Aller au contenu

Chicken of the infinite

Éboueuse syndiquée
  • Contenus

    6 105
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    147

Chicken of the infinite a gagné pour la dernière fois le 31 août

Chicken of the infinite a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

6 762 Légendaire

1 abonné

À propos de Chicken of the infinite

  • Date de naissance 1987-12-23

Informations

  • Sexe
    Féminin

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

35 752 visualisations du profil
  1. Les athés du Dépoitoir ont tout raconté. Rien à dire. ET SURTOUT RIEN DE SPIRITUEL. *Mange du popcorn* Je mange vraiment du popcorn. C'est bon!
  2. J'suis avec ebox forfait illimité, je paie 70 par mois et j'ai jamais eu de problèmes.
  3. Hier j'ai été à l'aquarium de Québec avec des amis. Superbe journée à observer des créatures marines plus qu'adorables. J'ai été impressionnée par les méduses, les seahorses et des raies plus que sympathiques! Sur la dernière photo on voit la raie qui me regarde. Elles venaient nous voir et sortaient une partie de leur corps sur le bord du bassin. Adorable. J'ai fait une vidéo, mais malheureusement je ne peux l'uploader En gros ce qu'elles voulaient c'est de la bouffe. ♥️
  4. Je me suis mal expliquée. Oui je suis bipolaire mais ce n'est pas un trouble de la personnalité. C'est une maladie (mentale) au même titre que le diabète. Et même c'est plus compliqué que ça. Si j'utilise le bon terme c'est un trouble schizo-affectif. Un alliage entre la bipolarité et la schizophrénie. Quand ça va pas bien je vois/entend des choses. Les neurotransmetteurs responsables sont la sérotonine et je semble sécréter trop de dopamine. Les neuroleptiques que je prends ont pour mission de stabiliser tout ça. Et oui c'est génétique. Presque tout le monde a cette maladie dans ma famille. Osti de famille de fous.
  5. Bon désolé de ne pas avoir répondu avant j'étais occupée. En fait ce n'est pas un trouble de la personnalité où se rangent les troubles limites, schzoïdes, antisociaux et autres. C'est un débalancement chimique dans ma cervelle. Tel que tu l'a quand même bien décris j'alterne entre deux états. Même sous médication, il y a des variations dans mon humeur. Je dois gérer et vivre avec. La médication m'amortie beaucoup. Mon père lui ne s'est jamais traité et deviens impossible d'eux fois par année. Fait intéressant: (je ne fais pas ça souvent) Si j'omet de prendre ma médication pendant 2 jours, mon discours intérieure s'accélère, je fais plus facilement des associations d'idées et ça exacerbe ma créativité. Je me sens nettement plus intelligente. Je ne vais jamais arrêter les pilules malgré tout, mais des fois je suis triste car j'ai la sensation que ça me shut down. Si je m'identifie aux émotions générées par mes phases? Bien sûr que oui. C'est tellement violent que je ne peux pas passer à côté.
  6. Donc pour répondre à ma propre question je suis donc sauvage et non introvertie.
  7. Je n'arrive pas à dormir.. Donc.. Work out de nuit. Le petit Champlain est Vide la nuit. Donc je danse librement et je saute partout. Je monte les escaliers vraiment vite. Je shake mon cul. God la vie est belle. Musique! Edit: Croisé un gars qui m'a vu sauter d'un banc à l'autre. Lui: C'est quoi ta playlist? Moi: NIN *gros fistbump*
  8. Damn. J'ai vu un criss de gros raton laveur et j'ai courru après lui mais il m'a échappé. God dammit. Je voulais toucher le raton. Là j'suis dans les marches du vieux à me demander si je vais voir un autre raton. J'veux flatter les animaux. Vraiment courru pour rien.
  9. J'suis rendue à un porte-feuille de Domo Kun pour mes caprices. I like.
×
×
  • Créer...