Aller au contenu

Déchet(s) recommandé(s)

4 ans au EBGAMES de Mascouche (8/10)

S'était nice, l'ambience avec les autres vendeurs était vraiment débile on avait vraiment du fun et les clients appréciaient aussi. Mais là on est tous parti et il parrait que l'ambience là-bas n'est pas vraiment aussi nice qu'avant.

Seule point positif, Leurs politiques douteuses sur les garanties prolongés...... mais vraiment négatif, sinon s'était vraiment génial!

1 ans chez Rona (5/10)

Le monde est sympa, mais on travaille plus souvent seul et la job est vraiment, mais vraiment plate.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme bien des jeunes, j'ai commencé par le classique : Animateur de camp de jour. J'ai fais ça pendant 3 ans, de 15 à 18 ans. C'est un job fantastique, quoique sous-payé selon moi. Tu ne paye pas au salaire presque minimum quelqu'un qui a 20 vies entre ses mains...mais bon. Je donne un 7.5/10, car c'est vraiment un boulot fantastique, mais très difficile

En même temps je me suis claqué presque 2 ans dans un Presse-Café, j'y ai appris beaucoup, le monde était vraiment bien, mais c'est vraiment de la merde les coffee shop, tu travailles comme un démené pour pratiquement rien. Et depuis cette époque, je suis insensible au café, que j'en boive un ou dix. 7/10

Et la dernière, ça fait 3 ans que je suis rentré comme barman dans le village, je suis toujours à la même place mais je suis rendu serveur et bar-service. C'est ma plus belle job jusqu'à maintenant, surtout que je suis un des plus anciens avec des shifts qui torchent. Bon, je dors à peine et jme tappe des nuits de boulot, mais en général j'ai une belle clientèle et un bon salaire. Je donne un 9/10 à ma job actuelle, parce que même si je suis vraiment free for all en ce moment, je pourrais toujours me trouver de quoi de plus classy...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma première job a été "surveillant/appariteur" dans un édifice "socio-récréatif" géré par la municipalité (Sept-Iles). En gros au départ je remplaçait le surveillant permanent durant son heure de lunch le soir, et ils ajoutaient 1h. Faque du lundi au jeudi je faisait de 17h30 à 19h30 (donc 2h), et le vendredi de 17h30 à 20h30. (3h), donc en 5 jours de travail j'accumulait 11h, payé un peu plus que le salaire minimum. Mais bon, pour moi qui allait au Cégep, après mes cours je passais faire un ptit 2h et j'avais de l'argent de poche ensuite. Correct dans ma situation, 6/10.

Ensuite je me suis ramassé comme "Surveillant principal", même job mais la fin de semaine seulement, 16h par fin de semaine, 2 fin de semaine sur 3. Encore une fois, correct pour de l'argent de poche. Et bon c'était pas mal relax comme job. 7/10. Tout ça a duré 3 ans environs.

Ensuite j'étais à l'université et revenait dans ma région l'été pour travailler pour la ville encore. Mon premier été je travaillais au Vieux-Quai à Sept-Iles comme "entretient", en gros le matin à 7h, 5 jours semaines, je rentrais faire une tournée de nettoyage pour les salles de bains ainsi qu'une tournée des poubelles du site. Ensuite on faisait des "travaux divers" jusqu'à la fin du quart en après midi. C'était cool comme job, je travaillais dehors et j'a m'assurais de la propreté générale, des fois c'était chiant, mais généralement c'était ben correct, et j'avais une bonne partie de mon après midi. Et quand il pleuvait on faisait pas grand chose après la tournée du site initiale donc on jouait au cartes. 7.5/10.

L'été d'après, j'étais à l'entretien des parcs à la ville encore. En gros ça veut dire : tondeuse, tracteur à pelouse et coupe bordure. Honnêtement la gang était l'fun, mais je détestait la job. Du gros 40h plein à chaque semaine où tu passe toute ta journée au soleil à passer du coupe bordure et à recevoir des tites roches. Tu finis et tu sens l'essence et la nuit c'était rendu que j'entendais le bruit du moteur dans ma tête. Globalement un des pire été de ma vie, surtout qu'à Sept-Iles à la fin Aout il fait froid. 5/10.

Ensuite l'été suivant je suis entré au Vieux-Port de Montréal et j'ai fait trois ans et demi là bas. J'ai été à l'entretien, j'ai nettoyé des truc vraiment dégeulasses, avec des heures chiantes (soit tu commence à 7h du matin ou bien tu fais un quart qui se termine à minuit ou bien tu travail de nuit carrément). 6/10.

Ensuite j'ai été agent d'information au Vieux-Port, en gros tu passe ta journée à informer le monde et répondre à des questions, souvent des touristes. La job est cool et relax, mais bon en même temps c'est un employeur vraiment rigide. 8/10.

Et bon, depuis la fin Août cette année j'enseigne la philo dans un Cégep en banlieue de Montréal, vraiment extraordinaire et valorisant. 10/10 !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis présentement gérante du service à la clientèle pour une multinationale. J'aime bien mon boulot, mais c'est certain que je vais poursuivre mes études pour faire un «vrai» métier. Le salaire gagné comparé au travail effectué et le stress me poussent à déprécier mon travail, mais j'aime beaucoup les gens avec qui je travaille, et le contact avec les clients.

J'accorde à mon boulot étudiant la note de 7/10.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Serveuse au Eggspectation

Fucking payant (Entre 20 et 35$ de l'heure avec le pourboire). Je suis là depuis un moment donc j'ai les horaires que je veux. Jusqu'à tout récemment, c'était le parfait bonheur avec mes boss. Disons qu'on a quelques malentendus, mais je m'en criss un peu. Les filles avec qui je travaille sont cools, j'adore le contact avec les clients, la bouffe est bonne pis toute pis toute... Bref, il n'est jamais trop tard pour entrer dans le monde de la restauration, on ne s'ennuie jamais, on reste en forme à force de courir partout, on est riches etc etc. ( 9/10 )

Tu travailles dans celui-là?

La première c'est dans le vieux-montréal, sur St-Jacques proche du métro Place-D'Armes, le "Eggspectation", un resto-déjeuner de chaîne. En gros, sur une période de 3 ans et demi environs j'y suis allé 3 fois, (2 fois après une réunion en groupe à ma job, 1 fois avec ma mère cet été parce qu'on avait faim et qu'on passait proche), et les trois fois il y a toujours eu une tonne de problème à la fois avec le service et la cuisine. En gros toujours des assiettes qui sont pas ce qui a été commandé, des situations où le serveur va "changer" ton assiette et où ça va être excessivement long et où ils vont juste switcher tes oeufs froid dans une autre assiette, une fois il y avait une chaise de brisé, on a demandé de la changer et il nous en a apporté une autre brisé, le service est toujours long et globalement la bouffe est chère et très ordinaire. J'aurais tendance à dire que pour le dernier point, éviter les Eggspectation en général.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi?

Je trouve que c'est un travail qui ne me permet pas de faire des choix. J'ai peu sinon pas d'impact sur les décisions de ma succursale étant donné que tout est ultra standardisé. Du coup, tes opinions et tes idées se voient beaucoup plus restreintes et ça en devient abrutissant.

Je t'invite à te renseigner sur la théorie de Herzberg. Ça explique bien pourquoi une organisation comme celle-ci et autre entité gouvernementale rendent les gens amorphent.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Anyway, je pense que j'aime juste pas vraiment ça la restauration, ça serait l'fun de juste pouvoir "m'arranger" pour aller travailler.

Emploi étudiant ! (j'ai commencé au secondaire)

T'es pas la seul, à moins d'être livreur ou la personne qui s'occupe des commandes a l'auto, la restauration je trouve ça vraiment de la marde!

J'ai travaillé de nuit chez Spectra Premium, une chaîne de production à boucherville, je devais lever des réservoirs à essence de pick-up et les foutre sur une machine qui les soudait. 2/10 seulement car la paye était de 12$/h (Je suis resté une nuit).

Ensuite j'ai fais de l'entretien paysager à Montréal à 12$/h encore, je suis resté une journée... 2.5/10

Je suis présentement moniteur au récréofun à saint-bruno, 9,65$/h, j'ai faite ça une bonne partie de l'été 3/10

Je viens de me faire virer du Saint-Hubert à Richelieu, j'étais en formation rôtisseur et faut croire que j'étais pas assez vite, mais bon c'est sans aucun doute la pire job que j'ai jamais eu de ma vie, souvent en restauration, on t'exploite comme un nègre et les payes sont de la merde... encore 9,65$/h donc 0.02/10

Et bah là je me cherche une job à temps partiel, parce que j'ai plus d'heures comme moniteur.... à date je fail pas mal dans mes jobs, mais bon j'espère m'en pogner une pas pire dans pas trop long! J'ai encore 4 ans de cégep à faire.. Et est-ce que c'est moi ou c'est vraiment rendu hard de rentrer dans les future shop ou best buy?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

T'es pas la seul, à moins d'être livreur ou la personne qui s'occupe des commandes a l'auto, la restauration je trouve ça vraiment de la marde!

J'ai travaillé de nuit chez Spectra Premium, une chaîne de production à boucherville, je devais lever des réservoirs à essence de pick-up et les foutre sur une machine qui les soudait. 2/10 seulement car la paye était de 12$/h (Je suis resté une nuit).

Ensuite j'ai fais de l'entretien paysager à Montréal à 12$/h encore, je suis resté une journée... 2.5/10

Je suis présentement moniteur au récréofun à saint-bruno, 9,65$/h, j'ai faite ça une bonne partie de l'été 3/10

Je viens de me faire virer du Saint-Hubert à Richelieu, j'étais en formation rôtisseur et faut croire que j'étais pas assez vite, mais bon c'est sans aucun doute la pire job que j'ai jamais eu de ma vie, souvent en restauration, on t'exploite comme un nègre et les payes sont de la merde... encore 9,65$/h donc 0.02/10

Et bah là je me cherche une job à temps partiel, parce que j'ai plus d'heures comme moniteur.... à date je fail pas mal dans mes jobs, mais bon j'espère m'en pogner une pas pire dans pas trop long! J'ai encore 4 ans de cégep à faire.. Et est-ce que c'est moi ou c'est vraiment rendu hard de rentrer dans les future shop ou best buy?

ta 18 ans ? rentre dans la sécurité et fait sa comme sideline. tu vas gagner 14.75 $ de l'heure (salaire minimum) pis tu pourras écouter des films, de la musique, ÉTUDIER et chatter sur internet le soir, la nuit et la fin de semaine si ta un poste de console.

Encore mieux si tu es dans un truck comme patrouilleur sur les chantiers de construction, tu n'as pas grand chose à faire. La job es simple, tu te fais pas chier par personne.

La seule chose c'est qu'il faut que tu restes éveillé. C'est un domaine en constance demande, une petite mine d'or pour les employés et surtout les boss de compagnies. Tu manqueras jamais de job et surtout jamais de contrats.

Je viens de te donner le hint que tu cherchais sur l'autre chose en passant :o

Modifié par FastLane
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ta 18 ans ? rentre dans la sécurité et fait sa comme sideline. tu vas gagner 14.75 $ de l'heure (salaire minimum) pis tu pourras écouter des films, de la musique, ÉTUDIER et chatter sur internet le soir, la nuit et la fin de semaine si ta un poste de console.

Encore mieux si tu es dans un truck comme patrouilleur sur les chantiers de construction, tu n'as pas grand chose à faire. La job es simple, tu te fais pas chier par personne.

La seule chose c'est qu'il faut que tu restes éveillé. C'est un domaine en constance demande, une petite mine d'or pour les employés et surtout les boss de compagnies. Tu manqueras jamais de job et surtout jamais de contrats.

Je viens de te donner le hint que tu cherchais sur l'autre chose en passant :o

Mais depuis cette année pour être agent de sécurité tu doit passer une formation, ce qui créer une demande encore plus forte chez les entreprises comme Garda ou Sirois.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais depuis cette année pour être agent de sécurité tu doit passer une formation, ce qui créer une demande encore plus forte chez les entreprises comme Garda ou Sirois.

ouais, mais c'est juste 450 $ pour 70 heures, ca se repaye vite. Sécurité Sirois c'est de la bouette comme agence en passant

Modifié par FastLane
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ouais, mais c'est juste 450 $ pour 70 heures, ca se repaye vite. Sécurité Sirois c'est de la bouette comme agence en passant

Certaine compagnie vont te payer pour aller le passer si tu garantit travailler pour eux un certain nombre de temps. Il y'a vraiment une forte pénurie présentement,

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1er emploi :

J'ai travaillé pour un ingénieur en bâtiment qui avait construit une maison bizarre dans un ravin près de Lachute, je devais passer 4 jours dans sa maison et l'aider dans ses "tâches". C'était subventionné par le gouvernement. lol. Il n'y avait pas d'eau potable, donc après 4-5 jours j'étais vraiment horrible, sans compter les problèmes que j'avais avec les moustiques.

5/10

Ensuite j'ai travaillé 1 semaine dans un Maxi à St-Léonard, ils m'ont engagé en me disant que je serais dans la section de la pharmacie mais dans les faits la seule chose qui m'ont fait faire c'était de m'utiliser pour placer le stock dans une nouvelle allée pour les produits italiens. Une fois l'allée bien bourrée, ils m'ont congédié en prétextant que je n'étais pas assez rapide. ouaaaaaaaai messemble aussi.

2 / 10

Ensuite j'ai été engagé 1 semaine après au SuperC juste en face, comme commis de service. J'ai poussé des paniers à cette place là pendant 6 mois (j'ai passé l'hiver, avec la merde et la slush), j'étais traité un peu comme de la merde, mais bon à l'époque je n'avais pas encore mon secondaire 5 alors c'est à peu près la seule chose que je pouvais avoir. Mise à part la job, l'ambiance était quand même assez bonne (comparé au Maxi en face).

5 / 10

Ensuite j'ai travaillé dans un METRO de quartier, plus près d'où je restais, j'ai travaillé à la Charcuterie, mais je n'avais pas le p'tit bonnet. Je travaillais juste avec des filles, mais entre temps je me suis intéressé aux produits et j'ai compris que la chaîne avait une charcuterie industrielle à Montréal-Nord, alors j'ai postulé et...

6 / 10

Metro Boeuf-Mérite, j'ai travaillé là de juin 2007 à août 2011, j'ai travaillé dans le centre de distribution et par la suite dans la transformation. Dans la distribution, c'était sur des quarts de nuit et les premiers été c'était dans le congelé que je devais le passer. Mais bon, à l'époque le salaire minimum était à 7.75 et j'étais à 15$ / heures avec les primes, et j'avais mes 40 heures + l'OT, donc j'ai enduré. en 2010 j'ai eu un poste d'occasionnel, en plus de l'été j'avais aussi à faire le week end durant l'année.

http://tvanouvelles....817-140636.html

L'usine a été fermé le 17 août dernier je crois, moi j'étais à la distribution à ce moment, donc j'ai eu le droit de finir ma semaine avant d'être licencié. Cependant, j'ai eu droit à 12 semaines de préavis, donc pour moi ce n'est pas si mal. Mais c'est quand même intéressant de vivre ça de près (surtout que j'étudie les relations de travail à l'école). AU moment d'être licencié j'étais à presque 17$ / h avec les primes. J'ai bien aimé l'été que j'ai passé à l'usine de transformation, les machines étaient assez vieilles mais bon je pouvais mettre mon cerveau à OFF durant 10-12 semaines. Vive le taylorisme.

7.5 / 10. l'Été, 6 / 10 le reste de l'année.

Là je me suis abonné à mon ordre professionnel comme étudiant, je vais essayer de me trouver un stage dans mon domaine pour l'année prochaine, anaway je termine mon bac dans 1 an.

Modifié par Pixel
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cuisinier chez St-Hubert.... j'dirais 5/10: C'était quand même bien pour une job étudiante, mais c'est tellement un emploi sous-payer le métier de cuisinier!!! Une vrai job d'esclave!

Reboiseur: J'dirais 7/10: ça j'ai vraiment aimer ça! Mais c'est beaucoup trop dure pour le corps! PLanter 1000 arbres par jours au milieu de nul part! C'est nice, mais ça fait son temps!

Fonctionnaire: 8/10: C'est payant, pas trop stressant, bien traité! Mais parfois les choses sont trop dure à faire bouger!!!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai jamais eu vraiment de job stable.

Je suis un schizophrene, j'ai été à philippe pinel dans mon jeune temps de 22 à 26 ans , c'était pas facile.

Je suis actuellement sous traitement psi j'ai été hospitalisé à cette place de pure merde environ 10 fois (je dis environ car des fois je ne suis pas resté et on m’a laissé sortir). J’estime, et même je suis certain d’avoir guéri à plusieurs reprises par différentes méthodes.

Le fait que j’aie rechuté ben c'est du à l’insécurité vis-à-vis de la psychiatrie ; je suis persuadé que beaucoup de psychiatres savent qu’on peut guérir de schizophrénie. Pourtant, dans les hôpitaux psychiatriques, on crée des blocages psychologiques parce qu’on veut pas entrer dans le délire schizophrène, on le bloque, on l’emprisonne. Bien souvent, on colle une étiquette à vie sur la personne malade. On la stabilise, on l’immobilise, on le rend moins polyvant, moins apte à gérer ses problèmes. (dans tous les sens), le terme le plus exact est on l’empêche d'être lui ! D'ÊTRE MOI !!!

Je me suis toujours dit que les voix que j'entend son pas méchant, je suis juste plus avancés mentalement que d'autre.Je suis souvent perçu comme un incompris.

J'ai des phases psychotique, intense des fois , modéré parfois ,tk c wack, jdéteste ma vie desfois CRISS DE MARDE allez chier bande de PERSÉCUTEUR

Modifié par FastLane
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Y'as trop de fuckin' texte à lire ici pour absolument rien d'constructif.

Vrai, du chialage c'est juste constructif pour celui qui le fait, donc fait en toi aussi que tu vas pouvoir admirer pendant qu'on va le skipper.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Inventoriste en pharmacie : 5/10.

Travail extrêmement répétitif, quelques efforts physiques à fournir mais négligeables, lassitude due au remplissage incessant des rayons.

Par contre, le fait d'avoir travaillé dans un établissement comportant comme salle de rangement un "grenier" me permettait de m'occuper lors de mes pauses avec un film, la télévision et le lecteur dvd présent dans cet endroit.

Patrons sympathiques, personnel adorable, voir l'envers d'une pharmacie a tout de même été intéressant pour le côté social.

Comptable chez Sarenza : 6/10

Moi qui pensait avoir donné suffisamment dans le côté répétitif d'un travail, voilà que je me suis retrouvé à traiter plus de 6xx chèques par jour sans compter les remboursements, les annulations de commande, et les dépôts.

Je travaillais en open space donc je pouvais distraitement écouter ma musique d'une oreille et converser avec mon voisin de l'autre côté. Encore une fois personnel agréable, complicité développée avec certains adulescents et blagues potaches aux poses clopes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un déchet à ajouter?

Il faudra cliquer là ou là.

Devenir éboueur

L'inscription est gratuite, rapide et presque pas humiliante.

Je suis prêt!

Se connecter

Supposant bien sûr que vous ne soyez pas déjà banni.

Je veux revenir!
×
×
  • Créer...