Aller au contenu

e028182

Éboueur
  • Contenus

    260
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    4

Derniers déchets posté(e)s par e028182


  1. Manifestations à travers le monde musulman contre la France

    et ce n’est pas juste des manifestations mais des gouvernements dont Erdogan qui dénoncent les caricatures de Mahomet et qui appellent à la punition. On voit bien que cette vision est très répandue dans le monde musulman. Il y a clairement un clivage qui crée des tensions. Est-ce qu’on arrête/interdit les caricatures de Mahomet ou on combat ce discours alimentée par l’islam.


  2. il y a une heure, MattIsGoD a dit :

    Je suis d'accord qu'il y a des problèmes avec les "trois". 

    Je suis cependant curieux de bien comprendre ce que tu veux dire par "les causes de ces problèmes ne sont pas exclusives à leur système".

    Pour ce qui est de "ce n'est pas juste une histoire de quelques pommes pourries", je suis parfaitement d'accord, mais je ne suis pas sûr que nous le voyions de la même façon. Si on regarde l'exemple musulman (pour la police et le capitalisme, c'est similaire avec quelques nuances et une histoire différente, évidemment), il y a des raisons historiques, politiques, culturelles et sociales qui expliquent pourquoi ce "groupe" en particulier est plus "terroriste" que d'autres.

    Comme je l'expliquais précédemment, l'Occident (la France et l'Angleterre principalement) a découpé la carte du Moyen-Orient de façon assez arbitraire suite à la chute de l'Empire Ottoman (en fonction de leurs intérêts coloniaux et non des réalités sociales et géographiques de l'endroit). Ensuite, après la Deuxième Guerre Mondiale, il y a eu la décolonisation. Si on prend la France en particulier, ça a été particulièrement difficile en Algérie. L'intégration des immigrants algériens a été bâclée. Ghettoïsation, ostracisation, etc. 

    Ensuite, bon, ça n'explique pas tout. Il y a des éléments dans l'Islam (comme dans pas mal toutes les religions) qui amènent à une violence contre les infidèles. Des gens plongés dans la pauvreté, exploités par des puissances étrangers, déracinés et autres peuvent facilement être séduits par ça. Tu as de la difficulté à te nourrir, tes enfants se font cracher dessus à l'école, tu ne vois aucune porte de sortie... bien les beaux sermons de l'Imam deviennent séduisants par mal.

    Et si on regarde au Moyen-Orient directement, c'est un peu la même chose. En Afghanistan par exemple, les Américains et les Russes tentent de contrôler le territoire depuis 40 ans. Les Américains ont appuyés l'Irak contre l'Iran, ensuite ils se sont retournés contre l'Irak et ils supportent Israël contre les pays Arabes. Ils sont aussi du côté de l'Arabie Saoudite contre tous les autres pays arabes. Essentiellement, pour les gens du Moyen-Orient, les États-Unis sont vus comme un exploiteur étranger qui est responsable, à tort ou à raison, de leurs conditions de vie difficiles. Évidemment, lorsque je dis "à tort", je fais référence aux théocraties. Ces régimes gardent le peuple dans la pauvreté et la servitude autant sinon plus que les influences économiques étrangères. L'Occident devient donc une cible facile pour ces régimes afin de dévier la colère du peuple. 

    En somme, lorsque je vois des gens dire que "notre" culture est en danger ou que l'Islam est LE problème, je roule les yeux. C'est tomber dans le même piège que l'Iranien qui blâmerait les États-Unis pour toutes les difficultés qu'il vit. Alors, oui, quand on me dit que l'Islam est le problème, je vois de l'islamophobie. Parce que le problème de fond n'est pas l'Islam, mais bel et bien l'utilisation qui en est faite ET un paquet de facteurs socio-historiques. Le Musulman qui émigre pour fuir une théocratie ne le fait pas pour la répliquer ailleurs. Mais si on l'intègre mal, si on lui crache dessus, si on lui dit qu'il est un ennemi, si on le garde dans la pauvreté (et là, ça revient au fameux racisme systémique), bien, il y a des conséquences.

    T'sais, tout ça n'excuse pas du tout les gestes, au contraire. Mais ça devrait nous forcer à se mettre les yeux en face des trous et à adresser les vrais problèmes plutôt que de tomber dans un nationalisme primaire. Malheureusement, ça demande de l'empathie, du détachement et une capacité de comprendre des enjeux complexes. Mettons que ce n'est pas donné à tous et que c'est plus facile de tomber dans la facilité... comme ce l'est pour le Musulman qui tombe dans l'intégrisme. C'est en fait exactement la même réaction à un faux "us versus them". 

    Vous parlez beaucoup de “us vs them” et de “défendre notre culture”. Perso, je me vois pas ça comme une opposition. Il y a plusieurs problèmes dans les systèmes occidentaux aussi et il y a du terrorisme et de la violence en occident. Je veux pas rentrer en compétition. Je me fou un peu de si on est meilleur ou pas. Il faut juste que “us & them” on règle nos problèmes. Au final, toutes les injustices que les musulmans ont vécu ne change pas le fait que la caricature de mahomet n’est pas acceptable dans la culture de l’Islam et justifie pour plusieurs des comportements violents et ce n’est pas une bonne valeur selon moi. Je doute que ce soit l’islam qui va sortir ces peuples du trou dans lequel on les a mis.


  3. Il y a 1 heure, 1789 a dit :

    « L’islam fait plein de victimes innocentes » en revoilà un qui est ouvertement islamophobe, tiens.

    Il a été décapité et c’est sad, mais ça n’empêche qu’il aurait pu s'éviter ça en évitant d’amener la religion à l’ecole, ce qui, je l’ai prouvé par l’explication de la loi, outrepassait sa fonction d’enseignant. 

    Il est mort, right, je vais pas faire un sujet là dessus en disant o combien les musulmans sont méchants, je préfère remettre l’eglise au milieu du village. 

    C’est quoi ton projet à me dire que j’aurai du ne pas en faire un thread ? C’est précisément ça qui est ridicule. Je fais bien ce que je veux, va donc chialer dans un mauvais français sur les musulmans dans le thread prévu à cet effet par Daleko. 

    Minorité immigrante : ça veut rien dire actuellement. Non seulement les musulmans ne sont pas une minorité mais en plus ils ne sont plus immigrés depuis les années 80. T’un peu con. 

     Les trois quoi. Ton dernier paragraphe ne veut rien dire et n’avance aucun fait.

    desolee mais je suis en train de te voir progrèssivement comme un débile, va falloir redresser la barre. 

    D’ailleurs t’es français au moins toi ? 

    Merci d’avoir trouvé une façon pour l’enseignant de s’éviter ce drame. Maintenant est-ce qu’on peut trouver une façon pour que ces musulmans se retiennent d’attaquer les gens dans ce genre de situation? 


  4. il y a une heure, 1789 a dit :

    T'étais moins à côté de la plaque quand tu fourrais pas ton pinceau toi.

    le but de ce fil c’est le but que je lui ai donné à la base, pour parler de terrorisme y a déjà le sujet de Daleko. 

    Pi «  si on parlerait pas » c’est crissement pas français, dude.

    C'est une assez mauvaise faute d'orthographe en effet. À part ça, épargne-moi tes petites attaques svp. L'islam fait plein de morts innocents et toi tu te demandes si l'enseignant décapité n'a pas techniquement transgressé les principes de laïcité face à ladite religion. C'est quand même ridicule.

    Es-tu capable de critiquer une "minorité immigrante"?

    Il y a 11 heures, DASRI a dit :

    Y a pas de problemes avec l'Islam.

    Y a pas de problemes avec la police.

    Y a pas de problemes avec le capitalisme.

    Il y a des problèmes avec les trois. Les causes de ces problèmes ne sont pas exclusives à leur système et ce n'est pas juste une histoire de quelques pommes pourrîtes. Déjà quand un système reproduit de façon répété les même conséquences négatives, c'est un indice que c'est plus fondamental.


  5. Le 2020-10-15 à 11:14, 1984 a dit :

    Who cares ? T’as pas des accomplissements réels à reacher dans ta petite vie ? 

    On veut des détails. 

    Presque toutes nos interactions me semble être vraiment focalisé sur l'acte. Tout ce qui se passe avant est un genre de passage obligé pour la forme qui est plus ou moins ennuyant. Souvent c'est juste se rencontrer parler un peu, écouter un film en attendant que je l'embrasse ce qui déclenche le reste. J'aimerais ça qu'on puisse avoir une meilleure connexion de style amicale aussi. C'est plate à dire, mais de ce que j'observe dans ses interactions avec les autres c'est comme si je lui étais relativement ennuyant comparativement. Par contre, sexuellement je dirais que c'est ma relation qui clique le plus à vie.


  6. Il y a 3 heures, L'Oracle-W00t a dit :

    Voici un véritable discours de haine, une personne qui souhaite la mort d'une autre personne et dévoile sa HAINE dans son texte, et le tout publié dans un média de masse. C'est de toute beauté! Maintenant, imaginez un homme blanc de plus de 40 ans qui tiendrait le même discours envers n'importe quelle autre politicien dans le monde .. nous aurions droit à une monté de bouclier et à un psychodrame total.

     

    Je biens hâte de voir les pirouettes de nos bon gardiens de la vertu made in Dépotoir pour justifier ce texte.
     

     

    « Je l’avoue : quand on a annoncé que Trump était contaminé et malade du coronavirus, j’ai espéré qu’il en meure. Entre l’éventualité d’une crise sociopolitique à la suite de son décès et la crise assurée s’il est réélu, je choisis celle où il n’existe plus. Parce que oui, je le hais. Je hais Trump, et c’est cette haine que je veux essayer de penser. »

     

    https://plus.lapresse.ca/screens/921b1942-9a63-48dc-9546-a6be5bcce0e4__7C___0.html

    Je suis désolé mais je ne pense pas que tu as compris l'article. Ça commence avec une prémise simpliste de haine pour expliquer que c'est en fait une oposition à une culture, ce qui me semble complétement convenable.

    Du même article:

    "Voilà le bon usage de la misandrie. Non pas rejouer le film de la violence et s’en prendre aux corps des hommes. Ne pas leur faire ce qui nous est fait à nous – on n’est pas aussi violentes, et surtout, on a plus d’imagination ! S’en prendre, plutôt, à une culture qui les met sans cesse, eux, en avant, et qui, ce faisant, relègue les femmes à l’obscurité."


  7. J’ai passé une après-midi complète à réparer mon frigo qui coulait. Mon temps hors-travail est si précieux et pourtant utilisé de façon si futile. 
     

    C’est qui la personne qui a pensé aux pièces de plastique accrochée à d’autres pièces de platsique avec des crochets de plastique? C’est un psychopathe pas de doute qui jouit à l’idée de millions d’humain qui se demande si il vont briser de quoi s’ils tirent plus fort.


  8. Je suis quand même content qu’il y a des gens qui commence à se révolter contre les pouvoirs en place, mais les masques c’est tellement un combat futile selon moi. Si au moins ils se révoltaient contre les paradis fiscaux ou le manque de démocratie.


  9. il y a 11 minutes, L'Oracle-W00t a dit :

    Dude, tu ne peux pas contrôler ce que les gens font dans leur moments intime.. Si tu veux le faire va y, tu vas voir que dans 99% des cas c’est un turn off totale pour les filles stable et normale qui ne sont pas névrosée

    ,.

    Je pense plus à éduquer que contrôler. J‘ai le sentiment aussi que ça pourrait être un turn-off, mais j’aimerais avoir l’opinion de femmes sur le sujet.


  10. Le 2020-07-24 à 07:12, MattIsGoD a dit :

    Ouan, là, tu fais dans le raccourcis facile. T'sais, ce bon vieux Locke, par exemple, disait que c'était le devoir divin des Chrétiens que d'exploiter les ressources à leur maximum et puisque les Autochtones ne le faisaient pas, il était légitime pour les colons de les chasser de leurs terres. Alors, oui, il y a un aspect "religieux" pour justifier des actions politiques/économiques. Comme il y a des arguments "biologiques", "sociaux", etc. Faudrait pas amalgamer. 

    Je ne dis pas que je suis d'accord de catégorifier Vac de conservateur (je ne le suis pas), mais le "conservatisme" ou la "droite", c'est large et ça ramasse un courant d'idéologies. Tout comme la "gauche" et le "progressisme". Ce sont des étiquettes pas mal imprécises. Bref, j'aime pas ça ces mots fourre-tout.

    J’ai l’impression qu’on ne se comprend pas. J’essayais de ridiculiser la position de ecce homo qui prétend que c’est toujours à la base des arguments biologiques, alors que comme toi je pense que ça peut être plusieurs chose. On dirait que sa vision des choses est influencée par une perception erronée de l’impact négatif des sciences naturelles sur le maintient des oppressions.


  11. Je me demande face à ça si vous pensez que c’est mieux que le gars valide le consentement plusieurs fois\à chaque étape? Je sais que ça été avancé. Perso, ça me semble un peu étrange de demander à tout bout de champ et des fois c’est quand même plus une expérience physique.

    Je me dit aussi que si la fille ne veut pas vraiment ça doit être plutôt évident et le problème c’est plus les gars qui s’en foutent.

    Malgré tout, je ne suis pas fermé à l’idée et si ça peut améliorer l’expérience des femmes je suis correct avec ça.


  12. Il y a 7 heures, Ecce Homo a dit :

    Ce sont toutes des questions intéressantes et pertinentes à adresser, et je ne dis pas que les mesures de discrimination positives sont pertinentes ou ont les effets escomptés. Elles n'ont pas contribué à améliorer la situation des groupes dans plusieurs contexte donnés. Mais discuter de ces questions requiert l'utilisation de connaissances issues des sciences humaines et non des sciences pures. :naughty:

    Aborder des enjeux sociaux strictement en termes de faits biologiques ou les prioriser au détriment des données sociales est à la fois extrêmement restreignant tout en menant systématiquement à des conclusions boiteuses. C'est comme choisir de ne pas porter les lunettes appropriées pour le problème de vision qu'on a. La vie est beaucoup plus complexe que "l'homme est un animal", sinon on ne se serait pas organisés en société. 

    D'ailleurs, depuis le 17e siecle les conservateurs ont toujours brandi le même type d'argumentaire pour favoriser le maintien du statu quo. c'était ces arguments biologisants qui ont justifié l'esclavagisme et encore aujourd hui, c'est utilisé pour distinguer et justifier l'inégalité des groupes opprimés dans le monde.

    La nature humaine est une chimère, une projection d'un humain qui n'existe que dans l'imaginaire collectif des hommes.

    En effet, comme les fameux conservateurs religieux. Tous des fervents des sciences de la nature et de la biologie. Par exemple, on se souvient comment ils appuient les théories de l’évolution.

×
×
  • Créer...