Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

Le titre l'indique, il s'agit d'un thread consacré à l'attention du groupe le plus influent de la scène grunge : Nirvana. Je crois que trop peu de gens savent reconnaitre le trio à sa juste valeur, et je voulais briser les mythes que certaines personnes frustrées et incomprises se plaisent à croire et à propager.

Au début des années 90, on assite à l'émergence d'un mouvement encore impopulaire, mais déjà existant, celui du grunge. C'est Nirvana, en créant un son s'inspirant hard rock hautement déjà entendu, mais s'en éloignant drastiquement à la fois, qui viendra populariser le style qui fera vibrer une génération au complet.

J'vais donc vous présenter certaines tounes pour vous permettre d'en apprendre un peu plus sur le groupe.

Certains auront leur mot à dire sur cette chanson ("fuckin' overratée"), j'aurais aussi mon mot à dire sur vous. Je vous présente la chanson qu'on connait probablement tous, mais qui reste l'incontournable quand on parle de Nirvana.

Smells like teen spirit

Aujourd'hui, plusieurs personnes se plaisent à appeler les gens comme moi qui trippent sur le grunge des ados pseudo-rebels retardés. J'vous entends dire que je me joins à un mouvement "simili-marginal" pour faire mon anarchiste qui rejète la société. Ben oui vous autres, j'me trouve bad parce que je sors du "moule". J'aime mieux faire parti du p'tit groupe cool qui rejoint à peine quelques millions de frustrés. C'est marginal en esti ça. Pendant que vous arosez votre entrée d'garage, vous devez vous dire que c'est pas d'même qu'on sort du moule. Merci de m'en apprendre sur la vie.

Bref. Voici d'autres chansons de Nirvana. J'ai comme l'impression que le groupe n'en a jamais vraiment sorti de mauvaises, mais bon, il ne s'agit que de mon opinion personnelle.

In bloom. Une des chansons les plus primantes de Nirvana. Encore une fois, alternance entre des couplets slows et un refrain qui buche en caliss.

All apologies.

http://www.youtube.com/watch?v=TTRXzkRis-s

Trois tounes qui vargent. Certains pourront se plaindre que c'est toujours la même chose. Qu'il s'agit simplement d'un chanteur suicidaire sans voix qui gueule comme un épais derrière un micro. Si c'est c'que vous pensez, j'me dis que vous êtes surement trop bucké pour simplement avoir écouté les chansons. Ou peut-être que votre étroitesse d'esprit vous empêche de croire qu'il y a autre chose qu'AC/DC. Sinon, ça doit être vos idées préconçues que d'autres personnes vous ont shooté dans tête et qui vous font croire que vous avez raison dur comme fer. Au pire, n'aimez juste pas ça.

Pour ceux qui associent la guitare électrique à un geulard pourri, j'vous invite à vraiment découvrir le potentiel de Cobain. Et pour ceux qui veulent simplement découvrir quelquechose de nouveau, je vous invite à écouter son CD intitulé Unplugged in New York. C'est là qu'on découvre l'unicité du chanteur.

Voici les extraits qui, je crois, sont les meilleurs prestations qui témoignent du talent de Cobain.

About a girl

Plateau. Accompagné des Meat Puppets.

J'me sens maintenant libéré. Merci.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est ce qu'on appelle un sujet sur la défensive! Tenter de répondre aux éventuelles critiques dans l'introduction du sujet est assez ambitieux! Malheureusement ça manque de vrais arguments et d'une bonne analyse.

Personnellement j'écoute encore souvent Nirvana et encore plus souvent Pearl Jam. Pour probablement diverses raisons que je ne cherche pas à expliquer. Je me contente d'aimer ça, point.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est ce qu'on appelle un sujet sur la défensive! Tenter de répondre aux éventuelles critiques dans l'introduction du sujet est assez ambitieux! Malheureusement ça manque de vrais arguments et d'une bonne analyse.

Personnellement j'écoute encore souvent Nirvana et encore plus souvent Pearl Jam. Pour probablement diverses raisons que je ne cherche pas à expliquer. Je me contente d'aimer ça, point.

T'as raison sur ça. Un sujet sur la défensive. Mais c'était surtout en réponses aux "attaques" qu'on m'a déjà lancé dans un passé rapproché. Et c'est pas un hasard s'il manque de vrais arguments. C'en sont des aussi percutants que c'qui me fut jadis lancés.

Si tu ne trouves pas la bonne analyse, c'est parce qu'il n'y en a tout simplement pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon avec un sujet comme ça tu t'exposes...

Nirvana ont des tounes intéressantes mais leur style n'est pas distinctif du tout à mon oreille. Si Cobain n'était pas mort beaucoup moins de personnes écouteraient Nirvana à mon avis...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

T'as raison sur ça. Un sujet sur la défensive. Mais c'était surtout en réponses aux "attaques" qu'on m'a déjà lancé dans un passé rapproché. Et c'est pas un hasard s'il manque de vrais arguments. C'en sont des aussi percutants que c'qui me fut jadis lancés.

Si tu ne trouves pas la bonne analyse, c'est parce qu'il n'y en a tout simplement pas.

Deux négatifs ne font pas un positif. Je m'attendais à ce que quelqu'un arrive enfin à m'expliquer ce qu'il y a de si bon chez Nirvana. Ton thread est rien qu'une autre excuse pour écrire un long pavé inutile, hein?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Deux négatifs ne font pas un positif. Je m'attendais à ce que quelqu'un arrive enfin à m'expliquer ce qu'il y a de si bon chez Nirvana. Ton thread est rien qu'une autre excuse pour écrire un long pavé inutile, hein?

Moi je m'attendais à ce que quelqu'un puisse m'expliquer ce qu'il y a de mauvais.

Sinon, ce que j'aime chez Nirvana :

La voix de Kurt Cobain, et sa capacité à toujours être exactement sur la note.

Les petits riffs simples, mais ô combien efficaces qu'on retrouve dans la plupart de leur toune.

L'originalité et la "lourdeur" du drum à Dave Grohl.

L'étrange communion entre distortion et mélodie.

Les paroles.

J'vais arrêter la liste ici pour tout suite.

Un remake fucking solide de "The Man who sold the world" de David Bowie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je m'attendais à ce que quelqu'un puisse m'expliquer ce qu'il y a de mauvais.

Sinon, ce que j'aime chez Nirvana :

La voix de Kurt Cobain, et sa capacité à toujours être exactement sur la note.

[...]

Ça dépend, je suis incapable d'écouter "About A Girl" où il s'amuse à chanter 1/4 de ton autour de "la" note tout au long du refrain. Ce autant live qu'en studio... c'est probablement voulu et commun au Grunge mais ça me gosse.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cette année, c'est le vingtième anniversaire de Nevermind. Pour fêter ça, une réédition sera lancée en septembre.

41JdKAI8qxL._SL500_AA300_.jpg

http://www.amazon.ca/gp/product/B005AAVFDQ/ref=s9_simh_gw_p15_d3_g15_i2?pf_rd_m=A3DWYIK6Y9EEQB&pf_rd_s=center-2&pf_rd_r=1XSWRSCP1PZS6WY359PB&pf_rd_t=101&pf_rd_p=463383511&pf_rd_i=915398

Trop chère.

Je vais par contre me pogner l'édition régulière remasterisée. Ça manque à ma collection de CD.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le problème avec Nirvana c'est que trop de gens aiment ça, alors ceux qui aiment pas ça se sentent obliger à chaque fois de VRAIMENT pas aimer ça pour compenser. Mais c'est comme ça pour plein de groupe.

C'est aussi une mode, je dirais. D'ici 10 ans je prédis que ça va redevenir cool d'aimer Nirvana.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quiconque prétend ne pas aimer Nirvana essai simplement d'être cool. Vos yeules, vous aimez ça.

Je me suis acheté In Utero quand j'étais en 6e année et l'album m'a défoncé les oreilles avec son feedback agressif tout le long. Reste que ça m'a marqué, moi et mon putain de baladeur CD sony bleu tapette que je trainais dans l'autobus.

J'aime bien les performances de Live at Reading en 1992. L'histoire du show est assez loufoque aussi:

Nirvana's headlining gig at England's Reading Fest in 1992 has gone down in rock history as a legendary performance, showing the trio at their pinnacle of showmanship and popularity as Nevermind conquered the charts and Kurt Cobain was crowned "the voice of a generation." But drummer Dave Grohl figured the show would be Nirvana's last! "I really thought, 'This will be a disaster, this will be the end of our career for sure,'" Grohl told the Scotsman. "Kurt had been in and out of rehab, communication in the band was beginning to be strained. Kurt was living in L.A., Krist and I were in Seattle. People weren't even sure if we were going to show up. We rehearsed once, the night before, and it wasn't good."

As the show began, Cobain was pushed onstage in a wheelchair, dressed in a hospital gown, and jokingly collapsed before jumping up and starting the show with a fiery rendition of "Breed." Nirvana then ripped through a 25-song, 90-minute performance for an audience of 50,000. "It turned out to be a wonderful show, and it healed us for a little while," said Grohl.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
×
×
  • Créer...