Aller au contenu

Vacpower™

Éboueur syndiqué
  • Contenus

    4 020
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    32

Vacpower™ a gagné pour la dernière fois le 2 avril

Vacpower™ a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

3 796 Légendaire

À propos de Vacpower™

Informations

  • Sexe
    Masculin

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

10 597 visualisations du profil
  1. Vacpower™

    Garderie ou s'occuper de ses enfants

    Faut dire, faut faire attention à deux choses quand on utilise ce genre d'exemples. 1. Si tes parents (adultes) étaient le genre d'individus à ne pas valoriser ces comportements violents, probablement que la raison pour laquelle rendu adulte tu agis comme eux, c'est parce que tu prends tes gènes d'eux. 2. Aussi, on a tendance à souvent voir ce qu'une personne est adulte comme la somme de ses expériences dans l'enfance. Comme si un adulte c'était un enfant avec 20 ans d'expérience de vie. Mais en fait quand t'es enfants t'es biologiquement différents et ya plein de chose de ta personnalité "biologique" qui sont juste pas placés encore. La raison pour laquelle adolescent tu vis tes émotions à 300% c'est pas parce que t'a pas appris à les contrôler encore, mais parce que biologiquement dans ton développement tu es à un moment où ton corps vit effectivement les émotions à 300%, et quand tu vas être adulte ça va se calmer parce que biologiquement tu vas changer (et pour certains ça change pas, probablement aussi pour des raisons biologiques).
  2. Vacpower™

    Garderie ou s'occuper de ses enfants

    Je vais répondre à l'envers. 3 - Je suis flabbergasté surtout par le fait que les parents ont très très peu d'influence (certaines études paraît que cet effet négligeable et presque zéro, au mieux on monte à 10% dans certaines autres) sur la personnalité d'un individu rendu adulte. Oui j'ai toujours été de ceux qui croyaient que la biologie jouait un rôle important, mais j'ai quand même jamais nié le fait que cette biologie interagit avec les expériences de vie comme ton milieu familial. 2 - Les chiffres que j'ai lancé je les ai fait de mémoire, et ça varie un peu d'étude en étude. En gros ce qu'il faut retenir, mettons on prend juste le cas de jumeaux identiques (même génétique), ils ont une corrélation de similitude de 0.5 (merci Esch pour ton post btw) au niveau de leurs traits de personnalité, mais l'affaire c'est que le taux est aussi 0.5 qu'ils ont été élevés dans la même famille ou dans des familles différentes (ils ont été adoptés et séparés). C'est le fait que deux jumeaux se ressemblent à 50% dans la même famille, et aussi à 50% dans des familles séparées. Ça dit que dans le fond le milieu familial a très très peu d'impact sur l'explication de cette ressemblance là. Ça dit que l'éducation des parents influence pratiquement pas le développement de l'enfants dans ce qu'il est comme individu (surtout rendu adulte, semble-t-il que oui les parents ont une influence sur un enfant de 10 ans, le problème c'est que rendu à 25 ans, cette influence semble pratiquement effacée.) En gros, si influence de l'environnement il y a, c'est définitivement pas une influence qui viendrait de l'environnement "partagée", c'est-à-dire que ça viendrait pas des facteurs environnementaux qui sont les mêmes quand tu es élevé dans la même famille que ton frère. Faque la personnalité et l'attitude des parents, le quartier, le milieu socio économique, même l'école, auraient un effet quasi négligeable au final (encore une fois, dès que les besoins de base sont comblés). Après ça (encore de mémoire, je reprend l'argument de Pinker), si on essais de placer sur 100% la somme de tout ce qui semble influencer l'individu, on trouverais que les gènes auraient au moins 50% d'influence sur la personnalité de l'individu. L'autre 50%, ce qu'on sait c'est que c'est définitivement pas l'environnement partagé. Pinker finit par expliquer que la biologie c'est pas juste les gènes (50%), mais que ya aussi pleins de facteurs biologiques qui entre dans le développement d'une personne qui sont pas reliés à la génétique strictement. Les hormones sont un exemples, mais aussi selon lui, juste des effets du hasard dans le développement du cerveau par exemple, ou une maladie à un moment donné, ou une expérience précise qui arrive à un moment ben précis du développement qui va produire un effet sur la personne qu'on peut juste pas prévoir. En gros, plein d'interactions biologiques internes (hormones, etc.) et probablement des interactions biologie/environnement qui sont pas mesurables ou contrôlables (donc on exclus les facteurs classique comme le milieu socio économique, les parents, les méthodes pédagogiques, etc., parce que si c'était le cas justement on aurait pas 0.5 de similitude chez des jumeaux identiques qu'ils soient dans le même environnement ou dans des environnements complètements différents) 1 - Oui là tu me pose une bonne question. Ce que je me souviens c'est qu'il préfère les études psychologiques où des observateurs mesurent le comportement des individus. (par opposition à des études où on demande aux gens des questions). Ce que je sais cependant c'est que ces résultats là semblent être pas mal constant sur plusieurs études, en gros la phrase que j'entends souvent dans ces discussions là c'est "sur à peu près tous les aspects d'un individu qu'on peut mesurer on arrive à des résultats similaires".
  3. Vacpower™

    Garderie ou s'occuper de ses enfants

    Ce sujet me fait penser, j'ai lu cet hiver "The Blank Slate" (2002) du psychologue Steven Pinker, où il recueille une tonne d'évidences empiriques pour démontrer que l'idée que l'humain soit une page blanche sans "nature déterminée" est une absurdité. Tout ça pour dire, un chapitre vraiment intéressant s'intéresse spécifiquement aux enfants et à l'éducation. Il attaque la notion que les enfants sont des éponges qui sont influencés par chaque actions et décisions de leurs parents. Et bon, je vous épargne les détails, mais en gros, les études empiriques montrent assez clairement que les parents ont presque aucune influence sur le développement des enfants. Plus exactement, on observe une corrélation qui tend vers 0 entre le fait d'être élevés par des parents X et le fait que l'enfants à l'âge adulte a les caractéristiques Y. Sur à peu près tout ce qu'on peut mesurer objectivement en psychologie sur un individu, on observe que par exemple des frères/soeurs ont tendance à se ressembler rendu à l'âge adulte (mettons à 40%, là j'invente un chiffre pour l'explication). Un taux de ressemblance similaire s'observe avec des jumeaux non identiques (donc disons aussi 40%). Un taux plus élevé s'observe chez les jumeaux identiques avec le même code génétique (disons 60%). Historiquement les chercheurs ont eu tendances à tirer la conclusion que cette ressemblance statistique là était dû logiquement au fait d'avoir été élevé par les mêmes parents, dans la même maison, avec les mêmes valeurs, le même milieu socio économique, la même stimulation intellectuelle, etc. L'hypothèse fait du sens a prime abord. Cependant, ce qui m'a jeté par terre je dois l'avouer (j'ai pas arrêté d'y penser pendant une bonne semaine), c'est le fait que tout ça est démonté par toutes les études similaires qui ajoutent le fait de comparer avec des enfants adoptés. En gros, des frères et soeurs élevés par les mêmes parents se ressemblent à 40% ... et des frères et soeurs qui sont adoptés dans des familles différentes et élevés par des parents complètements différents, rendu adultes ils se ressemblent ... à 40% aussi ! Même chose pour les jumeaux non identiques et les jumeaux identiques. En gros le fait d'être élevés avec d'autres parents, peut importe leurs valeurs, leur niveau de scolarité, leurs traits de personnalités, le fait d'être mono parental ou d'être homosexuels ou peu importe s'ils ont envoyés ou pas l'enfants à la garderie, ce changement majeur là dans la vie de l'enfant fait pratiquement pas bouger "l'aiguille" de la personnalité rendu adulte ! (et là bon, au final on parlerait que la génétique jouerais un bon 50%, l'autre 50% serait une combinaison de facteurs biologiques non reliés à la génétique, comme des fluctuations hormonales pis un paquets d'évènements du genre, combiné avec une certaine influence de la société mais dans un sens large (le fait d'être dans un quartier riche ou pauvre a pas l'air d'avoir une grosse influence). (bémol : ces études là utilisent des parents issus de pleins de milieu différents et de personnalités différentes, mais ya toujours un seuil minimum. C'est à dire que le fait d'être mal nourris ou battu physiquement, ou des parents très très dysfonctionnels a surement une influence. Mais dès que tu comble les besoins de base d'un enfants, tu as pratiquement pas d'influence sur sa personnalité future (et toutes les choses qui y sont corrélés).) Bref, ce sujet là m'a fait penser à tout ça, parce que le post original a l'air de vouloir sous entendre que les enfants à la garderies ça serait "malsain" pour le développement de l'enfant. Mais ben honnêtement je pense qu'en bout de ligne ça a pas vraiment d'impact sur le développement de l'enfant. D'autre part, je reprends l'argument de Pinker dans son livre, qui conclus que dans le fond des parents présents qui ont une belle relation avec leurs enfants, c'est surtout bon pour la relation en tant que telle. C'est-à-dire que tu le fais pour justement avoir une belle relation avec eux, mais pas parce que t'es en train de forger son identité pour le reste de ses jours. --- Tout ça pour dire : fait ce qui est le mieux pour les parents et ce qui correspond à ce que tu as envie d'avoir comme relation avec ton enfant. Mais fait le pas parce que c'est "naturel" d'être élevé par ses parents ou pas.
  4. Vacpower™

    Le trouble du déficit de l'attention

    Je dépose ça ici : https://mobile.nytimes.com/2013/04/28/opinion/sunday/diagnosing-the-wrong-deficit.html?emc=eta1 —— Je dirais qu’au moins une partie de « l’épidémie » de TDAH s’explique probablement par des troubles du sommeil non diagnostiqués. Exemple, faire de l’apnée du sommeil. Tu dors TOUJOURS mal, tu atteint difficilement le sommeil profond réparateur. Éventuellement tu en viens à t’habituer mais au quotidien tu as de la misère à te concentrer... en fait au quotidien tu as pas mal tous les symptômes du TDA-H. Personnellement le fait d’avoir découvert et être traité pour mon apnée du sommeil a changé ma vie et a « corrigé » certains traits de ma personnalité qui font que je pensais un peu à l’époque que j’avais peut être des caractéristiques TDAH. Évidemment je prétend pas que le TDAH existe pas et que tout est trouble de sommeil (quoi qu’il pourrait avoir un lien avec les enfants qui ont des troubles de sommeils très jeunes qui développent des séquelles à vie qui s’apparentent beaucoup au TDAH), mais qu’une partie des gens qui sont diagnostiqués ont probablement le « mauvais » diagnostique.
  5. Vacpower™

    Les montres

  6. Vacpower™

    Test de coordonnées politique

    Ouais, John Rawls est hyper important dans la philosophie politique anglo-saxonne. Il est probablement une des raisons pourquoi pour les américains les gauchistes sont des "liberals". Dans la tradition française il est clairement pas connu. Et c'est probablement la raison pour laquelle dans le monde francophones beaucoup de gens ont de la difficulté à imaginer qu'être libéral ça peut être autre chose que la droite. Je sais qu'Emmanuel Macron se dit influencé par la théorie de Rawls, et en France, même pour certains gens plutôt "lettrés" ça leur disait rien.
  7. Vacpower™

    Test de coordonnées politique

    Je dirais plus (-9, -7) environs. Son argument est purement sur des bases libérales et pas communautariennes, et au plan économique son argument va très clairement vers une grande responsabilité des plus "fortunés" envers les "moins fortunés" et donc un État providence fort.
  8. Vacpower™

    Test de coordonnées politique

    J'ai fait le test au complet et voici ce que le site m'a donné comme résultat :
  9. Vacpower™

    Êtes-vous tannés de Facebook ?

    Vite comme ça, j'imagine que c'est relié à Windows qui a plein de setting "par défaut" qui fait que ton micro est toujours activé pour "écouter tes demandes à Cortana®" et qui vont aussi dans plein de trucs relié aux publicités. Tout ça se désactive, mais j'imagine que la plupart des gens ne le font pas, et honnêtement c'est moralement très très très douteux comme pratique (même si c'est pas par défaut, les gens comprennent pas toujours bien ce que ça veut dire). Quand j'aurai du temps je vais essayer ça sur mon PC. Ça dépend, si t'a un iPhone c'est pas supposé. iOS permet pas à une App d'accéder au micro sans la permission explicite, et pour accéder au microphone une App doit passer par un API de Apple qui fait que lorsque ça "écoute/enregistre", la barre en haut devient rouge (ce qui est super évident). La question que je me pose c'est s'il existe un bogue pour contourner "la barre rouge" de la part d'un développeur mal intentionné. Mais à la base, si une App n'a pas l'accès au microphone dans les paramètres (et ça doit passer par l'usager), elle ne peut rien enregistrer. Pour Android, considérant que les applications sont pas autant encadrées, c'est probablement plus risqué qu'une chose comme ça arrive. Mais Android est quand même conçu pour qu'un usager ait à donner sa permission. Cependant, dans ce cas ci, ceux qui auraient intérêt à utiliser ces données c'est les mêmes qui font le OS, donc ce qui est vrai pour les applications tierces sous Android ne l'est pas nécessairement pour Google.
  10. Vacpower™

    Incel

    Si je me fie à ça : https://www.blogto.com/city/2018/04/incel-rebellion-alek-minassian-facebook-toronto/ Semblerait que Facebook Canada aurait confirmé que ce post venait effectivement du "vrai" account de Alek Minassian. Est-ce que sont compte a été piraté après la tragédie pour afficher ça? C'est "possible". Mais à la base ça ne serait pas simplement un gars de 4chan qui aurait créé cette nouvelle là.
  11. Vacpower™

    Incel

    Ton message m'a fait penser à ça que j'ai vu passer sur Twitter hier (dans une discussion sur les "incel" et le gars de Toronto) Je dirais que c'est une conséquence directe de l'idéologie inspiré du marxisme qui applique la grille des "luttes de classes" à tous les enjeux de société. Quand tu crois que le sexisme ne peut se comprendre que comme "domination des hommes sur les femmes", ça sous-entend que toute forme de discrimination inverse, où un homme serait victime, est nécessairement impossible. Les cas qui ne correspondent pas à la grille d'analyse sont automatiquement rejetés, au lieu de servir à montrer les limites de la grille d'analyse. On devient incapable de reconnaître qu'à l'échelle individuelle, certains hommes ont des problèmes et sont parfois même sont bien moins privilégiés que des femmes à plein de niveaux.
  12. Vacpower™

    Vos messages / Votre évolution

    Après vérification, j'ai toujours été un membre de qualité.
  13. Vacpower™

    Les cheveux bleus et le féminisme

    Le fait qu'on soit hétérosexuel ou homosexuel est clairement biologique et non pas un acquis culturel/environnemental. Donc de ce fait là, le fait que certaines choses nous font de l'effet ou pas, est clairement biologique. Au niveau du poil, qu'est-ce qui est différents naturellement chez les hommes et les femmes ? Les femmes en ont moins, les hommes en ont plus. Donc facile d'imaginer que la biologie tend à nous faire associer "peu de poil" comme particulièrement féminin et "plus de poil" comme masculin. Après, comme société on décide d'aller à la version totale du "peu de poil", soit le rasage intégral. C'est comme le côté "peu de poil" typiquement féminin mais x10, qui surement nous attire pas mal parce qu'au départ on associe naturellement féminité et le fait d'avoir "peu de poil". Autre facteur à considérer, les femmes ont longtemps été choisies comme partenaires à un très jeune âge. Pas non plus difficile d'imaginer qu'à force de choisir des femmes quand elles ont 11-12 ans que l'animal qu'est l'humain finisse par développer un goût pour ce petit look "jeune pas de poil" là.
  14. Vacpower™

    Les cheveux bleus et le féminisme

    J'ai tendance à voir la culture comme ayant généralement tendance à vouloir "solidifier et amplifier" ce qui est déjà là comme différence dans la biologie. Et ensuite biologiquement on est "attiré" par cette version "amplifié" des petits éléments qui nous attirent déjà. Les hommes sont biologiquement un peu plus "carré" et "large" que les femmes, la mode (celle moderne qui sert à séduire) va avoir tendance à amplifier ce côté là, du linge droit avec des épaules angulaires et droites. Les femmes sont biologiquement un peu plus petite et plus "curvy", la mode va chercher à amplifier ce côté là, des vêtements tout en courbes et en délicatesse. Le poil c'est probablement la même chose : les femmes sont moins poilus que les hommes naturellement "overall". Donc la mode va avoir tendance à vouloir amplifier ça en allant "all in" sur le rasoir pour les femmes. Les gars, le poil est clairement une caractéristique plus "masculine" (les gars sont biologiquement plus poilu), on va avoir tendance à l'accepter et même le "sculpter" pour le mettre en valeur.
  15. Vacpower™

    Les cheveux bleus et le féminisme

×