Aller au contenu

Vacpower™

Éboueur syndiqué
  • Contenus

    4 087
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    43

Tout ce qui a été posté par Vacpower™

  1. Ouais crime, pauvres étudiants qu'on essais pas de comprendre et qu'on accuse d'être "anti-raison" ! https://thefulcrum.ca/opinions/editorial-dont-say-the-n-word-if-youre-not-black/
  2. Oui, mais la "progressivation" des générations subséquente existe parce qu'ils sont très minoritaires dans la société Québecoise (ou Canadienne). Mais par définition si un jour (et je répète, je ne pense pas que c'est proche d'arriver, et je ne dit pas que ça va arriver un jour) il y avait un nombre très importants de musulmans dans notre société, ce changement au fil des générations n'arriverait plus nécessairement. Mais bon, en 2016 au Royaume-Uni, un sondage (réalisé par une firme professionnelle et dans les règles de l'art) a obtenu le résultat que 52% des gens s'identifiants comme mu
  3. Bah c'est vraiment des parodies conservatrices caves. Cependant, faut pas non plus fermer les yeux sur les critiques légitimes qu'on peut faire envers l'Islam au nom d'une apologie de la diversité et la "tolérance à l'autre". La réalité c'est qu'il est possible de faire une lecture tolérante et "progressiste" de l'Islam, mais c'est aussi valide que la lecture conservatrice et aussi parfois violente que d'autres groupes en font. Comme société on a le droit de prendre position et d'affirmer par exemple que le fait d'enseigner (et souvent imposer) le voile aux femmes islamiques est une
  4. Paraît aussi que Platon aussi se questionnait sur son genre et a écrit l'allégorie de la caverne pour illustrer la transition d'homme à femme.
  5. Faut dire, j'ai l'impression qu'on mélange plusieurs contextes. "Mal porter un masque" (genre pas le laver, se mettre la main au visage pour l'ajuster) c'est clairement dangereux dans le contexte où tu soigne une personne malade de la Covid, ou tu es dans la même maison. Parce que dans ce genre de contexte tu porte le masque pour te protéger toi. Mais dans le contexte d'une épicerie c'est plus un masque qui sert à parce que tu protège les autres et les autres te protègent. Dans le sens que dans le contexte de soin, l'idée c'est qu'il y aura très surement des virus contagieux dans l'air (p
  6. Pendant ce temps là les femmes capotent sur 365 Days sur Netflix.
  7. Selon moi cette façon de penser représente une des erreur fréquente faite par les féministes, soit de penser qu'une fille qui s'arrange, qui aime être belle, qui aime se faire voir, ne serait pas "elle-même", et que les filles qui sortiraient du moule seraient plus "authentique". En fait, c'est une façon de penser fréquente chez les gens un peu marginaux et militant qui s'applique pas juste au contexte du féminisme. Règle générale on voit les marginaux comme des gens plus vrais, et les gens qui ont une vie plate et ordinaire comme des gens qui sont juste "brainwashé par la culture de la c
  8. En fait l'article en question traite surtout de la testostérone et son effet direct quand il y a des variations. Mais il ne traite pas vraiment des effets permanent que les hormones comme la testostérone ont sur le cerveau durant son développement. Un foetus et un jeune enfant qui produit plus de testostérone va avoir des effets permanent sur le cerveau, même si les niveaux diminuent rapidement dans le développement. Donc ce qu'on mesure à un moment X à l'âge adulte n'aura pas nécessairement d'impact. Extrait de The Blank Slate de S. Pinker : Je met en pièce jointe le chapitre au
  9. Premier paragraphe : Je n'ai aucune idée où tu prends ton "l'état actuel de la science bla bla bla". C'est juste tellement faux. J'ai aucune idée de quel "spécialiste" aurait bien pus t'enseigner ça sérieusement. Voir par exemple : http://more-minerals.blogspot.com/2016/02/steven-pinker-heritability-of-violence.html (un extrait de Steven Pinker The Better Angels of our Nature) Aussi, d'un point de vue évolutionnaire c'est pratiquement impossible qu'une forme de propension à la violence n'ait pas une dimension biologique. Juste dans le règne animal c'est très clair qu'on va retrouver
  10. Non le problème c'est que tu crois que la culture n'est pas non plus lié à la génétique. Parce que mon point c'est pas que la génétique influence les traits "physiques" de l'être humain. La génétique (et la biologie en général) influence aussi considérablement le cerveau et donc ce que les humains pensent, perçoivent, leurs émotions face aux choses, etc. Ce qui évidemment va modeler la culture. Si dans toutes les sociétés, sans exception, ce sont les hommes qui sont les plus violents et qui commettent le plus de crimes, c'est pas juste un hasard de l'histoire qui fait que les culture
  11. Ok, ça c'est un argument que je ne suis plus capable de voir. On l'entend souvent : "C'est des questions de sciences humaines, des disciplines qui ont des méthodes distinctes des sciences naturelles !" ou encore le classique philo : "On ne peut pas tirer le devoir de l'être ! Donc on ne peut pas répondre à une question éthique avec une simple description des choses (la science)". Et là on utilise cet argument comme un raison d'ignorer la science. Mais oui les sciences humaines sont des disciplines autonomes. Mais aucune discipline ne peut faire abstraction de ce que les données
  12. En fait c'est surtout que les colonisateurs ont repris le bout de Locke qui faisait leur affaire, comme quoi la "loi naturelle" dicte que la la propriété privée est naturelle et est l'extension de la propriété de soi par le travail (Tu deviens propriétaire du fruit de ton travail. Et une terre qui n'a jamais été travaillée en théorie appartient à personne), mais ils ont oublié le bout où pour Locke la "loi naturelle" dicte aussi que tu dois partager tes surplus avec ceux qui en ont besoin, parce que ton droit de propriété ne peut pas venir se faire au dépend du droit à la vie, à la sécurité, à
  13. Un bon blog post clair et pas très long sur la question : Why are Conservatives Less likely to Attribute Individual Differences to Genetics? En réalité les conservateur sont principalement des défenseurs du libre-arbitre et refusent le déterminisme en général, qu'il soit environnemental ou biologique, à part pour l'homosexualité, là les conservateurs sont clairement dans le déterminisme environnemental (D'où les thérapie de conversion). Les progressistes eux font pas mal du "cherry picking" dépendamment de ce qui fait leur affaire. Être homosexuel ou être "drug addict", c'est clairem
  14. Ok, tu fais exactement ce que la "nouvelle gauche" fait et qui est selon moi un des gros problème en politique en ce moment. Elle tente de convaincre tout le monde que si tu n'a pas la même vision des "luttes de classe" et de "tout se passe à l'échelle collective dans l'analyse politique", alors tu es nécessairement conservateur. Mais ça c'est de la grosse bullshit. Personne a besoin de penser en "collectif" pour penser à l'égalité des chances, un système d'éducation de qualité et accessible, un filet social, des soins de santé universels, des programmes d'aides aux victimes d'actes crimi
  15. Selon moi, être une « victime » c’est une propriété associée à un individu et pas un groupe. Et les concepts liés comme la justice, la responsabilité et la réparation aussi. — Exemple, si on admettait, hypothétiquement, que la raison pourquoi le métier d’enseignant au primaire est map payé parce que c’est un métier traditionnellement occupé par des femmes. Est-ce qu’un homme qui a le même salaire qu’elle parce qu’il a décidé d’être enseignant au primaire est aussi une victime de ça ? Est-ce qu’une femme qui fait un bien meilleur salaire parce qu’elle a décidé de devenir
  16. --- Pour répondre à ton deuxième point sur Catherine Dorion, je n'y crois pas une seconde que ça puisse mener à autre chose que de la censure. Quand tu crois qu'un type de pornographie est activement nuisible et dangereux, la solution c'est pas de pousser de la pornographie féministe, d'autant plus que c'est impossible qu'aucune mesure du type "incitative" fasse un jour une "marque" dans le marché. Les seules options qui font moindrement du sens quand tu crois ce qu'elle croit c'est des mesures qui vont censurer directement ou indirectement la pornographie.
  17. Pour ton premier point, la réponse m'apparaît tellement évidente que je ne pensais pas que ça devait être mentionné. Quand une femme subit une agression sexuelle, il y a une victime. Quand une femme choisi d'être infirmière au lieu d'être technicienne informatique, il n'y a pas de victime. ... et encore pire, la solution de la discrimination positive crée des victimes. --- D'ailleurs, anecdote, j'en ai été témoins directement, il y a deux ans, j'étais sur un comité de sélection. On passait trois candidats pour des remplacements. Sur les trois, on a jugé que deux étaient adé
  18. Le vrai problème c'est qu'on parle pas d'un cas particulier, donc là d'un côté on peut soit créer un exemple où c'est évident que le gars a abusé, ou encore une situation où le gars était bien intentionné mais où la situation a mal été interprété par la fille. Mais c'est clair que dans la façon que les "violences sexuelles" sont définis dans certains milieux et même dans certaines études, on classifie comme "violence sexuelles" des situations qui peuvent être clairement plus du malentendu. Exemple, l'enquête "ESSIMU" (https://chairevssmes.uqam.ca/wp-content/uploads/sites/124/Rapport-
  19. Je n'ai jamais été contre le fait d'employer des "moyens sociaux", j'en ai contre utiliser certains "moyens sociaux" qui sont juste pas vraiment cohérent avec ce qui est, selon moi, la véritable cause du problème. Exemple simple. Cet après-midi Catherine Dorion fait un gros rant sur Facebook pour expliquer (si je résume l'essentiel) que la pornographie est ce qui produit les violences sexuelles dans la société. C'est le classique "culture du viol", et la pornographie qui représente souvent des situations "inégalitaires" serait une des cause qui expliquerait pourquoi les hommes objectifien
  20. Pour la partie en gras, c'est pas du "victim blaming" que de juste faire en sorte que les femmes comprennent mieux les hommes. Pour ce qui est des moeurs, le problème c'est que le discours militant actuel de la "culture du viol" sous entend que naturellement ni les hommes ni les femmes auraient ces envies là d'imposer leurs désirs sexuels sur un autre partenaire. Ou que naturellement ni les hommes ni les femmes aurait ces pulsions sexuelles où elles voient leur partenaire comme un objet de désir et non pas comme une personne à part entière. Et que dans le fond c'est l'effet de tous les p
  21. En fait je faisais surtout référence au fait que dans la lettre il est mentionné plusieurs cas où on sous-entend que "l'accusé" a contacté et tenté de laver son nom, avec des captures d'écran, ou des proches de la personne, etc. Donc on pourrait voir si ça correspond ou pas à la réalité. Du moins ça ajouterais de la force pas mal au témoignage. Pour ce qui est de ton commentaire. Je suis partiellement d'accord. Mais là j'ai trop d'angles que je pourrais approcher. (fait genre 1h30 que j'écris et j'efface en disant à moi-même "je rentre pas là dedans ..." Mais sur le point de "ressent
  22. Exemple : "Manuel Dos Santos milieu de la Kizomba, DJ, professeur et promoteur. (Le cas de Dos Santos n’est pas facile à traiter, nous avons reçu un témoignage qui semble vrai, mais nous avons aussi reçu des captures d’écran de gens du milieu de la Kizomba discréditant la victime. Ces captures d’écran démontraient que la personne qui nous a envoyé le témoignage mentionnait vouloir aller à la police pour l’accuser faussement d’agression sexuelle, les témoignages sont toujours sur la page." Techniquement, ça implique là dedans que des personnes pourraient corroborer ce qui est dit dan
  23. Honnêtement, je sais pas. Beaucoup de gens pointent les fautes, le féminin pas constant et la façon maladroite que tout ça est écrit pour décrédibiliser la lettre. C'est vrai que si ton but c'est d'envoyer une lettre aux médias, tu t'applique plus que ça (quoi que c'est inégal, t'a des bouts plus propres et d'autres moins). Cependant, c'est un raisonnement qui est aussi vrai dans les deux hypothèses, que ce soit vraiment une "insider" ou bien quelqu'un qui veut brasser de la marde en inventant une lettre, tu aurais intérêt à rendre ça plus crédible par une meilleure écriture.
  24. Développement majeur dans toute ces histoires là. Une lettre "anonyme" d'une ancienne membre du groupe Hyènes en jupons annonce les raisons qui l'ont poussé à quitter le groupe, et dévoile les faux témoignages, les changements faits au témoignage, l'agenda politique du groupe contre les hommes. Bref, c'est délicieux. Encore plus délicieux, c'est l'ironie du fait qu'elles peuvent pas dire "on ne peut pas se fier à un témoignage anonyme !" Personnellement, le genre d'idéologie et d'argument qu'on y trouve, ça fitte pas mal avec des arguments de féministes radicales néo-marxiste en gu
  25. ...faque c'est ça là. Je comprends que ya des tonnes de gens qui sont pas d'accord avec moi. ...
×
×
  • Créer...