Aller au contenu

1984

ÉcoModo retraité
  • Contenus

    7 275
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    149

1984 a gagné pour la dernière fois le 15 juin

1984 a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

7 243 Légendaire

2 abonnés

À propos de 1984

  • Rang
    Meagan
  • Date de naissance 1987-06-12

Informations

  • Sexe
    Féminin
  • Lieu
    Paris

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

28 103 visualisations du profil
  1. @Carlos Crasseux Sympa - Si on fait abstraction de la mono expressivité de la fille - mais j’attends ton vrai trip à la melancholia, enfant sauvage, et tout. Pousse ces filles à exprimer des émotions plus fortes !!! Sors les de leur zone de confort bordel. C’est ça qui va finir par te débloquer j’en suis sure. Fais leur prendre des poses plus torturées, plus complexes. Pour le stylisme essaye aussi de leur mettre des gros gilets en laine ou dans des matières organiques çà peut te changer de la lingerie ? Ou du moins créer cet aspect naturel dépouillé comme si Laura Ingals était sortie du lit à l’arrache avec deux trois frusques mal mises sur le dos. Peut être que tu ne veux pas voir ça mais justement il serait intéressant de définir mieux l’identité que tu cherches à donner à tes filles. — J’ai proposé à mes patrons de saison de gérer leur comm insta & fb. En moins de deux semaines j’ai produits tous ces visuels. Je songe très très sérieusement à developper ce type d’activité. Y a beaucoup de concepts store à bordeaux pour lesquels je pourrais travailler, mais je pense que je vais rester sur une cible « bar » en tout cas c’est un chouette présentoir. Je fais des photos « pinterest » de façon assez spontanée ça me fait plaisir. Ici c’est un glacier restau bistrot Vegan 100% bio. Et oui, mon été va pas être très très viandard ( j’ai pensé à toi @Ecce Homo, c’est un coup du destin) On a commencé avec 1 photo et voici le planning des posts sur l’application Preview ( qui est géniale car elle te propose une montagne de hashtags par mot clef)
  2. Je ne cherche pas à te convaincre du tout, mais au moins tout le monde se documente et j’adore ça :) Moi même ça me permet de faire des recherches et d’apprendre plein de choses. Merci à toi !
  3. @Brunette pas nette Je comprends ce que tu veux dire. En fait, quand je parle de mépris, j’y vais fort. Je dirais que c’est un mélange de fascination, de cynisme désabusé, de mélancolie de la vie qui nous fait observer ces gens avec ce regard mi doux mi amer, avec une forme d’envie pour leur innocente tendance à « suivre » les codes plutôt que de les inventer, à « singer » une valeur sans y être vraiment sensible, à devenir des clichés d’eux mêmes en somme simple et parfaite. Je ne me sens pas comme un juge des gens mais comme un témoin de la vie, seule et consciente ( je lache ma prose pour tes beaux yeux brunette) et c’est un fardeau de mélancolique. Reprenons l’exemple de la fille qui dit qu’elle veut des gros QI. Carlos l’a superbement bien exprimé; le QI c’est qu’un putain de chiffre. Tu peux te mettre avec un autiste à ce compte. Sur ma vie que cette fille n’ira jamais matcher avec un obèse sous prétexte qu’il est même « super intelligent ». C’est un comportement hypocrite et je déteste l’hypocrisie. Mais je lui pardonne; je ne fais que constater l’ironie de la vie au travers de ces gens. ( dans ma description tinder, j’avais mis que je cherchais un mec « beau et intelligent » ;))
  4. En fait, tout défaut implique une qualité et vice versa. Nous fonctionnons comme des piles énergétiques avec des polarités + et -.
  5. Je n’ai pas de réponse, parce que je ne m’intéresse vraiment qu’a l’expérimentation de l’analyse astro. Mais, il y a eu des réflexions sur le sujet et c’est SUPER INTÉRESSANT « La psychologie différentielle pose mal le problème de l’individu, en l’identifiant avec celui des différences individuelles… il est alors évident qu’il ne s’agit pas d’étudier le particulier en tant que tel, mais plutôt les variations vis-à-vis de l’universel. (Au contraire), qu’on accentue le caractère spécifique de l’historicité individuelle, ou l’unité et l’intégration du champ psychologique, dans les deux cas, n’est-ce-pas l’individualité dans son ensemble, et non dans quelque reliquat différentiel, qui est considérée ? Le personnologue est sensible à la fonction intégrative qu’est la personnalité, à ce qui la fait être non une somme, mais une totalité ; pour lui, la personnalité est histoire, jamais intégralement définie ni définitive, et il pense que le problème de la vie « personnelle » ne peut être résolu que dans une perspective évolutive… il tend à envisager les facteurs dynamiques de la conduite, les motivations, les complexes centraux, bref, l’aspect secret, non immédiatement saillant, de l’individualité. » lis ça c’est trop cool http://www.astroariana.com/Astrologie-et-personnalite.html
  6. Non, la base du féminisme c’est le combat égalitaire avec l’homme. Ce n’est pas la complainte du méchant mâle, mais la demande d’une égalité avec lui. j’en prends témoin la définition type Wikipedia ( souvenirs 💕 avec ma @Kennie) « Le féminisme est un ensemble de mouvements et d'idées politiques, philosophiques et sociales, qui partagent un but commun : définir, promouvoir et atteindre l'égalité politique, économique, culturelle, personnelle, sociale et juridique entre les femmes et les hommes. Le féminisme a donc pour objectif d'abolir, dans ces différents domaines, les inégalités homme-femme dont les femmes sont les principales victimes, et ainsi de promouvoir les droits des femmesdans la société civile et dans la vie privée. Si le terme « féminisme » ne prend son sens actuel qu'à la fin du xixe siècle, les idées de libération de la femme prennent leurs racines dans le siècle des Lumières et se réclament de mouvements plus anciens ou de combats menés dans d'autres contextes historiques. L’objectif principal de la première vague féministe est de réformer les institutions, de sorte que les hommes et les femmes deviennent égaux devant la loi : droit à l'éducation, droit au travail, droit à la maîtrise de leurs biens et droit de vote des femmesconstituent les revendications principales de cette période. Le mouvement féministe a produit une grande diversité d’analyses sociologiques et philosophiques. La deuxième vague féministe, qui intervient à la fin des années 1960 avec la naissance du Mouvement de libération des femmes (MLF) et du Women's Lib, a ainsi élaboré plusieurs concepts qui entendent rendre compte de la spécificité du rapport de domination exercé sur les femmes. C'est à cette période qu'est reformulé le concept de patriarcat, élaboré celui de sexisme et que l'accent est mis sur la sphère privée comme lieu privilégié de la domination masculine : le « privé est politique »[1]. » YOU KNOW NOTHING, W00T W00T
  7. « Les féministes » J’ai arrêté de lire à partir de là. Tu ne lis pas ce qu’on écrit, ce qui explique pourquoi tu parles constamment tout seul. Je t’explique une dernière fois : tu ne fais que critiquer un aspect du féminisme et tu généralises alors que tous les courants n’abordent pas les combats féministes de la même façon. Certains vont s’axer sur les autres cultures, sur la couleur de peau, sur la religion, le rang social, la gestion de la sexualité, la biologie, l’evolution... On peut rallier plusieurs courants et se sentir plus critiques sur d’autres. Il est impossible que tu sois contre le féminisme qui se voudrait en l’état être un combat pour l’égalité des droits et des devoirs dans la société entre les hommes et les femmes. Être non féministe c’est considérer qu’aucun combat, ni aucune idéologie derrière, n’a de sens au niveau du droit des femmes: je considère ça comme amoral. Car oui, les femmes dans le monde subissent encore des choses pour lesquelles il est important de prendre position. Ça vaut pour les hommes en général, et les enfants, et les animaux, et la terre. C’est comme être « contre la faim dans le monde » man, tu peux juste pas être contre. c’est pas compliqué à comprendre quand même. Tu ne peux tout simplement pas t’en prendre au « féministes » sans expliquer à quel courant tu t’en prends. Mais tu ne lis que les sources qui vont dans ton sens et tu es complètement indifférent au sujet lui même. Tu veux juste exprimer tes émotions comme un bébé têtu. Je n’en débattrais pas plus avec toi.
  8. Merci de ne pas cautionner l’attitude du gars faussement innocent -qui cherche seulement la marde sans vraiment se mouiller- en me demandant à moi de « me calmer ». @Goéland Tu es un concepteur, il te faut un réaliseur :) Peut-être que tu devrais trouver quelqu’un pour concrétiser ce que tu penses et qui profiterait de tes idées.
  9. Oui, c’est le même genre de pointe que d’habitude, et la même attitude innocente qui te fait me traiter de parano après. Perte de temps, tu l’as dit
  10. Être hypocrite ce n’est pas seulement sourire à quelqu’un qu’on déteste, c’est aussi agir de façon innocente alors qu’on a de mauvaises intentions. Quand vous attaquez entre les lignes mais que vous me traitez de parano, par exemple. Mais fourbe convient mieux en effet.
  11. Pour répondre simplement à ta question, pour voir comment quelqu’un réagit ( enfant ou parent ou n’importe) à l’influence de quelqu’un d’autres, on fait ce qu’on appelle une synastrie. C’est la comparaison de deux thèmes entre eux, les aspects aux planètes aux maisons et aux angles. Ensuite on fait un composite, c’est la moyenne des positions des thèmes. Ça donne le thème de la relation et c’est ça qui va vraiment révéler l’energie de la relation. On trouve toujours des points d’accroches forts dans les thèmes familiaux. Ensuite on peut comparer le composite à la synastrie et aux thèmes individuels. Et on peut livrer une analyse :) ça se fait beaucoup pour les couples.
  12. Je ne te connais pas irl donc je ne peux juger de rien. j’ai dit le pire parce que c’est celui que je me reproche le plus, sinon j’suis hyper têtue ( ORLY?). T’es pas obligé d’élire ton pire défaut. ce que tu annonces est une qualité, ahah. Être multitâche c’est vraiment pas un défaut. Être introvertie et réservée n’est pas un défaut ( sauf si tu culpabilises, et c’est intéressant d’en parler) Melancolique ? En fait c’est intéressant de voir ce qui nous semble négatif. Pour moi la mélancolie c’est génial, c’est créateur. Mais ça peut sembler être gênant pour d’autres.
  13. Et c’est là que j’aurai dû être parano je suppose ? Bien la preuve que c’est de la pure bullshit. Me traiter de parano c’est la seule façon que vous avez trouvé entre hypocrites pour m’insulter sans vous prendre un retour de bâton mérité. Bien tenté, mais ça ne marche pas. Vous pouvez donc mettre « hypocrite » dans votre liste, les deux.
  14. Je trouve qu’il y a pire que d’être paranoïaque. Être hypocrite ça me choque plus, c’est un peu comme si on citait la méchanceté. Je connais peu de gens qui s’admettent méchant ou hypocrite, en revanche beaucoup de paranoïaques ont tendance à l’admettre. Je connais pas mal de gens qui ont arrêté le pot en justifiant l’augmentation de délires paranoïaques. Jamais ressenti ce malaise.
×
×
  • Créer...