Aller au contenu

Guy Turcotte, déclaré criminellement non-responsable


Déchet(s) recommandé(s)

Tout à fait! On sait très bien qu'il y a un contexte à tout ça. Il a souffert et va souffrir toute sa vie ce mec.

Mon bogue est plutôt envers ce que ça envoie comme message et comme morale avec le fait qu'il va s'en tirer. Il est possible de dissocier la situation personnelle du gars (niveau microscopique) et celle plus globale de la société et ses valeurs, principes, lois (macroscopique).

Voyons dont, tu parles comme si le gars avait tué ses enfants en y réfléchissant avant et en pesant le pour et le contre de son geste et les potentielles conséquences au niveau de la justice. C'est tellement pas comme ça que ça marche.

Le gars était pas rationnel et n'avais plus la possibilité de l'être. Un mauvais lien s'est produit dans sa tête et a tué ses enfants. Ya aucune jurisprudence qui aurait pus avoir un effet dans une situation comme celle là.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il ne faudrait juste pas oublier que les problèmes mentaux de Guy Turcotte n'ont pas débutés au moment où il a décidé de prendre sa première gorgée de lave-vitre. Pour qu'il en vienne à commettre un tel crime, c'est qu'il n'était déjà pas bien mentalement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous allez n'importe où!

Personnes ne banalise le geste qui a été posé, surtout pas le jugement.

Le juré a reconnu qu'il y avait plus de chance que le contraire (on ne parle pas de doute raisonnable ici) que son état mental lors des événements ne lui permettait pas de formuler l'intention de tuer ses enfants de façon consciente et prémédité. Dans ce type de défense la charge de preuve repose sur la défense. C'est à eux de produire les éléments de preuves qui conduisent à ce verdict. Le juré a considéré que la preuve amené était suffisante. Si le juré aurait douté de la preuve ils auraient pu tout simplement passer à l'autre niveau, soit meurtre au 2e degré, ils ne s'y sont même pas rendu.

Il faut aussi comprendre que ce verdict, d'une part, ne fera pas jurisprudence et n'aura peu ou pas du tout d'impact sur de futures procès (la défense de maladie mentale était très fréquente et le sera encore dans l'avenir) et d'autre part n'est pas un verdict d’acquittement. Le dossier passera maintenant dans les mains du tribunal administratif qui devra juger de la dangerosité de M. Turcotte et déterminer les mesures à prendre avec lui.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Selon moi, tous les meurtres sont commis par des personnes ayant des troubles mentaux.

Il a besoin de soins, c'est évident. Par contre, c'est le message que ça envoie qui me questionne beaucoup ; "Tuez vos enfants, on prendra soin de vous ensuite".

Si tu voyais les asiles...tu ne trouverais pas ça comme un club med 5 étoiles.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous allez n'importe où!

Personnes ne banalise le geste qui a été posé, surtout pas le jugement.

Le juré a reconnu qu'il y avait plus de chance que le contraire (on ne parle pas de doute raisonnable ici) que son état mental lors des événements ne lui permettait pas de formuler l'intention de tuer ses enfants de façon consciente et prémédité. Dans ce type de défense la charge de preuve repose sur la défense. C'est à eux de produire les éléments de preuves qui conduisent à ce verdict. Le juré a considéré que la preuve amené était suffisante. Si le juré aurait douté de la preuve ils auraient pu tout simplement passer à l'autre niveau, soit meurtre au 2e degré, ils ne s'y sont même pas rendu.

Il faut aussi comprendre que ce verdict, d'une part, ne fera pas jurisprudence et n'aura peu ou pas du tout d'impact sur de futures procès (la défense de maladie mentale était très fréquente et le sera encore dans l'avenir) et d'autre part n'est pas un verdict d’acquittement. Le dossier passera maintenant dans les mains du tribunal administratif qui devra juger de la dangerosité de M. Turcotte et déterminer les mesures à prendre avec lui.

Je ne remets pas en question le processus judiciaire, je suis convaincu que compte-tenu des lois, la bonne décision a été prise. Là où j'ai un problème, c'est avec la notion de responsabilité. Problème mentaux ou pas, ingestion de méthanol ou pas, là où je questionne la pertinence d'un tel jugement c'est dans la définition d'être criminellement responsable. Je devrais lire plus là-dessus pour avoir un jugement plus éclairé, mais à première vue, j'ai bien de la misère à déclarer un homme non-criminellement responsable parce qu'il n'était pas en mesure de se contrôler suite à l'ingestion de méthanol et ce même s'il avait un historique de maladie mentale.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas d'accord.

Si tu décides d'ingérer une substance X consciemment, tu devrais être tenu responsable de geste commis sous l'influence de celle-ci. Comme pour le non-respect de n'importe quelle autre loi, l'ignorance sur les propriétés d'une substance ne devrait pas être un facteur atténuant et encore moins enlever la responsabilité à la personne ayant poser le geste. Dès lors où tu décides d'ingérer quelque chose VOLONTAIREMENT et en toute conscience, je ne vois pas pourquoi tu devrais être déresponsabiliser et je vois ENCORE MOINS en quoi mon raisonnement ne fait pas de sens.

Là, va savoir si le gars était dans une psychose avant d'ingérer le méthanol, ça, c'est une autre question à laquelle je ne peux répondre.

As-tu déjà été vraiment saoul Matt ? Je suppose que oui.

Disons que tu te rend compte en te réveillant un matin après une brosse que t'a causé la mort d'une personne. (pas nécessairement de voiture, parce qu'il y a trop de préjugé là dessus déjà dans notre société qu'on ne réfléchit pas bien sur ces cas là) Est-ce que vraiment ce serait juste pour moi de dire que t'avais juste à ne jamais te saouler et que donc c'est de ta faute ?

Je te garantie que t'aurais pas l'impression d'être jugé de façon juste, et avec raison, puisqu'il n'y aurait aucune différence entre tes actions "sous ton contrôle" avec celle des autres. La seule différence aurait été que sous l'effet de l'alcool et de différentes circonstances, cette fois là tu as causé une mort. Mais ça t'avais aucune bonne raison de penser que ça allait mener à ca avant de te mettre à avaler shooter par dessus shooter.

Par définition lorsqu'on est intoxiqué on perd le contrôle de nos actions.

Imaginons un scénario. Disons que tu rentre chez toi, parfaitement à jeun. Mais bon, tu débarre la porte et ouvre la porte comme à l'habitude. Tu le sais pas mais ta femme est revenu plus tôt que prévu avec les enfants, ton fils est derrière la porte, tu le cogne, il se cogne la tête et en meurt.

T'a causé la mort, et t'aurais probablement pus l'ouvrir plus doucement pour voir, mais comme c'est tellement improbable et que tu ne pouvais pas savoir, on ne te tiendra pas responsable.

(je reconnecte plus tard en journée)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

As-tu déjà été vraiment saoul Matt ? Je suppose que oui.

Disons que tu te rend compte en te réveillant un matin après une brosse que t'a causé la mort d'une personne. (pas nécessairement de voiture, parce qu'il y a trop de préjugé là dessus déjà dans notre société qu'on ne réfléchit pas bien sur ces cas là) Est-ce que vraiment ce serait juste pour moi de dire que t'avais juste à ne jamais te saouler et que donc c'est de ta faute ?

Je te garantie que t'aurais pas l'impression d'être jugé de façon juste, et avec raison, puisqu'il n'y aurait aucune différence entre tes actions "sous ton contrôle" avec celle des autres. La seule différence aurait été que sous l'effet de l'alcool et de différentes circonstances, cette fois là tu as causé une mort. Mais ça t'avais aucune bonne raison de penser que ça allait mener à ca avant de te mettre à avaler shooter par dessus shooter.

Par définition lorsqu'on est intoxiqué on perd le contrôle de nos actions.

Je ne suis pas d'accord, alors là pas du tout. Lorsque je suis trop saoul et que je fais des conneries, il y a des conséquences. Je peux perdre des amis, une copine, blesser des gens ou whatever. Oui, je n'étais pas en contrôle, mais ce contrôle-là, je l'ai perdu par ma faute. Donc, oui, je suis responsable de mes actions parce que j'ai pris la décision CONSCIEMMENT de boire autant d'alcool. Ça pourrait être hypothétiquement lié à l'alcoolisme, mais même à ça, je demeure responsable de ma consommation d'alcool et donc des conséquences des gestes sous l'influence de celle-ci.

Je trouve que ça rejoint pas mal le fameux "J'étais trop saoule, je voulais pas coucher avec lui, sniff, sniff" qu'on entend trop souvent.

Imaginons un scénario. Disons que tu rentre chez toi, parfaitement à jeun. Mais bon, tu débarre la porte et ouvre la porte comme à l'habitude. Tu le sais pas mais ta femme est revenu plus tôt que prévu avec les enfants, ton fils est derrière la porte, tu le cogne, il se cogne la tête et en meurt.

T'a causé la mort, et t'aurais probablement pus l'ouvrir plus doucement pour voir, mais comme c'est tellement improbable et que tu ne pouvais pas savoir, on ne te tiendra pas responsable.

(je reconnecte plus tard en journée)

Il y a une différence entre un accident (ton exemple) et une perte de contrôle du à l'abus d'une substance (comme dans ton exemple précédant), ce sont deux choses TOTALEMENT distinctes. Je ne vois même pas la pertinence de ton exemple, j'aimerais que tu éclaires ma lanternes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est assez choquant d'apprendre ça. J'imagine que les lois ont bien été appliquées et ça démontre clairement la défaillance dans celles-ci.

Guy Turcotte, est-il encore malade mental aujourd'hui? Non.

A-t-il tué ses enfants? Oui.

Aura-t-il la chance de commettre un pareil crime à nouveau? Non, il n'a plus d'enfants.

Qu'il fut été déclaré non coupable, c'est une chose. Par exemple, je crois qu'on devrait lui faire comme la dernière scène du film Inglorius Bastard. On lui découpe dans le front les lettre suivante au couteau : J-a-i-t-u-é-m-e-s-e-n-f-a-n-t-s. Et après, il se chargera d'expliquer aux gens qui le dévisagent qu'il n'était pas dans un état normal.... NORMAL OSTI, T'ÉTAIS EN TRAIN DE TUER TES ENFANTS.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'il fut été déclaré non coupable, c'est une chose. Par exemple, je crois qu'on devrait lui faire comme la dernière scène du film Inglorius Bastard. On lui découpe dans le front les lettre suivante au couteau : J-a-i-t-u-é-m-e-s-e-n-f-a-n-t-s. Et après, il se chargera d'expliquer aux gens qui le dévisagent qu'il n'était pas dans un état normal.... NORMAL OSTI, T'ÉTAIS EN TRAIN DE TUER TES ENFANTS.

Esti d'sadique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis pour tenter de comprendre ce qui a mené au geste, mais sacrament, faut pas virer fou non plus, ça change quoi au fait que le gars ait tué ses enfants ça? Le geste est moins grave parce que son ex est une chienne? C'est plus pardonnable d'avoir bu une substance illicite, d'avoir perdu la tête et d'avoir commis un double meurtre parce que tu t'es fait trompé? Comprendre c'est une chose, banaliser c'en est une autre.

Je ne banalise en rien la chose. Pour moi ça méritait la pendaison ou la chaise électrique.

Simplement que dans la vie, certaines personnes vont tilter plus facilement que d'autres selon les événements. Combien de fois une personne t'a fais chier et t'avais le goût d'y crisser une volée? Probablement souvent, mais tu ne l'a pas fait. Sache que pour 100 personnes que toi, moi et d'autres, il y a toujours la personne qui va faire le geste et qui va crisser la volée.

Combien de "drame" se passe dans les bars alors que des centaines de personnes sont maintenant handicapée à vie à cause d'une bagarre avec de la boisson? C'est tout aussi condamnable. Tu vas me dire qu'il y a une marge entre la boisson et le trouble mental, ce qui est le cas, mais je tiens simplement à préciser que lorsqu'on n'a pas toute nôtre tête... on en fait des niaiseries (exemple: pas plus tard que cette semaine, il y avait une histoire d'un gars paralysé au complet à vie à 23 ans. Pourquoi? Un ami saoul l'a a dit qu'il n'était pas game de plonger dans la piscine. Lui aussi saoul, il plonge, sa cogne la tête dans le fond et reste paralysé. Il aurait pu finir noyé si ce n'était pas d'une personne à jeun qui arrivait au party en question puisque tous les autres trouvaient ça ben drôle qu'il fake de ne pas bouger dans l'eau. Disons que le gars crève... tu dis quoi des "amis" autour de cette piscine? Que c'est de leurs fautes?

C'est tellement difficile de gérer le cerveau dans de circonstance de crise que c'est impossible à déterminer toutes les raisons qui peut pousser une personne à tuer, et encore pire ses enfants. J'ai une fille et j'essaie d'imaginer ce qui pourrait me pousser à le faire et je préférerais me faire brûler dans un four à petit feu avant d'être capable de lui faire un moindre mal.

Lui, quand il a tilté, son premier geste était de se suicider. Sauf qu'il n'était tellement plus là, que son "raisonnement" lui a dit: "Eille le zouf, qu'est-ce que tu penses que tes enfants vont dire de ça?" C'est la le point de non retour. Il a décidé de tuer ses enfants pour qu'ils n'aient pas à vivre ça. C'est con. C'est vraiment, mais vraiment un raisonnement de cave, mais dans sa situation c'était probablement la seule qu'il avait et comme un lâche il l'a fait.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

MattisGod, tu sembles penser que Guy Turcotte s'était intoxiqué avant d'avoir tué ses enfants alors que les faits démontrent qu'il s'était intoxiqué après avoir tué ses enfants, dans une vaine tentative de se suicider.

ensuite, la défense d'intoxication volontaire n'a pas été retenue alors que la défense de troubles mentaux l'a été. c'est son trouble mental qui a servi à le déclarer non criminellement responsable.

de plus la défense d'intoxocation volontaire est:

1) un facteur aggravant dans les cas de conduite avec facultés affaibles causant lésions ou mort

2) n'est jamais une défense reçevable pour un crime d'intention générale (ex: homicide, voies de faits)

3) peut l'être pour un crime d'intention spécifique (ex: meurtre) dépendamment de plusieurs facteurs comme le degré d'intoxication.

en espérant éclairer votre débat. :fuckerlchien:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors que les faits démontrent qu'il s'était intoxiqué après avoir tué ses enfants, dans une vaine tentative de se suicider.

Es-tu certaine? Je n'ai pas suivi l'affaire ligne par ligne, mais il me semble avoir lu que c'était plutôt l'inverse. Guy Turcotte a dit qu'il avait commmencé à boire le méthanol avant de se rappeler que ses enfants étaient à l'étage et qu'ils le retrouveraient mort le lendemain. La défense relevait d'ailleurs le fait que si le gallon de lave-vitre était taché de sang, le bouchon, lui, ne l'était pas.

Modifié par Athos
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est de la belle bullshit ça Vac. Oui, il n'était pas "conscient" au moment de tuer ses enfants, mais c'est quand même lui qui a DÉCIDÉ de se suicider en ingérant du méthanol. Rendu-là, les gestes qu'il commet sous l'influence de cette substance sont, à mon avis, sa responsabilité. Je ne connais pas le texte de loi à cet effet, mais à mon avis, on devrait être tenu responsable de nos gestes même lorsque sous l'influence. En fait, ça devrait être un facteur aggravant.

Et pour la rupture, come on...

Complètement d'accord avec toi VAC. En plus, voici un article du code criminel qui contredit carrément la défense de Guy Turcotte selon moi... C'est de la pure bullshit..

33.1 (1) Ne constitue pas un moyen de défense à une infraction visée au paragraphe (3) le fait que l’accusé, en raison de son intoxication volontaire, n’avait pas l’intention générale ou la volonté requise pour la perpétration de l’infraction, dans les cas où il s’écarte de façon marquée de la norme de diligence énoncée au paragraphe (2).

Responsabilité criminelle en raison de l’intoxication

(2) Pour l’application du présent article, une personne s’écarte de façon marquée de la norme de diligence raisonnable généralement acceptée dans la société canadienne et, de ce fait, est criminellement responsable si, alors qu’elle est dans un état d’intoxication volontaire qui la rend incapable de se maîtriser consciemment ou d’avoir conscience de sa conduite, elle porte atteinte ou menace de porter atteinte volontairement ou involontairement à l’intégrité physique d’autrui.

Infractions visées

(3) Le présent article s’applique aux infractions créées par la présente loi ou toute autre loi fédérale dont l’un des éléments constitutifs est l’atteinte ou la menace d’atteinte à l’intégrité physique d’une personne, ou toute forme de voies de fait.

Pour ceux qui disent qu'il ne devrait pas être en prison, mais plutôt dans un asile... Pensez-vous vraiment qu'il va aller à Pinel longtemps? Il risque d'y sortir (et c'est une très grande probabilité) dans les mois qui suivent, si ce n'est pas dans les semaines ou jours qui suivent. Il sortira, libéré comme l'air, avec des conditions d'y aller parfois. Il pourra même, probablement, repratiquer la médecine en tant que cardiologue!! Il a été reconnu non-criminellement responsable pour l'acte qu'il a commit il y a quelques années. Il est normal maintenant et ne représente pas un danger pour la société, il sera donc libéré. Bravo système de justice québécois!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un cardiologue qui ne sait pas que du méthanol ça te tueras pas dans les prochaines heures... Hey, c'est de la crisse de bullshit, n'importe qui avec des connaissances en physiologie humaine va le savoir.

Pis, le fait de pas payer l'enterrement de ses enfants c'est une grosse joke selon moi. Dommage que les jurés n'avait pas le droit de savoir cette information car ça aurait probablement changer le verdict.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fuck off!

Fuck la décision des juges. Oui je suis Bad manners avec ma réaction, mais c'est lui qui a tuer ses enfants personnes d'autres, c'est lui qui s'est drogué avant de le faire.

Fuck this shit.

Depuis quand que se droguer et de perdre la carte te permet de tuer des enfants tabarnak.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si sa serais une femme qui aurais fait les meme gestes et qui aurais été declarer criminellement non responsable le monde aurais probablement eu une réaction differente que celle qu'on peu voir mais parce que c'est un homme , c'est dégueulasse?

Fair enough.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si sa serais une femme qui aurais fait les meme gestes et qui aurais été declarer criminellement non responsable le monde aurais probablement eu une réaction differente que celle qu'on peu voir mais parce que c'est un homme , c'est dégueulasse?

Fair enough.

What? tu penses que si une femme aurait tué ses enfant,s en donnant comme raison qu'elle était droggué bin dure que je l'aurais pris en pitié? Non désolé je n'achète pas ça.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
×
×
  • Créer...