uns ont décidé d'aller sur la piste de danse pendant que mon seul ami célibataire et moi-même avons décidé d'aller s'isoler dans le petit bar du fond, plus tranquille et moins peuplé. Pendant qu'on se commandait des verres, on remarque un groupe de quatre filles de l'autre côté qui nous regardent sans cesse. Une fille aux cheveux châtains particulièrement jolie et sensuelle d'à peu près 5p10 -- soit un peu plus grande que nous deux, qui mesurons 5p8 --, une blonde, une brune ainsi qu'une grosse. Elles étaient toutes jolies, sauf la chubby évidemment. On reste là au bar en feignant de s'en calisser, pis un peu plus tard je décide d'aller faire un tour aux toilettes. À mon retour, je remarque que la blonde s'est jointe à mon ami. Elle me demande aussitôt : ''c'est ta fête ?'', et moi de rétorquer par l'affirmative. Elle me demande ensuite ce que j'ai envie de boire, ce à quoi je lui réponds que je ne veux pas me faire payer quoi que ce soit. Elle me dit : ''j'paye pas ici moi'', puis elle me commande un verre. Je le prends sans broncher, pis là toutes les autres filles s'approchent à peu près au même moment où mes amis qui se déchaînaient sur la piste de danse viennent également nous rejoindre. L'un d'eux me dit : ''calisse que ces filles-là sont sketch, tu trouves pas ?'' Je vous épargne les détails : il y eut un certain build up pendant le reste de la soirée où mon ami célibataire s'est matché avec la blonde, moi avec la brune, et l'un des gars en couple avec la fille aux cheveux châtains. Mes amis ont tous fini par quitter vers 2h30, à l'exception de celui qui conduisait, qui est parti du bar pour aller dans son auto faire je-ne-sais-quoi (il fait toujours ça) et mon ami célibataire. Il ne restait donc que lui et moi. Il est rendu à peu près 2h45. La blonde nous demande où est-ce que l'on prévoyait coucher, ce à quoi on lui répond qu'on est censé avoir quelqu'un qui nous ramène sur la Rive-Nord, à moins qu'il ait décidé de partir plutôt que de nous attendre. Elle nous donne son numéro. Mon ami ne semble pas trop motivé à lui écrire. Je lui fais savoir qu'il est une calisse de lopette, qu'il ne travaille pas demain et qu'il n'a aucune excuse. Il ne veut rien savoir, me disant qu'il ne la trouvait pas suffisamment jolie pour la rejoindre, et qu'il devait s'occuper de son chien. J'écris à la fille, elle me dit qu'elle n'est plus avec la brune, mais me donne son adresse. Je réfléchis, pas trop certain de si cette histoire vaut la peine considérant que je vais devoir revenir chez moi à Mirabel en transport en commun. Finalement, je décide de laisser tomber à la toute dernière minute, un coup rendu dans l'auto à mon ami chargé de nous ramener. Aujourd'hui, par ennui, je décide de me servir de mes compétences en cyberstalking pour trouver les filles. Je fais la pire ostie de découverte : la blonde c'était en fait... un gars. Un gars qui affiche toujours son prénom masculin sur Facebook. Une fille trans en pleine transition. Même si ce n'est pas moi qui s'étais matché avec pendant la soirée, j'ai tout de même songé aller la fourrer au sortir du bar. Un mélange de dégoût et de honte m'habite en faisant défiler les photos relativement récentes de ce garçon efféminé aux lèvres pulpeuses. Une crisse de chance que j'ai abandonné l'idée.
  4. 21311018-8742-4480-9B45-0F0EE344FE4E.MOV
  5. 84 minutes de plus et il était déjà trop tard pour souhaiter un joyeux anniversaire à Matt Le Dieu, alors voilà qui est fait ! Que cette dernière année avant la mi-trentaine soit pleine de plaisir et de promotions !
  6. La question est : vas-tu pouvoir quitter quatre heures plus tôt vendredi pour balancer le tout ?
  7. Mon shoot de dimanche passé : https://nakid.online/2020/01/28/mannequin-a-new-visual-story-by-from-alex-hajaradan-nsfw-exclusive-editorial/
  8. @Daleko : pourquoi ne pas simplement faire une capture d'écran de ton dernier rapport d'impôt ainsi que de ce diplôme ? c'est personnellement ce que je ferais si je tenais à ce qu'on penche de mon bord, plutôt que de me démener à expliquer le pourquoi du comment sur cinq pages.
  9. Cool. Non, les modèles sont généralement assez minces, mais celle-ci l'est un peu plus que la moyenne.
  10. Quelques clichés de mes deux premières séances de 2020. La troisième et la quatrième ont eu lieu tout à l'heure. Bien hâte de commencer la retouche de cette dernière. Un peu moins hâte de passer au travers de 900 photos par contre... nsfw
  11. https://www.youtube.com/watch?v=P1GKKGQq0ko
  12. https://www.journaldequebec.com/2020/01/23/photos-une-femme-dune-vingtaine-dannees-tuee-dans-un-hotel-de-sainte-foy
  13. Non; ils s’en crissent et sont compréhensifs considérant la situation.
  14. Je ne me suis pas renseigné (au masculin) à ce sujet, non, mais un agent des assurances m'a appelé cet après-midi pour me faire savoir qu'il avait eu connaissance de ma visite au poste de la Sûreté du Québec. Je dois payer une franchise de 250$ d'abord, et lui doit faire venir ce qui semblerait être un second rapport (?) de la SQ, procédure qui peut prendre jusqu'à trois à quatre semaines. Il m'a avoué que j'avais à peu près 50% de chances d'avoir un résultat en ma faveur et me faire rembourser la franchise en bout de ligne. Pour cela, il faudrait que lorsque les policiers eurent appelé la bonne femme, cette dernière ait avoué sa culpabilité dans l'affaire. Honnêtement, ça m'avait tout l'air d'une vieille calisse d'impotente qui ne se rendait compte de fuckall, donc je doute qu'elle ait remarqué quoi que ce soit samedi matin, et donc qu'elle admette que des morceaux de glace se soient détaché de son véhicule pour ensuite voler dans les airs. D'ailleurs, l'agent des assurances m'a fait savoir que ce n'était pas que le pare-brise qui avait été endommagé, mais le toit aussi (plutôt logique, considérant que la partie supérieure du pare-brise a été la plus touchée). Je dois donc aller chercher ma voiture chez VitroPlus ce soir pour l'emmener au garage demain matin. Calisse d'ostie.
  15. Update : Je reviens tout juste d'une rencontre avec les policiers de la SQ. Comme j'avais eu le temps de photographier la plaque d'immatriculation du Nissan Murano, je me disais qu'il y avait moyen de faire payer la bonne femme pour sa négligence. En fait, l'inverse est complètement absurde : je roule tout bonnement sur l'autoroute et tout d'un coup, je reçois les conséquences de la paresse d'une femme. Un pare-brise en miettes, une soirée emprisonné chez moi, une réclamation aux assurances qui prend une heure de mon temps (pour apprendre que j'aurai une franchise de 250$ à payer à moins qu'une personne fautive paye ce montant à ma place), un deuxième appel le lendemain, un déplacement au Discount pour aller me chercher une voiture de courtoisie, un déplacement au poste de la Sûreté du Québec pour remplir un rapport de police, puis du temps manqué à ma job demain pour aller porter ma voiture chez le réparateur de vitre d'auto. Et je devrais encaisser tout ça ? Payer les 250$ sans broncher ? C'est sensiblement ce que me l'ont laissé entendre les policiers de la SQ. Ils ont bel et bien identifié la dame, l'ont appelée mais en vain. Ils me disent qu'ils vont réessayer mais que si elle nie l'affaire, il ne se passera absolument rien d'autre. Note à moi-même, si jamais ça devait se reproduire : poursuivre le ou la coupable jusqu'à destination et prendre ce qui m'est dû par la force.
  16. Rappel : déneigez vos tabarnak de chars avant de vous engager sur une autoroute. Alors que je roulais sur la 15 en direction du studio photo, plusieurs morceaux de glace se sont détachés d'un Nissan Murano devant moi, virevoltant brièvement dans les airs pour ensuite atterrir sur mon pare-brise. Les fissures se sont fait si profondes que j'ai reçu un tas de morceaux de vitre sur moi. Mon réflexe a été de poursuivre la madame, prendre quelques photos de sa plaque d'immatriculation avec mon cellulaire et tenter de lui faire comprendre ce qui venait de se passer, qu'elle devait se ranger dans le voie d'accotement, comme il est de mise lors d'un accident. Soit elle n'a pas voulu, soit elle n'a pas compris. Calisssse que j'aurais mieux à foutre que de gosser là-dessus pendant les prochains jours.
  17. Des vidéos Youtube de trente-huit minutes que personne ne se donnera la peine de visionner ? Mmmm... ohh oui ! Donne-m'en !
  18. https://www.instagram.com/p/B6FkezHnHCs/
×
×
  • Créer...