Aller au contenu

Goéland

Éboueur syndiqué
  • Contenus

    1 838
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    56

Goéland a gagné pour la dernière fois le 7 juillet

Goéland a eu le contenu le plus aimé !

Réputation

2 697 Exemplaire

À propos de Goéland

  • Date de naissance 1995-07-25

Informations

  • Sexe
    Masculin

Mes derniers visiteurs (fouineurs)

7 619 visualisations du profil
  1. Bon ben ça m'a fait plaisir le temps que ça a duré. Je pense à vous.
  2. @RBC Tu connais des choses et ta peau semble douce.
  3. Ouch. Faut souffrir pour être beau.
  4. Je sais pas quessé j'attends pour lire ses livres, juste sa façon de parler m'évoque une douce et profonde mélancolie dans laquelle j'aime bien me complaire.
  5. Nous avons une faible influence sur le cours des événements mais une forte influence la façon de les digérer. Une personne avec un bon karma détient selon moi la faculté à accepter la vie telle qu'elle lui est donnée et à en intégrer les rudesses et contraintes comme de nombreuses raisons d'exprimer son irrépressible envie de vivre. Quelqu'un d'autre n'aurait peut-être pas vu la chance d'avoir retrouvé toutes ses choses et au lieu d'exprimer de la gratitude il se serait inquiété davantage sur la possibilité de les perdre à nouveau. Bref, vous l'avez dit, c'est une question d'attitude, de gratitude, d'acceptation des circonstances qui sont hors de notre contrôle.
  6. T'es bloodshot din yeux, stu la lumière d'en arrière ça itou ?
  7. C'était juste un double entendre sur le fisting, on s'en calisse des vieilles chicanes.
  8. Créer fait partie de mes besoins, je m'éponge le cerveau avec un pinceau ou un crayon, mais ça ne va pas plus loin que de simples compositions de couleurs et de formes abstraites. C'est pour moi une façon d'illustrer le chaos sensoriel qui s'imprime dans ma tête au cours de mes interactions avec le monde.
  9. Non, j'ai autre chose à faire que d'alimenter des causes perdues, et c'est entre autres pourquoi je me suis désinscrit de la liste électorale fédérale canadienne.
  10. "Cette année, je vais me déguiser en vieille tabarnak de sorcière bitch." Merci @FosseAsceptique de nous le préciser.
  11. Ma douce Daleko, tu t'empêches de vivre spontanément et cela te gruge.
  12. Being sad is the richest blessings on your day off. Association sportive de Tunis Tunisie tel qu'on connaissait. (ASTT) Avoir un malaise cardiaque est trop tard, pourquoi tu ne peux plus? Mangez des fleurs tropicales humides. J'adore les grandes vacances je suis encore en train d'être dehors. All in all it was a good time to come by. There's a lot of propaganda. Google sucks. We have a lot in common.
  13. Du coup, j'ai envie de connaitre ton thème astrologique, bitch.
  14. Cette attitude maintient un relation malsaine. Le ton parternaliste enferme "l'enfant" dans une position de dépendance au "père". C'est ce qu'on voit d'ailleurs dans les relations de travail où le boss gère et prend responsabilité d'employés qui dépendent toujours de lui. Une structure hiérarchique comme celle-ci transforme la plupart des employés inférieurs en irresponsables. Comment peux-tu développer ton jugement et ton sens des responsabilités si quelqu'un le fait toujours à ta place ? Si tu veux que tes enfants apprenent plus vite de leurs erreurs, ne leur-dis pas tout de suite quoi faire, et laisse leur le droit de se tromper . Personnellement, je préfèrerais les traiter en égal et les laisser expérimenter. Curieusement, ça vient reconnecter avec les idées anarcho-syndicalistes (j'en suis infecté jusqu'à la moelle, scuzi). Je déteste le syndicalisme avancé qui nivelle par le bas et transforme ses adhérants en stupides larves bien grasses. Je préfère de loin un syndicalisme sans hiérarchie, là où tout le monde est traité en adulte responsable. Et ça a été de nombreuses fois prouvé que ça augmente l'efficacité des entreprises et les conditions des travailleurs. Des modèles qui existent actuellement à grande échelle. Alors le paternalisme comme tu l'exprimes, perso je trouve que c'est une plaie contre-productive que trop de gens croient nécessaire. C'est une guerre de classes, tu ne me feras pas dire le contraire. On demande et on culpabilise les classes inférieures pour qu'ils agissent sur un problème dont ils ne sont pas les responsables, alors que les classes supérieures et leurs grosses graines polluantes s'en lavent les mains tant qu'ils le peuvent. Cette hiérarchie découle du fonctionnement même de la logique capitaliste. Et vient pas me dire que je pourrais juste vivre sans le système si je suis pas content, il est pratiquemment implanté partout et m'est imposé pratiquemment de force. Les lois font en sorte que j'ai besoin d'argent pour acheter de la nourriture, ou une terre qui me permettra d'en produire. Si tu dis que nous sommes tous concernés, pourquoi penses-tu que les jeunes devraient retourner à l'école ? Comment penses-tu qu'il devraient s'investir dans cette cause ? (autrement que par l'étude des sciences) Aussi, je souligne que le but d'une grève n'est pas de faire ça au moment le plus convenable, mais bien au moment où cela aura le plus d'impact. Oui, à grande échelle dans notre monde actuel, c'est intenable, mais en Catalogne dans les années 30, c'était déjà 8.5 millions de personnes, c'est l'équivalent de la population du Québec aujourd'hui. L'idée n'est pas de créer une unique commune, mais bien de faire une fédération de plusieurs communes. La totale anarchie n'est pas envisageable à l'échelle d'un pays, mais si le pouvoir prenait sa source dans les municipalités (chez vous, les communes) au lieu de descendre d'une longue lignées d'instances bureaucratiques déconnectées, déjà au niveau d'un conseil de quartier, d'une ville ou d'une région, un système alternatif pourrait prendre racine et lentement éveiller ces citoyens à la démocratie directe (au lieu d'entretenir un système représentatif paternaliste). Mais là tu piques ma curiosité. Pourquoi t'étais anarchiste ? Pourquoi tu ne l'es plus ? (Pourquoi ne pas créer un sujet là-dessus?) J'ai eu ce débat là justement (dans lequel on me traitait de social-démocrate - c'est fou les différences de perception d'une personne à l'autre ), et je disais justement que les black blocs nuisaient au mouvement avec leurs gestes mal interprétés (mais après, casser des vitrines et foutre le feu, est-ce de la violence? Je ne pense pas.) En même temps, je n'ai pas suivi l'histoire, mais les policiers ont l'air d'avoir été plutôt violents eux aussi. Le centrisme a-t-il déjà mené à quelque chose d'autre que le status quo ? Ça prend un osti de virage sec pour réduire l'impact des changements climatiques, alors je ne vois pas en quoi les idées considérées modérées pourront régler ce problème.
×
×
  • Créer...