Aller au contenu

Daleko

Éboueuse syndiquée
  • Contenus

    2 900
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    13

Daleko a gagné pour la dernière fois le 14 octobre

Daleko a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

1 681 Exemplaire

1 abonné

À propos de Daleko

Informations

  • Sexe
    Féminin

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

16 676 visualisations du profil
  1. T’as l’air hardcore Aradia (c’est un compliment, même si là t’es en Chine et que tu t’en câlisses). Je limite (et lutte pour limiter) ma consommation de café à deux ou trois tasses par jour, avant j’en buvais énormément. Je comprends pas pourquoi j’aime tant ça, objectivement c’est dégueulasse. Mes Bodum (différentes tailles) sont mes meilleures amies à moi aussi. Je trouve l’objet lui-même tellement beau. On a aussi sa Nespresso et une cafetière à filtre qui pourrit dans un coin. D’où une chamaillerie fréquente : qu’est-ce qui est pire pour l’environnement ? (oui oui, nous on sauve le monde) J’utilise une presse tous les jours, je mouds mon café et le mets au composteur après utilisation. Je vois pas comment je pourrais faire plus clean que ça. Lui utilise ses petites capsules, qu’il met au recyclage. Son point étant que la production du café est l’étape la plus salissante pour l’environnement et qu’il y en a beaucoup moins dans ses capsules que dans mon pot. (J’ai l’impression de rédiger un problème de math pour ados).
  2. T'es chou. À partir d'un certain âge, je crois que je vais être bonne. Mais j'ai peur des bébés et je comprends rien aux petits :
  3. Je ne sais pas mais ça me fait très peur. En fait, c’est la seule raison pour laquelle je me dis parfois que si on n’en a pas, c’est peut être parce qu'on n'est pas fait pour. J’ai pas peur qu’ils reproduisent ça, ça se tassera. J’ai vu et pris des coups toute mon enfance, j’ai pas l’impression d’être devenue un monstre. Par contre, j’ai peur de les traumatiser. Il y a des signes qui me font peur : dès le moindre énervement, les chats et le chien partent en courant, même quand ça n’a rien à voir avec des disputes, quand on crie parce qu’on a gagné à un jeu, par ex. On ne sait pas comment gérer ça. Et surtout, ayant eu une mère qui n’a jamais rien fait pour s’interposer, je sais que je ne ferais jamais la même chose à mes propres enfants et que je le quitterais direct si ça dérapait. Mais j’ai la chance de vivre avec quelqu’un de très intelligent qui accepte d’évoluer. On travaille sur ces choses, on en parle beaucoup. Je me disais moi aussi que je ne finirais jamais avec un colérique. La première fois que le ton est monté, je tenais déjà beaucoup à lui. Ca fait très peur au début parce qu’on ne connaît pas bien la personne, ses réactions et ses motifs, ni jusqu’où elle est capable d’aller. C’est dur de savoir si c’est un cinglé, un con ou quelqu’un capable de s’améliorer. Ca va sonner sale mais s’il avait pas eu d’argent, je l’aurais quitté à ce moment-là. Au début, c’était pas quatre fois par an, c’était deux fois par mois, et on allait au corps à corps. Honnêtement, quand je repense à cette période, je me dis que je suis complètement folle d’être restée, même si au final, j’en suis bien contente parce que ça s’est amélioré. Maintenant, je sais le gérer et il a bien compris que j’avais des limites. S’il les dépassait, je le détesterais à vie d’avoir tout gâché, parce qu’on est tellement bien ensemble en dehors de ça. Et oui, on est très immatures, aucun doute là-dessus. On doit apprendre à fonctionner de façon plus saine que nos propres familles, y'a du taff en masse.
  4. Hey les gens, cessez d'utiliser des rasoirs jetables. J'en reviens pas de jamais avoir remarqué que depuis des années j'achète et je jette un truc que je pourrais avoir en version réutilisable. J'y avais jamais pensé en fait, jusqu'à ce qu'on me donne un texte à traduire là-dessus. Y'a quoi d'autre dans le même genre ? Le sopalin ? Bref, mon prochain achat : un rasoir de sécurité. Rose, si possible : J'ai hâte d'être couverte de coupures !
  5. Une youtubeuse s'est infiltrée sur le podium du dernier défilé Chanel (avant d'être virée par Gigi Hadid) : Comme d'hab, personne ne va répondre mais vous en pensez quoi ? Drôle, irrespecteux, coup de pub préparé ?
  6. @Viande à chien !, ma chérie, peux-tu cesser de me prendre pour une femme battue ? Regarde, c'est écrit dans mon tout premier message : Depuis la mi-août, on ne s'est pas disputé une seule fois. On s'engueule 3 ou 4 fois par an. Je pense que peu de couples se disputent aussi peu. C'est juste que quand on le fait, on ne le fait pas qu'à moitié. Il n'y a rien dans notre couple qui ressemble de près ou de loin à de la violence conjugale. Concernant la violence physique : nous avons autant de cicatrices l'un que l'autre. Concernant les difficultés sociales : lui aussi subit les contraintes de son milieu. Concernant l'infidélité : on ne s'est jamais promis l'exclusivité, mais on s'est promis de ne pas s'en parler. Je suis avec quelqu'un qui a des origines très différentes des miennes, tant socialement qu'ethniquement, et il est normal d'être confrontés à des différences culturelles : vision du couple, place de la femme, argent, etc. Faut s'adapter.
  7. Je peux pas dormir parce que j'ai la gorge qui gratte et que je tousse tout le temps. J'ai réveillé mon mari trois fois à travers le mur. J'ai mis tellement de miel dans mon thé que je vais probablement prendre 1 kg. Je regarde des vidéos de chats pour m'endormir. Blablabla. /me s'arrache les cheveux.
  8. Après tant d'années, ça me fait toujours le même effet Le mieux, c'est qu'on peut s'apercevoir à plusieurs reprises qu'elle connaît pas les paroles de sa propre chanson.
  9. J'ai explosé mon quota de sujets alors je fais du recyclage. Alors, vu le budget des clips qui ont suivi, je suis pas sûre qu'il ait fait fortune : Mais c'est magique pareil. Je sais pas ce qui le meilleur : les paroles, la danse, le chauve qui se coiffe, la séance de gym. Beaucoup trop de choix.
  10. J'avoue que c'est un beau thread de lâches.
  11. J’ai ri mais fais pas ton Macron. Ca dépend de ce qu’il fait exactement. Quand on voit le nombre de pubs pour des agences dans le métro, la concurrence doit être assez méchante. Les quelques mois où j’ai été femme de chambre, on n’était que des paumées et des immigrées, toute l’équipe se fichait de tout, mais ils nous faisaient des contrôles surprises de chambre et la gouvernante était en stress parce qu’elle allait s’en prendre plein la tronche si c’était mauvais. Ca + les gens qui te parlent comme de la merde et les cadences infernales, ça rend méchant. @Abereau, c’est dans quel contexte ? Tu travaillais où ?
  12. Dédicace @Carlos Crasseux Ma prof de mode est féministe ! Shit, je vais prendre qui pour modèle maintenant ?
  13. Sûrement. J’ai l’impression que c’était surtout moins grave à cette époque, et culturellement admis. Il n’était pas encore important d’être original, il fallait surtout être bon. Haendel prenait des mélodies et les améliorait à un niveau que les compositeurs originaux n’auraient jamais pu atteindre. Le problème, je pense, c’est surtout qu’on est vraiment à la période où la musique devient un business, que certains pouvaient se sentir volés, et qu’on cherchait tous les motifs possibles pour se tirer dans les pattes entre concurrents. Ca avait l’air assez sale, surtout le monde de l’opéra. Un peu de chauvinisme avec le compositeur de notre plus grand roi :
×
×
  • Créer...