Aller au contenu

Gaspillage éhonté de fonds publics


  

17 membres ont voté

  1. 1. Qui est votre préféré?



Déchet(s) recommandé(s)

Non mais franchement, vous êtes à New York et vous croisez des bestioles en carton laides, ça vous donne envie de vous taper la route?

visiblement, ça vise aussi à attirer les familles avec des enfants. il n'y a rien de mieux que des mascottes colorées laides pour exciter une bande d'enfants.

tumblrlhdb9sapyw1qgst7n.jpg

attendons la fin de la saison touristique avant de crier au gaspillage de fonds publics. ce 6 millions peut facilement devenir tres rentable dans une industrie qui génere environ 2.5 milliards en retombées économiques par année.

(Foxutan c'est mon préf).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Va falloir qu'on m'explique: pourquoi à chaque fois que j'vois ces mascottes là y m'prend une envie à m'en tordre les entrailles de m'tapper Beavis and Butthead? Pourquoi...

J'vote pour les Ceagle Brothers, j'sais pas c'est quoi qui watchent de même, mais ça l'air assez hot merci.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais, c'est ça, vous êtes le public cible pis en plus vous vous y connaissez surement plus en ublicité et marketing que Sid Lee, c'est une bonne idée, continuez de chialer.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas parce qu'un "expert" c'est affairé a la job que ça devrait nous empêcher d'avoir une opinion me semble...

Je les trouve laid aussi, je trouve ci et ça et patatraque, mais c'est je trouve ça inintéressant de lire ça. Dites donc des choses comme "25M$ ont été accordé à Tourisme Montréal pour promouvoir la métropole et que ce projet de mascottes, de blogues, de vidéos et de marketing international ne représente que 6M$" ou encore "Tiens, allez donc lire ce que le New York Times en pense lui: http://www.nytimes.com/2011/05/31/business/media/31adnewsletter1.html?_r=1&scp=2&sq=Montreal&st=cse"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Niveau tourisme, je trouve que le Quartier des spectacles est un encore plus gros fiasco que celui des mascottes. "Quartier des spectacles" où les résidents font fermer une salle de spectacle car ça fait trop de bruits... du jamais vu! Ce quartier va devenir une autre place bétonnée sans âme qui servira seulement aux gros festivals.

Les mascottes, au moins, ont apporté une exposure dans un gros marché potentiel. Un effort non-négligeable.

Montréal se doit de se démarquer des autres villes nord-américaines d'une autre façon.

Maintenant qu'Amsterdam enlève le droit aux touristes d'aller dans les coffee shops, je pense que ce serait le temps où jamais de légaliser la mari, créer un red-light où tout les bars de danseuses et coffee shops seraient concentré pour attirer la clientèle jeune.

Ça cleanerait le reste de la ville des bars de danseuses et le contrôle sur ces activités seraient mieux contrôlé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Niveau tourisme, je trouve que le Quartier des spectacles est un encore plus gros fiasco que celui des mascottes. "Quartier des spectacles" où les résidents font fermer une salle de spectacle car ça fait trop de bruits... du jamais vu! Ce quartier va devenir une autre place bétonnée sans âme qui servira seulement aux gros festivals.

Les mascottes, au moins, ont apporté une exposure dans un gros marché potentiel. Un effort non-négligeable.

Montréal se doit de se démarquer des autres villes nord-américaines d'une autre façon.

Maintenant qu'Amsterdam enlève le droit aux touristes d'aller dans les coffee shops, je pense que ce serait le temps où jamais de légaliser la mari, créer un red-light où tout les bars de danseuses et coffee shops seraient concentré pour attirer la clientèle jeune.

Ça cleanerait le reste de la ville des bars de danseuses et le contrôle sur ces activités seraient mieux contrôlé.

Serais-tu aussi en faveur de la légalisation de la prostitution?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Serais-tu aussi en faveur de la légalisation de la prostitution?

J'te dirais que je suis partagé sur la question. Au contraire de la légalisation des drogues, ici, le produit est un être humain. D'un point de vue éthique, j'ai de la misère avec le fait que des gens payent pour fourrer. Même le monde laid finit par trouver quelqu'un avec un peu d'effort.

D'un point de vue rationnel, la légalisation permet un meilleur contrôle du secteur et une meilleure protection pour les putes. Ça permet de mieux prévenir les débordements. La porno est déjà légale. Se prostituer, c'est plate à dire mais c'est comme être actrice porno mais en enlevant les caméras et en ajoutant un gros loser amateur.

Par contre, je suis sceptique à savoir si les prostitués de 'carrière' le font car elles/ils aiment ça ou s'ils finissent par en être contraint par manque de débouchés professionels. J'aimerais savoir. Si des études montrent que 90% des putes haïssent leur job et ont des problèmes mentaux qui en découlent, personnellement, j'aimerais mieux qu'il y ait un effort pour aider ces hommes et femmes plutot qu'un effort pour rendre la profession légale et laisser croire à la jeunesse que c'est une carrière comme une autre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'te dirais que je suis partagé sur la question. Au contraire de la légalisation des drogues, ici, le produit est un être humain. D'un point de vue éthique, j'ai de la misère avec le fait que des gens payent pour fourrer. Même le monde laid finit par trouver quelqu'un avec un peu d'effort.

Les prostituées ne sont pas un produit. Elles offrent un service. En parler comme d'un produit revient à les objectifier.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(modifié)

Les prostituées ne sont pas un produit. Elles offrent un service. En parler comme d'un produit revient à les objectifier.

Le service, les prostituées l'offrent physiquement avec leur corps... tout aussi bien considérer ça comme un «produit» en même temps. Je crois pas qu'il voulait vraiment parler d'eux comme si c'était des objets tandis qu'il parle avec ces mots-là:

Par contre, je suis sceptique à savoir si les prostitués de 'carrière' le font car elles/ils aiment ça ou s'ils finissent par en être contraint par manque de débouchés professionels. J'aimerais savoir. Si des études montrent que 90% des putes haïssent leur job et ont des problèmes mentaux qui en découlent, personnellement, j'aimerais mieux qu'il y ait un effort pour aider ces hommes et femmes plutot qu'un effort pour rendre la profession légale et laisser croire à la jeunesse que c'est une carrière comme une autre.

Tu personnifies tes chaises de cuisine de la sorte?

Modifié par Charlemagne
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le service, les prostituées l'offrent physiquement avec leur corps... tout aussi bien considérer ça comme un «produit» en même temps. Je crois pas qu'il voulait vraiment parler d'eux comme si c'était des objets tandis qu'il parle avec ces mots-là:

Tu personnifies tes chaises de cuisine de la sorte?

Ouais mais dans le même sens une masseuse, une coiffeuse et même à peu près n'importe quel travail manuel est "vendre son corps à une personne."

C'est un service que t'offre à quelqu'un.

Une prostitué te vend pas "un droit d'utilisation de son corps comme tu l'entend", mais plutôt une série de services. Tu paie pas pour faire ce que tu veux, normalement tu t'entend avec sur les services qu'elle offre et tu paye un prix en fonction de.

Et bon, dans un autre angle, j'ai déjà été concierge. J'aimais pas mon travail mais je le faisait parce que j'avais besoin d'argent. On aurait dû rendre ma job illégale ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vacpower vient de résumer ma pensée sur la prostitution, quand elle est exercée sans contrainte et de manière autonome.

En ce qui concerne les mascottes, on en parle présentement de concert avec les grands journaux américains. Je sais pas comment se vend un espace publicitaires dans le New York Times, mais à date le coup de marketing fonctionne.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais mais dans le même sens une masseuse, une coiffeuse et même à peu près n'importe quel travail manuel est "vendre son corps à une personne."

C'est un service que t'offre à quelqu'un.

Une prostitué te vend pas "un droit d'utilisation de son corps comme tu l'entend", mais plutôt une série de services. Tu paie pas pour faire ce que tu veux, normalement tu t'entend avec sur les services qu'elle offre et tu paye un prix en fonction de.

Et bon, dans un autre angle, j'ai déjà été concierge. J'aimais pas mon travail mais je le faisait parce que j'avais besoin d'argent. On aurait dû rendre ma job illégale ?

Bah non, ben sûr que non, mais tu risques pas mal moins d'en avoir des séquelles à essuyer et à pouish-pouisher que si tu dois faire des faveurs sexuelles pour différents étrangers, hein? Et je suis prêt à supposer qu'il y a moins de concierges qui sont abusés... sexuellement, si tu tiens tellement à comparer un concierge avec une prostituée.

Si c'était encadré, supervisé d'une certaine manière, elles seraient moins à plaindre, mais elles réussiront pas toujours à trouver des proxénètes qui vont les couvrir dans ce sens-là, ou même le faire comme il faut.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1. WTF Bearcan? Montréal, ville de hipsters?

2. Pourquoi les descriptions des animaux ont l'air d'avoir été écrites par un élève de 5eme année? "He is a penguin. He is also a Bulldog too. He likes cars and going fast. I love my dog. It is brown."

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et je suis prêt à supposer qu'il y a moins de concierges qui sont abusés... sexuellement, si tu tiens tellement à comparer un concierge avec une prostituée.

Actuellement, je supposerai à mon tour que le nombre de prostituées abusées par leurs clients est minime en comparaison avec le nombre d'épouses abusées par leurs maris.

Ce que je ne supposerai pas, c'est qu'il y est une corrélation entre la prostitution et l'abus sexuel.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Actuellement, je supposerai à mon tour que le nombre de prostituées abusées par leurs clients est minime en comparaison avec le nombre d'épouses abusées par leurs maris.

Ce que je ne supposerai pas, c'est qu'il y est une corrélation entre la prostitution et l'abus sexuel.

Quoi? Pourquoi est-ce que tout le monde sort de nouveaux contextes?

Oh sure, les maris qui abusent de leur femme, c'est alright... non, je dirai jamais ça, mais on parle pas de ça, non plus. Et je dis pas qu'il y a nécessairement de corrélation entre prostitution/abus sexuel. C'est simplement que placée en illégalité, la prostitution a pas la structure qui lui faut pour que des cas d'abus soient plus rares.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quoi? Pourquoi est-ce que tout le monde sort de nouveaux contextes?

Oh sure, les maris qui abusent de leur femme, c'est alright... non, je dirai jamais ça, mais on parle pas de ça, non plus. Et je dis pas qu'il y a nécessairement de corrélation entre prostitution/abus sexuel. C'est simplement que placée en illégalité, la prostitution a pas la structure qui lui faut pour que des cas d'abus soient plus rares.

Tu parles de sortir du contexte? Je pensais que ce thread portait sur les fameuses mascottes qui ont coûté 6M$.

Pour essayer de rediriger ce sujet dans la bonne voie, je reprendrai tes mots. - Ainsi, même placée en légalité, la création de mascotte n'a pas la strucutre qui lui faut pour que des cas d'abus monétaire soient plus rares. -

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines plus tard...

En tout cas, ils ont pas tellement d'imagination. Pour six millions, je me serais attendue à des créatures plus attachantes. Bearcan, Bullguin et Foxutan sont vraiment laids et Squirrog est creepy. Ils auraient dû faire faire leurs mascottes par des Japonais. Mais quand même, Deerus y'é chill.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne voyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
×
×
  • Créer...