1984

ÉcoModos
  • Contenus

    5 746
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    103

1984 a gagné pour la dernière fois le 17 mars

1984 a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

5 598 Légendaire

À propos de 1984

  • Date de naissance 1987-06-12

Informations

  • Sexe
    Féminin
  • Lieu
    Paris

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

22 408 visualisations du profil
  1. Voir les articles postés tout au long du sujet. Mais en voici un supplémentaire : http://www.huffingtonpost.fr/2014/04/10/reseaux-sociaux-influence-comportements_n_5123479.html As-tu déjà regardé la série Black Mirror ?
  2. C'est bien ce que je dis, le téléphone et internet sont des outils postmodernes, on ne peut pas comparer notre mode de fonctionnement occidental avec l'Arabie Saoudite, où l'on n'a pas séparé l'église et l'état et où des pères violent leurs gamines sans aller en prison. Je ne confonds absolument rien, je dis justement qu'il faut nuancer les positions que tu as et celles qui voudraient qu'on attribue des révolutions "absolues" à l'ensemble du monde contemporain. Les réseaux sociaux sont effectivement une conséquence de l'ultra libéralisme occidental, mais ils tendent de plus en plus à faire partie de la cause de nos changements sociaux. Autant que le téléphone mobile a été sciemment mis en avant par notre société de consommation, on peut surtout dire qu'internet, les portables et les réseaux sociaux sont à la fois symptômes et causes de notre monde occidental ultra libéral. C'est un tout indissociable, certes, mais il y a dorénavant des effets directs de ces modes de communication et de consommation sur nos vies. On ne peut pas TOUT leur attribuer, mais on ne peut pas non plus nier leur impact. J'aime ça, me répéter.
  3. Il est tout aussi débile d'affirmer que tous ces changements sociaux dont nous parlons soient entièrement dûs aux applications de rencontre que d'affirmer qu'il n'ont aucun impact sur elles. Ils font partie intégrante de l'ultra libéralisme sexuel en marche, d'autant que le téléphone et internet sont des outils postmodernes. La tradition, lol.
  4. Voyons voir : d'où te sortent tes pourcentages ? d'où te sortent ces affirmations ? tu as déjà testé les applis ? Tu as déjà rencontré des gens via des applis ? Tu as quoi comme preuve de ce que tu avances ? Et par exemple, dans tes relations, as-tu été en couple avec des gens rencontrés sur internet ? Si oui, pourquoi ne le prends tu pas en compte ? C'est hyper présomptueux de suppléer comment va s'opérer le changement des moeurs en excluant l'apport des réseaux, d'internet et du téléphone. Tu vis en plein dedans, depuis environ 15 ans. Tu es incapable de te rendre compte de l'impact à terme de ces évolutions postmodernes. Alors si tu souhaites être un minimum crédible, ce serait bien d'avancer des preuves.
  5. Alors ça par exemple. J'ai rêvé de mon ex cette nuit. Il revenait vers moi et quand je lui demandais pourquoi il n'était plus en couple avec sa dernière nénette, il me répondait : " Oh mon dieu, je me suis fait chier comme un rat mort". J'étais plutôt contente, mais dans mon rêve je me disais intérieurement que malgré le côté physique et affectif qui était cool, je n'avais pas envie de revoir ses potes. Ni de revoir sa famille. Ni de l'attendre de se lever à 16h tous les samedis. Et dans mon rêve je me demandais quand même pourquoi j'étais revenue avec lui, un peu surprise d'en être arrivée à faire une marche arrière dans ma vie, ce qui n'est pas du tout mon genre. La sensation au réveil était mêlée de soulagement comique et de surprise. Je suis vraiment pas du genre à remettre le couvert avec mes exs, mais alors, vraiment vraiment pas. Le fait que j'ai marqué cette surprise dans mon propre rêve montre bien que c'est anormal. En même temps je suis assez contente d'avoir fait ce rêve, je trouve qu'il était plutôt sympathique. Parce que je me sentais en terrain conquis, parce que sexuellement ce type était le meilleur, et parce qu'il admettait que j'étais la meilleure (: J'ai cherché sur internet ce que "Rêver d'un ex" pouvait signifier. Mais encore
  6. Ah shit :( Triste nouvelle. Courage à toi pour la suite.
  7. Je suis revenue avant hier. Faut que je fasse un gros éditing, je pense notamment traiter plusieurs séries type Portraits, paysages, animaux, ect. Je pleure déjà devant la tache (:
  8. Enfonçons le clou, tous ensemble mes braves. "Internet et les nouvelles technologies ont un véritable impact sur les relations amoureuses, rapporte le site Popular Science à la suite de la parution récente d'un livre, Love in the Time of Algorithms (L’amour au temps des algorithmes) écrit par le journaliste Dan Slater (il en a fait une adaptation pour The Atlantic), qui fait le point sur la manière dont les nouvelles technologies, et notamment les sites de rencontres, influencent nos façons d'appréhender l'amour et les rencontres. Interviewé par Popular Science, l'auteur développe les changements principaux induits par l'intrusion du web dans les vies amoureuses. Avec les sites de rencontres, chacun s'attend à avoir une sélection importante de profils correspondants à ses critères, alors qu'en 1965, les premiers ordinateurs qui calculaient les compatibilités trouvaient au mieux six correspondances. Avec tout ce choix à disposition, on peut rencontrer également beaucoup plus de personnes et beaucoup plus vite qu'auparavant. Et si un rendez-vous se passe mal, il reste encore de nombreuses possibilités. De même, avec tous ces célibataires potentiels, nous sommes moins enclins à rester dans une relation qui ne nous satisfait pas complètement par crainte du célibat. Tout ceci change inexorablement nos capacités et nos façons de chercher l’amour. Dan Slater: "Les réseaux sociaux et les relations amoureuses font rarement bon ménage. Jalousie, espionnage tous les coups sont permis. Les réseaux sociaux sont devenus de nouveaux enjeux dans une relation amoureuse, et concilier les deux n'est pas toujours évident. Dans une étude réalisée entre l'Online Dating University et le site Internet AllFacebook, plusieurs aspects de Facebook peut impacter votre relation. Dans un certains sens, Facebook amplifie une partie des problèmes que peut rencontrer un couple. Jalousie, avec la possibilité de surveiller soirée et vie privée à volonté. Le statut d'une relation, quand faut-il officialiser sa relation sur Facebook et qu'est ce que cela signifie, par exemple, si votre partenaire reste célibataire sur son profil, qu'est ce que cela signifie ?. Et pour finir la paranoïa, le fait d'avoir accès aux posts de votre bien aimé, peut pousser les personnes à se poser trop de question et même tourner à la surveillance. Mais le plus gros problème que présente la présence d'un réseau social et l'augmentation de la méfiance et de la surveillance. Selon une étude réalisée par Yahoo ! Plus d'un Français sur cinq avoue avoir espionné son conjoint. Cette étude réalisée auprès de 1.037 personnes âgées de plus de 15 ans. Parmi ceux qui avouent pratiquer cette surveillance 15% assume une pratique régulière et 61% préfèrent consulter les comptes de leur conjoint en cachette. Cette pratique encourage la jalousie et la méfiance et est souvent cause de tensions entre les couples. La situation ne risque pas de s'améliorer avec le sortie d'une application Facebook permettant de voir ses amis à proximité grâce à la géolocalisation, ou même la possibilité d'utiliser le module Latitude qui permet de savoir à tout moment où se trouve les personnes avec qui vous êtes amis. Mais il n'y a pas que des aspects négatifs et les fonctions de chat et de partage de photos sont des fonctionnalités très prisées par les couples. Les réseaux sociaux sont aussi une manière de garder un lien avec son partenaire sans avoir besoin de le harceler au téléphone. Pour cela, des réseaux sociaux un peu spéciaux se sont développés. C'est le cas de Pair, réservé aux couple, le site Internet n'autorise qu'un seul ami dans votre réseau, votre partenaire. Vous pourrez ainsi tout partager, photos, vidéos et messages privés sans peur de vous tromper de destinataire ou d'afficher votre vie privée devant tout vos amis. Pair n'est pas le seul site dans le genre et d'autres exemples, comme Couple Street ou Coupliz, reprennent la même formule. Fini alors les post-it pour se laisser des petits mots, il est possible de créer son univers en couple à l'aide d'applications, de notifications et autres messages virtuels. Ces outils peuvent alors aussi bien simplifier les relations à distance que celles de tous les jours. Petit plus, avec l’intégration d'un calendrier, plus question d'oublier votre date anniversaire."En savoir plus : http://www.maxisciences.com/r%E9seau-social/relations-amoureuses-et-reseaux-sociaux-liaisons-dangereuses_art25240.html
  9. Le monde occidental, Ecce Homo. Tu oublies que ni toi ni moi ne sommes plus touchées par les guerres que par nos téléphones. En fait, je pense que tous les sociologues et tous les historiens seront capable de te le confirmer, maintenant ou plus tard. Si tu as des études sur le sujet pour appuyer tes convictions, j'serai ravie d'y voir une différence avec ton propre vécu.
  10. Postulat : "On surestime trop l'influence des réseaux sur les changements sociaux" & "la génération Tinder entretient de multiples relations jetables" Arguments : "Aucun sociologue ou historien ne dira que "la démocratisation du téléphone vers la fin du 19e siècle / début 20e a entraîné des bouleversements sociaux majeurs" Preuves : "Millennials have sex with fewer partners than their parents did" Ca, c'est un bel exemple de raccourci intellectuel.
  11. Si tu n'as rien à dire, tu peux aussi quitter le thread. Ce sera mieux que le spammer avec des provocations. Je te prie de le comprendre, et je te remercie qui plus est.
  12. Oui, voilà, reviens au sujet à présent. Merci beaucoup Ecce Homo, tu es bien aimable.
  13. Dit-il, français d'origine. Retour au sujet : Voici un article bien français http://www.konbini.com/fr/tendances-2/generation-y-choix-en-amour/ Je crois qu'il a glissé ces mots avec un zest de lassitude. Où aller... En Amazonie peut-être ?
  14. Les modérateurs voient tes modifications de serpent siffleur, Ecce Homo. Et personne n'est dupe de ta tendance malsaine à jouer la police de la pensée non plus. Reprends toi et essaye de respecter les gens avec qui tu débats en évitant les attaques personnelles et en cessant de critiquer les interventions des autres. Maintenant essaye de débattre comme l'adulte que tu es censée être et non avec cet esprit d'enfant capricieuse qui te caractérise dans tes mauvais jours ( étonnamment ceux où tu viens te défouler sur le dépotoir).
  15. C'est vrai qu'une lesbienne québecoise d'origine vietkong sait mieux qu'un français comment se comportent les français. Ferme donc ta crisse de gueule avec tes préjugés de merde, Ecce Homo. Picador parle de ses expériences, moi de ce que j'ai vu, Meonly également. Et toi ? Toi t'essayes encore une fois d'imposer ton point de vue de frustrée en nous faisant passer ça pour de la neutralité... car oui parce que si madame ne se sert pas de son vécu, elle se sert de quoi ? De sa connerie congénitale ? Décalisse esti.