Aller au contenu

Ecce Homo

Éboueuse syndiquée
  • Contenus

    4 896
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    123

Tout ce qui a été posté par Ecce Homo

  1. mon ex belle mère avait publié elle même son roman. c'est sûr que ça coûte du $$, mais il est actuellement sur Amazon, dans les deux langues et semble se vendre. j'aimerais le lire ton roman mais je m'attends à quelque chose de déprimant. faut-il que je m'équipe d'une boîte de mouchoirs ?
  2. c'est un beau condo et tu n'auras même pas à déménager si tu rencontres quelqu'un et qu'elle aime bien ta piaule. par contre il ne faut pas avoir peur de faire la route Mirabel-Montréal. ça doit être minimum 1h d'auto sur les heures de pointe ?
  3. I know Pas de pic de ta nouvelle piaule @Carlos Crasseux?
  4. Je suis tellement sadique que la dernière fois que je lui ai rentré solidement dedans date d'il y a plus d'un an, et durant la période qui a suivi, il a publié des dizaines de posts et sujets anti gauche, LGBT et immigration (mal appuyé comme d'hab) sans aucune réaction de ma part. Si je prenais plaisir à le taper, crois-moi que tu le remarquerais plus que ça. W00t w00t est et a toujours été un membre indésirable uniquement remarqué par l'immense médiocrité de ses interventions dans toutes les tribunes qu'il fréquente.
  5. Il faut surtout décrocher de tes dix milles réseaux internet et de tes bitcoins ridicules pour t'intéresser au vrai monde, ouais.
  6. Arrête de parler au travers de ta p'tite casquette verte. Je te connais assez pour savoir que tu reçois le même traitement partout où tu traînes, "Alien Vampire". C'est à se demander si tu n'es pas masochiste pour continuer à faire ta ronde internet pour recevoir des claques à tour de rôle.
  7. Ben c'est ça, continue de te complaire dans la médiocrité. Avec un niveau pareil, tu n'arriveras jamais à te faire respecter dans les 18 tribunes que tu fréquentes, je suis sûre que tu vis une médisance semblable au sein de ta petite clique conservatrice. Tu comprends même pas les idées de ton propre camp, esti. En passant, même ton Jeff Plante s'est offert une éducation, c'est pas comme si ça n'existait pas des domaines du savoir où pullulent les petits droitistes: économie, gestion, sciences pures. Fais toi donc plaisir en 2020. c'est pas parce que ton portefeuille est vide que ta rhétorique doit mourir de faim.
  8. Décris donc ces motivations et idées parce que tu as posé la question tantôt comme si t'avais aucune idée de quoi il s'agit.
  9. Pourquoi tu t'opposes si t'as jamais compris ou cherché à comprendre les motivation de la gauche progressiste ? Définitivement, le temps que tu passes à t'informer et débattre sur internet est inversement proportionnel aux enseignements que tu en retires. Le problème c'est pas que tu sois conservateur ou de droite, c'est que t'as aucune notion conceptuelle et tu comprends rien de ce qu'on te dis depuis 10 ans. Ton Jeff Plante bandé sur Trump a au moins l'air de maîtriser la base pour entretenir un dialogue qui dépasse la vulgaire citation anecdotique. T'es pas de taille, inscris toi à l'université au lieu de basher dessus.
  10. coupable d'avoir lu à voix haute à ma blonde ce post hier soir. on a bien ri. c'est encore plus drôle quand j'imite la voix d'un gros attardé de région.
  11. Hehe j'ai pensé à toi justement. Pour le salaire, effectivement marketing c'est pas le plus payant des domaines en gestion. Si tu avais voulu faire du bidou, gestion des opérations ou CPA auraient été des avenues à envisager. Mais bon, l'important c'est d'aimer ça et avec l'expérience, ça peut facilement doubler d'ici 5-10 ans. En début de carrière et en contexte économique favorable, c'est payant aussi de changer d'employeur aux 2-3 ans en négociant des hausses de 10-20% à chaque fois. Mais bon, le contexte favorable n'y est pas alors fais juste coller et te rendre indispensable. Ton maçon se casse le dos 6 mois par année et il est sur le chômage le reste du temps, tsé. Ya rien de parfait en ce bas monde.
  12. Ah ! La dure réalité de l'offre et de la demande. Beaucoup de cowboys (bacheliers) et pas assez d'indiens (formation professionnelle, dec). Tu pensais faire 60 k en sortant ? :p
  13. En tout cas, y’a déjà 17000 québécois qui se sont découvert une nouvelle vocation aujourd’hui
  14. je comprends ce que tu dis. mais il existe aussi la dimension inévitable du rapport avec les autres qui t'associe à une catégorie de performance (disons pour faire court, le 90% des moyens, le 9% des bons et le 1% des excellents) et que passer d'une catégorie à l'autre s'avère parfois impossible compte tenu de certaines prédispositions (facultés cognitives, physiques). et quand quelqu'un évolue dans un milieu où la poursuite de sa vocation dépend de sa catégorie de performance, elle peut finir par devoir mettre de côté ses aspirations parce qu'elle n'appartient pas à la bonne catégorie. c'est plus facile de continuer à faire de l'art dans le confort de son appartement que de la physique nucléaire ou de la nage synchronisée par exemple. si tu n'as pas les notes pour aller au doctorat en psychologie, tu ne seras jamais psychologue parce que c'est une profession réglementée, par exemple. beaucoup de gens finissent par devoir laisser de côté leur vocation initiale pour faire autre chose dans la vie, parce que leurs facultés ne leur permettent pas de passer au prochain niveau. ce ne sont pas des losers pour autant, mais les limites de leur talent leur a certainement fermé des portes. continuer d'exploiter un talent moyen ne garantit pas l'atteinte de l'excellence. en ce sens, même s'il peut évidemment y avoir des progressions personnelles, il y a un plafonnement qui se fait pour tout le monde. c'est pour ça que je choisis le talent parce que je le valorise beaucoup. mais si ta question c'est "choisir d'exploiter ton talent moyen ou 5 millions de dollars", fuck, je prends le 5 million de dollars. j'ai déjà un talent moyen dans la plupart des domaines, c'est quoi l'intérêt ?
  15. personnellement, ce n'est pas une question d'enrichir ma vie intérieure, c'est une question d'avoir une prédisposition à exceller dans un domaine dans lequel je sais que je vais éternellement plafonner à un niveau donné parce qu'il y en a qui sont tellement plus talentueux que moi. par exemple, une personne X aimerait avoir des facultés cognitives extraordinaires pour pouvoir participer aux tournois internationaux d'échec, mais malgré son travail acharné, ne se contente que d'une quatrième place à un tournois régional de peu d'envergure. well, le talent lui permettrait de réaliser son rêve le plus fou pour la même quantité d'efforts. c'est comme ça que j'ai compris la question. mais bon, je comprends quand même le choix du confort matériel, surtout pour ceux qui vivent ou on vécu la précarité. personnellement mon salaire me conviens parfaitement et je ne saurais que faire de 5 millions de dollars (même si ça serait un nice to have bien sûr). par contre, je suis une personne assez compétitive et j'aurais voulu exceller davantage, et ce, à plusieurs niveaux dans ma vie (art, sport, académique) et mes limites m'ont causé des déceptions. alors je chois le talent sans hésiter.
  16. La question à la base (mettons de côté les autres critiques sur le côté étrange et peu nuancé de la question), mérite peut être d’être formulée plus clairement: - 5 millions de dollars direct dans ton compte en banque ou - un talent remarquable (top 1%) dans un domaine de ton choix moi c’est un peu comme ça que j’ai compris la question. Perso je choisis le talent remarquable.
  17. ouuuuh. une formation de 3 mois payée 760$/sem suivi d'un emploi permanent à 49 000$ par année. ça interpelle quelqu'un ?
  18. 1984 a plusieurs fois mentionné ne pas être aisée financièrement mais pourtant elle consacre énormément de son temps à l'art ? Votre besoin de sécurité matérielle n'est juste pas la même et cette discussion qui tourne au personnel est extrêmement insipide.
  19. haha ! je l'avais justement cité dans mon message puis je l'ai effacé, mais oui, j'ai immédiatement pensé à lui aussi. mais bon, nonobstant le talent, l'argent, etc, c'est avant tout une question de habitus et de capital culturel, comme dirait Bourdieu.
  20. c'est triste ta façon de voir les choses. je peux te nommer très rapidement 10 artistes à succès qui viennent de milieux pauvres ou modestes. bien que réussir dans le domaine artistique dépend de multiples facteurs individuels et circonstanciels, je pense que "passion et travail acharné" sont définitivement plus garants de réussite qu'argent. certes l'argent peut rendre le parcours plus facile, mais c'est définitivement triste d'en arriver à présenter l'argent comme une clé de voûte. d'ailleurs, quand tu dis "tu peux être le pire des musiciens de la planète et atteindre un certain niveau si tu pratiques en cochon", me porte à croire que tu réfères à la pop ou ses dérivés où tu peux effectivement réussir en étant un musicien moyen, mais alors, tu as certainement d'autres forces dont le self-marketing. pour le reste, c'est vraiment pas n'importe qui qui peut atteindre un niveau élevé de sophistication en musique, pas même quelqu'un qui aurait cent millions en banque. ça prend d'abord des qualités intrinsèques comme le talent, la passion et l'acharnement.
  21. Dit-il, entre un shift au bar de danseuses et un autre au studio de cam nues.
  22. Bon, le v'là parti sur une autre chire.
  23. Je peux lui refiler un diplôme, je commence à en avoir trop.
  24. Perso, je trouve juste que tu n'as absolument aucun tact, pas que tu sois nécessairement malintentionnée. Mais ça se travaille t'sais.
  25. Ta prétendue rationalisation n'en est même pas une. Il a dit "j'ai des grandes chances d'y rester" (ce qui est probablement vrai avec les quelques informations qu'il a auparavant avancé sur sa santé personnelle) et tu t'expliques comme s'il avait dit "c'est sûr à 100% que j'en meurs". Whatever, girrrrl
×
×
  • Créer...