Aller au contenu

Daleko

Éboueuse syndiquée
  • Contenus

    4 713
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Daleko

  1. Réalises-tu que 9,09 euros par personne chaque année pour un seul acte médical c'est absolument énorme ? Parce qu'il y a aussi tous les autres actes médicaux remboursés (même pour les étrangers), le loyer de Dasri, les associations zumba-couscous, les services publics, etc. etc. Si j'ai une amende de stationnement, c'est que je l'ai méritée, tandis que je n'ai aucunement mérité de payer pour les erreurs des autres. Ah non, je suis désolée, l'impôt c'est au contraire extrêmement déterminant, d'autant plus quand t'es dans un pays où la fiscalité est l'une des plus élevée au monde
  2. T'es d'une condescendance assez insupportable @Ecce Homo. Tu dévies le topic (que je n'ai pas lancé moi-même) et l'amènes sur un sujet que tu dois mieux connaître que moi puisque tu es directement concernée, j'avoue mes doutes et tu m'expliques que ma position n'est pas solide, ce qui est donné puisque j'ai dit moi-même être mitigée. Le fait est que tu milites sur les questions LGBT et que tu as probablement regardé ce sujet plus en profondeur que moi au niveau sociétal et que je m'y suis brièvement intéressée à un niveau personnel quand j'ai été confrontée à la possibilité d'un recours à la P
  3. Disons que c'est déjà moins grave. L'argent ne résout pas tous les problèmes mais il aide dans bien des cas. Et c'est aussi valable pour les couples, si la société doit payer pour l'enfant, autant ne pas en faire. Je resterai de l'avis que faire un enfant seule est triste et difficile, mais à partir du moment où ne me demande pas de payer pour ça, c'est déjà beaucoup moins mes oignons. Et je ne vois pourquoi on doit payer pour les procédures de PMA de gens qui auraient pu avoir des enfants naturellement (il s'agit donc d'un projet personnel égoïste) alors qu'un tas de gens ne vont pas chez le
  4. Ha bon, on naît homosexuel ? T'as une réponse définitive à cette question ? Jamais compris pourquoi on faisait de l'homosexualité une perversion à part. Certains aiment les pieds, la violence ou les froufrous, d'autres aiment les gens de même sexe. Tant que tout le monde s'en fout, ça pose pas de problème.
  5. J'espère que Marine Le Pen va gagner les prochaines élections parce qu'il n'y a plus qu'elle pour remettre de l'ordre. Ceci dit, comme elle semble plus ambitieuse qu'intelligente, si elle gagne, on part. On regarde de loin si ça se casse la gueule et après, en fonction, on revient.
  6. Ça m'attire vraiment ce genre de trucs. Je suis tout le contraire de Koala. Asti, c'est vraiment un cauchemar le vrai camping. La seule fois où j'ai aimé ça, c'est quand on est parti en amoureux avant d'emménager ensemble pour voir si on pouvait survivre à deux dans des conditions difficiles sans se haïr trop vite. J'en garde un très bon souvenir mais ça a été mon Koh-Lanta, je ferai jamais plus que ça. C'est pas qu'une question de confort. Ce qui m'attire là-dedans, c'est la beauté et le calme. Je peux pas m'élever si mes besoins de base sont pas remplis. Maslow very much. J'ai faim et l
  7. Si on dit que les apparences sont parfois trompeuses, c'est que la plupart du temps elles ne le sont pas. On finit par ressembler à ce qu'on doit être.
  8. Soit ces slogans sont crées par des cons, soit c'est extrêmement passif-agressif. Dans les deux cas, ça ne donne pas envie d'approfondir les questions. Un groupe incapable d'énoncer correctement ce qu'il veut dénoncer ne peut pas avoir un raisonnement très articulé, un groupe qui joue à la sainte-nitouche, c'est toxique à souhait et à ignorer. Il est insupportable ce mot. Comme s'ils les tuaient parce qu'elles étaient des femmes. Ils auraient des chatons, ils tueraient les chatons. Les nerfs lâchent sur ce qu'il y a. Ce type a (selon toute vraisemblance) tué sa comp
  9. Je sais pas si c'est une différence culturelle ou parce que nous sommes des opposées politiques, mais je vois pas l'intérêt de pousser l'inclusion quand les différences résultent de choix qui sont néfastes pour la société. C'est pas parce que quelqu'un a un projet qu'il faut l'aider. Décider de faire un enfant seule, c'est pas la même chose que de se faire planter par un irresponsable ou de se retrouver veuve. Quand on fait un tel choix et qu'on est capable de l'assumer matériellement, ok, sinon je vois pas pourquoi ce serait aux autres d'apporter une aide structurelle ou financière. Le seul e
  10. Je faisais surtout référence à l'an passé. Vous n'avez jamais eu de fermeture intégrale ? En France, il me semble que depuis juin dernier, il y a eu plusieurs fermetures et réouvertures mais la vente à emporter et les livraisons sont restées possibles. Personnellement je trouve qu'on est justement pas assez intense - ou plutôt que si on l'avait été davantage y'a un an, on n'en serait pas là. On met mille ans à interdire les déplacements depuis les pays qui ont de beaux variants parce qu'idéologiquement les frontières c'est le diable. Quand les gens rentrent, on les met en quarantaine
  11. Il a dû être tellement désemparé quand tous les fast-foods ont fermé. Ça laisse des séquelles.
  12. J'ai rêvé que j'étais enceinte et que ça pesait bien lourd. Au réveil, mon (beaucoup trop) gros chat dormait sur mon ventre.
  13. Pour les Français pressés : Rejoignez la liste d’attente Covidliste WWW.COVIDLISTE.COM
  14. Vaccinée sans rendez-vous au Pfizer parce que j'habite près d'un centre, auquel j'avais signalé ma capacité à débarquer dans les vingt minutes s'ils avaient une dose en trop. En vrai, je suis super contente (sinon j'aurais juste dû attendre un mois et demi, ce qui est correct), mais en même temps, c'est extrêmement rageant d'imaginer qu'avec tout le bazar que c'est déjà, certaines personnes ne viennent même pas.
  15. Je suis une très mauvaise cuisinière, mais je veux que mes enfants mangent du fait-maison sain et frais alors je fais des efforts. J'ai acheté des livres de recette de cuisine pour enfants (pas des recettes pour les enfants là, des livres pour apprendre à cuisiner aux enfants). J'ai enfin trouvé quelque chose de mon niveau. C'est facile, basique et sain. Même toi tu peux le faire BMO.
  16. Je suis peut-être romantique, je n'ai jamais prétendu ne pas avoir de sentiments, c'est simplement qu'ils sont HS dans beaucoup de discussions. Sinon, je ne fais pas partie de ces gens qui pensent qu'il faut un papa et une maman pour être équilibré. Je suis consciente que ce modèle avec deux parents présents et aimants est quelque chose d'assez récent et qu'on peut fonctionner autrement, que plusieurs études montrent que le sexe des parents importe peu, etc. Par contre, je pense qu'élever un enfant seul est quelque chose de très difficile. Un accident de la vie peut créer une telle situation,
  17. Ha non, pas du tout, je ne connais pas cette vidéo. Je faisais référence à ton message précédent sur tes collègues de travail qui ont eu recours à des dons du sperme pour faire des bébés seules, ce qui est d'une tristesse infinie .Tu parlais de ça en sous-entendant que vous étiez plus avancés que nous mais je ne vois pas en quoi c'est une avancée. Les parents solos ont toujours existé, les enfants qui ne connaissent pas leurs racines aussi, et dans les deux cas, on sait qu'ils ont plus de difficultés que les autres. Alors je capte complètement l'envie d'avoir un enfant, mais pas qu'on se réjou
  18. Donc vous êtes choquées par une femme qui encourage les hommes à être des hommes mais pas par des femmes qui privent volontairement un enfant de son deuxième parent ? On vit vraiment pas sur la même planète. Je connaissais pas, merci. En fait, le titre est assez trompeur. La religion tient de toute évidence une grande place dans la vie de l'auteur (elle parle des cours de caté de ses enfants, de la communion du voisin, etc.) mais hormis ces références à son quotidien, c'est pas mal plus large que ça, même si l'influence catho se fait nécessairement sentir dans sa vision de la vie.
  19. Le livre est sorti il y a dix ans, alors je ne pense pas que le fait que Virginie Vota s'en serve signifie autre chose qu'un besoin d'accroche pour lancer une vidéo (qui part d'ailleurs sur un sujet qui n'est absolument pas abordé dans le livre, qui a été écrit dans un contexte déjà différent du nôtre). Il est évident que l'auteur fait dans la provocation en choisissant ce titre, je pense qu'il s'agit plus d'un coup de pub qu'autre chose étant donné le contenu de l'ouvrage (qui ne développe aucune thèse révolutionnaire, c'est juste du gros bon sens parsemé de religiosité). Pour ce qui est
  20. Je ne l'ai pas encore lu en entier mais, même s'il ne s'agit pas d'un roman, je rattacherais plus le livre à la chick lit qu'au self-help, ou quelque part au milieu. C'est drôle et c'est comme parler à sa tante (si elle était intéressante). Il y a suffisamment d'exemples pour voir « comment ça s'applique concrètement ». Je pense que c'est plus le genre de livre à lire au début d'une relation qui devient sérieuse que quand t'as des problèmes de mariage. Ça vise plus à expliquer ce qu'est la vie de couple aux jeunes qu'à aider celles qui s'y trouvent (et qui ont déjà compris tout ça). Je l'
  21. Rassure-toi, je te lis et je te trouve souvent très intéressante, mais le simple fait d'autant péter un câble parce qu'un livre existe montre que quelque chose te dérange dans le choix de certaines femmes. Et en fait, c'est vraiment pas le sujet. Tu peux avoir une carrière et une vie de couple. C'est un livre sur la vie de couple, pas la carrière. C'est extrêmement réducteur d'imaginer qu'un couple traditionnel (enfin, je devrais dire un couple normal) est nécessairement renfermé sur lui-même et que madame fait la vaisselle pendant que monsieur travaille. Il s'agit beaucoup plus de ce qu'
  22. T'as mal lu le titre je pense, ça s'appelle pas « Marie-toi et deviens femme au foyer pis fais plus jamais de bricolage ». Mais j'apprécie la délicieuse ironie de cette réaction venant de quelqu'un qui, d'après le thread sur le féminisme, aurait rassuré sur amie bulgare sur le féminisme en lui disant que le but n'était pas d'interdire aux femmes de devenir femme au foyer. Pour rappel, c'est un livre de conseils conjugaux, pas un programme politique.
  23. Je ne vois pas en quoi suivre ses facilités naturelles est de l'exploitation (je dirais que c'est plutôt un signe d'intelligence), ni le rapport avec ce que tu décris ensuite. La question de la liberté de la femme est HS ici, sauf si vous entendez par liberté le fait de faire tout le temps ce qu'on a envie comme on a envie (mais ce serait autant valable pour un homme qu'une femme). Personnellement j'appelle pas ça de la liberté, mais une crise d'adolescence/adulescence.
  24. L'une des forces des musulmans est qu'ils conservent des valeurs familiales fortes, ça leur assure certaines bases communautaires solides. J'ai déjà dit que je me sentais proche d'eux sur ce point. Le problème que j'ai avec cette religion c'est son expansionnisme et son incompatibilité avec certains de nos principes occidentaux. Le titre (volontairement provocateur, l'auteur a un bouquin à vendre et c'est pas du Proust) est dérivé de Saint-Paul et le livre défend des valeurs chrétiennes, évidemment qu'il y a des similitudes entre les religions. Ceci dit, le livre destiné aux hommes s'inti
×
×
  • Créer...