Aller au contenu

Daleko

Éboueuse syndiquée
  • Contenus

    4 601
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    66

Tout ce qui a été posté par Daleko

  1. Le problème que je vois avec ça, c'est qu'on a tous des besoins psychiques qui vont au-delà des nécessités physiques, mais qu'on n'a pas tous les mêmes. Moi, les livres et la musique m'aident, pour d'autres ce sera l'équitation ou la photographie. On ne ferme rien alors, tout est essentiel. Sinon, anecdote dans le sujet. Après le 1er confinement français, j'avais été chercher une pizza quand la vente à emporter reprenait tout doucement. J'avais été accueillie comme un danger, malgré les deux mètres de distance marqués au sol, toutes les fenêtres ouvertes et le pexiglass au comptoir. Le ty
  2. Non. Tu disais que la culture était essentielle et je te répondais que non.
  3. Si tu manges pas, tu meurs. En tant de crise grave, « essentiel », c'est ça. Fermer les librairies était très stupide, mais pour d'autres raisons (notamment l'incohérence des décisions). Je porte parfois mon masque quand je conduis, tout simplement parce que j'ai pas envie de poser un masque potentiellement dangereux sur mon siège, pour pas oublier de le mettre en sortant, parce que c'est pénible de devoir se désinfecter les mains mille fois à chaque fois qu'on l'enlève et qu'on le remet, etc.
  4. Donc tu me sors des photos d’il y a cinquante ans pour me montrer à quel point c'est rafraîchissant et subversif de pas se raser en 2020. Ok.
  5. Je suis déçue que tu sois déçue. À Shanghai, tu peux être une belle femme en talons hauts et Armani, cracher dans la rue, roter à table et chier la porte ouverte dans un centre commercial, tu ne choqueras pas grand monde. Si l'Occident s'est choisi les poils longs comme signe extérieur de féminisme décérébré, c'est une décision arbitraire comme une autre. Je resterai toujours persuadée que personne ne trouve les poils beaux, qu'on admire juste une certaine audace qui n'en est plus une, comme on "admire" les imbéciles qui parlent mal aux profs quand on a douze ans. C'est juste devenu
  6. J'adore les gens qui assument de manger leurs crottes de nez et de roter à table, c'est tellement subversif et rafraichissant.
  7. Un chat max. pour 20 m² d'intérieur
  8. Ça ressemble plus à quelqu'un qui a une maladie incurable et qui veut vite de l'argent pour profiter du temps restant qu'à un suicidaire. C'est quoi l'intérêt de te grouiller de vendre ton appart pour te mettre une balle après ?
  9. J'espérais qu'avec la Covid les gens se rendraient enfin compte de la supériorité de la Chine (done) mais je pensais aussi que la France comprendrait combien elle est foutue et n'a plus rien d'un grand pays. On en est encore à annuler les vaccins des veillards parce qu'il n'y a plus de doses.
  10. J'ai commencé à avoir des blocages à mon entrée au conservatoire, c'est plutôt ballot parce que j'y étais justement pour apprendre à composer. J'étais dans ce cadre où il n'était plus question de se contenter de spontanéité, où il fallait sans cesse tout analyser, et en même temps, je ne maîtrisais pas assez les techniques et je n'avais pas une vision assez précise pour faire autre chose que me comparer et remarquer tout ce qu'il me manquait. C'est parti bien plus tard, après m'être réorientée, sans doute parce que j'ai retrouvé ma liberté mais que j'ai pu m'en servir sur de solides bases
  11. Pour celles qui ont besoin d'un upgrade : School of Affluence Section Mode : Aly Art Justine Leconte : https://www.youtube.com/c/Justineleconte/videos Merriam Amani : https://www.youtube.com/channel/UCLWyoIWSCYTiVw1BJ7pgCDw/videos Section Musique classique : Two Set Violin et leurs vidéos nulles et tranquilles : Living the Classical Life : https://www.youtube.com/c/LivingtheClassicalLife/videos Section Gauchistes : Camille et Justine - Je suis en désaccord avec 85
  12. Daleko

    Incel

    Je suis zéro pôlonaise, mais j'aime les valeurs qu'ils défendent en UE. Sinon, drôle de vous voir parler des valeurs de l'Est (« C'est encore pire là ou là ») parce que c'est un peu comme ça qu'on parle de l'Occident, et que le Québec revient comme un exemple de PC gone mad.
  13. Les actes manqués, ça me semble pas être mon truc, par contre je suis assez calée niveau lapsus révélateurs : - J'ai sorti « J'ai besoin que tu m'aimes » au lieu de « J'ai besoin que tu m'aides » à un type qui n'avait aucune idée de mes sentiments pour lui. - En pleine réunion de travail durant laquelle j'essayais de paraître sérieuse après un repas un peu trop festif, au lieu de dire (en parlant d'un vieux dossier abandonné) « Ça fait perpet' », je me suis exclamée « Ça fait pompette ! ». - À l'époque où je n'arrivais pas à avoir d'enfant et qu'une amie venait d'accoucher, j'a
  14. Merci. Honnêtement, ma mère est généralement plus invisible que toxique. Je sais pratiquement rien sur elle, elle a pas de caractère ni d'opinion. Souvent je regrette qu'elle soit cette sorte de fantôme, mais finalement c'est pas mal mieux quand elle la boucle.
  15. 1. Le principal trait de mon caractère ? Je suis solide. 2. La qualité que je préfère chez un homme ? Son CV. 3. La qualité que je préfère chez une femme ? Ses chaussures. 4. Ce que j'apprécie le plus chez mes amis ? Leur pureté. 5. Mon principal défaut ? Mes fesses. 6. Mon occupation préférée ? Apprendre, progresser, avancer. Je me sens dans le même état d'esprit conquérant quand je nettoie quelque chose de très sale, quand j'apprends une sonate ou quand je travaille. 7. Mon rêve de bonh
  16. Mais pourquoi je vois encore ma mère en dehors des fêtes de fin d'année ? Qu'est-ce qui m'a pris, sérieux ? Ma famille est totalement opposée à ce que je fasse deux enfants très rapprochés (parce qu'eux ont pas fait comme ça, ça veut dire que c'est pas comme ça qu'il faut faire). Ma mère s'est surpassée en me prenant à l'écart : « Mais ma chérie, ton corps là c'est pas possible. Tu peux pas retomber enceinte tant que t'as pas perdu tout le poids de la dernière grossesse, sinon ça va pas être récupérable. ». Je pèse cinq kilos de moins qu'au début de mon ancienne grossesse. Merci mama
  17. Ça va bof bof depuis une petite semaine. L'un de mes premiers amours s'est suicidé. On n'était plus en contact et j'avais peu d'attirance pour celui qu'il était devenu mais je suis très perturbée. C'était pas une grande histoire. On s'est galoché trois quatre fois au collège, puis il m'avait laissé tomber pour une laidronne moustachue alors que j'étais cramée de lui. J'avais passé le reste de l'année à pleurer et à emprunter une ligne de bus qui me faisait faire un détour, juste pour passer devant chez lui. Je sais pas si c'est supposé être si difficile. Je pense que ce qui est dur,
  18. Même avec les avancées de la traduction/interprétation automatique ? Moi j'ai peur que les gens fassent de moins en moins d'efforts pour se comprendre justement. Quand t'en es à googler 7 * 9, tu vas pas faire l'effort d'apprendre l'anglais ou le chinois si ça te passionne pas.
  19. J'ai aussi goûté des insectes apéritifs. Ça avait vraiment le goût d'un truc qu'on te sert à l'apéro. C'est pas mal les insectes, des protéines plus faciles à élever que des vaches. Par contre, j'ai plus de mal avec les boites qui veulent en faire un produit de luxe et qui surfent sur la vague de la découverte et de l'inattendu.
  20. La soupe de sang. Ça fait partie des choses que je ne pourrai jamais comprendre. La tête de mouton islandaise non plus :
  21. Sur le salaire minimum, je suis d'accord. Je le trouve trop élevé en France, mais avec notre fonctionnement malsain qui maintient la tête sous l'eau des jeunes, c'est la moindre des choses. Dans un pays « normal », t'as la possibilité de progresser et les jobs au salaire minimal devraient être occupés par des jeunes ou des gens qui ont sacrément foiré ou qui vivent pas pour l'argent. Sauf qu'ici t'as beaucoup de barrières qui sont bien plus choquantes. Au delà du système tout sclérosé dont j'ai déjà trop souvent parlé, t'as le fait que des étudiants qui finissent leur master se font arnaq
  22. Je suis fatiguée juste à vous lire. Sinon, je ne comprends plus rien à ce qui se passe sur ce forum. C'est qui les gentils ? C'est qui les méchants ?
  23. Daleko

    Incel

    En 1850, même si d'autres communautés obtenaient/voulaient obtenir plus de droits, on n'accusait pas encore l'homme « blanc cisgenre hétéro » d'être à l'origine de tout ce qui va mal dans le monde. Il n'y avait pas de menace sur leur statut.
  24. Je redirai pas combien je gagne parce que certains vont encore faire une syncope et que le but du sujet n'est pas de le faire tourner sur moi. Depuis le début de notre relation, mon mari et moi avons gagné autour de 2 millions d'euros (3 millions en CAD) ('ont une très grosse partie est retournée à l'État). J'ai un peu la tête qui tourne quand je pense à ce chiffre, tout en ayant bien conscience que pour beaucoup de monde, c'est normal. Je trouve mes revenus personnels convenables. Sur certains projets, j'ai l'impression d'être beaucoup trop payée, sur d'autres vraiment pas assez, l
  25. C'est parce que les dirigeants français font leurs timides. Vu le ras-le-bol qui s'étend et les difficultés de lancement de la vaccination, ils osent pas encore nous dire qu'on va se manger un troisième confinement (un dur comme en avril), que les restos, les théâtres, les stations de ski et les étudiants vont vivre un enfer jusqu'à l'été. On commence par le couvre-feu à 20 h, puis à 18 h, puis on referme tout. Ils y vont toujours crescendo.
×
×
  • Créer...