Aller au contenu

Daleko

Éboueuse syndiquée
  • Contenus

    2 482
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Daleko a gagné pour la dernière fois le 3 septembre 2016

Daleko a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

1 212 Exemplaire

À propos de Daleko

Informations

  • Sexe
    Féminin

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

14 893 visualisations du profil
  1. Daleko

    Expandre Netflix

    Perso j'utilise un VPN avec Netflix et j'ai pas de problème. Parfois ma vidéo refuse de se lancer et j'ai un message d'erreur qui me demande de couper le VPN, je change de serveur et ça remarche. Je savais pas qu'on pouvait finir banni. En même temps, l'offre limitée à un seul pays est tellement nulle que ce site n'aurait plus grand intérêt.
  2. Daleko

    Changement majeur...

    Sauf que les nouveaux moyens de paiement sont des apports, des constructions, les délires sur les genres, des destructions de situations naturelles établies depuis des millénaires. Je n'en peux plus de toute cette propagande et je constate que plus personne autour de moi ne la supporte. À force de vouloir nous faire croire que c'est normal de vouloir changer de sexe, les gens y deviennent franchement hostile, se radicalisent, alors qu'à la base ils n'en avaient juste rien à cirer. Je n'ai jamais entendu autant de remarques haineuses que ces derniers mois. L'autre taré de l'émission (quand t'es mal dans ta peau, que tu sais pas si t'es un homme ou une femme, t'es un taré, et c'est pas si grave, parce qu'on l'est tous sur un point ou un autre), il y a quelques années, il n'aurait pas été aussi moqué et commenté. Le problème c'est qu'on vit dans un monde nombriliste, moi je moi je moi je. Qu'on se sente homme, femme ou quoi que ce soit d'autre ne serait un problème pour personne si on ne centrait pas autant nos existences sur nos petites personnes, parce que nos existence ne devraient pas se résumer à qui est on, à ce qu'on fait, nous tout seul. Dans la vidéo, ce qui me marque surtout c'est sur la façon dont il semble insister pour se différencier des autres. "Lol j'ai l'air d'un homme mais je suis pas un homme", "Lol j'ai la peau blanche mais je suis pas blanc". Ca pue la crise d'adolescence. Même si au fond de lui, ce n'est pas un homme, ou pas un blanc, il n'est pas obligé de l'exposer en plein milieu d'une situation de groupe, sa vie personnelle, tout le monde devrait s'en câlisser.
  3. Daleko

    Self-esteem

    Ma détresse sentimentale et financière de l'époque m'avait fait prendre conscience qu'il valait mieux pour moi rechercher autre chose que de l'amour dans le couple. Au début de notre relation, il était tellement détestable avec moi (comme avec toutes ses conquêtes) que j'ai souvent dû serrer les dents et penser $$$ pour ne pas l'envoyer crever. Il me disait d'ailleurs souvent qu'il s'en foutait d'être avec une femme vénale tant qu'elle le laissait tranquille. Après 4 ans de mariage, on est devenu un couple plus classique, avec de l'amour, du respect, un labrador et ce genre de conneries là. Parfois ça vaut le coup de prendre des petits détours dans la vie.
  4. Daleko

    Self-esteem

    On m'a tellement critiqué sur mon physique ces dernières années que j'ai appris à ne plus du tout m'évaluer par rapport à ça. J'ai fait une grosse dépression il y a quelques années, en rentrant en France. Je me suis mise en couple avec quelqu'un qui me rabaissait sans cesse, qui me disait tout le temps que j'étais conne et moins belle que ses ex. J'ai pris un peu de poids. Et puis on s'est mis à me traiter de grosse, alors j'en ai repris un peu plus, puis on me critiquait encore davantage et je grossissais... etc. J'ai pris 30 kg au total, presque la moitié de mon poids de départ. J'en étais au point où j'en avais sincèrement rien à foutre. Je mettais des fringues chères pour rester digne mais je m'étais totalement désexualisée, j'en souffrais pas. J'ai maigris quand j'ai commencé à avoir de légers problèmes de santé et que j'ai compris que je pouvais tout perdre à cause de ma connerie (lire, mon mec et son compte en banque pouvaient se barrer). C'est jamais revenu, les complexes. Très sincèrement, ce qu'on pense de moi, je m'en fiche. J'ai créé ma boîte, je cartonne, j'ai une vie sereine et je n'ai plus besoin de personne. On n'est pas grand chose, personne n'est grand chose, ça sert à rien de se mettre des barrières.
  5. Daleko

    Les vacances

    Quinze jours au bord de la mer dans la maison de vacances de ma belle-famille, avec toute ladite belle-famille. Le genre de truc qui sonne trop beau pour fonctionner et où on va tous finir par s'engueuler. Je vais quand même continuer à travailler quelques heures par jour, si j'ai des clients intéressants. J'aimerais bien partir seule quelques jours ensuite, ça fait terriblement longtemps que je ne l'ai pas fait alors que lui le fait fréquemment. Ca me ferait du bien un peu d'air.
  6. Je déteste l'hystérie féministe depuis #balancetonporc et je suis ravie qu'en France, ça ne fonctionne pas plus que ça. Je compte élever mes enfants de façon très stéréotypée. Je n'en peux plus d'être obligée de dire du bien des transgenres. Sans leur souhaiter du mal, je les trouve anormaux et j'en ai marre de les voir faire leur pub à la télé. Si Marine Le Pen n'était pas favorable à la sortie de la zone euro, j'aurais voté pour elle. Depuis que je suis mariée à un riche, je me rends compte d'à quel point les gens sont dégueulasses, j'ai perdu toute ma foi. Ceux de son milieu ne comprennent rien aux souffrances de ceux d'en dessous et se font les pires coups de pute pour gagner des thunes dont ils n'ont pas besoin. Et ceux du mien, que je croyais plus honnêtes, « humains » et désintéressés, me conseillent aujourd'hui de vite lui faire le plus d'enfants possible pour le piéger à vie, ne nous appellent plus que quand ils ont besoin d'argent, et me laissent enfin m' occuper de leurs enfants, après des années de refus, parce que je suis devenue respectable. S'ils savaient que mon homme est le pire creepy fuck à avoir croisé leur chemin... Toutes les femmes qui s'y connaissent me disent de le surveiller, que dans son métier, ils trompent tous leur femme. J'aimerais bien qu'il me trompe, ça m'enlèverait les scrupules que j'ai à faire la même chose. Tout le monde croit que je n'ai plus de troubles alimentaires, et, en effet, il n'y a plus rien de grave mais à chaque fois que je mange seule chez moi, je mâche et je recrache tout. Je pèserais 100 kg sans ça.
  7. Je suis à mon compte comme traductrice et je fais aussi quelques révisions. J'ai eu ce contrat par une agence avec laquelle je travaille depuis mes débuts. Disons que que quand j'ai commencé, je ne pouvais pas me permettre d'être sélective et que c'est vraiment le fond du panier (ridiculement mal payé, aucun respect pour les freelancers et le client, etc.). Des projets merdiques de ce genre, il y en a plein, et le pire, c'est que ces agences ne demandent pas moins aux clients que les bonnes, elles se font juste une marge de ouf. C'est souvent des agences qui acceptent tous les types de projets et garantissent des délais de livraison très courts. Depuis, ma situation s'est améliorée et je travaille surtout avec des boîtes spécialisées de très bonne qualité, où ce genre de délire serait impensable. Il m'arrive encore d'accepter des contrats pourris, les jours lents mais, heureusement pour ma santé mentale, ça se fait rare.
  8. Oui, enfin je vais éviter de perdre mon travail, mais imagine un rédacteur qui ne sait pas ce qu'est un espace insécable, qui oublie des accents, confond des langues et fait une faute de frappe tous les trois mots. Je crois que le type doit manger beaucoup de pâtes parce que ce taff là doit pas lui rapporter grand chose.
  9. Je perds ma nuit à corriger les fautes d’orthographe d'un con sur un contrat qui aurait pu être bouclé en deux heures. Je comprends pas comment on peut écrire aussi mal et oser demander de l'argent pour. Je rage tellement que je fais une rechute sur le dep. Sérieux, j'ai envie d'imprimer son texte de merde et de le lui faire bouffer.
  10. Daleko

    Pourquoi pas un métro à Québec

    Parce que c'est moche, parce que ça pue et que ça transforme les hommes en rats.
  11. Daleko

    L'achat d'une maison

    On n'est pas dans le même pays alors je ne parlerai pas d'argent mais voici la checklist que j'ai utilisée pour la mienne : L'état de la ville : - montant des impôts locaux - vérifier le plan d'urbanisme pour éviter d'acheter dans un quartier qui ressemblera à rien dans cinq ans - proximité des commerces, de l'hôpital, des écoles, des transports en commun, des équipements sportifs, de la bibliothèque - venir la nuit pour voir si les fréquentations changent, vérifier si les voisins n'ont pas peur de laisser leurs voitures dehors le soir, si toutes les maisons autour ont des alarmes, voir où est le mauvais quartier le plus proche, etc. L'état de la maison : - vérifier les fissures - tester tous les points d'eau - vérifier que les fenêtres ferment bien - si possible, mesurer l'humidité des murs - si c'est possible, regarder derrière les meubles, soulever la moquette, etc. - visiter des maisons dans le même ordre de prix avec et sans travaux, histoire de bien comprendre qu'on ose parfois exiger une forte somme en plus juste pour un beau papier peint et quelques heures de travail - vérifier le débit internet - vérifier si l'électricité est aux normes - l'état et l'ancienneté de la chaudière - l'état des clôtures si t'as des animaux - la consommation énergétique, l'état de l'isolation Après pour la maison en elle-même, il y a forcément toujours un petit risque mais la plupart du temps, ça se passe bien. Nous, on s'est fait avoir sur une histoire de remise que les anciens proprio avaient construit illégalement sur le mur du voisin mais on a pu régler ça de façon civilisée. Dans notre recherche, on s'est surtout concentré sur la localisation, être sûrs qu'on sera tranquille et que nos enfants grandiront dans un coin sain.
  12. Daleko

    La pire crisse de chose qui pourrait vous arriver

    - Tomber gravement malade - Perdre ma maison - Avoir des triplets ou ce genre de choses - Accoucher tout court - Perdre mes mains, devenir sourde - Qu'il ne m'aime plus - Finir obèse - Que la technologie rende mon business obsolète
  13. Daleko

    Temps de travail

    Un des avantages des horaires libres, c'est aussi la possibilité de se plonger la tête dans le travail pour se distraire. Avant quand ça n'allait pas, j'avais l'envie de me saouler ou de manger à en crever, là je me fais une crise de travail et je ne vois plus le temps passer.
  14. Visiblement, j'ai entre 38 et 50 ans. C'est ça d'aimer un vieux.
  15. Daleko

    Temps de travail

    Je me demandais simplement quel type d'horaires vous aviez et comment vous le viviez. Je suis à mon compte sur deux activités distinctes depuis quelques mois (le fameux débat passion-raison, j'essaye de cumuler les deux). J'ai quitté le monde de l'entreprise car entre les réunions superflues, le temps perdu dans les transports, le présentéisme et les déjeuners hypocrites, j'avais royalement l'impression de perdre mon temps. Les débuts sont forcément chaotiques, il faut prendre un rythme de croisière et se réorganiser sans cesse, j'ai hâte que les choses se tassent un peu et je me rends compte qu'il me sera impossible de tenir bien longtemps sur le rythme que je m'impose. Et vous, vous en êtes où ?
×