Aller au contenu

Goéland

Éboueur syndiqué
  • Contenus

    1 654
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    51

Goéland a gagné pour la dernière fois le 4 mars

Goéland a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

2 365 Exemplaire

À propos de Goéland

Informations

  • Sexe
    Non défini

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

6 818 visualisations du profil
  1. Oui, pour dormir, je l'ai essayé et ça fonctionne bien, mais c'est effectivement trop cher. C'est fou de constater que finalement internet (parmi tant d'autres facteurs) contribue à l'isolement social des gens. Et ça, y'a pas une pilule au monde qui peut guérir La solitude chronique que ça engendre. C'est à se demander pourquoi on n'en parle pas plus quand il s'agit d'hygiène de vie. J'y pensais tantôt et c'est pas mal le sentiment le plus destructeur que je vis en ce moment, et c'est probablement ça qui accentue le plus mes problèmes de santé mentale (perte d'estime, sentiment d'imposture et de honte, anxiété généralisée, interprétation négative des interactions, manque de concentration, de motivation, etc.) et physique (moins grande endurance, battements cardiaques élevés, inflammation, etc.). @Esch Same. Au mieux, je crois que les deux sont possibles en alternance mais ça demande de bien compartimenter chacun afin d'en profiter, et ça peut devenir étourdissant, je trouve.
  2. Le gouvernement a mis en marche il y a quelques années un programme de remboursement de pompe à insuline bidule à vie pour les mineurs et par chance, j'avais 17 ans quand ça a commencé. C'est vraiment mieux que les injections, beaucoup plus flexible. Par contre, j'ai pas encore le glucomètre qui me permet de "scanner" mes variations glycémiques mais on m'a dit que ça pourrait bientôt être couvert par la RAMQ. Ça devient franchement plus facile avec le temps, même si ces bidules ressemblent encore à des pagettes. Et ouais, faut toujours avoir de la bouffe (et beaucoup) sur soi. J'ai déjà eu besoin de plus de 100g de glucides pour compenser des efforts physiques, et ce, après avoir arrêté les injections de mon bidule. Mais bon, peut-être que mon pancréas fonctionne encore un tout petit peu. Ah et j'me demande, est-ce que t'as d'autres observations à nous partager à propos de tes cohortes d'hyperactifs/inattentifs? Ça m'intéresse.
  3. Non, pas assez. Mais même quand j'en faisais beaucoup, ma concentration était nulle à chier à cause des hypo- et hyperglycémies diffiles à prévoir (diabète type 1). Pour éviter de tomber dans un cercle vicieux où le dérèglement des glycémies et le tdah se renforcent mutuellement, j'ai besoin d'une médication de base. Le truc le plus efficace que j'ai trouvé pour booster la concentration et qui ne nécessite pas de planification au niveau diabète, c'est la douche froide. Mais reste que tu as entièrement raison et que plus de sport intense me ferait un grand bien, et même si ma concentration reste médiocre, c'est très bon pour l'humeur et la santé physique. Là, j'me suis trouvé un partenaire de tennis pour l'été.
  4. Je pense que ça prend quelques jours pour acclimater son cerveau à des changements de substance. À part le brouillard mental, t'as eu d'autres effets négatifs qui t'ont poussé à revenir au vyvanse? En tout cas. Le brouillard devrait se dissiper d'ici quelques jours selon moi. C'est dommage que tu ne puisses pas retrouver ta créativité. Penses-tu qu'elle est en partie causée par les caractéristiques du tdah, et penses-tu qu'il y a une façon d'atteindre et la créativité et la concentration optimales en même temps? Moé 'ssi j'suis tanné de me noyer dans mon corps. Ces temps-ci, le trintellix me donne des grosses nausées et des étourdissements et je n'arrête pas de faire des rêves fuckés en baignant dans mes sueurs nocturnes. C'est pénible, mais en même temps, j'fais plus de syncopes quand le téléphone sonne ou quand quelqu'un me dévisage dans la rue, et au moins, contrairement aux autres antidépresseurs, il ne m'empêche pas de bander de de venir.
  5. C'est bon, on a compris le pattern. 1984 dit quelque chose. Sikaneba débarque pour lancer une attaque personnelle (passive-agressive), la plèbe applaudit. 1984 réagit 2 fois plus fort. Sika joue l'innocente qui s'est mal fait comprendre pour nous faire croire que 1984 est en plein délire de persécution. La roue s'active. Bla-bla-bla, je m'ennuie.
  6. Elle ne m'a pas répondu non plus. Surprenant, n'est-ce pas?
  7. Oui, ce serait plus terre à terre (pun) de faire un dep en horticulture. J'pourrais avoir fini dans 367 jours avec un programme intensif, imagine. Il y a encore des places pour le 9 août à certains endroits. @Kennie J'ai quasiment fini mes sciences humaines au cégep, mais ça vaut plus la peine de les terminer. Par curiosité, toi Kennie tu t'es "placée" dans ta vie?
  8. Elle a préféré ignorer ton message parce que ça aurait provoqué une trop grande réaction de joie, perturbant ainsi son équilibre émotionnel précaire d'HP? (autre défaut pour moi : être un rat.)
  9. C'est sur qu'on aime s'imaginer que tout ça ne pourrait être qu'une simulation provenant d'un cerveau-ordinateur amoral mais ça me semble improbable que Daleko soit psychopathe ou sociopathe. Elle a plutôt construit un faux self, comme elle le suggère en regrettant sa perte de spontanéité et en mentionnant qu'elle n'a pas toujours été arriviste et manipulatrice. Aussi, elle prend soin de ne pas faire du mal aux autres dans ses manipulations. On pourrait se questionner si c'est parce qu'elle a compris logiquement que ça aidait à son image ou si elle le fait par empathie. Vu les indices, je pense que c'est de l'empathie. D'ailleurs, l'empathie peut être un excellent outil de manipulation et de contrôle puisqu'il donne en instantané des informations que la logique mettrait du temps à trouver, à moins d'avoir un super brain capable de calculer rapidement les dynamiques sociales sans avoir besoin de les ressentir.
  10. Tu dis ça parce que t'en a jamais eu. C'est l'amour ces bêtes-là!
  11. Je ne sais pas quel chemin prendre: d'un côté, j'ai entrepris les démarches pour m'inscrire à l'université, puis j'ai été accepté pour faire un bac en sociologie et en anthropologie cet automne. Ce sont des domaines pour lesquels j'ai de l'intérêt mais en même temps, je ne me sens pas particulièrement à l'aise avec les métiers qui en découlent. Mais bon, après réflexion, mon choix s'est arrêté sur la sociologie. Je songe à m'inscrire au certificat au lieu du bac, question de rendre cet objectif plus atteignable et mentalement supportable. De l'autre côté, je songe à abandonner toute prétention universitaire et me diriger dans un programme d'horticuture, soit un DEP (moins en phase avec mes idées écolos mais court) et un DEC (plus en phase avec mes idées mais plus long), tout ça dans le but final de vivre du travail autonome, en exploitant une terre et/ou en étant consultant. Considérant mes expériences passées, je sais que j'ai de la difficulté à persévérer dans une seule branche, j'ai peur de reproduire les mêmes erreurs de parcours. Mettons que ma santé mentale est pas tip-top et je redoute l'autosabotage (ces doutes-mêmes me sabotent lol). J'ai mis la puce à l'oreille de toute cette brigade de professionnels de la santé qui me suivent depuis quelques temps, mais probablement que je devrais touiller tout ça avec l'aide d'un conseiller en orientation au lieu de tergiverser ici. Il y a aussi cette dimension financière qui influence mes choix. Évidemment, c'est pas juste faire ce que je veux qui compte, c'est aussi faire quelque chose qui me permette de payer mes shits et me faire un fond de retraite un jour. La raison principale pourquoi je ne plonge pas tête première dans de longues études universitaires. (J'suis vraiment tout le temps constamment éperdument perdu anyway.)
  12. J'ai été subjugué par ce film mystique de Tarkovsky : Oh boy. Y'était temps que je le découvre, lui.
  13. Concernant Chernobyl, j'ai mal dormi deux nuits d'affilée à cause de cette perle. C'est juste assez romancé, et à la fin on fait état des faits historiques concernant la tragédie et les différents protagonistes. Ça m'a fait pleurer pendant un bon 30 minutes.
  14. J'apprécie ton sens critique soudain. Tu devrais le mettre en pratique plus souvent, par exemple quand tu te relis. J'dis ça de même.
×
×
  • Créer...