Aller au contenu

Daleko

Éboueuse syndiquée
  • Contenus

    4 814
  • Inscription

  • Dernière visite

3 abonnés

À propos de Daleko

Informations

  • Sexe
    Féminin

Mes derniers visiteurs

25 377 visualisations du profil
  1. Puisqu'il faut tout t'expliquer : Tu dis qu'il est connu que la population bouge constamment depuis des siècles, ce qui est le refrain commun de l'opposition, sauf qu'il peut y avoir un tas d'étrangers, qui n'auront aucune conséquence sur la composition de la population s'ils s'intègrent. Ils seront français, vivront comme des français, auront des revendications, des prénoms, une culture française. Les origines des gens qui s'assimilent n'ont aucune importance, elles s'évaporent. Tu sous-entends que ce qui se passe actuellement est identique à ce qui s'est toujours passé, c'est-à-dire que rien
  2. Y'a aussi une certaine beauté à toujours tenir, ça t'a jamais tenté d'essayer ? --- Aujourd'hui, j'ai dû mordre mon mec au sang à cause du féminisme. Bon dimanche.
  3. Et toi ? J'ai l'impression que c'est vraiment devenu une expression fourre-tout qui permet de rattacher à l'extrême-droite et de ridiculiser tout questionnement quant à notre évolution culturelle et démographique. Si je ne me trompe pas, à la base c'est une théorie qui postule que les dirigeants et les élites poussent volontairement des changements démographiques favorables à une population d'origine africaine et colorée. Bref, du vrai délire. Par contre, tous les mois, quand j'ouvre le magazine de ma ville à la rubrique état civil, je constate une évolution, même dans ma petite vill
  4. Ouais enfin je vous rassure, ma famille est du même bord politique que moi mais ils le sont d'une manière tellement stupide que j'adorerais qu'ils ne le soient pas. Dernièrement j'ai eu le droit à un « Les éoliennes ça sert à rien d'en mettre, les islamistes vont toutes les détruire ». Quand même.
  5. Moi j'ai voté pour Sandrine Rousseau, histoire de voir ce que ça fait de voter pour une folle. Réponse : ça fait rien.
  6. Les extravertis ont quand même pris cher avec les confinements. Moi j'ai kiffé.
  7. L'école est bien cotée, mais ça va aussi dépendre du programme lui-même et de ton parcours. Le programme où j'étais avait une forte composante quantitative, c'est un terrain sur lequel il y a beaucoup de concurrence, bien plus qualifiée que moi. C'est un peu comme aller à Sciences-Po Paris pour étudier les maths. Quand je parlais de haine, elle visait évidemment pas les traducteurs... Puis oui, ma vie actuelle est parfaite.
  8. Oui, c'est ce que j'ai fait ces dernières années. Mon passage en finance financière a été très bref, en grande partie parce que je n'avais rien à faire là mais aussi parce que j'ai vite perdu toute illusion quant à mes chances de vraiment "réussir" au vu de mon parcours pas exactement brillant. J'ai ensuite fait de la traduction spécialisée en finance, ce qui permet de comprendre différentes facettes du milieu. La plupart des traducteurs techniques ne sont pas diplômés en traduction, mais dans leur domaine de spécialité.
  9. Je ne connais pas le milieu de la pub, mais étant moi-même issue d'un secteur que tout le monde déteste, je me suis parfois demandée comment faire le tri entre la finance pourrie et la finance nécessaire. Ce qui m'a toujours frappé, c'est la facilité avec laquelle on se dédouane des conséquences de nos activités professionnelles. On fait nos petites tâches sans vouloir voir leur place dans l'engrenage. J'étais entourée de gens à l'esprit logique développé qui semblaient pourtant incapables de pousser la réflexion plus loin que « c'est le marché qui veut ça ». Les financiers que je connais
  10. J'ai eu un animal dont j'ignorais l'existence. Beau résumé.
  11. Bof. On vit en occident et l'un des défauts de la Chine, c'est qu'elle ne fait pas culturellement rêver. Elle n'exporte pas de starlettes et de sitcoms qui donnent envie aux petites gens de vivre à la chinoise, la culture classique chinoise ne fait pas non plus partie de la panoplie du bobo. Ok, la Russie contemporaine pour la plupart des gens, c'est des memes « meanwhile in Russia » mais la grande littérature et la musique classique russes sont quand même des piliers de la haute culture. En ce sens là, je pense pas que mes origines seront en désavantage par rapport aux siennes. C'est pas comm
  12. Je suis très touchée par ce qu'il se passe en Afghanistan mais t'as bien compris que je suis une guimauve qui se cache pour pleurer, sur le fond mes idées restent les mêmes. Je n'ai jamais été opposée à l'accueil de réfugiés (j'avais déjà dit sur ce forum qu'on devrait en accueillir plus), je suis par contre opposée à une immigration incontrôlée, à leur envoi dans des gymnases qu'on "confisque" à la population locale, et absolument favorable à l'assimilation et contre le multiculturalisme. La loyauté est un peu une des bases si tu veux pas être un déchet humain. Essayer d'importer notre mo
×
×
  • Créer...