Aller au contenu

À la lumière des derniers sondages...  

73 membres ont voté

  1. 1. Quel parti politique allez-vous appuyer?

    • Bloc Québecois
      11
    • Parti Libéral du Canada
      7
    • Nouveau parti démocratique du Canada
      35
    • Parti conservateur du Canada
      7
    • Parti vert du Canada
      1
    • Autres / Refus
      12
  2. 2. Qui est le meilleur chef pour diriger le pays?

    • Jack Layton
      37
    • Stephen Harper
      7
    • Michael Ignatieff
      13
    • Elizabeth May
      1
    • Autres / Refus
      15


Déchet(s) recommandé(s)

Je répondrai peut-être à ton message demain, en attendant, je vais me coucher.

Tout ce que j'ai à dire, c'est que je trouves désolant ta manie à chercher le conflit plutôt qu'à discuter et pousser plus loin les idées.

Quelles idées? Tes arguments se résument à deux choses: "Lol, nature humaine" et "c'est comme ça que ça marche pis c'est ça".

En gros, tu refuses d'entrer dans le vrai débat en te perdant dans des dogmes et des clichés du genre "le communisme n'est pas plus fondamentalement mauvais que le capitalisme". Au mieux, tu fais dans le relativisme. Bref, on ne débat pas selon les mêmes "termes" et il est impossible de pousser quelconque idée plus loin puisque nous ne débattons, à la base, même pas "d'idées."

Je te dis que je ne vote pas parce que je ne crois pas en ce système et que je m'efforce à le "déconstruire" pour mieux avancer. Bref, à analyser ses failles pour passer à autres choses. Remplacer un dirigeant "capitaliste" par un autre, peu importe l'orientation gauche/droite m'apparaît assez puéril. Je ne pose pas un geste de contestation, je ne participe pas à un processus que je trouve fort inutile.

Là où je te rejoins c'est lorsque tu dis que les idées, quelles qu'elles soient, ne prendront pas d'ampleur sans la participation du peuple. Cependant, nos points de vue diffèrent puisque je suis conscient que nous n'en sommes pas à ce point. Nous ne l'atteindrons probablement même pas de notre vivant. Or, rien ne nous empêche de nous affairer à préparer une société meilleure. Les choses ne changeront pas d'elles-mêmes, il faut faire circuler les idées, les fignoler et s'organiser. La grogne populaire et les limites du système viendront d'elles-mêmes.

Pour en revenir au "vif" du débat, certaines personnes dénoncent l'analyse de 1000+ et pourtant, elle est juste. La division du vote "de gauche" risque d'aider Harper à gagner le terrain nécessaire à l'obtention d'une majorité. Cela veut-il dire que vous ne devriez pas voter pour le parti qui vous "représente" le mieux? Non. Mais il ne faut pas non plus mettre de côté l'aspect stratégique du vote. Ça dépend seulement où se situe vos priorités. Voulez-vous absolument éviter un gouvernement conservateur majoritaire, passer un message clair (tanné de la chicane constitutionnelle même si on est à gauche) en votant massivement pour le NPD courant ainsi le risque de voir un scénario semblable à celui vécu par l'ADQ en 2008 ou voulez-vous tout simplement voter pour le candidat qui représente le mieux ce que vous considérez comme vos intérêts?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je répondrai peut-être à ton message demain, en attendant, je vais me coucher.

Tout ce que j'ai à dire, c'est que je trouves désolant ta manie à chercher le conflit plutôt qu'à discuter et pousser plus loin les idées.

Ce que je trouve désolant, c'est ton utilisation médiocre du verbe 'être'. (En fait, tu ne sais pas conjuguer du tout. Cela retire un nombre incalculable de crédibilité à tes écrits.)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quant aux principes fondamentaux...je suis désolé, mais le capitalisme lui-même n'est pas plus mal que le communisme ou tout autre système socio-économique. Ce sont surtout dans les détails que se jouent la valeur du système. On ne se cachera pas que le système capitaliste à donné des résultats jusqu'à maintenant supérieurs à tous les essais de systèmes communistes. Pourquoi ne pas partir de là et tenter de corriger ses défauts? Je crois qu'il y a un équilibre qu'il est possible d'atteindre si nous travaillons ensemble plutôt que de s'emmêler dans des conflits sans fins.

Je viens de relire ça et je veux répondre.

1) Je ne suis pas nécessairement "communiste", je suis anti-capitaliste. La comparaison entre la "réussite" des deux systèmes n'est pas pertinente. Je ne défends pas une idée par rapport à une autre. Je ne faisais qu'illustrer les raisons qui me poussent à ne pas participer aux élections. Je m'identifie au marxisme, mais mon acquisition de connaissances et ma réflexion sont loin d'être complétés.

2) Je remets en question le principe DE BASE du capitalisme c'est à dire de toujours produire plus à moindre coût afin de faire un profit. Bref, je suis contre la surproduction et le rapport actuel de propriété des moyens de production. C'est ça dont je parle lorsque je parle de principes fondamentaux. Alors, lorsque tu proposes de "partir de ça" (what the fuck is "ça"?), il est impossible pour moi d'être d'accord et d'accepter des prémisses que je considère à prime abord comme néfastes.

3) Marx disait que le capitalisme était une étape nécessaire à l'émergence du socialisme. Donc, les "réussites" auxquelles tu fais allusion ne sont, à mon sens, qu'une étape d'une évolution. Qu'un "mal" nécessaire, quoi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour en revenir au "vif" du débat, certaines personnes dénoncent l'analyse de 1000+ et pourtant, elle est juste. La division du vote "de gauche" risque d'aider Harper à gagner le terrain nécessaire à l'obtention d'une majorité. Cela veut-il dire que vous ne devriez pas voter pour le parti qui vous "représente" le mieux? Non. Mais il ne faut pas non plus mettre de côté l'aspect stratégique du vote. Ça dépend seulement où se situe vos priorités. Voulez-vous absolument éviter un gouvernement conservateur majoritaire, passer un message clair (tanné de la chicane constitutionnelle même si on est à gauche) en votant massivement pour le NPD courant ainsi le risque de voir un scénario semblable à celui vécu par l'ADQ en 2008 ou voulez-vous tout simplement voter pour le candidat qui représente le mieux ce que vous considérez comme vos intérêts?

C'est à ce niveau là qu'est le problème: Le vent à tourné et le NPD a le vent dans les voiles, donc pour l'électeur qui veut considérer l'aspect stratégique de son vote il faut dorénavant appuyer le NPD car il est en très bonne voie de bloquer un gouvernement conservateur majoritaire et de devenir l'opposition officielle. C'était vrai la semaine dernière, mais c'est encore plus concret en ce moment-même.

Si on était encore en Mars, naturellement que mes propos seraient différent.. mais on est dorénavant loin des statistiques du début de la campagne.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est à ce niveau là qu'est le problème: Le vent à tourné et le NPD a le vent dans les voiles, donc pour l'électeur qui veut considérer l'aspect stratégique de son vote il faut dorénavant appuyer le NPD car il est en très bonne voie de bloquer un gouvernement conservateur majoritaire et de devenir l'opposition officielle. C'était vrai la semaine dernière, mais c'est encore plus concret en ce moment-même.

Si on était encore en Mars, naturellement que mes propos seraient différent.. mais on est dorénavant loin des statistiques du début de la campagne.

Oui peut-être bien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de relire ça et je veux répondre.

1) Je ne suis pas nécessairement "communiste", je suis anti-capitaliste. La comparaison entre la "réussite" des deux systèmes n'est pas pertinente. Je ne défends pas une idée par rapport à une autre. Je ne faisais qu'illustrer les raisons qui me poussent à ne pas participer aux élections. Je m'identifie au marxisme, mais mon acquisition de connaissances et ma réflexion sont loin d'être complétés.

2) Je remets en question le principe DE BASE du capitalisme c'est à dire de toujours produire plus à moindre coût afin de faire un profit. Bref, je suis contre la surproduction et le rapport actuel de propriété des moyens de production. C'est ça dont je parle lorsque je parle de principes fondamentaux. Alors, lorsque tu proposes de "partir de ça" (what the fuck is "ça"?), il est impossible pour moi d'être d'accord et d'accepter des prémisses que je considère à prime abord comme néfastes.

3) Marx disait que le capitalisme était une étape nécessaire à l'émergence du socialisme. Donc, les "réussites" auxquelles tu fais allusion ne sont, à mon sens, qu'une étape d'une évolution. Qu'un "mal" nécessaire, quoi.

1) Alors je pourrais te rétorquer ce que ton cher camarade m'a dit plus haut sur cette page:

Tes ideaux sont complètement déconnectés de la réalité et s'approchent énormément de la tendance postmoderne à tout déconstruire sans rien 1) proposer 2) reconstruire 3) critiquer.

...bien que je ne sois pas d'accord puisque je crois que mon point, tout comme le tient, ont une certaine valeur. C'est bien beau sur papier, c'est bien beau en théorie...mais dit moi, en pratique, à part te donner l'air d'un vrai "anti-capitaliste", à quoi ça t'avance de ne pas voter? Est-ce que le fait de voter, si minime soit ce geste, ne pourrait pas avoir un petit impact positif sur le future proche (et peut-être à long terme)? Je comprends tout à fait l'idéal valeureux de ne pas participer à un système que tu considère comme défectueux..Sauf qu'en pratique, ça n'a aucun impact sur le monde dans lequel on vit.

2) Le principe de base du capitalisme ne me semble pas nécessairement néfaste pour l'humanité. Tu associe le profit à l'argent et la bourgeoisie, mais si on sort le concept de profit de ces préjugés qui te viennent de ton éducation et environnement, tu notera que ce sont ces profits qui, à long terme, permettent un nivellement vers le haut de la technologie, de la médecine, de la science et de ses applications communes et disponibles à tous. C'est la capacité à produire plus que le strict nécessaire qui te permet aujourd'hui de communiquer sur internet avec tes semblables. Si tu prend cette "idée de base" et que tu l'observe sans y appliquer ton jugement "anti-capitaliste", je vois mal ce que tu peux lui reprocher. En quoi serrait-il mal pour l'humanité de savoir produire plus à moindre coût et d'en retirer un profit matériel? C'est plutôt la manière d'appliquer le capitalisme dans notre société qui est défectueuse. Ce sont les détails de son application qui sont à régler.

Mais bon, je défends ici le capitalisme alors que je ne suis pas nécessairement plus en faveur du capitalisme que du communisme ou d'une autre forme de socialisme. La plupart des systèmes élaborés ont des bons fondements. C'est dans leur application que l'ont se rends compte de leurs torts. Malheureusement, les humains n'étant pas parfaits, je doute que l'ont trouve de si tôt un système "parfait".

3) Je suis en partie d'accord avec l'idée que le capitalisme devrait être une étape transitoire. Seulement, je doute fort que nous en soyons arrivé au point où nous somme capables de passer à une prochaine étape. La majorité de la population est incapable de voir plus loin que le bout de son nez... comment veux tu bâtir une société nouvelle dans ces conditions? La première chose à faire selon moi est d'éduquer les gens et de travailler sur les valeurs. Pour ce faire, la meilleur situation possible est de garder le système présent tout en favorisant une ouverture vers une façon de penser un peu plus sociale.

Il faut comprendre que la population ne veut pas voir le système présent s'écrouler. Ils y sont trop confortables. Nous ne pouvons créer un changement majeur sans l'accord de la majorité. La chose à faire, alors, est d'utiliser le système.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)
C'est à ce niveau là qu'est le problème: Le vent à tourné et le NPD a le vent dans les voiles, donc pour l'électeur qui veut considérer l'aspect stratégique de son vote il faut dorénavant appuyer le NPD car il est en très bonne voie de bloquer un gouvernement conservateur majoritaire et de devenir l'opposition officielle.
Tu oublies encore de tenir compte de mes arguments.

Par exemple, j'ai expliqué qu'il y a un noyau dur de bloquistes, soit la majorité des bloquistes, qui ne votent pas pour le bloc pour ses idées plus à gauche, mais qui votent pour le bloc pour sa position nationaliste (Défense des intérêts du Québec, décentralisation ou souveraineté). Ces gens-là n'embarqueront jamais dans la vague du NPD parce que le NPD n'a rien à leur offrir. Tu n'as jamais tenu compte de cet argument. Tu ne fais que l'esquiver.

Et selon une statistique que Joseph Facal a aujourd'hui mentionné dans un article, 69% des bloquistes ont comme choix #2 le NPD. Ça fait un gros 31% qui ne risque absolument pas de switcher pour le NPD, et ce 31% n'inclut pas tous ceux qui ne voteront pas pour le NPD pour la raison évoquée dans le paragraphe précédent, ce qui signifie que le nombre de bloquistes qui ne switchera pas est bien-au delà de 31%. C'est la majorité des bloquistes qui ne switchera pas.

Regardez-vous même les récents sondages. Montrent-ils un très large avantage du NPD sur le Bloc? La réponse est non. L'avantage est petit. Ce que ces sondages montrent clairement c'est une division claire et nette entre le Bloc et le NPD, et non une majorité écrasante du NPD sur le Bloc au Québec. Le NPD est très loin de ça. Et pourquoi les bloquistes sont divisés alors qu'ils ne l'étaient pas aux dernières élections et au début de cette campagne? Parce que des bloquistes ont frénétiquement migrés vers le NPD. C'est ça la cause de la division: ceux qui ont migré.Et regarde les chiffres: c'est pas une majorité de bloquistes qui a migré. C'est une minorité de bloquistes qui a migré. Cette migration, combinée à la migration des partisans libéraux vers le NPD, a donné une légère avance du NPD sur le Bloc. Cette observation est en conformité avec les explications que je ne cesse de donner depuis le début du thread, explications que tu esquives sans arrêt pour te répéter péremptoirement.

Vous espérez une majorité de bloquistes qui switchent, et malheuresement, c'est un espoir irréaliste, "anti-stratégique", qui créée une division du Bloc et du NPD accentuant la probabilité que les conservateurs gagnent des sièges.

Modifié par 1000+
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Tu oublies encore de tenir compte de mes arguments.

Par exemple, j'ai expliqué qu'il y a un noyau dur de bloquistes, soit la majorité des bloquistes, qui ne votent pas pour le bloc pour ses idées plus à gauche, mais qui votent pour le bloc pour sa position nationaliste (Défense des intérêts du Québec, décentralisation ou souveraineté). Ces gens-là n'embarqueront jamais dans la vague du NPD parce que le NPD n'a rien à leur offrir. Tu n'as jamais tenu compte de cet argument. Tu ne fais que l'esquiver.

Et selon une statistique que Joseph Facal a aujourd'hui mentionné dans un article, 69% des bloquistes ont comme choix #2 le NPD. Ça fait un gros 31% qui ne risque absolument pas de switcher pour le NPD, et ce 31% n'inclut pas tous ceux qui ne voteront pas pour le NPD pour la raison évoquée dans le paragraphe précédent, ce qui signifie que le nombre de bloquistes qui ne switchera pas est bien-au delà de 31%. C'est la majorité des bloquistes qui ne switchera pas.

Regardez-vous même les récents sondages. Montrent-ils un très large avantage du NPD sur le Bloc? La réponse est non. L'avantage est petit. Ce que ces sondages montrent clairement c'est une division claire et nette entre le Bloc et le NPD, et non une majorité écrasante du NPD sur le Bloc au Québec. Le NPD est très loin de ça. Et pourquoi les bloquistes sont divisés alors qu'ils ne l'étaient pas aux dernières élections et au début de cette campagne? Parce que des bloquistes ont frénétiquement migrés vers le NPD. C'est ça la cause de la division: ceux qui ont migré.Et regarde les chiffres: c'est pas une majorité de bloquistes qui a migré. C'est une minorité de bloquistes qui a migré. Cette migration, combinée à la migration des partisans libéraux vers le NPD, a donné une légère avance du NPD sur le Bloc. Cette observation est en conformité avec les explications que je ne cesse de donner depuis le début du thread, explications que tu esquives sans arrêt pour te répéter péremptoirement.

Vous espérez une majorité de bloquistes qui switchent, et malheuresement, c'est un espoir irréaliste, "anti-stratégique", qui créée une division du Bloc et du NPD accentuant la probabilité que les conservateurs gagnent des sièges.

Le fait est qu'il y a aussi un noyeau de personnes qui ne voteront jamais pour le Bloc parce qu'ils sont contre sa philosophie politique.

Sinon, personne ne s'attends à ce qu'une "majorité de bloquistes switchent pour le NPD", c'est toi qui parle de ça et personne d'autres. Nous parlons du NPD et du pourquoi nous voulons le voir prendre plus de places au Québec. Ya juste toi et ta crisse de tête de cochon qui vient décharger ici ton chialage à propos de "division de vote de gauche" comme si on devait allégeance au "vote de gauche" dirigé sois-disant par le Bloc.

Sinon, je ne dirais pas "un très large avatange"... mais 10%, c'est loin d'être minime.

Modifié par White Light
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le fait est qu'il y a aussi un noyeau de personnes qui ne voteront jamais pour le Bloc parce qu'ils sont contre sa philosophie politique.
Comme je l'ai déjà dit, ce noyau est minime à côté de celui du Bloc. Les partisans néo-démocrates actuels sont de "nouvelles acquisitions surfant sur une vague".

De toute façon, je me fous pas mal que ceux qui ont voté NPD la dernière fois le refasse. Ceux là ne surfent pas sur une vague et ne se divisent pas du bloc. Pour se diviser du bloc, il faut au départ être partisan du Bloc.

Moi, ce qui m'inquiète ce sont ceux qui vont arrêter de voter Bloc cette élection. Ceux là se divisent du Bloc. C'est à eux que s'adressent mes arguments de "division". Sans la division de ces derniers, la probabilité que les conservateurs gagnent des sièges au Québec n'augmente pas.

Que les anciens néo-démocrates, le noyau dur du NPD au Québec, continuent de voter NPD, je m'en fous éperdument. Le risque de majorité conservatrice que j'anticipe ne tient pas compte d'eux autres puisque ce ne sont pas eux qui augmentent le risque de majorité conservatrice. C'est pourquoi ta réplique n'est pas pertinente.

Mes recommandations de vote ne requièrent pas que les purs et durs du NPD switchent pour le Bloc. Relis tous mes commentaires et constate-le. Mes recommandations de vote requièrent que les bloquistes ne se divisent pas d'avantage. Je cible les bloquistes qui switchent, et si je comprends bien tu n'en fais pas parti puisqu'aux dernières élections, tu n'as pas voté. Bref, tu n'as pas pris la peine d'appuyer ce qui était le moins pire pour toi, ou de t'opposer à ce qui était le pire selon toi.

Sinon, personne ne s'attends à ce qu'une "majorité de bloquistes switchent pour le NPD", c'est toi qui parle de ça et personne d'autres. Nous parlons du NPD et du pourquoi nous voulons le voir prendre plus de places au Québec. Ya juste toi et ta crisse de tête de cochon qui vient décharger ici ton chialage à propos de "division de vote de gauche" comme si on devait allégeance au "vote de gauche" dirigé sois-disant par le Bloc.
lol, dans cet élan de colère, tu déformes mes propos parce que je n'ai jamais dit qu'on devait allégeance au Bloc. Je dis qu'on doit voter rationnellement sans écarter le côté stratégique de cette décision. Il ne s'agit pas de "devoir allégeance". Il s'agit de ne pas augmenter la probabilité d'avoir une "dictature" (c-à-d une majorité) conservatrice pendant 4 ans.

Je suis p-ê le seul dans ce thread à parler de division, mais ça empêche pas que c'est une question largement abordée en dehors du dépotoir et par les média. C'est un problème sérieux, et non du chialage. Je ne m'empêcherai pas d'en parler sous prétexte que toi tu n'es pas assez ouvert d'esprit pour comprendre qu'il s'agit d'un argument sérieux et important dans cette campagne électorale.

Et j'avais très bien compris que toi tu parlais du NPD et des raisons qui justifient de voter pour lui. Je parle exactement du même sujet, mais en soutenant la thèse opposée: les raisons qui justifient de ne pas voter pour le NPD. Il serait peut-être temps que tu comprennes que je parle du même sujet que toi lorsque je parle de division. Il s'agit d'un argument qui justifie la thèse opposée à la tienne.

Et constate que si je me tais, le débat sur les raisons de voter ou non NPD meurt. Il ne restera que le sous-débat digressif et "marxisant" que tu as eu avec MattIsGod et Puissance du Peuple. C'est un sous-débat intéressant que je vous encourage à poursuivre en parallèle avec le sujet principal, mais c'est pas du tout le sujet principal.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok, on recommence.

Tu oublies encore de tenir compte de mes arguments.

Par exemple, j'ai expliqué qu'il y a un noyau dur de bloquistes, soit la majorité des bloquistes, qui ne votent pas pour le bloc pour ses idées plus à gauche, mais qui votent pour le bloc pour sa position nationaliste (Défense des intérêts du Québec, décentralisation ou souveraineté). Ces gens-là n'embarqueront jamais dans la vague du NPD parce que le NPD n'a rien à leur offrir. Tu n'as jamais tenu compte de cet argument. Tu ne fais que l'esquiver.

Et selon une statistique que Joseph Facal a aujourd'hui mentionné dans un article, 69% des bloquistes ont comme choix #2 le NPD. Ça fait un gros 31% qui ne risque absolument pas de switcher pour le NPD, et ce 31% n'inclut pas tous ceux qui ne voteront pas pour le NPD pour la raison évoquée dans le paragraphe précédent, ce qui signifie que le nombre de bloquistes qui ne switchera pas est bien-au delà de 31%. C'est la majorité des bloquistes qui ne switchera pas.

Regardez-vous même les récents sondages. Montrent-ils un très large avantage du NPD sur le Bloc? La réponse est non. L'avantage est petit. Ce que ces sondages montrent clairement c'est une division claire et nette entre le Bloc et le NPD, et non une majorité écrasante du NPD sur le Bloc au Québec. Le NPD est très loin de ça. Et pourquoi les bloquistes sont divisés alors qu'ils ne l'étaient pas aux dernières élections et au début de cette campagne? Parce que des bloquistes ont frénétiquement migrés vers le NPD. C'est ça la cause de la division: ceux qui ont migré.Et regarde les chiffres: c'est pas une majorité de bloquistes qui a migré. C'est une minorité de bloquistes qui a migré. Cette migration, combinée à la migration des partisans libéraux vers le NPD, a donné une légère avance du NPD sur le Bloc. Cette observation est en conformité avec les explications que je ne cesse de donner depuis le début du thread, explications que tu esquives sans arrêt pour te répéter péremptoirement.

Vous espérez une majorité de bloquistes qui switchent, et malheuresement, c'est un espoir irréaliste, "anti-stratégique", qui créée une division du Bloc et du NPD accentuant la probabilité que les conservateurs gagnent des sièges.

Tu veux même pas savoir à quel point je me balance de ton noyau de Bloquistes. T'as beau sortir les statistiques que tu veux, je m'en contre-câlisse.

Pourquoi? Parce que ce noyau est bien établi, et je respecte le choix de chacune de ces personnes... à part peut-être le tiens de nous emmerder si profondément avec tes raisonnements sans queue-ni-tête.

JE N'ESQUIVE RIEN. QUE DALE. NOTHING. NADA.

LES FAITS SONT CLAIRS: LE NPD À 4 FOIS LE NOMBRE D'INTENTIONS DE VOTES DES QUÉBECOIS COMPARÉ À 2008, DÉPASSANT D'UNE MARGE ASSEZ CONFORTABLE LE BLOC. AJOUTES À CELA TOUT LES AUTRES SIÈGES QUE RÉCOLTERONS LE NPD DANS LE RESTE DU CANADA, LE VOILA NOTRE VOTE DE CONTESTATION CONTRE LES CONSERVATEURS. IL SERAIT RIDICULE DE VOTER BLOC SI ON VEUT VOTER STRATÉGIQUEMENT. THAT'S IT, THAT'S ALL !

Désolé pour les caps, mais tu te dois d'ouvrir tes yeux de taupe et essayer de comprendre ce qu'on se fend le cul à t'expliquer depuis presque une semaine.

Dis ce que tu veux après ça, tu continuera seulement à prouver que t'as une constipation cervicale.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ok, on recommence.
Je vois que tu commences à te rendre compte que tu te répètes. Il était temps que tu t'en rendes compte parce que ça fait longtemps que moi je me rend compte que cela me force à répéter mes mêmes contre-arguments, demeurant toujours sans réponse.
Tu veux même pas savoir à quel point je me balance de ton noyau de Bloquistes. T'as beau sortir les statistiques que tu veux, je m'en contre-câlisse.

Pourquoi? Parce que ce noyau est bien établi, et je respecte le choix de chacune de ces personnes... à part peut-être le tiens de nous emmerder si profondément avec tes raisonnements sans queue-ni-tête.

Dire que tu te câlisses de certains de mes arguments n'est pas un contre-argument recevable.

Et dire que mes raisonnements sont sans queue ni tête sans expliquer en quoi ils le sont n'est pas plus un contre-argument recevable. Et prenons note de l'ironie qu'un tel commentaire peut contenir lorsqu'il est énoncé par un gars qui croit en la théorie du complot.

JE N'ESQUIVE RIEN. QUE DALE. NOTHING. NADA.
Sauf que plusieurs de tes répliques ressemblent à "je me crisse de tes arguments" et "tes arguments sont sans queue ni tête". C'est pas ce que j'appelle tenir compte des arguments opposés.

Et là, je ne parle même pas de plusieurs de mes arguments qui sont jusqu'à maintenant restés sans répliques. Mais bon, c'est compréhensible étant donné que tu t'en fous et qu'ils sont sans queue ni tête.

LES FAITS SONT CLAIRS: LE NPD À 4 FOIS LE NOMBRE D'INTENTIONS DE VOTES DES QUÉBECOIS COMPARÉ À 2008, DÉPASSANT D'UNE MARGE ASSEZ CONFORTABLE LE BLOC. AJOUTES À CELA TOUT LES AUTRES SIÈGES QUE RÉCOLTERONS LE NPD DANS LE RESTE DU CANADA, LE VOILA NOTRE VOTE DE CONTESTATION CONTRE LES CONSERVATEURS. IL SERAIT RIDICULE DE VOTER BLOC SI ON VEUT VOTER STRATÉGIQUEMENT. THAT'S IT, THAT'S ALL !
Le seul argument de ton message. Ton message aurait pu être aussi que ça si tu t'étais abstenu d'écrire tout le reste de ta marde. Alors voici ce que j'ai à répondre (en fait, ce que j'ai déjà répondu):

L'avance du NPD au Québec n'est pas une avance confortable. L'avance est faible. C'est un vote divisé qu'on observe. Prévisions: des sièges gagnés par le NPD, mais pas autant que vous l'imaginez. Baisse du vote Bloquiste (migration vers le NPD) pouvant donner des sièges aux conservateurs. La meilleure stratégie qu'on pouvait avoir au Québec c'est d'éviter que les conservateurs gagnent des sièges en ne divisant pas le vote. Mais il est trop tard. Vous avez brisé cette stratégie et on est dans une étape où on ne peut pas revenir en arrière.

Vous continuez cependant votre rhétorique dans le but d'aller chercher encore plus de bloquistes, mais les bloquistes les plus "infidèles" ont déjà switché pour le NPD.

De plus, des montées comme ça, on a souvent vu ça dans d'autres élections. Le problème c'est que les intentions de vote dans les sondages ne se traduisent pas aux urnes.

Désolé pour les caps, mais tu te dois d'ouvrir tes yeux de taupe et essayer de comprendre ce qu'on se fend le cul à t'expliquer depuis presque une semaine.

Dis ce que tu veux après ça, tu continuera seulement à prouver que t'as une constipation cervicale.

Best comment ever.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais plus quoi te dire. On dirait que tu as besoin de mon attention. Si tu veux de la visibilité et renverser la vapeur face au penchant des Québecois face au NPD, donnes-toi de la visibilité.

Utilises un porte-voix et parcours le Québec en les suppliant de changer d'idée. Je te suggère de te déguiser en Spider Man et de monter sur le pont Jacques cartier.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Blah blah blah blah hamster.gif

http://elections.rad...ce-lettre.shtml

Des membres du Bloc québécois appellent publiquement leurs concitoyens à voter pour le NPD lundi prochain.

C'est du moins ce que proposent l'ex-président de l'association du Bloc québécois de la circonscription d'Hochelaga, Maxime Bellerose, et l'ancien attaché politique de l'ex-député bloquiste Réal Ménard, Benoît Demuy, dans une lettre ouverte envoyée aux médias.

Selon les signataires du texte de deux pages, le Bloc québécois a atteint ses limites à Ottawa. Après 20 ans de représentation du Bloc à Ottawa, les auteurs estiment qu'il est temps pour les Québécois d'envisager une autre option.

Pour la première fois de notre vécu politique, la social-démocratie est à la porte du Parlement! Il serait dommage pour les Québécois de ne pas profiter de cette opportunité pour envoyer à Ottawa des députés portant haut et fort les valeurs toutes québécoises d'entraide et justice.

— Maxime Bellerose et Benoît Demuy

Par conséquent, il serait selon eux plus judicieux, pour les Québécois, de profiter de la vague néo-démocrate pour barrer la route aux conservateurs qui imposent depuis 2006 des politiques de « droite idéologique » nuisant, selon eux, autant au Québec qu'au reste du pays.

« En attendant le référendum gagnant, voter NPD est aujourd'hui la solution pour sortir du cycle des gouvernements conservateurs minoritaires », écrivent les deux militants bloquistes.

Maxime Bellerose a d'ailleurs ajouté jeudi, dans une entrevue à La Presse, que selon lui, 80 % de son entourage compte voter pour le NPD lundi prochain.

En ce qui a trait au Bloc, dont ils affirment être toujours membres, Benoît Demuy et Maxime Bellerose estiment qu'il ne réussit pas à véhiculer un message d'espoir dans l'électorat et qu'il est devenu une « organisation froide et calculatrice ».

En entrevue à Radio-Canada, Maxime Bellerose a expliqué que le but de l'exercice n'est pas de créer une scission au sein du Bloc québécois, mais plutôt de permettre au Québec de tirer profit de cette vague sociale-démocrate dont les principes trouvent largement échos dans la nation québécoise.

« Nous croyons que le Québec sera mieux représenté si nous envoyons une forte vague de députés NPD à Ottawa », a ajouté M. Bellerose.

Selon certains, cet appel au vote pour le NPD est d'autant plus menaçant pour le Bloc qu'il pourrait démontrer que le fédéralisme canadien fonctionne malgré ce qu'en disent les souverainistes.

Un argument qui n'inquiète pas Benoît Demuy :« On n'est pas souverainiste par dépit. Que le Canada fonctionne ou non, nous croyons vraiment que les Québécois et les Québécoises, que le peuple, va mieux s'épanouir dans un pays qui lui sera propre. En attendant, bon gré mal gré, on est dans la fédération canadienne et aussi bien avoir les meilleures lois qui nous gouvernent pendant ce temps-là », plaide l'ex-attaché politique bloquiste.

Quant à l'impact de leur démarche qui pourrait diviser le vote de l'opposition et permettre aux conservateurs de faire des gains dans certaines circonscriptions, Benoît Denuy estime que la vague orange sera assez forte pour passer la barrière et amener le plus de députés NPD à Ottawa.

Les deux hommes, qui se disent profondément souverainistes, estiment en substance que ce n'est pas à Ottawa, mais bien au Québec que se fera la souveraineté et qu'en attendant, les Québécois ne peuvent que jouer selon les règles du fédéralisme canadien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
  • Échantillon aléatoire d'images jetées dans cette poubelle

×
×
  • Créer...